Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes Vidéos Brigitte Bardot, Saint Tropez, etc.

Publié le par Ricard Bruno

Bruno Ricard

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Foies gras...Beurk...quelle horreur!

Publié le par Ricard Bruno

Une coutume barbare

Le foie gras est l'organe malade d'une oie ou d'un canard, gavé de force plusieurs fois par jour au moyen d'un tube de métal de 20 à 30 centimètres enfoncé dans la gorge jusqu'à l'estomac. Pour contraindre son corps à produire du foie gras, l'oiseau doit ingérer en quelques secondes une quantité de maïs telle que son foie finit par atteindre presque dix fois sa taille normale, et développe une maladie, la stéatose hépatique.

Scène de gavage

En se débattant lorsque le tube s'enfonce dans sa gorge, ou par la simple contraction de son oesophage provoquée par le besoin de vomir, il risque l'étouffement et des perforations mortelles au cou.

L'enfoncement du tube provoque des lésions du cou où se développent des inflammations douloureuses et des germes. La suralimentation forcée et déséquilibrée provoque fréquemment des maladies du système digestif, potentiellement mortelles.

Suite au choc du gavage, il est pris de diarrhées et de halètements. En outre, les dimensions de son foie hypertrophié rendent sa respiration difficile, et ses déplacements pénibles.

Si ce traitement était poursuivi, il provoquerait la mort des animaux gavés. L'abattage intervient à temps pour masquer les conséquences du gavage. Les plus faibles d'entre eux sont tout de même moribonds lorsqu'ils parviennent à la salle d'abattage, et beaucoup ne résistent pas jusque-là : le taux de mortalité des canards est dix à vingt fois plus grand pendant la période de gavage.

Un concentré de souffrances

Cette violence, inhérente à la production de foie gras, justifie à elle seule son abolition. Mais pour la plupart de ces animaux le calvaire ne s'arrête pas à la brutalité du gavage. Beaucoup sont amputés d'une partie de leur bec, sans anesthésie, à l'aide d'une pince ou d'une simple paire de ciseaux.

Dans la nature, les canards passent une grande partie de leur vie sur l'eau. Dans ces élevages, beaucoup sont enfermés dans des hangars, puis dans des cages où leurs pattes se blessent sur le sol en grillage. Des cages si petites qu'ils ne peuvent même pas se retourner, encore moins se mettre debout ou battre des ailes. Parmi ceux qui tiennent jusqu'au jour d'abattage, beaucoup ont les os brisés lorsqu'ils sont transportés, manipulés et enfin accrochés la tête en bas pour être électrocutés puis égorgés. Les canes, parce qu'elles produisent un foie plus veineux que les mâles, sont le plus souvent broyées vivantes ou gazées peu après leur naissance.

Le plaisir des uns payé par la souffrance des autres

Comment le simple plaisir que nous avons à manger son foie peut-il justifier de faire subir une vie si misérable à un être sensible qui, comme nous, ressent la douleur et la détresse ? Qu'il soit d'une autre espèce que nous justifie-il de rester sourd à sa souffrance, et muet face à l'immoralité de cet esclavage ?

Il existe des lois et règlements qui protègent les animaux contre de tels sévices et mauvais traitements. Ces textes sont délibérément ignorés pour les plus de 30 millions d'entre eux qui, pour la plupart en France, sont utilisés chaque année pour le foie gras. On nous dit que les « souffrances nécessaires » sont acceptables. Mais la consommation de ce produit ne présente aucun caractère de nécessité. Personne, pas même ceux qui profitent de ce commerce, n'ose le prétendre.

Alors que le prix au kilo est toujours plus bas pour le consommateur, le foie gras est un produit très cher payé par les animaux dont le corps, utilisé comme une machine à produire, est volontairement rendu malade.

Le foie gras est aussi un produit de plus en plus coûteux pour la France, dont il donne l'image d'un peuple rétrograde au moment où bien d'autres pays en interdisent la production. Comment peut-on encore faire passer pour une tradition de savoir-vivre une coutume barbare qui consiste à enfoncer dans la gorge d'un animal encagé l'embout d'un entonnoir ou d'une pompe pneumatique ?

L'interdiction du foie gras : vers une éthique de l'alimentation

Constatant que la production du foie gras nécessite de mépriser les intérêts de l'animal qu'on utilise pour le produire :

  • Nous demandons à ceux qui gavent les oies et canards de cesser de pratiquer ces actes de maltraitance. Qu'ils n'aient aucune intention cruelle envers les animaux gavés ne diminue en rien la souffrance qu'ils provoquent.
  • Nous demandons à ceux qui tirent profit du foie gras, sans aucune considération éthique, de mettre fin à leur participation à ce commerce malsain.
  • Nous demandons aux autorités scientifiques et vétérinaires sincèrement préoccupées du bien-être des animaux, d'avoir le courage, malgré les pressions politiques et économiques, de dénoncer les méthodes de production du foie gras pour ce qu'elles sont.
  • Nous demandons à la justice de rappeler que les lois et règlements imposent une limite à la souffrance que l'on peut infliger à un être sensible, et que la production de foie gras est par conséquent illégale.
  • Nous demandons à nos représentants de légiférer pour interdire définitivement cette pratique.

En tant que consommateurs déterminés à mettre de l'éthique dans notre assiette, et constatant que ces souffrances n'existent que pour procurer du plaisir à notre palais, nous refusons d'acheter et de consommer ces foies malades d'animaux torturés.

 

Source : http://www.stopgavage.com/manifeste.php

Partager cet article
Repost0

2 nouveaux livres étranger sur Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

2 nouveaux livres étranger sur Brigitte Bardot!

Unsere Traumfrauen der 50er und 60er Jahre

Cliquez sur le lien ci après et vous serez sur le blog de François B.

Lien : http://livres.rencontres.bardot.barbara.star.over-blog.com/article-2-nouveaux-livres-etrangers-avec-brigitte-bardot-en-2010-63886985.html

 

C'est un tout nouveau blog que je vous conseille vivement, normal c'est un ami avec un grand  "A"

Bonne découverte!

 

 

Bruno Ricard

 

 

Lien pour commander ces deux livres sur

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Calendrier 2011 Brigitte Bardot par l'INA...

Publié le par Ricard Bruno

Vous pouvez commander votre calendrier 2011 Brigitte Bardot sur le site de l'INA.

Chaque mois de l'année une magnifique photographie de la sublime Brigitte Bardot :

Brigitte Bardot : Couverture

Bruno Ricard

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot a écrit une lettre au préfet de l’Indre!

Publié le par Ricard Bruno

L’intervention de Brigitte Bardot suffira-t-elle à sauver Fifi ? / Photo : (Archives NR)

 

« Je viens d’être alertée, au siège de ma fondation, à Paris, de la menace qui pèse sur la femelle sanglier prénommée Fifi, détenue par M. Wenger, demeurant à Châteauroux. Ma fondation n’a pas pour objectif de cautionner la détention d’animaux sauvages par des particuliers. Au contraire, nous dénonçons depuis toujours ce genre de pratique et informons régulièrement les particuliers de la démarche à suivre quand ils recueillent un animal sauvage blessé.
Ici, pourtant, nous nous devons d’intervenir pour que soit trouvée une solution humaine et satisfaisante pour tout le monde.
Monsieur Wenger est tout à fait disposé à faire stériliser sa laie (dont les analyses viennent de montrer qu’elle possédait 36 chromosomes) et à effectuer tout ce qu’il sera nécessaire de faire pour qu’elle ne soit pas abattue.
Dans ce cas précis, vous feriez preuve d’une grande générosité en accordant à M. Wenger l’autorisation exceptionnelle de garder son animal. Ceci constituerait un bel exemple d’humanité qui rejoindrait les quelques miraculés que nous avons déjà eu le bonheur de sauver, grâce à la compréhension des préfets concernés. »

Brigitte Bardot

Bruno Ricard

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot passe le relais de son combat à son fils adoptif !

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot, fervente protectrice des animaux, aux commandes d'une association créée pour leur défense en 1986 (la Fondation Brigitte-Bardot), est actuellement en train de transmettre le flambeau de son difficile combat. A 76 ans, si elle confie "J'ai seulement un souci mécanique d'articulation des hanches, mais la tête est là et bien là, et je n'ai pas fini d'emmerder le monde !", elle est consciente qu'elle doit passer le relais à une personne de confiance, afin que cette dernière la soutienne et, à terme, lui succède avec rigueur et passion. Ce remplaçant, celle qui exprime fréquemment son mécontentement auprès de Nicolas Sarkozy l'a désigné après mûre réflexion. Selon France Soir, il s'agit de Christophe Marie, qu'elle considère comme son fils adoptif et qui l'épaule depuis vingt ans dans toutes ses actions. "J'ai enfin trouvé mon alter ego après vingt ans de travail partagé. Au fil du temps, Christophe et moi avons partagé les mêmes réactions aux mêmes problèmes. Je lui ai laissé petit à petit la responsabilité de me remplacer en diverses occasions. Il s'en est toujours tiré avec brio, efficacité et diplomatie (ce qui n'est pas toujours mon cas). Maintenant, il est mon dauphin et je me repose sur lui avec confiance. Nous sommes tous les deux nés un 28 septembre à une trentaine d'années de différence, mais le hasard n'existe pas !", a-t-elle confié. Christophe Marie, profondément touché, a réagi : "Aucune retraite n'est possible lorsqu'on s'investit comme elle le fait. Néanmoins, elle m'a fait l'honneur de ce choix et j'espère simplement pouvoir l'aider. Elle sait pouvoir compter sur ma détermination et mon engagement total pour combattre la souffrance et l'exploitation animale." Flatté et admiratif de l'icône des années 60 (dont la carrière et le parcours ont donné lieu à bon nombre d'expositions), il a ajouté : "Il est clair pour tout le monde que Brigitte Bardot est irremplaçable et il serait ridicule de prétendre prendre sa place, car si chacun apporte sa pierre à l'édifice, la première pierre, c'est bien BB qui l'a posée.

 

Source : http://www.purepeople.com/article/brigitte-bardot-passe-le-relais-de-son-combat-a-son-fils-adoptif_a70603/1

Partager cet article
Repost0

Lancel inaugure son nouvel univers de la french légèreté...

Publié le par Ricard Bruno

17 décembre 2010

 

Ce jeudi 16 décembre, la Maison Lancel faisait découvrir sa nouvelle boutique boulevard de Waterloo ainsi que la « Galerie des sacs » signée par Christophe Pillet.


Le nouveau magasin Lancel représente bien l’élégance de la marque française qui depuis 1876 ravi les femmes en créant des sacs qui racontent des histoires, des couleurs, des sentiments.

Cette nouvelle boutique, de par sa décoration et son ambiance a l’ambition de faire re-naître l’esprit de toutes les femmes qui ont été le déclencheur de cette «french légèreté» que l’on retrouve dans chaque modèle.


Dans ce nouvel établissement, conçu selon les idées ingénues du designer Christophe Pillet, est ainsi présentée la fameuse collection BB, créée pour et avec la collaboration de Brigitte Bardot. Une collection qui représente la liberté, les courbes, l’éternel féminin qui émanent de l’actrice. L’ensemble des collections qui ont été inspirées par d’autres muses comme Isabelle Adjani - devenue en 2008 une des ambassadrices de la marque- notons également la douce et un brin rebelle Béatrice Rosen, ou encore la chanteuse chinoise Zhou Xun qui associe un sac Lancel à chacune de ses expériences.

Source : http://levifweekend.rnews.be/fr/style-de-vie/mode/accessoires/lancel-inaugure-son-nouvel-univers-de-la-french-legerete/article-1194890776586.htm#

Publié dans Lancel

Partager cet article
Repost0

Stop aux animaux dans les labos !

Publié le par Ricard Bruno

Rendez-vous : 23 avril 2011 à Paris

Stop aux animaux dans les labos !

Dans le cadre de la Journée Mondiale des Animaux dans les Laboratoires* et à l'initiative de la Fondation Brigitte Bardot, d'Antidote Europe et d'International Campaigns, une grande manifestation unitaire est prévue le samedi 23 avril 2011 à Paris.

Toutes les organisations de défense des animaux, tous les militants sont invités à se joindre au mouvement d'opposition à l'expérimentation animale, scientifiquement et éthiquement irrecevable.

Réservez d'ores et déjà votre journée et organisez-vous (réservation de train, covoiturage, etc.) pour venir nous rejoindre le 23 avril 2011 à Paris... Votre mobilisation est indispensable à la réussite de cette opération !

* http://semaine-mondiale-animaux-laboratoire.org/

Lien facebook (évènement) à partager sans modération !

Fondation Brigitte Bardot
28, rue Vineuse 75116 Paris
Tél. : 01 45 05 14 60 Fax : 01 45 05 14 80
www.fondationbrigittebardot.fr

Partager cet article
Repost0

URGENCE :

Publié le par Ricard Bruno

 

 

Il faut sauver BAMBI !!! HELP !!!

Veuillez trouver ci après le courrier que j'ai reçu, il faut impérativement intervenir massivement!

Merci beaucoup

Bruno Ricard

..............................................................................................................................................................

en 2001, un ami le contacte pour lui dire qu'un chevreuil s'est échoué dans un ruisseau près de son champ, Bruno Tonetto accourt. D'autant qu'il a en sa possession deux lettres de la direction départementale de l'agriculture et de la forêt qui lui expliquent qu'il peut détenir un chevreuil chez lui sans autorisation : « À l'époque, en 2001, j'avais adressé une demande à cette préfecture, qui m'avait répondu en ces termes : Le chevreuil fait partie des espèces de gibier dont la chasse est autorisée. Les établissements se livrant à l'élevage, la vente ou le transit de cette espèce sont soumis à autorisation. Ne relève pas de cette réglementation la détention de quelques animaux, dans la mesure où il n'y a ni élevage, ni vente. »
À cette époque, l'office national de la chasse et de la faune sauvage, lui impose en outre, après enquête sur place, de réaliser des travaux de solidification de sa clôture. Ce que Bruno Tonetto dit avoir fait : « J'ai réalisé une clôture à 2 mètres de hauteur pour accueillir un chevreuil, alors qu'aujourd'hui on me demande de m'en débarrasser. »

C'est lors d'un coup de fil de Bruno Tonetto, à la direction départementale du territoire (qui reprend le dossier après fusion avec la direction départementale de la forêt et de l'agriculture), qu'il apprend qu'il lui est à présent interdit de détenir un chevreuil chez lui : « Je ne comprends absolument pas. Que va-t-il arriver à Bambi si aujourd'hui on le relâche dans les bois ? Il est foutu. »
Et de conclure : « Ce que je sais, c'est que je ne leur rendrai jamais Bambi. Je suis prêt à entamer une grève de la faim pour protester et à me couper les veines, au cas où l'office national de la chasse viendrait. Et j'en suis capable… »

merci de le soutenir en signant la pétition :
http://www.mesopinions.com/Tous-unis-pour-sauver-Bambi---suite-petition-petitions-027c71fce58f4a8b2e89ca84efdd20bd.html

groupe Facebook : http://www.facebook.com/group.php?gid=136499023027134

Partager cet article
Repost0