Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Manitas de Plata : une statue en son hommage à Montpellier

Publié le par Ricard Bruno

La statue de Manitas de Plata sur la place de l'hôtel de ville à Montpellier

La statue de Manitas de Plata sur la place de l'hôtel de ville à Montpellier

Trois ans après sa mort, Montpellier a honoré la mémoire de Manitas de Plata, le guitariste aux doigts d'or. Une statue à son effigie a été dévoilée sur la place de la mairie en présence de sa famille. Un bel hommage, également, de la ville à toutes les familles gitanes de Montpellier et du sud de la France.

C'est une sculpture de 2,75 mètres tout en bronze qui a été récemment érigée sur le parvis de l'hôtel de ville à Montpellier. L'imposante statue représente Manitas de Plata, de son vrai nom Ricardo Baliardo, disparu voilà trois ans, jouant de la guitare. Ce bel hommage très attendu par la communauté gitane de la région a suscité une vive émotion. Parmi la foule, Fernando conserve précieusement la guitare de son illustre père. 

Pendant sa longue carrière, Manitas de Plata, littéralement "petites mains d'argent" en espagnol, ou plutôt "doigts de fée", a enregistré quelque 80 albums, vendu 90 millions de 33 tours dont 7 disques d'or au compteur. Géant du flamenco, connu dans le monde entier, Manitas de Plata était aussi l'ami de stars illustres comme Dali, Brigitte Bardot ou Picasso. 

Une sacrée ascension  pour ce gamin né à Sète le 7 août 1921 dans une roulotte, devenu un musicien génial et considéré même par certains comme le digne successeur de Django Reinhardt. Après avoir gagné des fortunes, et avoir vécu à fond de ses deux passions, la guitare et les femmes - selon la légende, il aurait eu entre 24 et 28 enfants -  Manitas de Plata a fini sa vie dans le plus grand dénument, ruiné, malade et cloué dans un fauteuil roulant.

Alors âgé de 93 ans, il avait même lancé, depuis son minuscule studio de la Grande-Motte, un appel à l'aide pour se payer les services d'une auxiliaire de vie, suscitant un élan de solidarité.

L'artiste est mort le 5 novembre 2014 à Montpellier, entouré de ses proches.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot : sa lettre choc à Nicolas Hulot

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : sa lettre choc à Nicolas Hulot

Une fois n'est pas coutume, Brigitte Bardot est contente. Habituée des coups de gueule envers les plus puissants quand il s'agit des de défendre les animaux, l'ex-sex symbol vient de signer une lettre sous forme de véritable déclaration d'amour à Nicolas Hulot nommé fraîchement ministre par Emmanuel Macron.

"Bravo, grâce à vous nous allons enfin améliorer le sort des animaux sauvages qui vous attendent depuis trop longtemps", écrit Brigitte Bardot dans le texte publié sur son compte Twitter ce samedi 3 juin.

Elle en profite pour alerter le ministre de la Transition écologique et solidaire sur la chasse du loup. Elle compte bien lui présenter sa méthode pour cela, visiblement pleine d'espoir. "Avec vous, cher Nicolas, nous allons enfin sortir de ces débats hystériques qui opposent l'homme et l'animal afin de redonner la paix à ceux qui la méritent", s'enthousiasme-t-elle avant d'écrire de sa main "à bientôt, je vous embrasse". Une lettre qui laisse présager une relation apaisée.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Boulogne Billancourt: un chien meurt étouffé dans le coffre d’une voiture !

Publié le par Ricard Bruno

Dans ma propre ville, un pauvre chien meurt étouffé dans une voiture en plein soleil !

C'est à vomir, que le propriétaire si on peut appeler cela un propriétaire soit retrouvé et sévèrement condamné, il ne peut en être autrement...

Bruno Ricard

Un chien est mort étouffé dans la voiture non-aérée de son propriétaire, dimanche, jour de grande chaleur, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

C’est une employée de l’hôtel La Villa Sorel, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) qui a fait l’horrible découverte. Dimanche, en fin d’après-midi, elle découvre un chien à l’agonie dans le coffre d’une voiture garés en face de l’hôtel.

Un chien à l’agonie plusieurs heures dans une voiture

Au début, l’employée de la Villa Sorel, à Boulogne-Billancourt, ne s’est pas inquiétée plus que ça. Alors qu’elle surveille l’entrée de l’hôtel, une voiture stationnée juste devant se met à remuer.

C’est seulement quand des passants viennent la voir pour lui signaler des bruits étranges, qu’elle s’approche de la voiture. Et là, elle découvre avec effroi un chien à l’agonie dans le coffre de la voiture selon Le Parisien.

En effet, le chien, enfermé là en ce dimanche ensoleillé et particulièrement chaud, était en train d’étouffer. Il a probablement essayé de sortir de la voiture dans un premier temps. En effet, selon Le Parisien, des témoins affirment que le chien avait la gueule en sang.

Son propriétaire introuvable

Epuisé, il se serait ensuite laissé mourir, poussant quelques couinements. Ce sont ces petits couinements qui ont attiré l’attention des passants dans la rue. L’employée de la Villa Sorel a alors immédiatement contacté la police.

Quand les autorités sont arrivées sur place quelques minutes plus tard, il était déjà trop tard. Après avoir brisé la vitre de la voiture, ils n’ont pu que constater que le chien était trop faible pour être ré-animé.

L’animal n’avait pas de tatouage. Mais la police espère retrouver son propriétaire grâce à l’immatriculation de la voiture.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot soutient le maire du Luc contre le cirque Muller

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot soutient le maire du Luc contre le cirque Muller

Un bras de fer est engagé au Luc, depuis hier, entre le maire, Pascal Verrelle, et les gérants du cirque Muller, qui s'est installé pour donner des spectacles comportant des animaux sauvages ces samedi, dimanche et lundi.

L'élu se bat, depuis mercredi, pour empêcher la tenue des représentations, un arrêté municipal pris il y a plusieurs mois stipulant l'interdiction de la présence d'animaux dans les cirques accueillis sur le territoire communal.

Ce jeudi matin, c'est un soutien de poids qui est venu se ranger au côté de la municipalité lucoise.

Brigitte Bardot, qui a contacté le maire, Pascal Verrelle, par téléphone, lui a affirmé qu'elle mettait tout en oeuvre afin de réussir à mobiliser les défenseurs de la cause animale.

"Il faut lancer un appel à la population : n'allez pas à ces spectacles, il faut que cette horreur s'arrête. Ce sont des numéros ridicules, méchants, qu'on impose à des bêtes enfermées toute leur vie. C'est grâce à des gens comme ce maire que nous parviendrons à stopper cela."

Appel à la manifestation

Militante de longue date pour la cause animale, Brigitte Bardot a tenu à rappeler qu'elle "n'avait rien contre le monde du cirque en général. J'ai de l'admiration pour ces artistes, qui ont un courage formidable. Je ne lutte que contre ceux qui maltraitent des animaux qui n'ont rien à faire dans ces spectacles ridicules."

Brigitte Bardot appelle "tous ceux qui sont contre les animaux dans les cirques" à venir "manifester devant l'entrée du cirque Muller, samedi, à 17 heures."

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Un chat vient d’être torturé à mort en plein centre-ville. La Fondation Brigitte Bardot se mobilise

Publié le par Ricard Bruno

Un chat vient d’être torturé à mort en plein centre-ville. La Fondation Brigitte Bardot se mobilise

C’est une nouvelle affaire de cruauté qui secoue le monde de la protection animale. Dans la nuit de mardi à mercredi, un chat a été torturé à mort dans le centre-ville de Draguignan, dans le Var.

Des faits « inqualifiables »

Selon Var Matin, qui rapporte ces « faits inqualifiables », il s’agirait d’un groupe de « jeunes » toujours non identifiés qui auraient pris un chat pour cible entre 1 h 30 et 5 heures du matin sur la place aux Herbes. L’animal a été battu et mutilé avec des tessons de bouteilles et ses yeux auraient même été arrachés.

 

La place aux Herbes, à Draguignan. Source : Var Matin

La place aux Herbes, à Draguignan. Source : Var Matin

Ce sont les bénévoles de l’association locale Les Amis des chats de Draguignan qui ont retrouvé la dépouille du félin au petit matin et qui ont dressé la liste difficile des brutalités qu’il a subies.

« Quelques personnes ont vu et entendu le supplice de ce chat et au matin la scène était macabre. Nous sommes ulcérés par de tels agissements et avons une pensée profonde pour les résidents qui sont dans le chagrin », a précisé l’association sur Facebook.

 Peur des représailles »

Selon Alain Manjard, président de l’association de protection animale, plusieurs riverains auraient assisté à la scène depuis chez eux, sans alerter les forces de l’ordre par peur des représailles.

Soupçons que la presse locale semble confirmer puisque Var Matin relate le témoignage d’une habitante du quartier sous le choc qui aurait entendu dans la nuit « attrape le chat, attrape le chat », et n’aurait pas osé lancer l’alerte.

Interrogé par le quotidien varois, Jean-Michel Cicerello, commandant de police à Draguignan, est revenu sur l’attitude des riverains :

 

Nous avons du mal à comprendre que les gens témoins de ces actes, ou d’autres, ne viennent pas à nous. Prévenue à temps, une patrouille se serait rendue sur place et aurait peut-être évité cette scène monstrueuse. Que les gens arrêtent de se cacher derrière la peur des représailles. Car quand tout un quartier se révolte, elle n’existe pas…

Prolifération des chats errants à Draguignan

L’association Les Amis des chats a en outre déploré la prolifération des chats errants dans la ville de Draguignan. « Malgré nos efforts acharnés de stérilisation, les chats prolifèrent à Draguignan », a-t-elle précisé.

La Fondation Brigitte Bardot partie civile

L’équipe des Amis des chats n’a pas manqué de porter plainte et les forces de police ont ouvert une enquête. La Fondation Brigitte Bardot a annoncé ce jeudi 1er juin qu’elle se porterait partie civile.

Une pétition pour demander justice

Une pétition a par ailleurs été lancée sur la plateforme Change.org, réclamant que « justice soit rendue ». Pour la signer, cliquez ici.

Source de l'article : Cliquez ICI

 

Partager cet article

Repost 0

Journal le Parisien du 31 05 2017...élections législatives 9ème circonscription des Hauts-de-Seine

Publié le par Ricard Bruno

Journal le Parisien du 31 05 2017...élections législatives 9ème circonscription des Hauts-de-Seine
Journal le Parisien du 31 05 2017...élections législatives 9ème circonscription des Hauts-de-Seine
Journal le Parisien du 31 05 2017...élections législatives 9ème circonscription des Hauts-de-Seine

Publié dans le web en parle, ACTUALI

Partager cet article

Repost 0

Poules en cage : la cruauté au menu du groupe Panzani

Publié le par Ricard Bruno

Nouvelle enquête de L214 : Groupe Panzani, l'enfer des cages

Poules en cage : la cruauté au menu du groupe Panzani

Nouvelle enquête de L214

Aujourd’hui, L214 rend publiques des images épouvantables d’un élevage industriel de 160 000 poules élevées en cages, appartenant à l'entreprise Geslin, lui-même fournisseur du Groupe Panzani et de sa marque Lustucru Sélection.

Les images sont édifiantes : poules déplumées (certaines n'ont quasiment plus aucune plume), blessées dans un état dramatique (cloaque purulent), poux grouillant sur les oeufs, cadavres de poules en décomposition dans les cages. Des conditions de vie révoltantes pour les poules et inquiétantes du point de vue sanitaire. L’élevage comporte également des manquements à la réglementation notamment par l’absence de litière. L214 porte plainte contre l’élevage.

→ Voir la vidéo

Interpellez le groupe Panzani !

Les privations comportementales sévères sont inhérentes à l'élevage en batterie. S'ajoutent ici des infractions à la réglementation, des défauts de soin et d'hygiène, accroissant encore la souffrance des animaux. Nous sommes nombreux à juger qu'enfermer des poules dans des cages est inacceptable. Mettons ensemble un point final à cette forme d'élevage particulièrement cruelle.

Nous avons besoin de vous pour interpeller le groupe Panzani qui continue de s'approvisionner auprès d'élevages en cage et le mettre face à ses responsabilités. Cette entreprise doit bannir les oeufs de poules élevées en cage comme l’ont fait de nombreuses autres sociétés, notamment ses concurrents Barilla et Giovanni Rana. Merci de signer la pétition !

Partager cet article

Repost 0

Les dernières prises de position politique concernant les animaux...

Publié le par Ricard Bruno

 

Colloque au Sénat “La question animale : un enjeu majeur du XXIe siècle”

Soumis par Samuel L214
 

Le 22 mai 2017,
3 politiques ont agi pour les animaux

La question animale est un enjeu politique majeur. Qu’il s’agisse de la souffrance dans les élevages, les abattoirs, les cirques, les zoos, ou à travers l’expérimentation animale ou la corrida, la sensibilité des animaux non-humains est de mieux en mieux reconnue et appelle à repenser notre rapport avec les êtres vivants qui nous entourent.
Programme
Pour y répondre, Jean Desessard, sénateur de Paris, président du Groupe écologiste du Sénat, et Brigitte Gothière, porte-parole de l’association L214 - Éthique & animaux, ont convié des personnalités du monde politique, scientifique et universitaire à un colloque destiné à faire un point sur l’évolution de la connaissance autour de la question animale et à dresser un panorama des initiatives pour engager notre société vers un nouveau modèle de développement.
(extraits de la présentation de l'événement)

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like Colloque au Sénat “La question animale : un enjeu majeur du XXIe siècle” on Facebook
 

La chasse : « Une communion avec la terre, avec la nature, un hommage de la civilisation à la loi de la jungle »

Soumis par Thierry Lherm
 

Le 1 février 2017,
Édouard Philippe (DVD) a agi contre les animaux

François Baroin, lui, chasse. C’est plus qu’un sport, la chasse. C’est un art de vivre. Une communion avec la terre, avec la nature, un hommage de la civilisation à la loi de la jungle. Une passion sociale, qui se partage avec son chien et ses amis. Pour être un bon chasseur il faut être patient, adroit et discret. A l’affût. Et François Baroin est, dit on, un bon chasseur.
(extrait de l'article d'Édouard Philippe, Libération)

→ Lire la suite

share on Twitter Like La chasse : « Une communion avec la terre, avec la nature, un hommage de la civilisation à la loi de la jungle » on Facebook
 

Législatives 2017 : 5 partis engagent leurs candidats à soutenir les 30 propositions du manifeste AnimalPolitique

Soumis par Samuel L214
 

Le 23 mai 2017,
AEI, Le Trèfle, MHAN, PA, Parti Pirate ont agi pour les animaux

→ Lire la suite

share on Twitter Like Législatives 2017 : 5 partis engagent leurs candidats à soutenir les 30 propositions du manifeste AnimalPolitique on Facebook
 

Arrêté visant à mettre fin à la détention des orques et dauphins dans les delphinariums

Soumis par Thierry Lherm
 

Le 3 mai 2017,
3 politiques (PS) ont agi pour les animaux

La reproduction des orques et des dauphins actuellement détenus en France est désormais interdite. Ainsi, seuls les orques et les dauphins actuellement régulièrement détenus peuvent continuer à l'être, sans ouvrir à de nouvelles naissances.
(extrait de l'objet de l'arrêté)
Pour assurer la protection des espèces, améliorer le bien-être et supprimer la souffrance animale, la détention en captivité de spécimens de cétacés est interdite, à l'exception des spécimens de l'espèce Orcinus orca et de l'espèce Tursiops truncatus régulièrement détenus à la date d'entrée en vigueur du présent arrêté au sein d'établissements dûment autorisés sur le territoire national.
(extrait de l'article 1 de l'arrêté)

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like Arrêté visant à mettre fin à la détention des orques et dauphins dans les delphinariums on Facebook
 

Le ministre de l'Intérieur incite à compliquer la mise en œuvre des arrêtés municipaux visant à interdire les cirques détenant des animaux

Soumis par Thierry Lherm
 

Le 7 avril 2017,
3 politiques (PS) ont agi contre les animaux

Mon attention est régulièrement appelée par les professions circassiennes et foraines, et les organisations qui les représentent, sur les difficultés qu'elles rencontrent de plus en plus fréquemment dans l'exercice de leur profession, du fait notamment de l'interdiction par certaines municipalités de leur implantation ou de leur éloignement du centre des villes. (...) il vous revient, ainsi qu'aux sous-préfets d'arrondissement sous votre autorité, d'être attentif aux sollicitations que peuvent vous adresser les organisations professionnelles représentatives (...) Je vous remercie de me tenir informé des difficultés que vous pourriez rencontrer dans la mise en oeuvre de ces instructions
(extrait de la circulaire du Ministère de l'Intérieur aux préfets de département et au préfet de police des Bouches-du-Rhône)

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like Le ministre de l'Intérieur incite à compliquer la mise en œuvre des arrêtés municipaux visant à interdire les cirques détenant des animaux on Facebook
 

Conférence à Nantes sur la politisation de la cause animale

Soumis par Samuel L214
 

Le 24 mai 2017,
4 politiques ont agi pour les animaux

Au cours de cette soirée, et en vue des élections législatives de juin 2017, nous discuterons de la place de la question animale en politique.
– Quels sont les enjeux et les stratégies à mettre en œuvre ?
– Comment avancer pour que la question animale ait enfin la place qu’elle mérite : une place centrale dans la politique humaine ?
– Comment construire efficacement afin d’obtenir au plus vite des droits fondamentaux pour les plus vulnérables d’entre nous ?

(extrait de la présentation par le CNPA)

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like Conférence à Nantes sur la politisation de la cause animale on Facebook

Partager cet article

Repost 0

Cirque Joseph Bouglione : les spectacles avec les animaux, c’est fini !

Publié le par Ricard Bruno

Cirque Joseph Bouglione : les spectacles avec les animaux, c’est fini !

Cirque Joseph Bouglione : les spectacles avec les animaux, c’est fini !

Publié le 19 mai 2017 à 13:24 Aujourd'hui | 676 vues

Bonne nouvelle pour les défenseurs de la cause animale. Le cirque Joseph Bouglione ne présente plus de numéros avec des animaux. 

Les numéros avec des tigres et autres animaux sauvages, c’est terminé ! André-Joseph Bouglione, l’un des petits-fils de Joseph Bouglione, et son épouse Sandrine Bouglione, ont fait le choix, depuis septembre 2016, de mettre un terme aux représentations utilisant des animaux. « Nos animaux commençaient à vieillir : soit nous reprenions des jeunes et l’on repartait pour 10 ou 20 ans. Soit nous trouvions une solution pour faire autre chose », explique André-Joseph Bouglione à la Fondation 30 Millions d’Amis.

Pour ces artistes, cette décision difficile a été prise « par amour des animaux » mais aussi « par respect du public ». « J’ai vu un sondage qui indiquait que 80 % des Français étaient sensibles à la cause animale. Notre métier, c’est de faire un spectacle pour la famille. Si une très large majorité des familles est sensible à la cause animale, on ne peut pas continuer à faire un spectacle qui les dérange. Je ne me voyais pas continuer à présenter des animaux à des gens qui ressentent une gêne morale en venant au cirque », explique-t-il.

« Je n’ai pas le droit à l’échec »

Les animaux ont été replacés dans des lieux d’accueil. « Ce sont des lieux de retraite en France. Nous n’avons gardé que les chevaux vieillissants. Nous avions des tigres, des chameaux, etc. en tout cela représentait une soixantaine de têtes », confie le petit-fils de Joseph Bouglione au site 78actu. Le couple a donc dû imaginer un tout nouveau spectacle. Présenté depuis quelques semaines au public, celui-ci plonge les spectateurs dans un univers fantastique « à la Tim Burton avec aussi un côté Monty Python ». Pour le cirque, le défi est grand. « Aujourd’hui, je suis condamné à ce que mon cirque sans animaux marche, pour la cause animale ! Les gens qui m’ont félicité m’ont fait remarquer que je n’ai pas le droit à l’échec. Il faut montrer que cela fonctionne ! »

André-Joseph Bouglione espère que d’autres cirques feront de même. « La plupart des cirques ne devraient pas avoir d’animaux car ils les traitent mal. C’est mon opinion. Je n’ai pas la prétention de dire aux autres cirques qu’ils doivent arrêter les animaux. Mais je pense que ma démarche peut forcer le cirque traditionnel à se remettre en question car il y a des problèmes depuis 20-30 ans. J’aimerais ne pas être tout seul à faire cela dans mon coin, à avoir cette prise de conscience citoyenne. »

Aujourd’hui, une quarantaine de villes ont interdit les cirques présentant des numéros avec des animaux. Une pétition demandant « l’interdiction progressive de l’exhibition des animaux sauvages dans les spectacles itinérants » a été lancée par la Fondation 30 Millions d’Amis.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Fondation Brigitte Bardot et 30 millions d'amis : 27 chevaux sauvés à Martigues

Publié le par Ricard Bruno

Fondation Brigitte Bardot et 30 millions d'amis : 27 chevaux sauvés à Martigues

Le 23 amis dernier, la Fondation 30 Millions d’Amis et la Fondation Brigitte Bardot sont venues en aide à 27 équidés victimes de négligences à Martigues, dans les Bouches-du-Rhône. Elles les ont pris en charge et leur apportent désormais les soins nécessaires pour leur permettre d’aller mieux.

Triste spectacle la semaine dernière à Martigues dans les Bouches-du-Rhône. Une trentaine de chevaux amaigris et négligés ont été retrouvés sur un petit terrain de la commune. Livrés à eux-mêmes, les animaux vivaient dans la saleté, avec peu de nourriture et de l’eau sale. Face à cette situation, la Direction départementale de la protection des populations est intervenue avec la police municipale. Elle a demandé aux fondations 30 Millions d’Amis et Brigitte Bardot de prendre en charge les 27 équidés.

13 ont rejoint le sanctuaire pour équidés maltraités de la Fondation 30 Millions d’Amis et le reste a été accueilli par la Fondation Brigitte Bardot. Parmi les chevaux sauvés, de nombreuses juments pleines ou qui avaient mis bas récemment étaient présentes, ainsi que des poulains âgés de quelques jours à 2 ans.

« Ces chevaux étaient contraints de rester sur une surface minuscule où ils vivaient au milieu de leurs excréments » raconte Laetitia Bos, de la Fondation 30 Millions d’Amis. « Ils ont tous les pieds très longs ! Même les poulains de 2 ans ont des sabots immenses ! Sans compter que lorsque nous sommes arrivés, les pauvres bêtes étaient en plein cagnard, sans possibilité de se mettre à l’ombre… »

Les bénévoles des deux Fondations vont désormais prendre soin de ces équidés et les aider à aller mieux.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0