Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

OFFREZ : Une dépouille de phoque ! (UNE HONTE !)

Publié le par Ricard Bruno


SCANDALEUX,HONTEUX,IGNOBLE !

Chasser dans les fjords, ça change des éternels safaris en Afrique. En Norvège, à partir de janvier, la chasse au phoque ne sera plus un privilège réservé aux locaux. Le gouvernement norvégien, qui a fixé les quotas de capture à 2 000 têtes par an, vient d’autoriser la chasse touristique sur les côtes du pays. Une décision prise sous la pression des pêcheurs, qui accusent les phoques de décimer les stocks de poissons. Cet argument ne repose sur “aucune preuve scientifique”, à en croire le WWF norvégien, mais ne boudez pas votre plaisir. Deux tours-opérateurs vous proposent “une inexpérience inoubliable”. NorSafari offre sur le Net une formule d’une journée à 1 400 couronnes (environ 170 euros) pour un phoque. Compter 8 200 couronnes (environ 1 025 euros) pour quatre jours et deux prises, et 500 couronnes par animal supplémentaire. Formules hébergement et repas compris. Polar Events “fournit les fusils” (les chasseurs traditionnels s’en tiennent à l’art exigeant du bâton), mais exclut la chasse aux bébés phoques. Le plus : la plupart des formules garantissent au moins une prise ou prévoient un remboursement si vous rentrez bredouille. NorSafari vous aide à découper et à conditionner l’animal. Ce qu’en pensent les esprits chagrins : Paul Watson, président de l’organisation Sea Sheperd : “Tuer des bébés phoques, c’est ce qu’il y a de plus facile quand on a des prédispositions sadiques.” Brigitte Bardot a envoyé une lettre aux Norvégiens : “N’attendez pas que des hordes de touristes avides de sang viennent dans votre pays dans le seul but de faire un carton sur ces pauvres bêtes innocentes et inoffensives. Réagissez immédiatement et faites stopper ce carnage.” A savoir : cadeau réservé aux chasseurs dotés d’un permis de chasse.

Source : http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=36982

Protestez massivement auprès de l’ambassade de Norvège et faite passez le message :
 
Paris | Ambassade
 
Adresse : 28, rue Bayard 75008 Paris
 
Tél: 01.53.67.04.00
 
Fax : 01.53.67.04.40
 
 
Courriel : emb.paris@mfa.no
Partager cet article
Repost0

"J'ai dansé le tango avec Brigitte Bardot"

Publié le par Ricard Bruno

 
"J'ai dansé le tango avec Brigitte Bardot"
Dans les années 60 - 70, Paul a côtoyé de nombreux acteurs sur les plateaux de cinémas. Tour à tour figurant, doublure ou cascadeur, il raconte avec candeur ses souvenirs de cette époque faste du cinéma en France.
Comment avez-vous connu toutes ces stars de cinéma ?
J'ai participé à de nombreux films pendant les années 60-70. J'avais une amie qui était régisseur de plateau pour le cinéma et qui nous a proposé, avec quelques amis, de faire de la figuration et des doublages.

Quels acteurs avez vous rencontré ?
Oh, j'en ai rencontré beaucoup.... Omar Sharif, William Holden, Gregory Peck, mais aussi De Funes ou Galabru. Je suis, par exemple, dans tous les épisodes du Gendarme à Saint-Tropez dans lesquels j'ai été tour à tour naturiste, parachutiste, à quatre pattes au milieu des moutons... Ce sont de très bons souvenirs.

Comment se comportaient les acteurs avec vous ?
Ils étaient tous très sympas, c'étaient de grands acteurs mais ils n'avaient pas la grosse tête. Et puis, on était une bande de zouaves un peu fous, on faisait ça pour gagner un peu d'argent de poche, on n'avait pas l'ambition de faire carrière, ce qui nous valait la sympathie des acteurs.

Une anecdote en particulier ?
J'étais le chauffeur de Yul Brynner dans "Opération Opium", je devais conduire une grosse voiture américaine. En voulant démarrer, au lieu de passer la première, j'ai mis la marche arrière... Autant vous dire qu'il a gueulé comme un fou !

Et quel est votre plus beau souvenir de cette époque ?
Notre Brigitte nationale ! J'étais le seul sur le plateau à savoir encore danser la valse et le tango. J'ai donc eu la chance de faire danser l'une des plus belles femmes de l'époque. 

Source : http://www.linternaute.com/copains/star/bardot.shtml

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot défend les animaux à l'Elysée

Publié le par Ricard Bruno

Année après année, le combat de Brigitte Bardot semble s'intensifier. Jeudi dernier, l'icône du cinéma français a été reçue par le président Nicolas Sarkozy afin d'évoquer l'abattage rituel et le massacre des phoques. A l'issue de cette rencontre, cette dernière est ressortie ravie, annonçant la création d'un bureau des sages chargé de surveiller la condition des animaux en France. Par ailleurs, Brigitte Bardot a enfin obtenu l'interdiction définitive des importations de tous produits issus du phoque.

Brigitte Bardot a également réussi à obtenir, cet été, l'interdiction de commercialisation de fourrures de chiens et chats, dont la mise en application ne sera effective qu'à partir du 31 décembre 2008. L'ancienne comédienne peut aujourd'hui s'estimer ravie de l'aboutissement de tous ses combats !

Source : http://www.showbizactu.com/actualite-people/79398/brigitte-bardot-defend-les-animaux-a-l-elysee/

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Bardot défend les phoques à l'Elysée

Publié le par Ricard Bruno

Bardot défend les phoques à l'Elysée

Brigitte Bardot a plaidé la cause des phoques du Canada auprès de Nicolas Sarkozy. L'ancienne actrice venait aussi à l'Elysée défendre "l'étourdissement" des animaux avant les abattages rituels et une meilleure prise en compte de la "condition animale" en France. "Comme le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) pour la télévision, on va créer avec le président un bureau de sages, un groupe de travail" qui sera chargé de vérifier "tout ce qui se passe" dans les huit ministères dont dépendent les animaux, a expliqué Brigitte Bardot.

Source : JDD

current_id = 59219;

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

La Tribune

Publié le par Ricard Bruno

La France va interdire "définitivement" les importations de produits dérivés des phoques, selon Brigitte Bardot

La France va interdire "définitivement" les importations de produits dérivés des phoques, a affirmé jeudi Brigitte Bardot après un entretien avec Nicolas Sarkozy à l'Elysée.

"J'ai eu mon plus beau cadeau d'anniversaire", a déclaré "BB", qui aura 73 ans vendredi. "La France va refuser définitivement toute importation de produits dérivés des phoques. La France ne sera plus complice du massacre au Canada contre lequel je me bats depuis 30 ans".

Jacques Chirac avait fait la même promesse à l'ancienne actrice en avril dernier, lors d'un entretien un mois avant de quitter ses fonctions. Le ministère de l'Ecologie avait alors fait savoir à la Fondation Brigitte Bardot qu'un décret était en préparation. L'Elysée et le secrétariat d'Etat à l'Ecologie n'étaient pas en mesure jeudi de donner des précisions sur ce décret.

Brigitte Bardot, qui était accompagnée de Ghyslaine Calmels-Bock, directrice générale de sa fondation, a demandé à Nicolas Sarkozy que la condition animale, "complètement oubliée", soit davantage prise en compte par le gouvernement. Elle a proposé la création d'un "bureau des sages" équivalent au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) pour la télévision, pour coordonner l'action publique en la matière.

Soure : http://www.orange.fr/bin/frame.cgi?u=http://webmail.orange.fr/webmail/fr_FR/inbox.html

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot reçue à l'Elysée

Publié le par Ricard Bruno

 BB-et-alain-bougrain-dubourg----l---lys--e-le-27-09-2007.jpg

C'est le 27 septembre 2007 à 11.30 que Brigitte Bardot avait rendez-vous avec Nicolas Sarkozy à l'Elysée, l'occasion pour elle d'aborder plusieurs thèmes qui lui tiennent à cœur. L'issue de cet entretien est plutôt positive.

Tout d'abord, et c'était l'objet principal de notre demande d'entretien, le Président a proposé de créer, à l'issue du Grenelle de l'Environnement, un groupe de travail exclusivement orienté sur la condition animale qui pourrait être ensuite relayé par la mise en place d'un comité de " haute surveillance " qui veillera au respect des mesures proposées par ce groupe de travail.

Le Président a ensuite pris des engagements sur l'abattage rituel, plus précisément l'obligation de l'étourdissement préalable des animaux, en organisant une très prochaine réunion avec les associations de défense des animaux, les représentants des cultes et les autorités… Réunion qui devra aboutir à un résultat effectif (compte tenu des informations dont nous disposons aujourd'hui et notamment le rapport de l'Académie vétérinaire de France).

Enfin, le Président s'est engagé à ce que la France ne soit plus complice des massacres perpétrés sur la banquise canadienne en interdisant, dès cette année, l'importation des produits issus de la chasse aux phoques. Des engagements avaient été pris par l'ancien gouvernement et même par l'actuel (Alain Juppé éphémère ministre de l'Ecologie) mais ces engagements ont été remisés après la pression exercée par le gouvernement canadien… à suivre.

Source : http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40134

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot reçue à l'Elysée (Libération)

Publié le par Ricard Bruno

photo-du-28-09-2007--1-.jpgL'ancienne actrice reconvertie dans la défense des animaux est allée jeudi défendre auprès de Nicolas Sarkozy la cause qui lui tient à cœur: les phoques du Canada. «J'ai eu mon plus beau cadeau d'anniversaire puisque j'ai 73 ans demain, c'est que la France va refuser définitivement toute importation de produits dérivés des phoques pour que la France ne soit plus complice du massacre (des phoques) au Canada», a déclaré Brigitte Bardot à l'issue de l'entretien. Un embargo sur le commerce et l'importation de tous les produits issus de phoques chassés au Canada, notamment les fourrures, avait en effet été annoncé en avril dernier par des associations, dont la Fondation Brigitte Bardot.

La star a également plaidé à l'Elysée pour «l'étourdissement» des animaux avant les abattages rituels et une meilleure prise en compte de la «condition animale» en France. Elle a enfin annoncé la création d'une sorte de haute autorité sur la défense des animaux: «Comme le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) pour la télévision, on va créer avec le président un bureau de sages, un groupe de travail» qui sera chargé de vérifier «tout ce qui se passe» dans les huit ministères dont dépendent les animaux.

Source : http://www.liberation.fr/actualite/instantanes/femmedujour/281158.FR.php?rss=true 
Vous pouvez également réagir à cet article et ,à votre tour laisser vos commetaires sur ce site

Bruno Ricard
Partager cet article
Repost0

Entretien avec Mme Brigitte BARDOT

Publié le par Ricard Bruno

brigitte-bardot-le-27-09-2007.jpgLe Président de la République s’entretiendra avec Mme Brigitte BARDOT et Mme Ghyslaine CALMELS-BOCK, Directeur Général de la Fondation Brigitte Bardot, jeudi 27 septembre 2007 à 11h30 au Palais de l’Elysée.

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

La France va interdire........

Publié le par Ricard Bruno

La France va interdire "définitivement" les importations de produits dérivés des phoques, a affirmé jeudi Brigitte Bardot après un entretien avec Nicolas Sarkozy à l'Elysée.

"J'ai eu mon plus beau cadeau d'anniversaire", a déclaré "BB", qui aura 73 ans vendredi. "La France va refuser définitivement toute importation de produits dérivés des phoques. La France ne sera plus complice du massacre au Canada contre lequel je me bats depuis 30 ans".

Jacques Chirac avait fait la même promesse à l'ancienne actrice en avril dernier, lors d'un entretien un mois avant de quitter ses fonctions. Le ministère de l'Ecologie avait alors fait savoir à la Fondation Brigitte Bardot qu'un décret était en préparation. L'Elysée et le secrétariat d'Etat à l'Ecologie n'étaient pas en mesure jeudi de donner des précisions sur ce décret.

Brigitte Bardot, qui était accompagnée de Ghyslaine Calmels-Bock, directrice générale de sa fondation, a demandé à Nicolas Sarkozy que la condition animale, "complètement oubliée", soit davantage prise en compte par le gouvernement. Elle a proposé la création d'un "bureau des sages" équivalent au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) pour la télévision, pour coordonner l'action publique en la matière.

Source : http://www.latribune.fr/info/La-France-va-interdire--definitivement--les-importations-de-produits-derives-des-phoques--selon-Brigitte-Bardot-482-~-AP-ANIMAUX-PHOQUES-BARDOT-SARKOZY-$Db=News/News.nsf

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0