Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1224 articles avec action protection animale

Mobilisation générale contre la corrida!

Publié le par Ricard Bruno

Bonjour

 

ACTION IMPORTANTE IL FAUT INONDER DE COURRIEL LE MINISTRE DE LA CULTURE Mr Frédéric Mitterrand et manifester votre indignation du classement de la corrida au patrimoine immatériel de la France !

Adresse du ministre de la culture : http://www.culture.gouv.fr/culture/comment-ministre.htm

 

Faire la même chose avec votre député, votre sénateur, votre conseiller régional, votre conseiller général et votre maire, respectif car une chose est sure ils sont très cher payés avec nos impôts donc il ne faut surtout pas les lâcher, il faut faire plier ces derniers, on ne peut accepter l’inacceptable : la Corrida, cette boucherie à ciel ouvert doit être bannie à tout jamais de notre pays la France !

 

N’oubliez pas non plus d’intervenir auprès de TOUS les médias : radios, télévisions, presse écrite, Internet, réseaux sociaux etc.

 

Bruno Ricard

Web Master du blog « Brigitte Bardot» : http://brigitte-bardot.over-blog.net

 

Adresse de votre député :

http://www.assemblee-nationale.fr/13/qui/circonscriptions/index.asp

 

Adresse de votre sénateur :

http://www.senat.fr/elus.html

 

Adresse de votre conseiller régional :

http://www.conseil-general.com/conseil-regional-regionaux/conseil-regional-regionaux.htm

 

Adresse de votre conseiller général :  http://www.conseil-general.com/conseil-general-generaux/conseil-general-generaux.htm

 

Adresse de votre maire : http://www.amf.asso.fr/annuaire/#?refer=departement&dep_n_id=38

 

 

 

EXEMPLE DE COURRIER :

 

                                                        

J'ai reçu la nouvelle avec un profond dégoût.

Par l’intermédiaire du ministère de la culture, la France a classé la corrida au patrimoine immatériel de notre pays au même titre que la tarte tatin, le Fest-Noz ou la tapisserie d’Aubusson! Quelle honte, quel scandale alors que plus de 70% des Français sont totalement contre cette boucherie à ciel ouvert!

La France devient ainsi le seul pays possédant une tradition taurine à entériner ce classement.

Dans une société qui devient de plus en plus consciente de l'importance du respect de l'environnement autour de nous comme les êtres vivants qui partagent cette planète avec nous, il est vraiment scandaleux qu’une ignominie pareille existe  encore de nos jours.

 

Vous êtes des femmes et des hommes politiques, vous nous représentez dans diverses instances de notre pays, n’oubliez pas une chose ! Que vous semblez ignorer une fois élue on est toujours là ! Et on VOTE ! Et là vous risquez d’avoir de sacrées surprises si vous ne faites rien pour faire interdire dans notre pays la corrida, les Français en on marre d’être pris pour des moins que rien, pour ne pas dire pour des CONS !    

 

Si nous allons de l'avant en tant que société et promouvions une culture de la paix car elle considère tous les êtres vivants, il ne fait aucun doute que toutes ces traditions ne devraient pas être encouragées et maintenues. Les sacrifices humains ou des spectacles romains étaient aussi avant des "traditions" dans le Colisée, traditions qui ont été bannies de nos pratiques, et maintenant nous le voyons comme des divertissements sauvages et déshumanisés.

 

Il est de notre devoir en tant que citoyens avec une sensibilité propre au vingt et unième siècle de ne pas encourager ces spectacles de brutalité il faut favoriser la créativité humaine et la célébration de la paix, pas la cruauté envers les autres êtres vivants.

 

J’attends donc de votre part un investissement personnel et une prise de position sans concession contre la corrida, les électeurs dont je fais parti n’oublieront pas le moment venu et croyez bien que je serais très vigilant sur votre position.

 

Bien à vous  

 

 

(ICI mettez vos coordonnées)

Partager cet article

Repost 0

Abattage rituel ENFIN un JT qui ose en parler, c'était le 04 04 2011

Publié le par Ricard Bruno

Partager cet article

Repost 0

Manifestation contre la vivisection...

Publié le par Ricard Bruno

Plus d'un millier de personnes, en majorité des militants d'associations anti-vivisection venus de France, Belgique, Suisse et Italie se sont rassemblées samedi à Paris pour protester contre la vivisection, l'utilisation d'animaux à titre expérimental en laboratoire.
Mobilisés à l'appel de International Campaigns, un collectif d'associations créé en 2003 en France, les manifestants se sont réunis en début d'après-midi devant l'Hôtel de Ville, à l'occasion de la "journée mondiale des animaux de laboratoire".

D'autres rassemblements était prévus simultanément en Grande-Bretagne, selon Christophe Marie de la Fondation Brigitte Bardot.

"Stop the Torture", "vivisection ? abolition !", "Dans les laboratoires de vivisection en Europe, un animal meurt toutes les trois secondes": les associations, parmi lesquelles la Fondation Brigitte Bardot, Antidote Europe, Gaia, Animaux en péril (Belgique), Equivita (Italie) ont accueilli un "cycliste militant" qui achevait à Paris, à l'occasion de cette "marche européenne", un tour de France à vélo pour sensibiliser l'opinion.

Plusieurs cercueils, portant les noms d'animaux "utilisés et sacrifiés" pour tester notamment des produits cosmétiques - 12 millions en Europe, près d'un milliard à travers le monde, avaient été installés sur la place où plusieurs porte-parole se sont succédé.

Les associations dénoncent, selon M. Marie, le "caractère régressif" de la réglementation de cette pratique en Europe, le "manque de volonté politique de développer des méthodes substitutives" face aux "lobbies pro-vivisection" et réclament son "abolition pure et simple".

Les manifestants devaient ensuite se rendre en cortège jusqu'à la place des Vosges devant la maison de Victor Hugo, "premier président de la ligue antivivisectionniste française" en 1883. Tous on observé "une minute de silence pour les animaux de laboratoire".

Bruno Ricard

Partager cet article

Repost 0

Corrida la France entâchée de sang...Sondage Ouest France!

Publié le par Ricard Bruno

Je vous invite toutes et tous à voter NON à un sondage de Ouest France demandant

"Trouvez-vous normal que la corrida fasse partie de l'inventaire français du patrimoine culturel immatériel ?"

 

Lien pour voter tout en bas de l'article : http://www.sudouest.fr/2011/04/23/la-tauromachie-reconnue-379241-727.php#xtor=EPR-260-[Newsletter]-20110423-[zone_info]

 

Merci beaucoup

 

Bruno Ricard   

 

Mon commentaire :

NON A LA TORTURE DE TOUS LES ETRES VIVANTS ET SENSIBLES, HOMMES ET BETES !HONTE à la France ! HONTE à ce Ministère de la Culture de M.... !

Manifestons tous notre désaccord contre ces bourreaux en soutenant et PARTICIPANT AUX FUTURES ET J'ESPERE NOMBREUSES MANIFESTATIONS des associations contre toute torture animale (dont les anti-corridas).

On va voir de quel côté penche la balance : la vox populi est dans son immense majorité contre ces mises à mort sanglantes.

Point n'est besoin d'être militant pour cela. Relisons ce témoignage d'une internaute extrait :

"Un animal épuisé, inondé de son sang, le corps transpercé de harpons, les muscles de sa nuque cisaillés par une pique pour qu'il ne puisse plus lever la tête à cause de la lâcheté de ses agresseurs en reunion qui ont peur de se faire encorner, un être innocent, coincé dans un lieu sans issue, qui vomit une hémorragie pulmonaire par la bouche et les naseaux en hurlant sa douleur, et en s'etouffant dans ce fluide vital qui s'échappe à jamais de son pauvre corps supplicié, le rapprochant de l'agonie salvatrice et de la mort qui sera sa delivrance, suppliant de l'epargner de son regard épouvanté un malade déguisé en épouvantail à dorures. Celui-ci s'acharne encore sur lui en remuant ses muscles fessiers à la grande joie pénienne de certains adeptes, refoulés ou pas, et avec force gestes grandiloquents qui se veulent esthetiques... Ça, de la CULTURE? 

 

Partager cet article

Repost 0

Communiqué de la FLAC

Publié le par Ricard Bruno

Chers amis,

Nous avons appelé la rédaction de 30 millions d'amis afin de les remercier pour leur reportage diffusé dimanche dernier sur France 3. Excellent travail réalisé sur notre cause à travers le petit taureau Fadjen. Ils nous ont confirmé qu'un petit mot de remerciement leur ferait plaisir.

Courriel ci-dessous:

redaction@30millionsdamis.fr



Par ailleurs, l'article du journal "Métro" fait des émules. Le magazine gratuit "Biocontact"(200 000 exemplaires), va également faire paraître le manifeste des 25 personnalités qui ont cautionné le manifeste de la FLAC au sujet de l'UNESCO.


Petit florilège provisoire des articles au sujet de ce manifeste:

http://www.metrofrance.com/info/25-personnalites-contre-la-corrida-a-l-unesco/mkdr!7rSDnpOb7qhKI/

http://www.paperblog.fr/4391196/l-exaltation-de-la-cruaute-inscrite-au-patrimoine-de-l-unesco/

http://actualitepolitique.com/nicolas-hulot/25-personnalit-contre-la-corrida-l-unesco-871930.html

http://www.iziva.com/25-personnalites-contre-la-corrida-a-l-unesco.html

http://www.i-services.net/newsbox/151229-97380-1643-64185/25-personnalites-contre-la-corrida-a-lunesco.php?show=new

http://brigitte-bardot.over-blog.net/article-communication-de-la-flac-72079205.html

http://www.blogg.org/blog-73002-billet-1316052.html

Nous comptons sur vous pour 30 millions d'amis !

Merci à l'avance.

Amitiés dans la lutte.

Thierry Hély
Chargé de communication de la FLAC
www.flac-anticorrida.org

http://flac.over-blog.com/

Partager cet article

Repost 0

Communication de la FLAC...

Publié le par Ricard Bruno

Bonjour,

POUR INFORMATION

Article paru dans le journal "Métro", quotidien gratuit le plus lu en France.

http://www.metrofrance.com/info/25-personnalites-contre-la-corrida-a-l-unesco/mkdr!7rSDnpOb7qhKI/


Par ailleurs, le magazine gratuit "Biocontact", tiré à 200 000 exemplaires, va relayer également ce manifeste soutenu par les 25 personnalités de la FLAC.

Merci
Bien cordialement

Thierry Hély
Chargé de communication de la FLAC
www.flac-anticorrida.org

 http://flac.over-blog.com/

Tel:  04 67 01 23 29
        06 23 94 84 83

25 personnalités contre la corrida à l'Unesco

Nicolas Hulot, Michel Drucker, Elisabeth Badinter et 22 autres personnes soutiennent un manifeste contre l'inscription de la corrida au patrimoine de l'Unesco

Alors que démarre la saison taurine en France et en Espagne, la Fédération des luttes pour l'abolition des corridas (Flac), qui revendique 250 000 adhérents fédérés, publie un manifeste pour empêcher l'inscription de la corrida au Patrimoine immatériel de l'Organisation des nations unies pour l’éducation (Unesco).

"Banalisation de la cruauté"
"Dans la charte de l'Unesco, il est évident que la pratique culturelle proposée doit être consensuelle et dénuée de toute polémique. Or, s'il existe bien une pratique controversée et passionnelle, il s'agit bien de la corrida, qui, de surcroît, banalise et exalte la cruauté. A fortiori en ce qui concerne les enfants », dénonce le texte.

Parmi les vingt-cinq membres du comité d'honneur qui appuient cet appel se trouvent des personnalités aussi diverses que Nicolas Hulot, candidat à la présidentielle, l'animateur Michel Drucker, la philosophe Elisabeth Badinter, le chanteur Francis Lalanne ou le médecin biologiste Jean-Claude Nouët.

75 députés contre la corrida
Le manifeste est aussi soutenu par Geneviève Gaillard (PS) et Muriel Marland-Militello (UMP), coauteurs d'une proposition de loi pour l'abolition de la corrida en France, signée par 75 députés. C'est le troisième texte présenté sur le sujet depuis 2004, mais il n'a toujours pas été mis à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale.

L'article 521-1 du code pénal punit de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende tout acte de cruauté envers un animal domestique ou tenu en captivité, avec une exception pour les "courses de taureaux lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée".

66% des Français pour l'interdiction
"Depuis l'abolition de la corrida en Catalogne le 27 juillet dernier, les milieux taurins se sentent menacés et comptent sur l'inscription à l'Unesco, explique Thierry Hély, porte-parole de la Flac. Notre combat dénonce une barbarie légale et soutenue par une minorité." Une étude Ifop publiée en août 2010 montre que 66% des Français sont favorables à l'interdiction de la corrida, alors qu'ils n'étaient que 50% en septembre 2007.

En décembre 2009, l'Union des villes taurines françaises (UVTF) a entamé des démarches pour inscrire la culture taurine au patrimoine immatériel de l'humanité, au même titre que le tango argentin ou la gastronomie française. Une pétition en ligne contre cette initiative a rassemblé près de 15 000 signatures.

----

Le texte intégral du manifeste soutenu par les 25 membres du comité d'honneur de la Flac

"La FLAC-Fédération des Luttes pour l'Abolition  des Corridas- qui représente 250 000 adhérents fédérés et les 25 personnalités membres de son Comité d'Honneur, dénonce avec la plus grande fermeté, les velléités taurines à faire inscrire la corrida au Patrimoine Immatériel de l'Humanité.  
 
Dans la charte de l'UNESCO, il est évident que la pratique culturelle proposée doit être consensuelle et dénuée de toute polémique. Or, s'il existe bien une pratique controversée et passionnelle, il s'agit bien de la corrida, qui, de surcroît, banalise et exalte la cruauté. A fortiori en ce qui concerne les enfants. Ce qui est particulièrement choquant.
 
Pour contourner cette difficulté, les taurins mettent surtout en exergue les ferias,  sachant très bien que la corrida est bien présente lors de ces festivités... mais qu'elle n'en constitue ni la motivation ni l'essence principale. Un sondage de l'IFOP du 5 août 2010, révèle que les deux tiers des français, y compris dans le sud de la France, demandent l'interdiction de la corrida.  
 
Pour toutes ces raisons, conscients de l'inquiétude avérée du mundillo après l'abolition de la corrida en Catalogne espagnole, ce qui explique leur volonté farouche à vouloir l'inscrire au Patrimoine Immatériel de l'Humanité afin de la protéger, nous ne pouvons imaginer un instant que l'on puisse assimiler cette barbarie héritière des jeux du cirque, aux pratiques sauvegardées par l'UNESCO.
 
Ce serait une véritable honte pour le Patrimoine de l'Humanité.  C'est la raison pour laquelle, la FLAC alertera les médias et toutes les autorités compétentes." 

Jeanne AUGIER :  PDG et Propriétaire de l’Hôtel Négresco à Nice.

Elisabeth  BADINTER :  Philosophe et Ecrivaine.

Roland  BECHMANN :  Héros de la résistance et l’un des derniers survivants du Vercors.

Yolaine  de la BIGNE :  Directrice et Fondatrice de Néoplanète.

Allain  BOUGRAIN-DUBOURG :  Journaliste, producteur de télévision et Président de la LPO.

Gérard  CHAROLLOIS :  Magistrat écologiste et Président de la CVN.

Danielle  DARRIEUX :  Comédienne.

Mylène  DEMONGEOT :  Comédienne/Ecrivain.

Michel  DRUCKER :  Journaliste et Producteur de télévision.

Paulette  DUBOST :  Doyenne des comédiennes françaises.

Genéviève  GAILLARD : Député dépositaire d’une proposition de loi pour l’abolition de la corrida.Dr. vétérinaire.

Gisèle  HALIMI :  Avocate et Ecrivaine.

Nicolas  HULOT :  Président Fondateur de la Fondation Nicolas Hulot.

Reha HUTIN :  Présidente de la Fondation 30 millions d’amis.

Jean-Baptiste  JEANGENE VILMER :  Philosophe et Chercheur à l’ENS

Christian  LABORDE :  Ecrivain.

Francis  LALANNE :  Chanteur/Auteur/Compositeur.

Nicole  LOMBARD : Ecrivain.

Michel  LOMBARD : Editeur.

Gérard  LENORMAN :  Chanteur/Compositeur.

Muriel  MARLAND-MILITELLO : Députée et dépositaire d’une proposition de loi pour l’abolition de la corrida.

Jean-Claude  NOUET :  Biologiste et Professeur à la Faculté de médecine.

Henry-Jean  SERVAT :  Journaliste/Ecrivain.

Walter  SPANGHERO :  Ancien international de rugby.

STONE :  Chanteuse.

Philippe  VAL : Directeur de France Inter et ancien Directeur de Charlie Hebdo.

http://www.metrofrance.com/info/25-personnalites-contre-la-corrida-a-l-unesco/mkdr!7rSDnpOb7qhKI/


Merci
Cordialement

Thierry Hély
Chargé de communication de la FLAC
www.flac-anticorrida.org

http://flac.over-blog.com/

Partager cet article

Repost 0

Communiqué de presse la FLAC...

Publié le par Ricard Bruno

 

Fédération des Luttes pour l'Abolition des Corridas

Bonjour,

La saison taurine approchant, la FLAC, avec la caution de ses 25 personnalités, porte à votre connaissance le manifeste ci-dessous qu'elle a rédigé, afin de contrecarrer la volonté du mundillo à faire inscrire la corrida au Patrimoine Immatériel de l'Humanité. Voir lien ci-dessous:

http://www.sos-galgos.net/2009-09-29/le-projet-tauromachie-de-lunesco.html


Thierry Hély
Chargé de communication de la FLAC

www.flac-anticorrida.org

http://flac.over-blog.com/

MANIFESTE  ET  LISTE  DES  25  PERSONNALITES  MEMBRES  DU  COMITE  D'HONNEUR  DE  LA  FLAC

La FLAC-Fédération des Luttes pour l'Abolition des Corridas- qui représente 250 000 adhérents fédérés et les 25 personnalités membres de son Comité d'Honneur, dénonce avec la plus grande fermeté, les velléités taurines à faire inscrire la corrida au Patrimoine Immatériel de l'Humanité

Dans la charte de l'UNESCO, il est évident que la pratique culturelle proposée doit être consensuelle et dénuée de toute polémique. Or, s'il existe bien une pratique controversée et passionnelle, il s'agit bien de la corrida, qui, de surcroît, banalise et exalte la cruauté. A fortiori en ce qui concerne les enfants. Ce qui est particulièrement choquant.

Pour contourner cette difficulté, les taurins mettent surtout en exergue les ferias, sachant très bien que la corrida est bien présente lors de ces festivités... mais qu'elle n'en constitue ni la motivation ni l'essence principale. Un sondage de l'IFOP du 5 août 2010, révèle que les deux tiers des français, y compris dans le sud de la France, demandent l'interdiction de la corrida.  

Pour toutes ces raisons, conscients de l'inquiétude avérée du mundillo après l'abolition de la corrida en Catalogne espagnole, ce qui explique leur volonté farouche à vouloir l'inscrire au Patrimoine Immatériel de l'Humanité afin de la protéger, nous ne pouvons imaginer un instant que l'on puisse assimiler cette barbarie héritière des jeux du cirque, aux pratiques sauvegardées par l'UNESCO.

Ce serait une véritable honte pour le Patrimoine de l'Humanité. 
C'est la raison pour laquelle, la FLAC alertera les médias et toutes les autorités compétentes.
               

 COMITE D’HONNEUR DE LA FLAC

 

Jeanne AUGIER :  PDG et Propriétaire de l’Hôtel Négresco à Nice.

 

Elisabeth BADINTER :  Philosophe et Ecrivaine.

 

Roland BECHMANN :  Héros de la résistance et l’un des derniers survivants du Vercors.

 

Yolaine de la BIGNE :  Directrice et Fondatrice de Néoplanète.

 

Allain BOUGRAIN-DUBOURG :  Journaliste, producteur de télévision et Président de la LPO.

 

Gérard CHAROLLOIS :  Magistrat écologiste et Président de la CVN.

 

Danielle DARRIEUX :  Comédienne.

 

Mylène DEMONGEOT :  Comédienne/Ecrivain.

 

Michel DRUCKER :  Journaliste et Producteur de télévision.

 

Paulette DUBOST :  Doyenne des comédiennes françaises.

 

Genéviève GAILLARD : Député dépositaire d’une proposition de loi pour l’abolition de la corrida.Dr. vétérinaire.

 

Gisèle HALIMI :  Avocate et Ecrivaine.

 

Nicolas HULOT :  Président Fondateur de la Fondation Nicolas Hulot.

 

Reha HUTIN :  Présidente de la Fondation 30 millions d’amis.

 

Jean-Baptiste JEANGENE VILMER :  Philosophe et Chercheur à l’ENS

 

Christian LABORDE :  Ecrivain.

 

Francis LALANNE :  Chanteur/Auteur/Compositeur.

 

Nicole LOMBARD : Ecrivain.

 

Michel  LOMBARD : Editeur.

 

Gérard LENORMAN :  Chanteur/Compositeur.

 

Muriel MARLAND-MILITELLO : Députée et dépositaire d’une proposition de loi pour l’abolition de la corrida.

 

Jean-Claude NOUET :  Biologiste et Professeur à la Faculté de médecine.

 

Henry-Jean SERVAT :  Journaliste/Ecrivain.

 

Walter SPANGHERO :  Ancien international de rugby.

 

STONE :  Chanteuse.

 

Philippe VAL : Directeur de France Inter et ancien Directeur de Charlie Hebdo.

Partager cet article

Repost 0

Aude : l'éleveuse congelait des chiens et chiots morts !

Publié le par Ricard Bruno

C'était la dixième comparution de l'éleveuse devant un tribunal correctionnel selon la Dépêche.

Cette fois-çi, l'éleveuse de chiens de Saint-Michel-de-Lanès (Aude) doit sa comparution devant la justice à sa propre fille.

En effet, cette dernière l'a dénoncée aux gendarmes après avoir constaté des mauvais traitements sur des animaux faisant partie de l'élevage.

Les militaires ont trouvé deux bouledogues enfermés dans le noir dans le garage. Une trentaine d'autres chiens se trouvaient sur un terrain restreint. Ils pataugeaient dans leurs déjections.

Dans un congélateur, les gendarmes ont découvert trois cadavres de chiens ainsi que d'autres choses «difficilement identifiables».

La femme n'avait plus le droit de se livrer à l'élevage et à la vente de chiens à la suite de deux précédentes condamnations. Son conjoint exerçait officiellement une partie de l'activité.

La prévenue ne s'est pas présentée à l'audience mais elle s'est fait représenter par un avocat. En face se trouvait un autre avocat, soit celui de la fondation Brigitte Bardot.

La procureure de la République a requis six mois de prison contre l'éleveuse alors que la fondation Bardot a demandé 2000 euros au titre du préjudice moral.

Source : la Dépêche.

 

Mon commentaire : Mais que fait la justice de ce pays? Elle se fout vraiment de nous, cela fait la dixième fois que cette personne comparait sans que rien ou presque ne soit fait contre elle...il est beau le genre humain! DE LA PRISON FERME c'est tout ce qu’elle mérite! On ne parle même pas des horreurs qu'on subit ces pauvres chiens!

 

Bruno Ricard

 

Partager cet article

Repost 0

Urgence animale, on a besoin de vous...

Publié le par Ricard Bruno

ATTENTION SI VOUS ALLEZ SUR LE SITE DE "L'UMPA" CERTAINES IMAGES SONT CHOQUANTES

 

l'UMPA est " LE" refuge "SPA" du Maroc. Il est situé à Casablanca.Vous aurez un aperçu de la situation animale sur leur site (voir en fin d'article).
L'UMPA, tenu par 1 président marocain vétérinaire et bénévole, avec 3 bénévoles française, est un endroit dans lequel les animaux peuvent être accueillis et soignés gratuitement ( chiens chats équidés ).

Ce sont  les animaux des déshérités qui sont  soignés!

En mai 2010, l'association n'avait toujours pas reçu la subvention de 2009 suite à un changement dans les services du ministère de l'agriculture.;et en octobre 2010 ils on appris que la subvention 2009 ne serait pas versée. Il attendent actuellement celle de 2011 mais qui ne sera versée qu'en septembre.

D'où l'appel au secours..De nombreuses personnes ont envoyé des dons, des petites manifestations locales  (journée des provinces de France, équitation, vente de calendriers etc...) ont permis de récolter quelques fonds mais toujours en quantité insuffisante pour tenir jusqu'au versement de la subvention. Au mois de janvier le montant nécessaire pour "tenir" était de 15000 euros.
Il manquait 15000 Euros uniquement pour la nourriture car c'est  de loin la somme  dont ils on besoin pour le bon  fonctionnement  du  refuge.

D'autre part la Fondation BrIgtte Bardot a fait une dotation pour  30 équidés en fin de vie  et leur  nourriture pour 1 an, à l'heure actuelle ils on déjà racheté une  vingtaine, ils conservent le  financement pour les 10 autres car cet argent  ne sert qu'à cette  action , cela couvre d'ailleurs intégralement ces dépenses

L'année précédente 100 chats des rues on été stérélisés avec une dotation de la  fondation Brigitte Bardot. 
L'association attend par la même occasion une  aide d'une association destinée à payer une partie de leurs dettes médicaments qui courent depuis aout 2010 (plus de  1000 euros par mois) 

Bien sûr, un dossier a été déposé à la mairie de Casablanca, chez actuanimaux, chez 30Millions d'amis  et d'autres sans doute qui m'échappent maintenant ,mais sans succès. Les bénévoles payent souvent de leurs deniers car au Maroc les aides  prioritaires vont aux humains dans une société où il y a de la misère.

Je cherche des soutiens pour les aider parce que ce sont des personnes qui méritent d'être aidées. Elles se battent depuis 30 ans pour nos amis les animaux

Pour les contacter: Elise.beguin@orange.fr et umpaparrainages@live.fr  

Lien du site : http://www.umpa-maroc.com

leur appel au secours:

 http://www.umpa-maroc.com/sos.htm

 

VOUS POUVEZ AUSSI VISITER LE REFUGE QUI EST OUVERT TOUS LES JOURS 0 PARTIR DE 14H30 

Un grand merci pour m'avoir lue et maintenant agissez! vous seul pourrez faire bouger les choses, les animaux attendent votre aide!


 C'est aussi la preuve évidente que nous nous battons pour la même cause qui est celle de Brigitte Bardot: "Sauver les animaux de la maltraitance et de la souffrance !

Merci beaucoup de votre aide.

 

Bruno Ricard

Partager cet article

Repost 0

Scandales de santé publique...

Publié le par Ricard Bruno

Le modèle animal met la santé humaine en danger
Médicaments impropres à la consommation : L’expérimentation animale n’est pas fiable

Dans le cadre de la Journée Mondiale des Animaux dans les Laboratoires et à l’initiative de la Fondation Brigitte Bardot, d’International Campaigns et d’Antidote Europe, une marche européenne contre la vivisection aura lieu samedi 23 avril 2011 à Paris. Rendez-vous Place de l’hôtel de ville (Paris 4ème) à 13h30 – Métro Hôtel de Ville ou Châtelet.

"Les expériences sur animaux sont faites pour des raisons légales et non des raisons scientifiques. Cela veut dire qu’elles ne servent aux fabricants que comme base légale pour vendre leurs produits, car la loi impose ces expériences qui n’ont aucune justification scientifique. Il n’existe aucune base logique pour transférer à l’homme les résultats obtenus sur des animaux." Docteur Goldberg, de l’institut de Karolinska de Stockholm dans Quantitative Method in Human Pharmacology.

Aujourd’hui, des personnalités de tous horizons pensent que le postulat sur lequel se fonde la législation réglementant l’expérimentation animale n’a aucune base scientifique. Dans Notre poison quotidien : produits chimiques dans les aliments, Marie-Monique Robin, journaliste spécialiste de la santé , ne montre aucun intérêt pour la cause animale et en arrive pourtant à la même conclusion que bien des chercheurs indépendants. La journaliste interviewe un scientifique américain qui témoigne de la supercherie. À l’entendre, les critères d’évaluation de la toxicité des éléments chimiques suceptibles de pénétrer la chaine alimentaire seraient l’aboutissement d’une entrevue de quelques scientifique autour d’une table faite dans l’unique intérêt marchand des lobbys industriels. Il est admis que nombre de chercheurs indépendants et repentis vivisecteurs, peu audibles dans l’espace public, n’ont guère confiance dans le paradigme scientifique en vigueur. S’appuyant sur du verni scientifique, la Dose Létale 50 et autres tests d’empoisonnement sont sans intérêt pour établir la sécurité sanitaire de nos aliments. Qui plus est, à entendre les promoteurs de cette doctrine, le test ne servirait qu’à classifier la dangerosité de produits à court terme. Quand de surcroît, on prend conscience que la résistance à la toxicité d’un produit est très variable d’une espèce à l’autre....

Entrave aux progrès de la réglementation européenne sur les cosmétiques

La révision de la directive européenne 86/609/CEE relative à l’encadrement des expériences sur les animaux en Europe votée en septembre 2010 et applicable en 2013 a fait l’objet d’énormes pressions des industries de la chimie et de la pharmacie. Désormais, il n’est plus obligatoire de recourir aux méthodes de substitution validées scientifiquement. Ces tests de cosmétiques pratiqués sur des animaux vont pouvoir perdurer en toute impunité alors même que les vivisecteurs ne peuvent couvrir leurs actes de barbarie d’un pis-aller scientifique. C’est une sérieuse atteinte à notre dignité humaine, un recul des fondements de notre civilisation. Paul MacCartney, engagé auprès de la British Union for the Abolition of Vivisection s’indigne : "Les animaux ne doivent pas souffrir au nom de la beauté. Tester des produits de beauté et des cosmétiques est cruel et inutile".

D’autant que les substances potentiellement néfastes à la santé abondent dans les cosmétiques en dépit des blancs seings "imprégnés de sang" validant leur commercialisation. Fin 2010, une expertise de l’observatoire des cosmétiques établissait une liste de 10 substances potentiellement dangereuses pour la santé ( les aluminiums, ammoniums, sulfates, filtres anti-UV, libérateurs de formol, les Parabens, le Phénoxyéthanol, le Triclosanet. les Thiazolinones). Pour Laurence Wittner, journaliste spécialiste de la santé, "bien d’autres ingrédients font l’objet de questionnements, comme les nanoparticules dans les produits solaires, les perturbateurs endocriniens (particulièrement dans les produits pour bébés)…" Maintenir le statu quo aux dépens de la santé humaine est déplorable. Le maintien des tests de cosmétiques pratiqués sur des animaux ne s’expliquent que par les masses d’argent considérables brassées par le trafic des animaux de laboratoires, les subventions collossales allouées aux vivisecteurs et la puissance des lobbys de la chimie.

La commission transgresse la loi fondamentale européenne

Comme vous le savez, les activistes de la cause animale sont maintenant qualifiés, ni plus ni moins, de terroristes. Cependant la puissance des lobbys industriels de la chimie n’est plus à démontrer et le terrorisme intellectuel des inquisiteurs de la pensée scientifique est presque banal. Deux poids, deux mesures. Exemple récent : À partir de 2013, la réglementation du parlement et du conseil européen sur les cosmétiques « prévoit l’évaluation de la sécurité des produits et l’interdiction des expérimentations sur les animaux. » les cosmétiques et produits d’hygiène testés sur des animaux seront interdits à la commercialisation dans l’espace communautaire. Or, un rapport remis par des scientistes à la commission européenne laisse croire qu’il n’existerait pas d’alternative scientifique à trois types de tests (toxicité de doses répétées, toxico-cinétique, toxicité pour la reproduction) et réclame un report de dix ans ! Si la commission européenne transgresse la nouvelle réglementation malgré la séparation des pouvoirs législatif et exécutif, les laboratoires auront à minima un répit assuré pour poursuivre leur morbide commerce lucratif.

Pourtant, en quelques années, de nombreux tests de toxicité fondés sur un paradigme réellement scientifique ont vu le jour. Ces tests sont évidemment bien plus fiables, moins coûteux et plus rapides. Les méthodes substitutives bénéficient de technologies à la pointe du progrès mais le dogme du modèle animal est coriace. On constate que pour 3 milliards d’euros alloués en Europe à l’expérimentation animale, seuls 12 millions d’euros d’argent public sont consacrés au développement des méthodes substitutives pourtant garantes du progrès de notre sécurité sanitaire. Ces chiffres ne prennent pas en compte les collectes de dons des téléthons organisées en occident pour des œuvres caritatives qui, le plus souvent à l’insu des donateurs, sont dévolues pour partie à l’expérimentation animale.

Or, quoi de plus parlant pour évaluer l’état d’avancée d’une société que de prendre connaissance de l’attention qu’elle porte aux plus faibles. De Charles Darwin qui affirmait "Les animaux, dont nous avons fait nos esclaves, nous n’aimons pas les considérer comme nos égaux..." en passant par Paul McCartney jusqu’à Emmanuel Kant pour qui "Nous pouvons juger le cœur d’un homme par son comportement envers les animaux", bien des personnalités marquantes s’ insurgèrent de la résurgence de la vivisection.

Agoravox.fr

Bruno Ricard

Partager cet article

Repost 0