Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1353 articles avec action protection animale

Association GRAAL

Publié le par Ricard Bruno

Lundi 23 novembre, France 3 diffusera un documentaire de Franz-Olivier GIESBERT intitulé "L'animal est une personne", dont le sujet principal est la souffrance animale engendrée par l'agriculture intensive et industrielle.
Le film sera suivi d’un débat animé par Carole GAESSLER, "Doit-on encore manger de la viande ?".
Le GRAAL vous informe qu’un live Tweet avec Franz-Olivier GIESBERT aura lieu pendant la diffusion du documentaire à partir de 20h50, avec cette adresse : @france3tv.

En accord avec France 3, le pôle Animaux de ferme du GRAAL vous adresse en avant première quelques extraits :


Bande annonce du documentaire : bit.ly/docuFOG

Un éleveur résiste aux diktats de l’industrialisation :bit.ly/1Njbvhr

OABA: Les Robins des Bois des abattoirs : bit.ly/1I6CMw1


Sur le site francetvinfo.fr : streaming du documentaire le lundi 23 novembre à 20h50

Sur pluzz.fr : Replay gratuit du film et du débat pendant 30 jours dès la fin de la diffusion

Partager cet article

Repost 0

Politique et animaux...

Publié le par Ricard Bruno

Sylvie Goy-Chavent interpelle le ministre de l'agriculture pour que la lumière soit faite sur la réalité des abattoirs

Soumis par Thierry Lherm

Le 12 novembre 2015,
Sylvie Goy-Chavent (UDI) a agi pour les animaux

Je dispose de plusieurs témoignages de professionnels des abattoirs qui prouvent que le cas de l'abattoir d'Alès n'est pas un cas isolé, mais plutôt l'arbre qui cache la forêt ! Il est temps, monsieur le ministre, d'ouvrir les abattoirs pour voir ce qui s'y passe !
Voilà pourquoi j'ai demandé la création d'une commission d'enquête parlementaire destinée à faire toute la lumière sur les pratiques en vigueur dans les abattoirs français ! (...) Une soixantaine de sénateurs de toutes les sensibilités, mais aussi de très nombreux députés et un collectif de 90 personnalités, soutiennent cette démarche. Plusieurs pétitions diffusées sur internet à ce sujet rassemblent également plusieurs centaines de milliers de signatures.
À quelques semaines des élections régionales, je ne doute pas, monsieur le ministre, que le Gouvernement appuiera ma demande pour garantir davantage de transparence et de respect des animaux.
(extraits de la question d'actualité au gouvernement)

→ Lire la suite

lire la suite



Laurence Abeille demande que cesse la complaisance de l'Etat envers les «délinquants-braconniers» et les «zones de non-droit» où ils sévissent

Soumis par Thierry Lherm

Le 10 novembre 2015,
Laurence Abeille (EELV) a agi pour les animaux

Le pinson est une espèce protégée et en déclin (...) chaque saison, des centaines de milliers de pinsons sont braconnés lors de leur migration, afin d’être mangés en brochettes ! (...) capturés dans des pièges non sélectifs, les matoles, dans lesquels se font piéger également d’autres oiseaux, protégés ou non.
Sous prétexte de « tradition», l’Etat laisse s’installer des zones de non-droit, des zones tellement déconnectés du respect des règles communes que ces délinquants-braconniers en deviennent agresseurs à coup de pelle plutôt que de faire profil bas. (...) Madame la Ministre, comptez-vous enfin lutter contre le braconnage – en retirant notamment les permis de chasse des braconniers – et ainsi faire respecter nos engagements en matière de sauvegarde des espèces protégées ?
(extraits de la question, réponse de la ministre de l'écologie)

2015-11-10 - QAG braconnage par Laurence_Abeille

→ Lire la suite

lire la suite



Agression de militants de la LPO : la ministre Ségolène Royal n'annonce pas d'action significative de l'Etat contre le braconnage des pinsons

Soumis par Thierry Lherm

Le 10 novembre 2015,
3 politiciens (PS) ont agi contre les animaux

Par conséquent, je crois que le calme doit revenir. Je vais réunir les parties prenantes : nous devons respecter à la fois les droits des chasseurs quand ils sont légalement exercés, et la protection des espèces pour laquelle les associations ont le droit de se mobiliser.
(extrait de la réponse de la ministre à la question de la députée Laurence Abeille)
La France fait partie des 10 pays du bassin méditerranéen où le taux de braconnage est le plus élevé (avec la Grèce, Chypre, la Croatie, la Lybie ou l’Albanie)
(BirdLife International)

2015-11-10 - QAG braconnage par Laurence_Abeille

→ Lire la suite

lire la suite



Agression de militants de la LPO : la ministre de l'écologie Ségolène Royal appuiera le dépôt de plainte

Soumis par Samuel L214

Le 9 novembre 2015,
3 politiciens (PS) ont agi pour les animaux

[La ministre Ségolène Royal] a réagi aux violences dont ont été victimes des militants de l'association de la Ligue de protection des oiseaux (LPO), dont son président Allain Bougrain-Dubourg, dans les Landes. "Cela me choque. C'est inadmissible. L'association fait un travail magnifique sur la protection des espèces protégées. (...) Ils ont déposé plainte et j'appuierai leur dépôt de plainte en tant que ministre l'environnement", a-t-elle déclaré.
(extrait de l'article de BFMTV)

→ Lire la suite



Régionales Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin : la tête de liste PS-PRG Alain Rousset courtise les chasseurs dans une palombière

Soumis par Thierry Lherm

Le 9 novembre 2015,
Alain Rousset (PS) ont agi contre les animaux

Alain Rousset, le président sortant, était dimanche dans une palombière à Cazats, dans le Sud-Gironde, à la rencontre de chasseurs. Avec Poitou-Charentes et Limousin, ce sont 210 000 chasseurs concernés par le prochain scrutin. Alain Rousset, comme tous les politiques, sait bien qu'il vaut mieux caresser les chasseurs dans le sens du poil. Surtout à la veille d'une élection.
(extrait de l'article de Jean-Michel Desplos, Sud-Ouest)

→ Lire la suite



EELV souhaite «remettre la condition animale au centre du débat politique» et exprime son soutien aux militants

Soumis par Thierry Lherm

Le 13 novembre 2015,
EELV a agi pour les animaux

Lors d’une opération anti-braconnage dans les Landes, des militants de la ligue de protection des oiseaux (LPO) ont été reçus à coup de pelles et agressés physiquement. Quelques heures plus tard, c’est le local de militants pro-loups qui était vandalisé en Lozère. (...) Pourtant, après le scandale des abattoirs d’Alès, la question de la condition animale est plus que jamais d’actualité.
Il est temps de remettre la condition animale au centre du débat politique français
Les militants de la condition animale (...) méritent respect et considération. A Europe Ecologie – Les Verts, nous serons toujours là pour soutenir et partager les combats des amoureux de la nature, quels qu’ils soient.
(extrait de l'article)

→ Lire la suite

lire la suite



Proposition de loi sénatoriale N° 35 visant à mettre en place une alternative végétarienne dans les cantines scolaires

Soumis par Thierry Lherm

Le 7 octobre 2015,
15 politiciens (EELV, LR, UDE, UDE-Écologistes !, UDI, UDI-NC) ont agi pour les animaux

La présente proposition de loi, soutenue en quelques semaines par plus de 130 000 personnes mobilisées via internet, vise à dépassionner ces débats en refusant l'idée de menus confessionnels et en offrant à partir de la rentrée scolaire de 2018 un choix laïc dans les cantines des écoles publiques. Celles-ci auront alors l'obligation de proposer un menu végétarien en alternative du menu quotidien, afin de permettre à ceux qui ne veulent pas consommer de viande ou de poisson, quel qu'en soit le motif, de se nourrir de façon équilibrée.
(extrait de l'Exposé des motifs)

→ Lire la suite

lire la suite



Élie Aboud demande au ministre de l'agriculture de contester le rapport de l'OMS pour défendre les filières bovines et porcines

Soumis par Thierry Lherm

Le 27 octobre 2015,
Élie Aboud (LR) a agi contre les animaux

En effet, cette étude est totalement biaisée car elle est sortie de son contexte et n’est pas suffisante sur le fond. Je souhaite défendre nos bouchers et nos charcutiers, toute cette filière qui présente un savoir-faire reconnu. (...) la filière bovine présente un savoir-faire et des résultats d’excellence depuis les crises sanitaires des années 2000.
Monsieur le Ministre, je vous demande de vous exprimer rapidement afin d'arrêter cette cascade médiatique assoiffée par des informations capables de faire le buzz. La défense de cette filière qui a su faire des efforts considérables et demandant à travailler dans le respect et la sérénité demeure une priorité.
(extraits de la lettre d'Élie Aboud au ministre de l'agriculture)

→ Lire la suite

lire la suite



Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 veut faciliter la végétalisation de l'alimentation

Soumis par Samuel L214

Le 15 novembre 2015,
Emmanuelle Cosse (EELV) ont agi pour les animaux

Instaurer une journée sans viande au menu de toutes les cantines relevant de la région
Mettre en place une alternative quotidienne végétarienne dans toutes les cantines relevant de la région
Promouvoir la réduction de la consommation de produits animaux et la production de protéines végétales dans les différents plans et schémas agricoles régionaux
Refuser l’achat de poissons pêchés en eaux profondes.
Soutenir l’innovation et la recherche sur les matières substitutives aux produits animaux
(extraits du programme)

→ Lire la suite

lire la suite



Le maire d'Alès Max Roustan soutient une «réouverture rapide» de l'abattoir

Soumis par Thierry Lherm

Le 13 novembre 2015,
Max Roustan (LR) a agi contre les animaux

Un consensus s'est dégagé entre les principaux acteurs de la filière, les élus et les représentants de l'État pour acter une réouverture rapide», dans quelques semaines ou un maximum de deux mois, a déclaré Max Roustan, le maire (LR) de la ville, à l'issue d'une table ronde réunie par Olivier Delcayrou, sous-préfet d'Alès.
(extrait de l'article du Figaro)

→ Lire la suite



Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 s'engage à bannir les élevages concentrationnaires et à réduire les souffrances des animaux d'élevage

Soumis par Samuel L214

Le 15 novembre 2015,
Emmanuelle Cosse (EELV) ont agi pour les animaux

bannir les unités «concentrationnaires» de volailles, de porcs, etc.
bannir les unités (...) de production de foie gras par gavage.
Continuer à s’opposer aux projets d’élevage industriel type «mille vaches» ou «mille veaux
Privilégier les œufs et les ovo-produits issus d’élevages bio et en plein air.
Créer un observatoire régional de la condition animale
Dans les lycées agricoles, prévoir dans le cursus des modules de formation à la sensibilité animale (...) Encourager les interventions des associations de défense des animaux
Veiller à la formation des formateurs dans les établissements agronomiques et vétérinaires.
(extraits du programme)

→ Lire la suite

lire la suite



Élie Aboud assiste aux tientas du vingtième anniversaire du club taurin “l'Aficion de Béziers”

Soumis par Thierry Lherm

Le 2 novembre 2015,
Élie Aboud (LR) a agi contre les animaux

plus de 160 aficionados ont répondu à l'invitation de Bernard Mula, samedi, pour fêter le vingtième anniversaire du club taurin “l'Aficion de Béziers”. (...) Après les tientas matinales, quelques élus ont participé aux agapes - le député Élie Aboud et l'adjoint aux affaires taurines, Benoît d'Abbadie
(extrait de l'article du Midi Libre)
Tienta (synonyme tentadero) : sévice tauromachique consistant à harceler avec une perche, une pique à pointe réduite,etc... des vaches et des taureaux âgés de trois ou quatre ans afin de "sélectionner" des "reproducteurs".

→ Lire la suite



Élie Aboud présent à l'inauguration du local du Club Taurin Paul Ricard El Mundillo à Béziers

Soumis par Thierry Lherm

Le 6 novembre 2015,
Élie Aboud (LR) a agi contre les animaux

Vendredi 6 novembre au soir, place de la Font Neuve à Béziers il y avait du monde dans et devant le nouveau siège du CTPR El Mundillo pour l'inauguration de ses locaux. (...) On notait notamment, outre la plupart des présidents des clubs taurins du Biterrois, la présence de Benoit d'Abbadie président de la CTEM et maire adjoint, du député Elie Aboud, de Michel Bousquet président de la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois, Pascal Lopez des caveaux Clamery...
(extrait de l'Hérault-Tribune)

→ Lire la suite



Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 veut limiter la chasse et l'emprise des chasseurs

Soumis par Samuel L214

Le 15 novembre 2015,
Emmanuelle Cosse (EELV) ont agi pour les animaux

POUR UNE GESTION MIEUX PARTAGÉE DES ESPACES NATURELS (p.2)
  • Équilibrer par une représentation égale en sièges, dans les organes administratifs gestionnaires de la faune sauvage ou des réserves et parcs naturels, les structures qui œuvrent pour la protection de la nature et des animaux et les représentants des chasseurs et des pêcheurs.
  • Créer des réserves où la pêche et la chasse seraient interdites.
  • Instituer les dimanches sans chasse (vœu via la loi NOTRe).
  • Supprimer tout type d’aide directe ou indirecte aux élevages d’animaux destinés à des activités de divertissement telle que la chasse (élevage de gibier). (...)

→ Lire la suite

lire la suite



Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 veut une réelle politique de protection des animaux sauvages

Soumis par Samuel L214

Le 15 novembre 2015,
Emmanuelle Cosse (EELV) ont agi pour les animaux

Développer une politique de protection de la faune sauvage au même titre que les animaux domestiques.
Poursuivre et développer la politique de création des réserves et des parcs naturels
Créer des refuges régionaux, pour accueillir et soigner la faune sauvage
Soutenir activement les refuges associatifs.
Instaurer la journée annuelle de sensibilisation au patrimoine historique et naturel.
Encourager les interventions des associations de défense des animaux dans les lycées pour la formation à la faune.
(extraits du programme)

→ Lire la suite

lire la suite



Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 souhaite soutenir les liens entre humains et animaux dans notre société

Soumis par Samuel L214

Le 15 novembre 2015,
Emmanuelle Cosse (EELV) ont agi pour les animaux

Soutien à des programmes de développement de médiation animale dans les maisons de retraite, centres pour personne handicapée mentale et/ou physique ou en hospitalisation de longue durée.
Aides ciblée aux centres d’accueil pour l’hébergement qui acceptent les animaux.
Subventions et aides aux maisons de retraite qui acceptent les animaux.
Soutien à la création d’un refuge pour les animaux pour les femmes victimes de violences conjugales.
Formation aux nouveaux besoins et aux nouveaux métiers des services à la personne (par exemple, former les accompagnants à la sensibilité de l’animal et à l’importance de l’animal en tant que «personne» pour l’autre).
(extraits du programme)

→ Lire la suite

lire la suite



Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 souhaite améliorer la condition des animaux dans notre société

Soumis par Samuel L214

Le 15 novembre 2015,
Emmanuelle Cosse (EELV) ont agi pour les animaux

«Chèques» ou «bons» de soins vétérinaires.
Inclure dans les programmes des ateliers de sensibilisation à la sensibilité animale et des ateliers d’initiation à l’éthologie basée sur les évolutions intervenues ces dernières années.
Former les personnes en contact avec les animaux, exiger l’obtention d’un certificat de capacité
Conditionner les subventions directes et indirectes aux entreprises publiques ou privées qui travaillent avec des animaux au respect d’une charte
Développer ou soutenir des programmes de recherche, en lien avec la communication animale et l’éthologie, portant sur la gestion de populations animales par des méthodes écosystémiques (en ville, gestion des populations de pigeons et rats, sans user de chimie ou méthodes violentes)
(extraits du programme)

→ Lire la suite

lire la suite



Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 souhaite une «transition expérimentation animale/méthodes substitutives» pour l'enseignement supérieur et la recherche

Soumis par Samuel L214

Le 15 novembre 2015,
Emmanuelle Cosse (EELV) ont agi pour les animaux

S’opposer aux projets d’élevage d’animaux en vue d’usage non alimentaire entraînant la mort et/ou des actes de maltraitance ou de cruauté (fourrure, expérimentation…).
Aider les établissements d’enseignement supérieur pour l’achat de matériels pédagogiques permettant de supprimer l’utilisation d’animaux dans le cadre de la formation des étudiants en médecine et en biologie.
Accompagner les laboratoires dans la transition «expérimentation animale/méthodes substitutives.
(extraits du programme)

→ Lire la suite

lire la suite



Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 veut la fin des subventions aux cirques détenant des animaux sauvages

Soumis par Samuel L214

Le 15 novembre 2015,
Emmanuelle Cosse (EELV) ont agi pour les animaux

Mettre fin à toutes les aides directes ou indirectes aux spectacles vivants utilisant des animaux sauvages.
(extrait du programme)

→ Lire la suite

lire la suite



Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 s'oppose aux projets d'élevage pour la fourrure

Soumis par Samuel L214

Le 15 novembre 2015,
Emmanuelle Cosse (EELV) ont agi pour les animaux

CONTRE LA MALTRAITANCE DES ANIMAUX D’ÉLEVAGE (p.5)
  • S’opposer aux projets d’élevage d’animaux en vue d’usage non alimentaire entraînant la mort et/ou des actes de maltraitance ou de cruauté (fourrure, expérimentation…).

(passage du programme)

Partager cet article

Repost 0

Action ALF en Espagne : 1000 animaux sauvés

Publié le par Ricard Bruno

Action ALF en Espagne : 1000 animaux sauvés

 

Des militants espagnols anonymes, se réclamant de l’ALF (Animal Liberation Front), ont procédé au sauvetage d’un millier d’animaux, retenus dans une réserve de chasse. Le sauvetage s’est déroulé dans la plus grande discrétion dans la nuit du 5 au 6 janvier, mais n’a été annoncé que la semaine dernière par le biais d’un forum ALF, photographies à l’appui. Bien évidemment, les médias se sont bien gardés de relater les faits.

1000 oiseaux libérés

Plus de 1000 oiseaux, littéralement nés pour mourir, ont été libérés de l’élevage espagnol où ils vivaient en cages. Cet élevage n’avait d’autre but que d’alimenter une réserve de chasse : les perdrix, faisans et cailles sauvés devaient donc servir de chair à fusil… ALF_Navarre3Les activistes ayant réalisé cette libération en ont également profité pour saboter les lieux, en détruisant le système électrique, des véhicules et les cages de l’élevage. Ils affirment en outre avoir ensuite libéré plusieurs centaines de moutons qui étaient installés dans une ferme toute proche. Et ils ne s’arrêteront que lorsque « la dernière cage sera vide ».

Source de l'article : http://planeteanimaux.com/sujet/2015/02/12/action-alf-en-espagne-1000-animaux-sauves

Action ALF en Espagne : 1000 animaux sauvés

Partager cet article

Repost 0

Journée Mondiale Contre le Foie Gras • 25 novembre 2015

Publié le par Ricard Bruno

 

world day against foie gras
 

Demandons à la France de mettre fin à une pratique responsable de la souffrance et la mort de plus de 80 millions d'oiseaux chaque année. Rejoignez la Journée mondiale contre le foie gras.

Pour produire du foie gras, les canards et des oies sont gavés à la pompe, plusieurs fois par jour, jusqu'à ce que leur foie atteigne un volume dix fois supérieur à la normale. Pour les empêcher de s'échapper, ils sont bloqués, nuit et jour, dans de petites cages métalliques.

La mortalité des canards gavés est jusqu'à vingt fois plus importante que celle de canards non gavés, du fait de blessures ou d'affections liées au passage du tuyau métallique, ou de la défaillance d'organes vitaux.

20131121-journee-mondiale-contre-le-foie-gras-paris-29

Voir photos de la Journée mondiale 2014

La France produit 73% du foie gras dans le monde.

Tout comme le Canada voit sa réputation entachée par le massacre des jeunes phoques, de telle sorte que l'UE entière a interdit la vente des ces produits, l'industrie française du foie gras doit être révélée et condamnée dans le monde. Nous appelons le mouvement international pour les droits des animaux à attirer l'attention sur cette industrie particulièrement cruelle dont la France s'est fait une spécialité.

En France, comment participer ?

Il est possible d'organiser des actions, happening ou tractages en centre-ville. Nous pouvons vous aider à l'organisation, suggérer une action simple à mettre en place. Si vous êtes intéressés, contactez-nous.

Partager cet article

Repost 0

La Rochelle : les affiches du cirque Zavatta ont été détournées

Publié le par Ricard Bruno

Très bonne initiative...je précise que ce n'est pas de la destruction de matériel mais de l'information !

Bruno Ricard

La Rochelle : les affiches du cirque Zavatta ont été détournées Monsieur Loyal montrant une des affiches barrées de « spectacle annulé ».  

H

ubert Bonnet, c'est Monsieur Loyal dans le cirque Claudio Zavatta. Le maître de piste, le chef d'orchestre, celui qui donne la réplique aux clowns. Comme son surnom l'indique, Monsieur Loyal aime la loyauté. Donc Hubert Bonnet n'apprécie pas le coup que vient de lui faire l'association Animalsace : toutes les affiches d'annonce de la présence du cirque à Lagord et de ses représentations jusqu'au 22 novembre ont été recouvertes de contre-affiches « Spectacle annulé pour maltraitance à animaux ».

« Ce n'est pas la première fois qu'ils nous font ça. C'est déjà arrivé à Strasbourg, où ils sont basés, pour le cirque Gruss et à Thonon-les-Bains pour nous. Je considère que c'est une entrave au travail. Ils ont le droit d'être contre l'utilisation des animaux dans les cirques mais pas de détruire du matériel professionnel et le travail des gens ».

Dépôt de plainte

Une soixantaine d'affiches ont ainsi été « polluées » par un message pouvant faire croire que le cirque avait plié bagage, ce qui est faux, obligeant le service de promotion de la maison Zavatta à recoller des affiches par dessus les contre-affiches. « Nous portons plainte demain (NDLR : aujourd'hui), même si on sait que ça ne sert pas à grand-chose car ces gens sont difficiles à identifier », poursuit Hubert Bonnet.

Animalsace sert la promotion du végétarisme et combat toutes les formes de maltraitance à animaux : le gavage des oies, la corrida, le marché de la fourrure, les expérimentations, les lapins et poules en batterie. Parmi ses derniers coups d'éclats : une manifestation contre un centre d'élevage de singes de laboratoire à Niederhausbergen à la mi-octobre, une autre contre le gavage début novembre.

Même un lama

L'association milite donc également contre l'utilisation des animaux dans les cirques qui, selon Alimalsace « ne sont pas des clowns ». Elle s'insurge contre les cages, les camions, les fouets, le dressage, la piste avec un slogan : « Derrière les paillettes, le stress ».

Pinder, Medrano et Gruss ont subi le même sort que Zavatta. Strasbourgeoise à ses origines, Animalsace a désormais des antennes un peu partout en France. Dont La Rochelle, contre-affiches à l'appui.

« Il n'y a pas de monde idéal. Nous aussi nous préférons voir des animaux en liberté. Mais les nôtres ont toujours vécu en captivité et son bien traités. Notre dresseur est l'un des meilleurs qui soit », plaide Monsieur Loyal.

Sous le chapiteau de Lagord, une soixantaine d'animaux participent au spectacle : des lions (lire ci-contre), des chevaux, des dromadaires, des autruches, des oies et même un lama. Ce dernier n'ayant pas été baptisé Serge et trimbalé dans le tramway par une nuit de beuverie. Juré, craché !

 

Source de l'article : Cliquez ICI : http://www.sudouest.fr/2015/11/12/maltraitance-a-affi-ches-2182805-1391.php

Partager cet article

Repost 0

Elevage de visons : l'interdiction aux Pays-Bas reste d'application !

Publié le par Ricard Bruno

 

Les Pays-Bas maintiendront finalement l'interdiction de l'élevage de visons et d'autres animaux à fourrure, qui entrera en application en 2024. La Cour d'Appel nationale de La Haye a rendu sa décision ce matin, confirmant donc la légitimité de la loi néerlandaise interdisant la production de fourrure sur son territoire. L'année dernière, cette loi avait été suspendue suite aux démarches juridiques entreprises par l'industrie de la fourrure aux Pays-Bas.

Rappel des faits : fin 2012, le Parlement votait en faveur de l'interdiction de l'élevage d'animaux pour la production de fourrure. Prétextant avoir été lésés, les éleveurs néerlandais ont amené l'affaire devant le tribunal, qui leur a donné raison le 21 mai de l'année dernière, en jugeant qu'il s'agissait d'un « fait dommageable ». Avec pour résultat la suspension de l'interdiction d'élevage.

Ce matin, la Cour d'Appel de La Haye a cependant confirmé la validité de la loi. L'interdiction reste donc finalement d'application ! La cour estime que la période transitoire est suffisamment longue (la fermeture des élevages n'est prévue que pour 2024) pour que les éleveurs n'aient pas droit à des mesures compensatoires. La Fédération néerlandaise des éleveurs a déjà annoncé son intention d'aller en cassation pour renverser la décision de la Cour...

Victoire

La jugement de ce matin n'en reste pas moins une belle victoire de nos collègues des associations néerlandaises Bont voor Dieren et Dierenbescherming, qui ont beaucoup lutté pour cette interdiction. GAIA mène également une campagne active pour une mesure similaire en Belgique. Un travail qui a déjà porté ses fruits puisque l'élevage d'animaux à fourrure est interdit en Wallonie, et la Région bruxelloise est sur le point d'adopter pareille mesure. Reste la Flandre, qui semble malheureusement faire la sourde oreille. GAIA maintient néanmoins la pression sur le gouvernement flamand, pour que l'interdiction de l'élevage d'animaux à fourrure soit nationale.

Source de l'article : Cliquez ICI : http://www.gaia.be/fr/actualite/elevage-visons-linterdiction-aux-pays-bas-reste-dapplication

Partager cet article

Repost 0

FLAC / Enfance pervertie. Images insoutenables !

Publié le par Ricard Bruno

Enfance pervertie. Images insoutenables !

enfance_pervertie

01/10 : Une brève dans Le Midi Libre édition régionale.

RTL.be a relayé l’information sur son site internet ainsi que La Meuse, un autre journal de nos amis belges.

Le 28/09, c’est au tour de Néo Planète de diffuser ces images.


Grâce au lien ci-dessous, vous découvrirez l’horreur de ce que l’on apprend à des enfants toreros lors d’entrainements dans les pays taurins. Pour découvrir la vérité, il est indispensable de voir ces images ! Et encore, ces images ne sont pas les pires…

Pour voir la vidéo cliquez ICI : http://flac-anticorrida.org/enfance-pervertie-images-insoutenables/

Et surtout ne vous faites pas d’illusion, toutes ces atrocités mêlant des enfants toreros ont lieu, loin des regards, dans les écoles taurines françaises, qui sont subventionnées avec l’argent des contribuables, à leur insu… Et pendant ce temps là, on ose fermer des établissements scolaires dans certaines régions de France…

La corrida, c’est cela aussi. IL NE FAUT JAMAIS L’OUBLIER !

Pour des raisons éthiques et dans le cadre de la protection de l’enfance, nous espérons que les candidats de chaque parti politique se prononceront et se positionneront sur ce scandale absolu et insupportable qui dénature l’enfance !

AVT_Albert-Jacquard_7052Si, le grand humaniste Albert Jacquard, anticorrida notoire qui vient de nous quitter avait vu de telles images, il aurait été saisi d’effroi !  La FLAC en profite pour lui rendre hommage. Sa parole nous manquera beaucoup…

Source : FLAC

Partager cet article

Repost 0

Mettons fin au massacre illégal des oiseaux familiers ! je signe la pétition...

Publié le par Ricard Bruno

Mettons fin au massacre illégal des oiseaux familiers ! je signe la pétition...

Pourquoi c'est important

Ici, dans cette belle région de Provence, un rougegorge s’agite, arrachant ses plumes pour essayer de se désengluer ; là une fauvette est déjà morte d’épuisement après s'être débattue de longues heures ; en Aquitaine, un bruant ortolan est capturé, engraissé dans le noir, puis noyé pour être cuisiné ; ailleurs c’est un chardonneret qui meurt écrasé sous une grosse pierre plate…

Sous prétexte de « traditions françaises » certains s’autorisent à massacrer nos petits oiseaux familiers, ceux de nos jardins, de nos parcs, de notre campagne… Non seulement les techniques de capture ne sont pas sélectives (tous les petits oiseaux du rougegorge au chardonneret en sont victimes), mais elles sont également particulièrement violentes et cruelles. Les conditions de détention sont stressantes et traumatisantes, de nombreux oiseaux sont blessés voire mutilés, avant d’être achevés. Parfois même, ce braconnage de notoriété publique alimente un trafic juteux.

Les braconniers savent qu’ils ne seront pas inquiétés : ces pratiques d’un autre âge perdurent grâce à la complicité de l’État français et de quelques élus de la République, Maires, Députés et Sénateurs dont les noms sont connus. Chaque année, l’État demande à la police de la nature (ONCFS) de ne pas constater les infractions en invoquant ce qu’il appelle la « tolérance ». Les sanctions infligées aux quelques contrevenants pris sur le fait grâce à la persévérance des associations du réseau BirdLife International (La LPO pour la France) sont ridiculement symboliques. La situation est dénoncée par les agents eux-mêmes qui vivent de plus en plus mal cette situation de non droit.

Nous avons besoin de vous pour mettre fin à ces pratiques barbares sans plus attendre ! Le Président de la République Française a affirmé vouloir faire de la France un pays exemplaire en matière de biodiversité. En signant cette pétition, faisons-lui entendre que nous ne nous reconnaissons pas dans cette France barbare et réclamons qu’il agisse en faveur de la biodiversité et du respect des textes protégeant les oiseaux !

Photo : Entre 2 et 3,5 millions de petits oiseaux sont tués illégalement sur le pourtour Méditerranéen - Crédit : CABS (Committee Against Bird Slaughter)

Partager cet article

Repost 0

Allain Bougrain-Dubourg agressé à coups de pelle par des chasseurs !

Publié le par Ricard Bruno

Allain Bougrain-Dubourg agressé à coups de pelle par des chasseurs !

LPO_pelle002Ce matin 9 novembre 2015, Allain Bougrain Dubourg accompagné de militants de la LPO s’activaient dans le cadre d’une opération contre le braconnage des pinsons (qui sont capturés pour être mangés). Rapidement, les militants ont été pris à partie par des chasseurs en colère qui n’ont pas hésité à les agresser violemment.

En France le pinson est considéré comme une espèce protégée depuis 1976. Il continue pourtant d’être braconné à grande échelle chaque année « à des fins culinaires », révèle la LPO qui estime qu’ils sont jusqu’à 300.000 chaque année à finir en « brochettes ».

Ces petits oiseaux sont capturés dans des pièges appelés « matoles », qui sont installés à la vue de tous dans les champs (alors qu’il s’agit d’installations illégales puisque cette chasse est interdite par la loi). Pour autant, le ministère de l’Ecologie ne lève pas le petit doigt pour intervenir…

Coups de pelle et pneus crevés

LPO_pelle004

Il y a quelques heures, Allain Bougrain-Dubourg et des membres de son association se sont rendus dans plusieurs champs de maïs afin de faire ce que l’État devrait faire : détruire ces pièges, et libérer les oiseaux en étant prisonniers. Si sur un premier terrain, l’opération s’est déroulée sans encombre (20 pinsons ont été relâchés), des braconniers s’en sont ensuite violemment pris au Président de la LPO et son équipe. « Quand on a voulu reti­rer les matoles, des gens sont sortis dans une grande violence, nous avons pris trois ou quatre coups de pelle, on est quatre ou cinq dans ce cas », relate le défenseur des animaux dans une dépêche de l’AFP. Les pneus de son véhicule ont également été crevés. Les violences n’ont cessé qu’avec l’arrivée des Gendarmes.

La LPO a porté plainte pour agression (blessures et contusions ont été constatées à l’hôpital de Dax), dégradation de véhicules, usages de pièges prohibés et destruction d’espèce protégée (la capture de pinsons est interdite et passible d’une peine d’un an de prison et de 15.000 € d’amende – en outre, d’autres espèces menacées ont été découvertes dans les cages-pièges vidées ce matin).

Une pétition à signer

LPO_pelle005

« Cette situation est d’autant plus inacceptable que se discute actuellement à l’Assemblée nationale et au Sénat la loi sur la biodiversité », fait remarquer la LPO dans un communiqué. L’association a par ailleurs lancé une pétition contre le « massacre illégal des oiseaux familiers », que Planète Animaux vous invite à signer en cliquant ici.

Espérons que la mobilisation à ce sujet fera réagir le ministère de l’Écologie, même si les différentes prises de position de Ségolène Royal en défaveur de la faune (abattage des loups et des bouquetins du Bargy, braconnage des oies, etc.) ne sont pas pour nous rassurer…

 

Partager cet article

Repost 0

Landes : des écologistes et des journalistes agressés à coup de pelle!

Publié le par Ricard Bruno

C'est une honte de s'en prendre à ces écologistes, qui ne font que dénoncer des pratiques totalement illégales, mais que font les pouvoirs publics...RIEN DU TOUT ! nous sommes gouvernés par des incapables, ces braconniers doivent être protégés par les autorités locales, ce n'est pas possible autrement, tout le monde sait mais aucune autorité ne se bouge pour faire arrêter ces braconnages!

Elle est belle la France !

Bruno Ricard

Une demi-douzaine de militants de la Ligue de protection des oiseaux menaient une opération contre le braconnage des pinsons, lundi. Ils ont été violemment pris à partie par des habitants.

Partager cet article

Repost 0