Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1239 articles avec action protection animale

Communiqué de la F L A C

Publié le par Ricard Bruno

Chers amis,

Download-copie-1.jpgDownload-copie-1Download-copie-1

L'insupportable !  Le torero de corrida équestre, responsable de l'éventration de ce pauvre cheval le 29 mars dernier à Séville, récidivera le 19 et 20 mai prochain à Alès. Tous les détails de ce scandale grâce au lien ci-dessous.

http://www.flac-anticorrida.org/ales-corrida-cheval-inacceptable/

Il faut absolument appeler la municipalité d'Alès afin d'inciter le maire à refuser la venue de ce torero à cheval. Quelle honte et quelle barbarie !  Avec des centaines d'appels, nous pouvons atteindre ce but.

De préférence, appelez le secrétariat du maire:  04 66 56 42 88

 Accueil: 04 66 56 11 00

Direction Pôle Temps Libre: 04 66 56 42 52

communication@ville-ales.net

Nous en profitons pour remercier vivement toutes celles et ceux qui ont réagi à l'article paru sur notre site au sujet de l'école taurine de Béziers. Liens ci-dessous. 226 réactions, ce qui est fabuleux !  Nous nous sommes chargés de faire adresser ce lien par des personnes bien placées à toute la rédaction de France 3/Languedoc Roussillon qui en a pris bonne note...

http://www.flac-anticorrida.org/france3-apologie-torture/

Sans vous, nous ne pourrions pas mener à bien toutes nos actions. Pensez à nous soutenir en adhérant à la FLAC : http://www.flac-anticorrida.org/agir/adherer

A très bientôt dans la lutte et merci à l'avance pour vos appels !

Thierry Hély

Chargé de communication de la FLAC

www.flac-anticorrida.org

Partager cet article

Repost 0

L'écologiste Paul Watson arrêté en Allemagne...mobilisation générale !

Publié le par Ricard Bruno

3264144163_f879cee48f.jpg

Paul Watson, le fondateur de Sea Shepherd, une ONG de protection des océans , a été arrêté dimanche 13 mai à l'aéroport de Francfort (Allemagne), à la suite d'un mandat d'arrêt lancé par le Costa Rica.

Paul Watson, qui dispose de la double nationalité canadienne et américaine, "a été arrêté ce matin alors qu'il était en transit pour la France et est détenu par la police de Francfort. Il doit voir un juge lundi matin", a indiqué la présidente de Sea Shepherd France, Lamya Essemlali. Une information confirmée par le compte Twitter de l'intére

Partager cet article

Repost 0

Communiqué de la FLAC...

Publié le par Ricard Bruno

Chers amis,

Le journal "Libération" met un terme à la chronique du journaliste taurin Jacques Durand. Vous trouverez tous les détails de cette formidable nouvelle grâce au lien ci-dessous. Vous pourrez ainsi vous adresser aux deux principaux responsables de ce quotidien afin de les remercier. Les taurins, furieux, ont déjà commencé à faire pression pour qu'ils reviennent sur leur décision. Vous pouvez aussi réagir sur cet article de notre site. C'est très simple. Il faut qu'il y ait un maximum de réactions !  Ensuite, nous exploiterons ce lien auprès des médias et des politiques.

 

 

http://www.flac-anticorrida.org/liberation-arrete-tauromachie/

 

Pensez aussi à nous soutenir en adhérant à la FLAC.

 

http://www.flac-anticorrida.org/agir/adherer/

 

Un grand merci à l'avance pour votre contribution !

 

Amitiés dans la lutte.

 

Thierry Hély

Chargé de communication de la FLAC

www.flac-anticorrida.org

 

Partager cet article

Repost 0

Recherche "Noutisi" qui a disparu fin octobre 2011...

Publié le par Ricard Bruno

Veuillez trouver ci-après le courrier que j'ai reçu hier, la propriétaire est désespéré de retrouver son animal, merci de faire passer ce message au plus grand nombre afin qu’il réintègre son foyer.

 Bruno Ricard

 http://www.chat-perdu.org/49457-chat-perdu-a-conflans-sainte-honorine

Noutisis-Ternois0668007141.jpg Noutisis-Ternois-0668007141.jpg

 

 

Noutisis a disparu fin octobre 2011 lors de son séjour d'un mois (alors que j'étais à l'étranger) dans une zone géographique couverte par le Val d'Oise (95) et les Yvelines (78) alors que j'habite habituellement avec elle en Gironde.

 

J'ai depuis écumé toute cette zone avec signalement au SIEV, vétérinaires, fourrières, SPA, associations de protection des animaux, mairies, près de 400 affichettes dans les boîtes à lettres, affiches dans plein de lieux. Je suis retournée à cet endroit plusieurs semaines où j'ai arpenté de plus en plus loin les bois, les fourrés, appelé tous les soirs, laissé de la nourriture en plusieurs endroits. Aucun résultat, aucun signe, aucun indice. Et pourtant Noutisis est proche de moi puisque je l'ai trouvée âgée de 4 semaines et l’ai élevée au biberon.

 

Noutisis a un fort tempérament, n'est pas très sociable avec les étrangers et l'hypothèse qu'elle soit partie (éventuellement à ma recherche en Gironde) commence à avoir un sens. C'est pourquoi j'ai entrepris de la signaler auprès de tous les organismes des départements qui relient l'ouest parisien à la Gironde.

 

J'ai pris la responsabilité de Noutisis et baisser les bras serait comme un abandon, ce qui m'est inconcevable.

 

Toute l'aide que vous pouvez apporter à cette recherche difficile est très précieuse. Retrouver Noutisis serait une immense joie et un sérieux apaisement.

 

Je vous remercie encore de votre contribution et vous souhaite une très bonne soirée,

 

Martine Ternois

 

06 68 00 71 41

 

05 56 68 06 02

 

Partager cet article

Repost 0

Elevage de chiots de Montichiari : il faut en finir avec l'expérimentation animale

Publié le par Ricard Bruno

 

 

Elevage de chiots de Montichiari : il faut en finir avec l'expérimentation animale

Par Christophe Marie
Fondation Brigitte Bardot
  

C'est samedi dernier en Italie. Des militants de la cause animale ont manifesté et procédé à l'extraction des chiots élevés par "Green Hill", une entreprise qui pourvoie des animaux aux laboratoires scientifiques. Pour Christophe Marie, membre de la fondation Brigite Bardot, il faut mettre fin à l'expérimentation animale.

Des chiots libérés par des militants de la cause animale, à Montichiari, le 28 avril 2012 (FermareGreenHill/FlickR/cc)

Des chiots libérés par des militants de la cause animale, à Montichiari, le 28 avril 2012 

  

Samedi 28 avril. Derrière les barbelés, enfermés dans des bâtiments, 2.500 beagles attendent d’être sacrifiés sur l’autel de la science. La scène pourrait se dérouler à Mézilles, dans l’Yonne, où un élevage intensif de chiens mobilise chaque année contre lui de nombreux opposants à l’expérimentation animale. Seulement, nous sommes à Montichiari en Italie, où plus de mille militants se sont réunis devant les grilles de la compagnie "Green Hill" pour dénoncer l’expérimentation animale.

 

Depuis plusieurs années déjà, les activistes-humanistes agissent avec force et efficacité en Italie, contre les pourvoyeurs d’animaux de laboratoire. L’ancienne ministre du Tourisme, Michela Vittoria Brambilla (lien en italien), milite à leurs côtés pour dénoncer la vivisection. Elle a visité cet élevage et son témoignage éclaire sur le quotidien de ces malheureux cobayes.

 

L'air est lourd, irrespirable, mais les lucarnes doivent rester fermées "pour ne pas contaminer les cobayes" m'explique-t-on. Les chiens de "Green Hill" n'auront jamais la possibilité de sortir de ces cages, de voir la lumière du soleil, de respirer à pleins poumons. Ils ne sauront jamais ce que signifie "courir dans l'herbe". Utilisées comme des machines pour produire autant d'infortunés comme elles, les "reproductrices" s'occupent avec une tendresse désespérée de leurs petits, certaines que, cette fois encore, viendra quelqu'un qui les emportera.

 

Ceux qui les emportent leur réservent l’enfer, chiots devenus cobayes, victimes d’une recherche aveugle, inutile et moralement indéfendable.

 

Samedi 28 avril, pour les opposants à la vivisection qui se retrouvent face à ce camp terrifiant, la douleur est trop forte pour rebrousser chemin et abandonner tous ces chiens à leur triste sort. C’est donc tout naturellement que certains, dans un élan de compassion, franchissent les barbelés pour sortir de leur enfer quelques femelles reproductrices et leurs chiots.

 

Lorsqu’ils ressortent des bâtiments, les rescapés blottis contre eux, les militants peuvent compter sur une formidable solidarité, les mains se tendent pour faire passer les chiots du camp vers la liberté. L’émotion est palpable, elle est puissante et semble toucher toutes les personnes présentes, peut-être même les policiers qui semblent rester à l’écart au moment du sauvetage.

 

Citoyens résistants

 

Alors que 12 militants sont arrêtés et risquent de lourdes peines, Brigitte Bardot intervient auprès de la ministre italienne de la Justice. Pour elle, ces citoyens "sont les résistants d’aujourd’hui", ils ont agi sans préméditation et ne doivent pas être condamnés "car ils ont fait preuve d’humanisme dans un monde où la lâcheté et l’égoïsme prédominent".

 

Après avoir été examinés par un vétérinaire, les chiots semblent en bonne forme mais certains d'entre eux resteront à jamais silencieux, puisqu’on leur a coupé les cordes vocales. Dans les laboratoires, le silence est d’or, les animaux expérimentés peuvent souffrir… mais en silence !

 

Les militants, eux, risquent de fortes condamnations pour leur geste d’empathie et de générosité. "Green Hill" estime sa perte à 250.000 euros (lien en italien), un chiffre totalement fantaisiste. Le but ici est de casser le mouvement d’opposition à la vivisection, en broyant les individus qui osent s’opposer et entrer en résistance.

 

Solidarité envers les militants

 

En Italie, cette action a été fortement médiatisée, la solidarité s’organise au-delà des frontières et sera marquée, le 8 mai 2012, par de nombreux rassemblements dans les principales capitales européennes. À Paris, l’action pacifiste et solidaire est prévue place du Trocadéro, sur le parvis des Droits de l’homme, tout un symbole.

 

Outre soutenir les citoyens italiens, le but de cette action est de réclamer la fermeture de l’élevage "Green Hill" de Montichiari, de tous les élevages d’animaux pour les laboratoires d’expérimentation, militer pour le développement et la validation de méthodes substitutives qui mettront un terme définitif à cette torture animale institutionnalisée.

 

L’espoir vient d’Italie mais n’oublions pas que la France reste le pays de l’Union européenne où il y a le plus grand nombre d’animaux sacrifiés dans les laboratoires… plus de 2 millions chaque année !

 

Source : Cliquez ici

Partager cet article

Repost 0

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FLAC

Publié le par Ricard Bruno

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FLAC

Fédération des Luttes pour l'Abolition des Corridas

 

 http://www.objectifgard.com/2012/04/29/semi-marathon-de-nimes-les-anti-corridas-se-meleront-a-la-foulee/  

Pour la première fois à Nîmes, des athlètes militants anti-corridas de la FLAC participeront à un semi marathon le 1er mai prochain. En savoir plus grâce au lien ci-dessous.

 

http://www.flac-anticorrida.org/?s=semi+marathon  

 

Cette démarche pacifique de la FLAC s'inscrit parfaitement dans sa campagne "Sport sans cruauté". Voir lien ci-dessous. Les athlètes porteront un tee-shirt de notre Fédération "CORRIDA BASTA !" jusqu'à l'arrivée dans l'enceinte même de l'amphithéâtre romain.

 

http://www.flac-anticorrida.org/nos-campagnes/sports-sans-violence/

 

Départ du parvis des arènes: 9 h 00

 

Les journalistes pourront nous rencontrer à partir de 7 h 30 sur ce même parvis des arènes.

 

Contacts: 06 23 94 84 83

                  06 42 97 99 35

 

Merci

Cordialement

 

Thierry Hély

Chargé de communication de la FLAC

www.flac-anticorrida.org  

Partager cet article

Repost 0

Expérimentation animale - 30 beagles libérés en Italie

Publié le par Ricard Bruno

Expérimentation animale - 30 beagles libérés en Italie

Les militants arrêtés par la police...

Le 28 avril 2012, une manifestation a été organisée en Italie contre l'élevage "Green Hill", grand pourvoyeur de laboratoires de vivisection...

Après la diffusion (notamment sur les réseaux sociaux) des images de cette libération, il a été facile à la police d'identifier les militants et les arrêter. Bien sûr, la Fondation Brigitte Bardot est solidaire de l'action menée par ces citoyens italiens, c'est pourquoi Brigitte Bardot est aussitôt intervenue auprès de la ministre de la Justice pour demander la libération immédiate des courageux militants.

L'appel de BB : "ces citoyens sont les résistants d'aujourd'hui"

La lettre de Brigitte Bardot est disponible en PDF sur cette page, colonne de droite, en voici des extraits :

"Des citoyens italiens ont pu s’introduire dans ce camp pour libérer, symboliquement, une trentaine de chiots qui n’auraient jamais vu la lumière du jour, condamnés à la torture et à la mort. Ces citoyens sont les résistants d’aujourd’hui, ils peuvent compter sur mon soutien le plus total car il n’est pas possible d’accepter cette scandaleuse vivisection, nous n’avons pas le droit de fermer les yeux devant l’enfer promis à ces millions d’animaux cobayes sacrifiés pour une science sans conscience. Treize militants ont été arrêtés, ils ont agi sans préméditation, avec le cœur et la raison, ils ne doivent pas être condamnés car ils ont fait preuve d’humanisme dans un monde où la lâcheté et l’égoïsme prédominent."

Animaux cobayes condamnés à l'enfer de la vivisection

"Mes pensées aujourd’hui vont vers ces courageux militants et ces beagles sortis de l’enfer, sauvés de l’Auschwitz auquel on condamne leurs frères" Brigitte Bardot

 

 

Une action de longue date contre la barbarie

 

Source : Fondation Brigitte Bardot

Partager cet article

Repost 0

Communiqué de la FLAC

Publié le par Ricard Bruno

 

http://www.flac-anticorrida.org/france3-apologie-torture/

 

http://www.laprovence.com/article/arles/une-vraie-fausse-liste-de-psys-pro-corrida-cree-la-polemique

 

http://www.midilibre.fr/2012/03/18/une-liste-de-soutiens-qui-fait-douter-la-flac,472916.php

 

A l'attention de Monsieur le Député Elie ABOUD

 

Monsieur le Député,

 

D'abord, au nom de la FLAC, je tiens à vous remercier de nous avoir permis d'être présents lors de la réunion du 19 avril dernier et de nous avoir laissé la parole.

 

Seul petit regret dans le compte rendu qui est paru sur votre blog: vous ne faites aucune allusion à l'entretien de près d'une demi-heure, soyez-en remercié, que vous m'avez accordé à votre permanence le lendemain après-midi. Lors duquel, vous sembliez sensible à l'aspect "enfants qui peuvent assister à des corridas". A fortiori après vous avoir appris que Simone Veil venait de dénoncer publiquement cet aspect choquant de la corrida. Voir lien ci-dessous.

 

http://www.flac-anticorrida.org/simone-veil-abolition-corrida/

 

Autre point également discutable dans votre compte rendu: le fait d'affirmer qu'économiquement, lors de la feria, la corrida est indispensable. Alors que sur les 900 000 personnes qui viennent à Béziers pour la feria afin de s'amuser, il n'y en a que 5 % qui se rendent aux arènes. Et à chaque fois que des corridas furent tentées hors feria, faute de monde, ce fut systématiquement un échec retentissant. Conclusion: il n'y a que des corridas autour du 15 août à Béziers grâce à l'afflux touristique. Preuve absolue que c'est bien la corrida qui a besoin de la feria et non l'inverse...

 

En espérant avoir à nouveau le plaisir de vous rencontrer, veuillez croire, Monsieur le Député, à l'assurance de toute notre considération.

 

Thierry Hély

Chargé de communication de la FLAC

www.flac-anticorrida.org  

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Manifestation contre un projet d'abattoir halal à Guéret (Creuse)

Publié le par Ricard Bruno

 

Manifestation contre un projet d'abattoir halal à Guéret (Creuse)

26 mai 2012, 13h30 - RdV place Bonnyaud à Guéret

Après être intervenue auprès du Président de la Communauté de Communes de Guéret Saint-Vaury pour mettre en échec un projet d'abattoir halal, la Fondation Brigitte Bardot invite ses sympathisants à participer la manifestation organisée à Guéret.

Dans une lettre adressée à Michel Vergnier, Président de la Communauté de Communes de Guéret Saint-Vaury, Brigitte Bardot dénonce une "effroyable régression", une "insupportable barbarie infligée aux bêtes sacrifiées".

S’appuyant sur un récent rapport d’expertise scientifique de l’INRA, la Présidente de la Fondation Brigitte Bardot rappelle que les bovins peuvent mettre jusqu’à 14 minutes pour perdre conscience après avoir eu la gorge tranchée : "Quatorze minutes durant lesquelles la vache s’étouffe dans son sang, c’est inhumain, dégueulasse, d’infliger cette torture inutile aux animaux et je ne peux pas croire que les éleveurs acceptent cela ou alors c’est vraiment qu’ils n’ont aucune empathie envers leurs bêtes. "

Les milieux scientifiques avec nous contre la cruauté de l'abattage rituel

  • Pour le Président du Syndicat des Vétérinaires d’Ile-de-France : « les images de ces pauvres bêtes étouffant et souffrant pour rien ne peuvent que révolter un homme en général et un vétérinaire en particulier, habitué qu’il est à diminuer la douleur de ses patients grâce aux anesthésiques et antalgiques » ;
  • Le Syndicat National des Vétérinaires d’exercice libéral a adopté, de son côté, une motion demandant « le recours à des méthodes permettant de mettre un terme à la longue agonie des animaux égorgés lors des abattages rituels » ;
  • La position de la Fédération des Vétérinaires d’Europe est encore plus directe : « Du point de vue de la protection des animaux et par respect pour l’animal en tant qu’être sensible, la pratique consistant à abattre les animaux sans étourdissement préalable est inacceptable, quelles que soient les circonstances ».

Les consommateurs trompés

Ce type d’abattage se généralise pourtant au point que, dans les abattoirs d’Île-de-France, 100% des bêtes destinées à la consommation générale sont égorgées en toute conscience !

Ces abattages concernent tous les consommateurs puisqu’aujourd’hui, 60% de la viande issue d’animaux égorgés selon le rite musulman et plus de 70% de la viande issue d’animaux égorgés selon le rite juif se retrouvent dans le circuit classique à l’insu des consommateurs.

La Fondation Brigitte Bardot dénonce cette généralisation de l’abattage rituel et invite ses sympathisants à ne plus consommer de viande car il est désormais impossible de connaître les conditions d’abattage des animaux donc, dans le doute, le mieux est encore de s’abstenir pour ne pas être complice !

 

Rendez-vous le 26 mai 2012 à Guéret !

Le collectif N.A.R.G.* (soutenu par la Fondation Brigitte Bardot) organise, le 26 mai 2012, une journée d'action à Guéret pour dénoncer le projet d'abattoir halal.

 

Rendez-vous le 26 mai 2012 à 13h30

 

Place Bonnyaud

23000 Guéret

Partager cet article

Repost 0

Samedi 2 juin 2012 - Marche pour la fermeture des abattoirs!

Publié le par Ricard Bruno

Mobilisation pour promouvoir le végétalisme et combattre l'exploitation animale

Chaque année dans le monde, 60 milliards d'animaux terrestres et plus de 1000 milliards d'animaux aquatiques sont tués, soit 164 millions d'animaux terrestres et plus de 2,74 milliards d'animaux aquatiques tués chaque jour...

 

SAMEDI 2 JUIN 2012

Paris :

Rendez-vous à 14h30 devant les anciens abattoirs de Vaugirard : square Georges Brassens, côté rue des Morillons, Paris 15ème.

Métro Convention ou Porte de Versailles

Castres

Rendez-vous à 15h30 devant le 5 rue de Mélou, 81100 Castres.

 

A Paris, l’arrivée de la marche sera place Joachim du Bellay (Fontaine des Innocents) ou se tient la Vegfest...

Vegfest - le plaisir du végétalisme

Après l'effort, le réconfort... Place au "Vegfest", avec stands d'information, dégustation de produits végétaliens, rencontres avec les défenseurs des animaux.

Rendez-vous Place Joachim du Bellay (Fontaine des Innocents), Paris 1er

Métro Chatelet / les Halles

 

Partager cet article

Repost 0