Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

actuali

La ville de Nice annonce la création d’une permanence anti-maltraitance animale

Publié le par Ricard Bruno

La ville de Nice annonce la création d’une permanence anti-maltraitance animale

La Ville de Nice annonce qu’elle instaure une permanence antimaltraitance animale. Ce, en collaboration avec l’Association contre la discrimination canine, le Groupe d’action pour l’amour des animaux et la Société protectrice des animaux (SPA Paris).

Cette permanence, créée par la mission "l’Animal dans la ville" a pour objectifs d’écouter, de conseiller et d’orienter toute personne voulant signaler un cas de maltraitance.

Elle sera tenue bénévolement par ces trois associations qui peuvent enregistrer les signalements, solliciter les polices municipale et nationale pour des constats de flagrant délit, déposer plainte et conseiller sur les suites à donner, notamment judiciaires.

La permanence a lieu toute l’année, les lundis, de 9 heures à 12h30 et de 13h30 à 18 heures, à la Maison pour l’accueil des victimes (6, rue Gubernatis).

 

Du mardi au vendredi, les doléances sont prises en compte et transmises aux associations par les agents d’accueil de cette Maison.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Interview de Brigitte Bardot par Laurence Ferrari sur C news mars 2017

Publié le par Ricard Bruno

Partager cet article
Repost0

Serge Gainsbourg...26 ans déjà...

Publié le par Ricard Bruno

Le 2 mars 1991, il y a 26 ans, la France pleure le décès du chanteur. Les titres de Gainsbourg tournent en boucle à la radio.

Souvenons-nous de ce duo mythique entre Brigitte Bardot et de l’homme à la tête de choux…

Bruno Ricard

Serge Gainsbourg...26 ans déjà...
Serge Gainsbourg...26 ans déjà...
Serge Gainsbourg...26 ans déjà...
Serge Gainsbourg...26 ans déjà...
Serge Gainsbourg...26 ans déjà...
Serge Gainsbourg...26 ans déjà...
Serge Gainsbourg...26 ans déjà...
Serge Gainsbourg...26 ans déjà...
Serge Gainsbourg...26 ans déjà...
Serge Gainsbourg...26 ans déjà...
Partager cet article
Repost0

La Chine construit un aéroport pour les oiseaux !

Publié le par Ricard Bruno

La Chine construit un aéroport pour les oiseaux !

Près de Pékin, en Chine, un projet écologique inédit devrait être achevé en 2018 : un immense parc pour oiseaux migrateurs, conçu comme un aéroport naturel, où il pourront transiter et reprendre des forces entre leurs longs vols. Un sanctuaire ornithologique unique au monde.

La Chine construit un aéroport pour les oiseaux !

C’est une première. Au sud-est de Pékin, la ville portuaire de Tianjin, quatrième ville la plus peuplée de Chine avec 15 millions d’habitants, va accueillir le tout premier parc destiné spécifiquement aux oiseaux migrateurs, sur 102 hectares.

Ce projet écologique de grande ampleur est mené par le cabinet australien d’architectes paysagistes McGregor Coxall : « Pour la ville de Tianjin, c’est aussi une manière de lutter contre la pollution », soulignent-ils. La réalisation de ce sanctuaire ornithologique unique au monde devrait être achevée en 2018.

Une zone de transit

Le parc est conçu par les architectes comme un « aéroport », où les oiseaux pourront atterrir et transiter, entre leurs longs vols migratoires, pour se reposer, se nourrir et se reproduire. Certains oiseaux peuvent en effet voler durant dix jours sans s’arrêter, sur plus de 11 000 km, sans boire ni manger ! Le parc de Tianjin constituera pour eux un havre et un lieu d’escale stratégique pour reprendre des forces, sans être dérangés ni menacés.

La Chine construit un aéroport pour les oiseaux !

Les oiseaux disposeront dans ce sanctuaire de trois grandes zones humides, reproduisant leur habitat naturel : une zone marécageuse, une autre plantée de roseaux et d’une troisième avec des chutes d’eau. Une forêt de 20 hectares doit également ceinturer et protéger le parc des constructions urbaines.

Le cabinet McGregor Coxall a travaillé en partenariat avec des ornithologues de l’organisation australienne Avifauna Research pour recréer à l’identique les écosystèmes des oiseaux. L’objectif est de contribuer à sauver plusieurs espèces de migrateurs qui sont en voie de disparition.

Migrateurs menacés

Ce sont en effet pas moins de 50 millions d’oiseaux qui empruntent chaque année la voie de migration de l’Est asiatique, représentée en vert sur la carte ci-dessous. Les oiseaux survolent 22 pays et voyagent par l’Arctique, l’Australie et la Chine.

La Chine construit un aéroport pour les oiseaux !

Mais ce périple est de plus en plus difficile et cette voie de migration est l’une des plus menacée du monde, estiment les ornithologues d’Avifauna Research. En cause : l’explosion du développement urbain en Chine, le long du littoral. « Près de 70 % de la côte chinoise est bétonnée, peu d’endroits permettent aux oiseaux migrateurs de trouver la nourriture dont ils ont besoin pour pouvoir entreprendre leur voyage, expliquent les scientifiques. Au cours des dix dernières années, les oiseaux ont perdu plus d’un million et demi d’hectares d’habitat. »

Observer les oiseaux

Ce parc écologique accueillera aussi un centre de recherche, le « pavillon de l’eau », qui sera ouvert au public. L’aéroport aux oiseaux migrateurs pourra recevoir quelque 500 000 visiteurs par an.

Le centre de recherche permettra aux visiteurs d’observer de plus près différentes espèces d’oiseaux, sans les déranger, à l’aide de caméras placées dans le parc. Un parcours de 7 km sera ouvert autour des zones humides avec une piste cyclable et des chemins de randonnée dans la forêt.

La Chine construit un aéroport pour les oiseaux !
La Chine construit un aéroport pour les oiseaux !
Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot : Communiqué de presse "Le plus grand cabaret"...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : Communiqué de presse "Le plus grand cabaret"...
Partager cet article
Repost0

Annie Girardot...6 ans déjà...

Publié le par Ricard Bruno

Annie Girardot...6 ans déjà...

Hommage à l'inoubliable Annie Girardot qui nous a quitté il y a déjà 6 ans !

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot ..."Et Bardot créa Buzios"...

Publié le par Ricard Bruno

C'était en 2014 à Buzios (Brésil) on me contacta pour faire une exposition Brigitte Bardot à Buzios...je fût accompagné par la directrice de publication du très beau magazine "Vivre Saint-Tropez"... Danielle Roche et son fils..

Brigitte me fît à cette occasion un très beau courrier qui fût affiché lors de cette exposition.

Petit en retour en arrière...

Bruno Ricard

Brigitte Bardot ..."Et Bardot créa Buzios"...
Brigitte Bardot ..."Et Bardot créa Buzios"...
Brigitte Bardot ..."Et Bardot créa Buzios"...
Brigitte Bardot ..."Et Bardot créa Buzios"...
Brigitte Bardot ..."Et Bardot créa Buzios"...
Brigitte Bardot ..."Et Bardot créa Buzios"...
Brigitte Bardot ..."Et Bardot créa Buzios"...
Brigitte Bardot ..."Et Bardot créa Buzios"...
Brigitte Bardot ..."Et Bardot créa Buzios"...
Brigitte Bardot ..."Et Bardot créa Buzios"...
Brigitte Bardot ..."Et Bardot créa Buzios"...
Brigitte Bardot ..."Et Bardot créa Buzios"...
Brigitte Bardot ..."Et Bardot créa Buzios"...
Brigitte Bardot ..."Et Bardot créa Buzios"...
Partager cet article
Repost0

Au Kenya, cet homme amène de l'eau tous les jours, dans des zones reculées, à des animaux qui peuvent mourir de soif à cause de la sécheresse

Publié le par Ricard Bruno

Au Kenya, dans le parc national de Tsavo West, un homme s’illustre chaque jour par son dévouement incroyable. Au volant de son camion-citerne, il vient abreuver les animaux souffrant de la sécheresse.


Avec plus de 11 000 litres d’eau dans son camion, Patrick fait office de père Noël journalier pour les animaux de la savane. Alors qu’aucune goutte de pluie n’est tombée du ciel depuis plusieurs mois, la faune kényane se retrouve en danger de mort par manque d’eau.


Heureusement, Patrick Kilonzo Mwalua se dévoue chaque jour pour parcourir le parc national de Tsavo West afin de rejoindre les endroits les plus secs de la région. Les troupeaux de buffles, d’antilopes, de zèbres et autres éléphants n’attend que lui pour pouvoir étancher leur soif.

Au Kenya, cet homme amène de l'eau tous les jours, dans des zones reculées, à des animaux qui peuvent mourir de soif à cause de la sécheresse

Auprès de The Dodo, l’homme au camion se confie sur son initiative : « Il n’y a carrément plus d’eau, donc les animaux dépendent des humains. Si on ne les aide pas, ils mourront ». Dès qu’il arrive à son camion, les animaux sont aux aguets, ils savent que l’homme va leur donner de l’eau : « La nuit dernière, j’ai trouvé 500 buffles qui attendaient l’eau. Quand je suis arrivé, ils pouvaient sentir l’eau. Ils sont venus jusqu’à moi. Ils ont commencé à boire alors que je me tenais juste là, ils étaient si excités ».

Au Kenya, cet homme amène de l'eau tous les jours, dans des zones reculées, à des animaux qui peuvent mourir de soif à cause de la sécheresse

Mais comment ce simple fermier est-il devenu le sauveur de tout une faune ? Une prise de conscience qui l’a amené a lancé un projet de conservation appelé « Les Volontaires de Tsavo ». En plus d’abreuver les animaux, il visite les écoles pour sensibiliser les enfants à prendre soin de la vie sauvage, comme s’il s’agissait de leur héritage.

Au Kenya, cet homme amène de l'eau tous les jours, dans des zones reculées, à des animaux qui peuvent mourir de soif à cause de la sécheresse

Pour mener à bien sa mission, il a dû louer ce camion-citerne pour desservir plusieurs endroits asséchés de la région. Et pour financer son projet, il peut s’appuyer sur le crowdfunding, via le site GoFundMe, et trois Américaines qui pilotent le tout depuis leurs ordinateurs.


L’une d’entre elles, Angie Brown, originaire du Connecticut, explique sa mobilisation pour cette problématique auprès de The Dodo : « J’ai visité le Kenya en décembre 2015, bien que je ne connaissais pas Patrick à l’époque, et que je ne l’avais pas rencontré ». Quand elle entendit parler de la sécheresse, elle se connecta sur Facebook et trouva Cher Callaway (originaire de l’Utah) et Tami Calliope (originaire du Vermont).

Au Kenya, cet homme amène de l'eau tous les jours, dans des zones reculées, à des animaux qui peuvent mourir de soif à cause de la sécheresse

Cher Callaway avait déjà travaillé  avec Patrick sur plusieurs projets pour la protection des animaux au Kenya : « Son engagement envers la vie sauvage et son héritage sont incommensurables. Il risque sa vie au milieu de la nuit pour délivrer de l’eau dans les régions asséchées ».

Au Kenya, cet homme amène de l'eau tous les jours, dans des zones reculées, à des animaux qui peuvent mourir de soif à cause de la sécheresse

Jusqu’à maintenant, la recherche de fonds est un vrai succès d’après Angie Brown mais ce n’est pas suffisant pour assurer une réussite pérenne au projet. En réalité, elles espèrent pouvoir lui acheter son propre camion qui lui permettrait d’avaler encore plus de kilomètres à travers la savane.

Au Kenya, cet homme amène de l'eau tous les jours, dans des zones reculées, à des animaux qui peuvent mourir de soif à cause de la sécheresse

Incroyable cette histoire, n’est-ce pas ?

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Le plus gros trafiquant de singes d'Afrique arrêté !

Publié le par Ricard Bruno

Le réseau Eagle, présent dans neuf pays africains, a mis la main en Guinée sur Abdourahamane Sidibe et a saisi une tonne d'ivoire en Ouganda.

En août 2015, le Guinéen Abdourahamane Sidibe avait été condamné par défaut à cinq ans de prison pour exportation illégale de nombreuses espèces protégées, dont 130 chimpanzés et 10 gorilles. La plupart de ces animaux ont été expédiés en Chine. Sidibe opérait depuis au moins 30 ans à la tête d'un gang composé de nombreux membres de sa famille. Sa combine était simple et infaillible. Il avait corrompu le patron de la Cites (la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction) en Guinée, Ansoumane Doumbouva, l'homme habilité à délivrer les autorisations d'export de la faune sauvage.

Dans ce coin d'Afrique, la corruption est un sport national qui gangrène toute la société et permet, surtout aux trafiquants de tout poil, d'échapper à la justice. Mais voilà, c'était compter sans une ONG nommée Wara, créée et dirigée par la Française Charlotte Houpline. Cette association fait partie du réseau Eagle qui rassemble, dans neuf pays africains, des dizaines d'activistes décidés à épauler les autorités locales pour lutter contre le braconnage et les trafiquants. Le réseau Eagle a déjà à son actif l'arrestation de 1 500 criminels de la nature au rythme d'un par jour.

En fuite depuis deux ans

Depuis deux ans, Abdourahamane Sidibe était en fuite, se cachant dans plusieurs pays africains, arabes et asiatiques. C'est une longue traque des activistes de Wara qui a permis de le repérer et aux autorités guinéennes, avec l'aide d'Interpol, de l'arrêter. « Depuis longtemps, la Guinée a été la plaque tournante du trafic illégal organisé des singes », explique Charlotte Houpline. « Depuis six ans maintenant, nous avons travaillé dur avec les autorités guinéennes pour mettre derrière les barreaux les plus grands de ces trafiquants et des officiels corrompus qui les aident. Mais il reste encore beaucoup à faire. »

Et pourtant, le réseau Eagle se dépense sans compter. La veille de l'arrestation en Guinée, le 17 février, les activistes de Eagle-Togo étaient à l'origine d'une autre arrestation de trafiquants, en Ouganda cette fois. Les autorités de Kampala ont pris d'assaut une maison fortifiée dans laquelle elles ont pu saisir une tonne de défenses en ivoire et mettre la main sur trois trafiquants. L'un d'eux a pu s'échapper en soudoyant un fonctionnaire de police.

L'Israélien Ofir Drori, à l'origine du réseau Eagle fondé au Cameroun voici plusieurs années, est devenu l'ennemi à abattre pour les trafiquants. « Corruption, corruption et corruption, c'est de cette manière que les groupes du crime organisé opèrent, et c'est ce que nous devons combattre. Pour protéger nos éléphants et nos rhinocéros, nous devons pratiquer une chasse et nous sommes déterminés à chasser ces criminels et à combattre la corruption pour les mettre derrière les barreaux », s'exclame-t-il.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0