Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

72 articles avec actuali

Strasbourg, une manifestation pour réclamer la fermeture du zoo de l’Orangerie...

Publié le par Ricard Bruno

Une cinquantaine de militants s’est rassemblée ce dimanche après-midi à Strasbourg pour réclamer la fermeture du zoo de l’Orangerie devant les enclos du parc.
Les manifestants de 269 Life France, se définissant comme une "association végane pour le respect des intérêts fondamentaux de tous les animaux" et organisatrice de l’évènement, ont dénoncé les conditions de vie des animaux et n’ont pas hésité pour cela à se mettre eux aussi en cage.

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot / Serge gainsbourg Vente exceptionnelle...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot / Serge gainsbourg Vente exceptionnelle...

Un manuscrit de Serge Gainsbourg, un monument de la chanson Française est aux enchères, il s’agit du premier « jet » de cette chanson incroyable « Initiales BB »…

Ah là là! Superbe et magnifique pièce pour un collectionneur comme moi et celles et ceux qui aiment et apprécie BB et Gainsbourg…mais son estimation est entre 8.000 et 10.000 euros…aïe…on verra bien...

Bruno Ricard

 

Descriptif de la vente

GAINSBOURG Serge. INITIALS BB. MANUSCRIT DE PREMIER JET. [1968]. 1 page in-4 à l’encre. Manuscrit de premier jet à l’encre de Initials BB, avec ratures, corrections de Serge Gainsbourg comportant une partition de deux mesures pour orchestre. Pour ce magnifique hommage à Brigitte Bardot, Serge Gainsbourg avait confié : « je pense que je vais utiliser le thème de la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorák ». (pliure centrale) Morceau d’anthologie.

Lot n°121 : GAINSBOURG Serge. INITIALS BB. MANUSCRIT DE PREMIER JET. [1968]. 1

Pour tout renseignements sur cette vente, Cliquez ICI

 

Partager cet article

Repost 0

La LPO obtient la suspension du braconnage des oies !

Publié le par Ricard Bruno

Saisi en urgence par la LPO, le Conseil d’État suspend cette décision inique.

Oies cendrées (Anser anser)

Oies cendrées (Anser anser)

On se souvient de l’émotion suscitée par les déclarations de la Ministre Ségolène Royal devant l’Assemblée Nationale le 25 janvier déclarant qu'elle ne prendrait pas d’arrêté pour prolonger la chasse aux oies après le 31 janvier, reconnaissant que ce serait illégal. Et que, par conséquent, elle donnerait des consignes orales pour ne pas verbaliser les contrevenants.

Résultat : voilà une semaine que les coups de feu résonnent dans les marais après la fermeture de la chasse. Assurés d’impunité, des chasseurs-braconniers s’en donnent à cœur joie. Qui sait combien d’oies cendrées et autres canards, limicoles, etc… auront été victimes de cette « complicité bienveillante » ?

Pourtant la science, le droit et la justice sont sans interprétation possible.

La science, ce sont les études les plus sérieuses qui témoignent des dates du début de la migration. Y compris celle conduite par l’ONCFS en charge par ailleurs… de faire respecter le droit avec la police de la nature. On comprend mieux l’insistance des responsables cynégétiques majoritaires au CA de cet établissement public de ne pas fusionner avec la toute nouvelle Agence française de la biodiversité. Et jusqu’à refuser de travailler en bonne intelligence avec elle (Cf. motion contre la mutualisation votée le 11 janvier).

Le droit, c’est la Directive européenne sur les oiseaux, traduite en droit français qui dit logiquement qu’on ne chasse pas les oiseaux qui ont commencé leur migration vers leur lieu de reproduction. Le droit européen a été rappelé à la Ministre Ségolène Royal par le Commissaire Européen Karmenu Vella le 13 mars 2015.

La justice enfin, ce sont les décisions constantes du Conseil d’État qui, depuis 20 ans, casse les choix ministériels de prolonger la chasse aux oies cendrées après le 31 janvier. Avec cynisme, les différents ministres prennent des arrêtés en méconnaissance totale avec la jurisprudence, sachant que leur arrêté inique ne sera cassé qu’après la période de braconnage.

Suivant l’annonce ministérielle, les agents de l’ONCFS ont reçu des consignes pour ne plus aller dans les marais depuis 31 janvier et ce jusqu’au 12 février afin d’éviter d’avoir… à faire leur travail ! En conséquence, les actions les plus élémentaires de surveillance contre la propagation de la grippe aviaire sont stoppées. Du reste, les chasseurs-braconniers amènent des oies domestiques dans les marais comme appelants, en contact avec les oiseaux sauvages.

« … la décision ministérielle interdisant la sanction d’actes de chasse illégaux, sans que soit avancé un motif d’intérêt général justifiant cette mesure, crée une situation d’urgence du fait notamment des prélèvements d’oies pouvant être opérés et des troubles créés pour l’ensemble de la faune en zone humide... l’argumentation tirée d’une méconnaissance de l’interdiction de chasser les oies cendrées après le 31 janvier crée un doute sérieux sur la légalité de la décision contestée ».

En conséquence l’exécution de la décision ministérielle est suspendue : la police de la chasse peut de nouveau sanctionner, selon le droit commun, des actes illégaux de chasse d’oies cendrées.

La LPO a déjà écrit à la Ministre Ségolène Royal pour lui demander de donner des consignes claires afin que la police de la nature se déploie rapidement pour faire stopper les actes de braconnage dès aujourd'hui. Il est temps que les migrateurs puissent reprendre leur route sans risquer un coup de fusil.

Par ailleurs, Allain Bougrain Dubourg dépose plainte au nom de la LPO devant la Cour de Justice de la République aujourd’hui mardi 7 février.

Merci à tous ceux qui nous ont soutenus !

Source de l'article : Cliquez ICI

 

ORDONNACE DU CONSEIL D'ETAT

La LPO obtient la suspension du braconnage des oies !
La LPO obtient la suspension du braconnage des oies !
La LPO obtient la suspension du braconnage des oies !
La LPO obtient la suspension du braconnage des oies !

Partager cet article

Repost 0

Cette année encore, 50.000 lévriers vont être abandonnés ou tués en Espagne

Publié le par Ricard Bruno

A la fin de la période de chasse, de nombreux chasseurs tuent ou abandonnent leurs galgos, les lévriers qui les accompagnent.

Cette année encore, 50.000 lévriers vont être abandonnés ou tués en Espagne

MASSACRE. Chaque année en Espagne, le mois de février est synonyme de mort pour environ 50.000 lévriers selon les chiffres de Galgos, une association qui propose à l'adoption certains de ces chiens qui ont pu être sauvés. Ces derniers sont tués ou abandonnés par leur maître une fois la période de chasse (novembre à février) terminée. Ce pays est l’un des rares membres de l'Union européenne qui autorise encore la chasse des lièvres et lapins avec cette race, ce qui est interdit en France depuis 1844. Tous les ans, de nombreuses voix s'élèvent contre les mauvais traitements qu'infligent les chasseurs espagnols à leur chien. Certains de ces animaux finissent pendus ou sont jetés dans des puits ce qui permet au propriétaire de s'en débarrasser en toute discrétion. Mais des centaines de lévriers sont également abandonnés parfois après avoir eu les pattes cassées afin de les empêcher de revenir. Certains se retrouvent dans des chenils municipaux, où beaucoup seront euthanasiés. Afin de ne pas payer une place en pension jusqu'à la prochaine période de chasse, certains propriétaires n'hésitent pas à parquer eux-même leur chien dans des chenils sauvages sans eau ni nourriture. 

La justice espagnole préfère fermer les yeux

Les galgos (nom donné aux lévriers de chasse en Espagne) subissent des mauvais traitements avant même la période de la chasse. En effet, les chiens sont bien souvent entraînés de façon cruelle : par exemple, certains propriétaires exercent leur animal à la course en l'attachant à l'arrière d'une voiture et en roulant à près de 60 km/ h. Qu'importe si le chien n'arrive pas à suivre et en vient à trainer sur le sol. Pour la législation ibérique, ce procédé est considéré comme un délit seulement si l'animal est blessé grièvement ou si cela conduit à sa mort. Devant ce qui est considéré comme "une tradition séculaire" ou encore comme un "trésor millénaire" selon Antonio Romero, chasseur et ancien parlementaire, la justice espagnole choisit bien souvent de fermer les yeux. Le massacre des galgos peut donc recommencer chaque année en toute impunité... ou presque. En 2013 un éleveur et président d'association de chasse a été condamné à sept mois et demi de prison pour avoir pendu deux de ses chiens. 

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Pamela Ander­son : bien­tôt derrière des barreaux...Pour la bonne cause !

Publié le par Ricard Bruno

Pamela Ander­son : bien­tôt derrière des barreaux...Pour la bonne cause !

Brigitte Bardot peut être fière. A son tour très enga­gée dans la défense des animaux, l'ex-sirène d'Alerte à Malibu s'apprête à faire le buzz avec une opéra­tion très spécia­le…

Elle n’est plus vrai­ment actrice. Ce n’est qu’en échange d’un joli chèque qu’elle a fina­le­ment accepté de faire une appa­ri­tion dans l’adap­ta­tion ciné­ma­to­gra­phique d’Alerte à Malibu, sur les écrans en juin. De son propre aveu, elle a égale­ment passé l’âge de s’ef­feuiller dans les maga­zines ou sur scène. Sa présence dénu­dée en couver­ture de Play­boy, en décembre 2015, ne sera pas renou­ve­lée. Et pour­tant, à l’ap­proche de ses 50 ans qu’elle fêtera le 1er juillet prochain, Pamela Ander­son conti­nue de faire de sa vie une véri­table perfor­mance !

Débarquée en France pour un séjour de plusieurs semaines, le 25 janvier dernier, Pam, cham­pionne de la petite foulée en maillot rouge échan­cré, a succes­si­ve­ment visité un camp de réfu­giés à Grande-Synthe (près de Dunkerque), célé­bré la 40e édition des trophées The Best de Massimo Gargia, dans les salons plus confor­tables du Fours Seasons George V (à Paris), puis embrassé le richis­sime entre­pre­neur alle­mand Hermann Bühl­be­cker, four­rure synthé­tique sur les épaules, sur les bords du Rhin (à Cologne). Hale­tant speed dating !

Mais qu’on ne s’y trompe pas : c’est en tant que star enga­gée dans l’hu­ma­ni­taire et ambas­sa­drice de la Peta, asso­cia­tion soute­nant la cause animale, que l’in­sub­mer­sible sirène d’Alerte à Malibu refait surface devant les photo­graphes. Pamela est la plus grande fan de notre Brigitte Bardot natio­nale, mais à la diffé­rence de son aînée, elle ne se vit pas en bête traquée. A la réclu­sion, elle préfère la surex­po­si­tion, détour­nant habi­le­ment flashs et projec­teurs sur ses combats.

Son prochain happe­ning promet. Un an après avoir dénoncé le gavage des oies à l’As­sem­blée natio­nale, dans un hémi­cycle curieu­se­ment bondé, la pulpeuse star vient de répondre favo­ra­ble­ment à une propo­si­tion de l’hu­mo­riste Rémi Gaillard. En novembre dernier, le roi du canu­lar sur Inter­net s’était enfermé dans une cage de la SPA de Mont­pel­lier, afin de sensi­bi­li­ser le public au sort des animaux aban­don­nés. Son objec­tif : faire adop­ter les 300 bêtes du refuge ou récol­ter au mini­mum 50 000 euros pour que leurs condi­tions de vie soient amélio­rées. Au terme de 5 jours et 4 nuits passés dans une cage, Rémi en était ressorti, avec plus de 200 000 euros de dons.

Ce 31 janvier, le risque-tout n’a pas hésité à inter­pel­ler Pamela, via Twit­ter. Accep­te­rait-elle de s’en­fer­mer à son tour dans une cage ? Réponse de l’in­té­res­sée : « Où et quand bébé ? Je te suis – faisons-le – Et pourquoi pas durant le Festi­val du Film de Cannes ? »

On leur décerne déjà la palme du don de soi !

Source de l'article : Cliquez ICI

Pamela Ander­son : bien­tôt derrière des barreaux...Pour la bonne cause !

Partager cet article

Repost 0

Ce chien est à la fin de sa vie, voyez ce que les policiers font pour lui...

Publié le par Ricard Bruno

Ce chien est à la fin de sa vie, voyez ce que les policiers font pour lui...

Sultan, est un chien qui a dédié sa vie au service du corps policier. Il était le « K-9 » au Yarmouth Police Department. Malheureusement toute vie à une fin et celle de Sultan est arrivée. Une bonne décision a été prise dans son cas à mon avis, car au lieu de le laisser dépérir à petit feu (car il était vieux et malade). Le service policier a décidé d’abréger sa souffrance.

Certes une décision qui pourrait être contesté, mais ce que ce chien à vécu lors de ses dernières minutes de sa vie sont exceptionnelles. Voyez comment ses amis policer l’ont honoré lors d’une cérémonie en son honneur. Trop émouvantes...

Source de l'article : Cliquez ICI

Publié dans le web en parle, ACTUALI

Partager cet article

Repost 0

Mort d'Eléonore Hirt, comédienne et première épouse de Michel Piccoli

Publié le par Ricard Bruno

Mort d'Eléonore Hirt, comédienne et première épouse de Michel Piccoli
L'actrice est morte le même jour qu'Emmanuelle Riva.

Elle avait incarné la mère de Brigitte Bardot dans Vie privée (1961), de Louis Malle, et jouer dans une vingtaine de longs métrages. Eléonore Hirt, 97 ans, est décédée le 27 janvier, après avoir passionné de nombreux cinéphiles, d'amoureux de théâtre, et après avoir aussi marqué la vie de Michel Piccoli.

Eléonore Hirt fut en effet la première épouse de l'acteur vu dans Le Mépris ou Belle de jour. Avec lui, elle avait eu une fille, Anne-Cordélia Piccoli, que l'on avait pu apercevoir dans La Grande Bouffe. C'est au théâtre qu'elle avait rencontré l'acteur français de six ans son cadet. Ils se sont mariés en 1954, avant qu'il ne la quitte pour Juliette Gréco.

Côté carrière, Eléonore Hirt – qui est née à Bâle, en Suisse, en 1919 – a surtout brillé sur les planches avec une soixantaine de pièces à son actif, dont Cinna de Charles Dullin - qu'elle appelle "son grand maître" - L'Etat de siège, d'Albert Camus, avec Maria Casarès et Pierre Brasseur ou bien L'Orestie mise en scène par Jean-Louis Barrault en 1955. Elle a poursuivi sa carrière jusqu'en 2006 en quittant la scène au côté de Michael Lonsdale, son partenaire de jeu dans la pièce Comédie, de Beckett.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Nîmes : Henry-Jean Servat raconte le style Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Nîmes : Henry-Jean Servat raconte le style Bardot

Henry-Jean Servat vient de publier "Le style Bardot" aux éditions Flammarion. Un ouvrage qu'il a écrit avec la collaboration de l'actrice. Et qu'il présente et dédicace, du 27 au 29 janvier, au festival de la biographie à Nîmes, parmi une centaine d'autres auteurs. 

Qui mieux qu'Henry-Jean Servat pouvait écrire cette biographie inédite sur le style Bardot ? Le journaliste-auteur, ami de la star, relève dans ce très bel ouvrage, des photos inédites, et l'allure si originale et si souvent copié de l'actrice. 

Bardot a d'ailleurs collaboré au livre, choisissant les clichés, et livrant son amour du vêtement, de la mode, et l'influence de son style dans une époque conservatrice. Servat raconte BB avec son style si reconnaissable, précieux, élégant, coloré. 

Festival de la biographie, hôtel Novotel Atria, vendredi 27, samedi 28 et dimanche 29 janvier, de 10 heures à 19 heures. 

Source de l'article : Cliquez ICI

 

Partager cet article

Repost 0

La connerie humaine dans toute sa splendeur "Un Bac option chasse à Limoux dans l'Aude"

Publié le par Ricard Bruno

Cas unique en France, des élèves de l'Institut Saint-Joseph de Limoux, dans l'Aude, préparent un bac option chasse. Durant leur formation, les lycéens vont passer le permis de chasser, l'agrément piégeur et le brevet de chasse à l'arc.

Limoux (Aude) - un bac option chasse pour les lycéens - 2017!

Limoux (Aude) - un bac option chasse pour les lycéens - 2017!

Depuis plusieurs années, des formations étaient dispensées avec la Fédération des chasseurs de l'Aude en dehors du temps scolaire et pédagogique, dans cet établissement privé sous contrat. Mais c'est la première année que cette option est disponible dans ce lycée agricole de Limoux qui dispense également des formations forestières.

La formation a été validée par la DRAF, la Direction Régionale de l'Agriculture et de la Forêt d'Occitanie.

Pour la Fédération des chasseurs, c'est un bon moyen de rajeunir ses troupes et de développer une image de la chasse responsable et axée sur la sécurité.

Une initiative qui intéresse déjà d'autres fédérations de chasse en France.

Partager cet article

Repost 0

Ségolène Royal autorise la chasse aux oies après la date de fermeture officielle !

Publié le par Ricard Bruno

ce montage ne fait pas parti de l'article original...

ce montage ne fait pas parti de l'article original...

En pleine période de froid, et à quelques jours seulement de la fin de la saison cynégétique, la Ministre Ségolène Royal a déclaré à l’Assemblée nationale le 25 janvier que les oies pourront être chassées… dix jours de plus après la fermeture du 31 janvier !

 

Oies cendrées (Anser anser)

Oies cendrées (Anser anser)

Alors que plusieurs pays européens ont déjà fermé la chasse, la France continue à chasser des oiseaux affaiblis et affamés dans de nombreux départements. Et ce, au mépris de la règlementation.

Cette invitation au non-respect du droit est également synonyme de mépris de la Cour Européenne de Justice qui poursuit déjà la France pour le braconnage constant des bruants ortolans !

Déni de justice, déni écologique

Pourtant les décisions des Ministres français de l'environnement d'autoriser la chasse aux oies après le 31 janvier sont annulées depuis près de 20 ans par le Conseil d'État. Le Commissaire Européen Vella a répondu clairement aux questions de Madame Royal par courrier en date du 13 mars 2015 que les conditions de dérogation prévues par la Directive Oiseaux pour chasser les oies au-delà de la période légale de chasse n’étaient pas réunies dès lors que les prélèvements s’effectueraient alors sur des populations en migration de retour vers les sites de nidification. Les études scientifiques confirment le début des migrations dès la fin de la deuxième décade de janvier.

Ce n’est pas un problème pour la Ministre française en charge de l’écologie qui a déclaré dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale ce mercredi 25 janvier que, compte tenu du fait qu’un arrêté de prorogation de la période de chasse serait illégal, elle donnera des consignes orales pour ne pas verbaliser les braconniers jusqu’au 10 février !

Madame Ségolène Royal cède une fois de plus au lobby cynégétique. Pourtant la période de chasse en France est la plus longue d’Europe (plus de 6,5 mois de l’année) et s’exerce sur le nombre d’espèces le plus élevé en Europe : 90 espèces dont 64 d’oiseaux, pour des prélèvements annuels de 25 à 30 millions d’oiseaux. À noter qu’une vingtaine d’espèces chassées souffrent d’un mauvais état de conservation, inscrites sur les listes rouges européennes voire mondiales pour deux d’entre elles.

Officialiser le braconnage n’est pas compatible avec un État de droit. C’est d’autant plus choquant lorsque l’État français prétend être exemplaire pour la conservation de la biodiversité au lendemain du premier conseil d’administration de l’Agence française pour la biodiversité. La LPO a introduit un recours indemnitaire contre le Ministère en charge de l’écologie en août 2015 auprès du tribunal administratif de Cergy-Pontoise, pour non-respect successif des décisions du Conseil d’État. Suite à cette nouvelle affaire, la LPO demande aux avocats spécialisés d’étudier la possibilité de poursuivre Madame Royal en responsabilité pénale, détachable de sa fonction ministérielle.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>