Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

actualites fondation brigitte bardot

NOUVELLE AIDE INTERNATIONALE : LA FBB SOUTIENT FREEME WILDLIFE EN AFRIQUE EN SUD

Publié le par Ricard Bruno

NOUVELLE AIDE INTERNATIONALE : LA FBB SOUTIENT FREEME WILDLIFE EN AFRIQUE EN SUD
En 2020, la Fondation Brigitte Bardot est heureuse d’aider pour la première fois l’ONG FreeMe Wildlife, qui œuvre pour la protection de la faune sauvage Sud-Africaine, en participant aux frais de fonctionnement du centre !

PROTECTION DE LA FAUNE SAUVAGE SUD-AFRICAINE

FreeMe Wildlife a été fondé en 2007 par Adel Malan, soigneur animalier, qui a identifié le besoin d‘un centre de réadaptation de la faune sauvage dans la région des Midlands du Kwazulu-Natal en Afrique du Sud. La clinique FreeMe Wildlife a ouvert ses portes le 1er janvier 2008. 

L’établissement est désormais l’un des centres de réhabilitation de la faune parmi les plus reconnus en Afrique du Sud. Il accueille plus de 1500 patients chaque année et est impliqué dans plusieurs projets de recherche et de réintroduction de la faune et bien implanté dans la communauté via des programmes de sensibilisation et d’éducation. 

À ce jour, il a entrepris avec succès la réhabilitation et le relâché d’individus de 21 espèces différentes en voie de disparition, menacées ou protégées dans la province.

 

D'IMPORTANTS PROJETS DE RECHERCHES

FreeMe Wildlife travaille sur des programmes de réintroduction d’espèces et est impliqué dans des projets de recherche en partenariat avec des institutions du monde entier. C’est également le centre qui a entrepris l’un des plus grands sauvetages d’une espèce unique en Afrique du Sud, lorsque plus de 2000 faucons de l’Amour (Falco amurensis) ont été sauvés, réhabilités et relâchés avec succès à la suite de la destruction de leurs sites de repos lors de deux tempêtes de grêle en 2019.

Les menaces anthropiques continuent d’exercer une pression sans précédent sur la faune locale, et FreeMe Wildlife a compris la nécessité d’un travail collaboratif en créant un centre de conservation, rassemblant un large éventail d’individus et d’organisations de conservation de la faune à travers l’Afrique du Sud pour promouvoir la réhabilitation, le sauvetage, la recherche, le bien-être, la protection, l’application des lois et l’éducation.

Bien qu’il accueille des espèces emblématiques, FreeMe Wildlife concentre surtout ses efforts sur des espèces plus petites et moins connues qui font face à la même menace d’extinction.

 

LE SOUTIEN DE LA FBB

En 2020, la Fondation Brigitte Bardot aide cette organisation pour la première fois en participant aux frais de fonctionnement du centre (soins, nourriture, transport, hygiène, maintenance, équipement) !

Fondation Brigitte Bardot afrique du sud

Fondation Brigitte Bardot fauve sauvage

Fondation Brigitte Bardot FreeMe Wildlife afrique

 

Source de l'article fondation Brigitte Bardot : Cliquez ICI

« LA FRANCE DOIT S’ENGAGER À FAIRE FERMER LES ÉLEVAGES DE VISONS EN 2021 ! » BRIGITTE BARDOT

Publié le par Ricard Bruno

« LA FRANCE DOIT S’ENGAGER À FAIRE FERMER LES ÉLEVAGES DE VISONS EN 2021 ! » BRIGITTE BARDOT
Dans une lettre ouverte envoyée le 22 novembre 2020 à Barbara Pompili, Ministre de la Transition Ecologique, Brigitte Bardot prend la parole au sujet de l'abattage des 1000 visons en Eure-et-Loir !

LETTRE OUVERTE DE BRIGITTE BARDOT À BARBARA POMPILI, MINISTRE DE LA TRANSITION ECOLOGIQUE

Paris, le 22 novembre 2020

Madame Barbara Pompili
Ministre de la Transition Ecologique
246 Boulevard Saint-Germain
75007 Paris

Madame la Ministre,

Le ministère de l’Agriculture annonce, aujourd’hui même, l’abattage de 1000 visons dans un élevage d’Eure-et-Loir touché par la Covid-19. Après les Pays-Bas, le Danemark et l’Irlande, c’est au tour de la France de faire abattre des visons, élevés pour le marché de la fourrure, par crainte d’une mutation du virus et une transmission à l’homme de ce virus mutant qui pourrait résister aux vaccins en développement.

Le 29 septembre dernier, vous avez annoncé une série de mesures inédites, que nous avons saluées, et mes collaborateurs travaillent à vos côtés pour les mettre en œuvre. Mais pour ce qui est de la fermeture des 4 derniers élevages de visons en France, nous ne pouvons pas attendre 2025 comme vous l’avez annoncé, compte-tenu des conditions actuelles, exceptionnelles et extrêmement préoccupantes.

L’abattage de 500 000 visons, en juin aux Pays-Bas, a accéléré la fermeture des élevages de visons dans ce pays initialement prévue en 2024. La France doit suivre cet exemple et s’engager à faire fermer les élevages de visons en 2021 !

Le principe de précaution doit s’appliquer, non pas comme au Danemark en abattant par millions des visons, dans un véritable génocide animalier qui nous plonge dans la honte, mais en veillant, dès aujourd’hui, à ne pas faire naitre une nouvelle génération de visons condamnée à la captivité avant d’être gazée la saison prochaine.

Madame la Ministre, je me joins à l’appel de plusieurs parlementaires, comme Loïc Dombreval qui préside le groupe d’études « condition animale » à l’Assemblée Nationale, pour vous demander d’avancer l’interdiction des élevages de visons en France, et autres animaux spécifiquement élevés pour leur fourrure, dès 2021 et non pas en 2025.

Je compte sur vous et vous transmets, Madame la Ministre, mes salutations distinguées.

Brigitte Bardot
Présidente

Source : Fondation Brigitte Bardot : Cliquez ICI

N'achetez pas votre animal de compagnie, adoptez-le.

Publié le par Ricard Bruno

N'achetez pas votre animal de compagnie, adoptez-le.

Actuellement les refuges de la Fondation Brigitte Bardot proposent 246 chiens et 406 chats à l'adoption.

Ces chiens et chats ont été abandonnés, puis recueillis par la FBB, en raison de situations diverses : changement de situation familiale (divorce, expulsion, etc.), déménagement, décès ou problèmes de santé de leur propriétaire, ...

Certains ont été également retirés suite à une procédure juridique pour mauvais traitements, tandis que d'autres proviennent d'élevages en liquidation ou de portées inattendues.

Tous attendent une famille d'adoption qui saura leur donner tout l'amour dont ils ont besoin. Ils vous attendent dans l'un nos refuges :

- à la Mare Auzou, notre refuge situé dans l'Eure (27),
- à Bazoches, notre autre refuge situé dans les Yvelines (78).

Pour adopter un animal, contactez notre service Adoptions au 01.34.86.23.70 ou par courriel à service adoption : adoptions@fondationbrigittebardot.fr 

Et retrouvez chaque trimestre, dans l'Info-Journal de la Fondation, une double page consacrée à leur présentation, mais aussi sur nos réseaux sociaux 

  •  
  •  
Partager cet article
Repost0

Bonne nouvelle À l'occasion des fêtes de fin d'année, recevez gratuitement un numéro découverte du magazine chez vous !

Publié le par Ricard Bruno

Bonne nouvelle À l'occasion des fêtes de fin d'année, recevez gratuitement un numéro découverte du magazine chez vous !

Pour recevoir votre journal de la fondation Brigitte Bardot : 

Cliquez ICI

Brigitte Bardot vole au secours des animaux abandonnés du Haut-Karabakh

Publié le par Ricard Bruno

Photo prise à Martouni, dans le Nagorno-Karabakh.

Photo prise à Martouni, dans le Nagorno-Karabakh.

Présidente de la Fondation Brigitte Bardot, BB a adressé une lettre ouverte à l'attention des présidents de la Fédération de Russie Vladimir Poutine et de la République d'Azerbaïdjan Ilham Aliyev, quant au sort des animaux abandonnés du Haut-Karabakh.

Brigitte Bardot sera-t-elle écouté par les puissants du monde ? La présidente de la Fondation qui porte son nom et vient en aide aux animaux a adressé une lettre ouverte à l'attention des présidents de la Fédération de Russie Vladimir Poutine et de la République d'Azerbaïdjan Ilham Aliyev. Son nouveau combat ? Les animaux abandonnés du Haut-Karabakh après le conflit qui a entraîné l'exode de milliers d'Arméniens. «Les activistes (pour la protection animale, Ndlr) sont tenus à l’écart des zones dangereuses où œuvrent les experts militaires, impatients de venir secourir les milliers de chiens, chats et autres animaux domestiques qui souffrent sans soins, privés d'eau et de nourriture.», regrette B.B. Des milliers d'Arméniens ont fui la région depuis l'accord de cessez-le-feu appliqué depuis le le 10 novembre dernier et de nombreux chiens et chats ont été laissés dans l'exode forcé.

«Le soin pour les animaux souffrant avec les humains des conséquences de conflits et de guerres ne peuvent que contribuer à guérir les traumatismes récents et anciens qui tourmentent l'humanité et, dans cette situation particulière, elle contribuerait de manière significative à l'apaisement de la région du Haut-Karabakh en incitant à construire un avenir meilleur pour tous», estime-t-elle. Elle demande ainsi aux deux présidents (mais pas à celui de l'Arménie, ce qui peut surprendre, Ndlr), que soit lancées des «missions humanitaires et caritatives envers les animaux du Haut-Karabakh (...) parmi les clés de cet avenir pacifique tant souhaité, et que les groupes de protection animale sont prêts à soutenir.»

Source de l'article : Cliquez ICI

Il avait tué son cheval en voulant lui "donner une leçon": le cavalier condamné

Publié le par Ricard Bruno

L'étalon Flogas Sunset Cruise. Un cheval de 10 ans qui est mort lors du GPA Jump festival organisé à l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer, ici en avril 2019 lors du Jumping de printemps.

L'étalon Flogas Sunset Cruise. Un cheval de 10 ans qui est mort lors du GPA Jump festival organisé à l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer, ici en avril 2019 lors du Jumping de printemps.

Le cavalier Irlandais Kevin Thornton qui était poursuivi pour "sévices graves où actes de cruauté envers un animal domestique" a été condamné par le tribunal judiciaire de Grasse à 12 mois de prison avec sursis simple pour la mort de l'étalon Flogas Sunset Cruise à Cagnes-sur-Mer.

Comme peines complémentaires il lui est fait interdiction définitive de détenir un animal quelle que soit sa catégorie, et pendant cinq ans d'exercer la profession de cavalier.

L'étalon gris de 10 ans Flogas Sunset Cruise était mort d'épuisement lors d'une séance d'entraînement sur la piste de galop de l'hippodrome de Cagnes-sur-Mer à l'occasion du GPA Jump festival, le 10 octobre 2016, jour de repos.

Les nombreuses associations de défense des animaux qui s'étaient portées partie civile comme La Ligue Française pour la protection du Cheval, l'Association Stéphane Lamart défense des droits des animaux, l'Association One Voice, la Fondation Brigitte Bardot, l'Association de défense de l'animal, ont obtenu chacune 1.500 euros au titre des dommages et intérêts et 1.000 euros sur le fondement de l'article 475-1 du code de procédure pénal.

La société des courses Côte d’Azur, a obtenu un euro de dommages et intérêts et 1.000 euros sur le fondement de l'article 475-1 du code de procédure pénal.

Absent lors de l'audience du 23 septembre dernier le cavalier de 32 ans, natif de Dublin et résidant en Suisse, "avait voulu donner une leçon, en faisant subir un véritable parcours du combattant à son cheval", avait déclaré Me Bernard Rossanino, avocat de l'hippodrome.

Ce qui fut fatal à la pauvre bête. Le tribunal dans son délibéré de ce jour est allé au-delà des réquisitions du ministère public qui avait requis trois mois de prison avec sursis.

Source de l'article : Cliquez Ici

Partager cet article
Repost0

La FBB est intervenue en urgence en Dordogne...

Publié le par Ricard Bruno

La FBB est intervenue en urgence en Dordogne...
La FBB est intervenue en urgence en Dordogne...
La FBB est intervenue en urgence en Dordogne...

La FBB est intervenue en urgence en Dordogne pour prendre en charge des moutons livrés à eux-mêmes. La situation était alarmante ; présence d'ossements, animaux décédés, mauvais traitements... Les animaux ont des abcès, ils sont non tondus, malades !

Source : Fondation Brigitte Bardot

Image

Image

Image

 

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot s’adresse au ministre Eric Dupond-Moretti dans une lettre ouverte: "Curtis est aujourd'hui le coupable idéal"

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot s’adresse au ministre Eric Dupond-Moretti dans une lettre ouverte: "Curtis est aujourd'hui le coupable idéal"
Brigitte Bardot s’adresse au ministre Eric Dupond-Moretti dans une lettre ouverte: "Curtis est aujourd'hui le coupable idéal"

Chien retrouvé mort dans un appartement : son maître poursuivi pour abandon

Publié le par Ricard Bruno

Un habitant de Delle était jugé ce vendredi pour abandon volontaire d’animal domestique. En août 2019, le cadavre de sa chienne Dina avait été découvert chez lui. Il était poursuivi par trois associations de défense animale, dont la Fondation Brigitte Bardot.

Le cadavre du chien avait été retrouvé le 8 août 2019 dans un appartement de la rue de la Paix à Delle.  Photo d’archives

Le cadavre du chien avait été retrouvé le 8 août 2019 dans un appartement de la rue de la Paix à Delle. Photo d’archives

L’affaire avait beaucoup ému à l’époque. Le 8 août 2019, pompiers et gendarmes découvraient le cadavre d’un chien en état de décomposition avancée dans un appartement de la rue de la Paix à Delle. Alertés par une odeur pestilentielle émanant du logement, les voisins avaient d’abord pensé que le propriétaire du logement était décédé.

 

Plus d’un an plus tard, l’émotion était toujours vive au tribunal correctionnel de Belfort où le maître de Dina, chienne labrador de 11 ans, était jugé pour abandon volontaire d’animal domestique. Poursuivi par trois associations de défense animale (Fondation Brigitte Bardot, Défense animale Belfort et association Stéphane Lamart). Mais aussi par la mairie de Delle.

Confiée à une connaissance

À la barre, le prévenu dément avoir abandonné sa chienne. Souffrant de graves problèmes de santé à l’époque, il avait dû aller habiter chez sa compagne, qui a peur des chiens.

Il avait alors confié Dina à un certain « Christophe », une connaissance. « Il était à la rue. Je lui ai proposé d’habiter chez moi. En échange, il devait faire quelques travaux et garder ma chienne. Je pensais que c’était l’affaire de deux-trois semaines », explique le quadragénaire, qui ne voulait pas mettre Dina en refuge.

Il assure avoir rencontré cet ami « au PMU tous les dimanches pour lui remettre des croquettes ».

« L’abandon, c’est la solution des lâches »

Mais l’enquête n’a pas permis d’identifier ce « Christophe ». « Pour la simple et bonne raison qu’il n’existe pas », lance Me Patrice Grillon, l’avocat parisien de l’association Stéphane Lamart. « Vous avez fait le choix conscient de laisser votre chienne âgée sans eau, sans nourriture et sans lumière dans cet appartement. »

« L’abandon, c’est la solution des lâches », assène Me Olivia Symniacos, pour la Fondation Brigitte Bardot. « Vous habitiez à quelques centaines de mètres, mais vous ne vous êtes jamais préoccupé de son sort. »

« Sa peine, il la porte tous les jours »

À la défense, Me Amélie Baumont s’est étonné de ce « lynchage ». « Mon client a fait l’erreur de confier Dina à la mauvaise personne. Il se sait responsable moralement de sa mort. Sa peine, il la porte tous les jours. »

Dans cette affaire, le ministère public a requis dix mois de prison avec sursis probatoire à l’encontre du Dellois. Les associations de défense animale lui réclament aussi près de 10 000 € de dommages et intérêts. Le jugement a été mis en délibéré au 2 décembre 2020.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 40 > >>