Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

278 articles avec bb et la protection animale

La Fondation Bardot récupère 37 poneys en souffrance à Gournay-en-Bray

Publié le par Ricard Bruno

La Fondation Bardot récupère 37 poneys en souffrance à Gournay-en-Bray

Gournay-en-Bray. La Fondation Brigitte Bardot est intervenue hier, sur réquisition de la préfecture, pour récupérer 37 poneys dans une pâture.

    « Nous avons été réquisitionnés, pour défaut de propriétaire, par la préfecture, explique Aline Maatouk, chargée de mission équidés à la Fondation Brigitte Bardot.

    Suite de l'article et source : cliquez ICI

     
     
    Mute
     
    Current Time 0:00
    /
    Duration Time 0:00
    Loaded: 0%
     
    Progress: 0%
    Stream TypeLIVE
    Remaining Time -0:00
     
    Playback Rate
    1
      Chapters
      • Chapters
      Subtitles
      • subtitles off
      Captions
      • captions settings
      • captions off
       

      Partager cet article

      Repost 0

      Brigitte Bardot : Lettre à Nicolas Hulot...

      Publié le par Ricard Bruno

      Brigitte Bardot : Lettre à Nicolas Hulot...

      Partager cet article

      Repost 0

      Près de 10 000 animaux vont être abattus pour la fête de viande de chien en Chine... la Fondation Brigitte Bardot scandalisée

      Publié le par Ricard Bruno

      Près de 10 000 animaux vont être abattus pour la fête de viande de chien en Chine... la Fondation Brigitte Bardot scandalisée

      Ce mercredi, la plus célèbre fête de viande de chien a ouvert comme prévu en Chine, malgré l'opposition de défenseurs des animaux, comme la fondation Brigitte Bardot, et des rumeurs d'interdiction de l'événement par les autorités.

      Cette fête gastronomique a lieu tous les ans dans la ville de Yulin (sud) lors du solstice d'été le 21 juin.

      Des carcasses jaunies sur les étals, du chien en ragoût ou sauté... Ce mercredi, dans les rues de Yulin, des bouchers débitaient librement des morceaux de viande canine et la faisaient sauter dans des woks, ces grandes poêles utilisées dans la cuisine chinoise.

      Plus de 10.000 canidés sont généralement abattus lors de cette fête, dans des conditions dénoncées comme cruelles par les défenseurs des animaux, avec des chiens battus à mort, voire ébouillantés vivants.

      "des actes de barbarie"

      Selon Humane Society International, entre 10 et 20 millions de canidés sont tués annuellement en Chine pour être mangés. La consommation de chien n'y est pas illégale, mais reste extrêmement minoritaire et suscite une opposition croissante. 

      La fondation Brigitte Bardot s'en est également émue sur Facebook ce mercredi, dénonçant notamment "des actes de barbarie" et évoquant un "festival de la honte".

      Source de l'article : Cliquez ICI

      Partager cet article

      Repost 0

      Brigitte Bardot : La classe, la beauté...un engagement sans faille pour les animaux !

      Publié le par Ricard Bruno

      Brigitte Bardot : La classe, la beauté...un engagement sans faille pour les animaux !
      Brigitte Bardot : La classe, la beauté...un engagement sans faille pour les animaux !
      Brigitte Bardot : La classe, la beauté...un engagement sans faille pour les animaux !
      Brigitte Bardot : La classe, la beauté...un engagement sans faille pour les animaux !
      Brigitte Bardot : La classe, la beauté...un engagement sans faille pour les animaux !
      Brigitte Bardot : La classe, la beauté...un engagement sans faille pour les animaux !
      Brigitte Bardot : La classe, la beauté...un engagement sans faille pour les animaux !
      Brigitte Bardot : La classe, la beauté...un engagement sans faille pour les animaux !

      Partager cet article

      Repost 0

      Brigitte Bardot : sa lettre choc à Nicolas Hulot

      Publié le par Ricard Bruno

      Brigitte Bardot : sa lettre choc à Nicolas Hulot

      Une fois n'est pas coutume, Brigitte Bardot est contente. Habituée des coups de gueule envers les plus puissants quand il s'agit des de défendre les animaux, l'ex-sex symbol vient de signer une lettre sous forme de véritable déclaration d'amour à Nicolas Hulot nommé fraîchement ministre par Emmanuel Macron.

      "Bravo, grâce à vous nous allons enfin améliorer le sort des animaux sauvages qui vous attendent depuis trop longtemps", écrit Brigitte Bardot dans le texte publié sur son compte Twitter ce samedi 3 juin.

      Elle en profite pour alerter le ministre de la Transition écologique et solidaire sur la chasse du loup. Elle compte bien lui présenter sa méthode pour cela, visiblement pleine d'espoir. "Avec vous, cher Nicolas, nous allons enfin sortir de ces débats hystériques qui opposent l'homme et l'animal afin de redonner la paix à ceux qui la méritent", s'enthousiasme-t-elle avant d'écrire de sa main "à bientôt, je vous embrasse". Une lettre qui laisse présager une relation apaisée.

      Source de l'article : Cliquez ICI

      Partager cet article

      Repost 0

      Brigitte Bardot soutient le maire du Luc contre le cirque Muller

      Publié le par Ricard Bruno

      Brigitte Bardot soutient le maire du Luc contre le cirque Muller

      Un bras de fer est engagé au Luc, depuis hier, entre le maire, Pascal Verrelle, et les gérants du cirque Muller, qui s'est installé pour donner des spectacles comportant des animaux sauvages ces samedi, dimanche et lundi.

      L'élu se bat, depuis mercredi, pour empêcher la tenue des représentations, un arrêté municipal pris il y a plusieurs mois stipulant l'interdiction de la présence d'animaux dans les cirques accueillis sur le territoire communal.

      Ce jeudi matin, c'est un soutien de poids qui est venu se ranger au côté de la municipalité lucoise.

      Brigitte Bardot, qui a contacté le maire, Pascal Verrelle, par téléphone, lui a affirmé qu'elle mettait tout en oeuvre afin de réussir à mobiliser les défenseurs de la cause animale.

      "Il faut lancer un appel à la population : n'allez pas à ces spectacles, il faut que cette horreur s'arrête. Ce sont des numéros ridicules, méchants, qu'on impose à des bêtes enfermées toute leur vie. C'est grâce à des gens comme ce maire que nous parviendrons à stopper cela."

      Appel à la manifestation

      Militante de longue date pour la cause animale, Brigitte Bardot a tenu à rappeler qu'elle "n'avait rien contre le monde du cirque en général. J'ai de l'admiration pour ces artistes, qui ont un courage formidable. Je ne lutte que contre ceux qui maltraitent des animaux qui n'ont rien à faire dans ces spectacles ridicules."

      Brigitte Bardot appelle "tous ceux qui sont contre les animaux dans les cirques" à venir "manifester devant l'entrée du cirque Muller, samedi, à 17 heures."

      Source de l'article : Cliquez ICI

      Partager cet article

      Repost 0

      Un chat vient d’être torturé à mort en plein centre-ville. La Fondation Brigitte Bardot se mobilise

      Publié le par Ricard Bruno

      Un chat vient d’être torturé à mort en plein centre-ville. La Fondation Brigitte Bardot se mobilise

      C’est une nouvelle affaire de cruauté qui secoue le monde de la protection animale. Dans la nuit de mardi à mercredi, un chat a été torturé à mort dans le centre-ville de Draguignan, dans le Var.

      Des faits « inqualifiables »

      Selon Var Matin, qui rapporte ces « faits inqualifiables », il s’agirait d’un groupe de « jeunes » toujours non identifiés qui auraient pris un chat pour cible entre 1 h 30 et 5 heures du matin sur la place aux Herbes. L’animal a été battu et mutilé avec des tessons de bouteilles et ses yeux auraient même été arrachés.

       

      La place aux Herbes, à Draguignan. Source : Var Matin

      La place aux Herbes, à Draguignan. Source : Var Matin

      Ce sont les bénévoles de l’association locale Les Amis des chats de Draguignan qui ont retrouvé la dépouille du félin au petit matin et qui ont dressé la liste difficile des brutalités qu’il a subies.

      « Quelques personnes ont vu et entendu le supplice de ce chat et au matin la scène était macabre. Nous sommes ulcérés par de tels agissements et avons une pensée profonde pour les résidents qui sont dans le chagrin », a précisé l’association sur Facebook.

       Peur des représailles »

      Selon Alain Manjard, président de l’association de protection animale, plusieurs riverains auraient assisté à la scène depuis chez eux, sans alerter les forces de l’ordre par peur des représailles.

      Soupçons que la presse locale semble confirmer puisque Var Matin relate le témoignage d’une habitante du quartier sous le choc qui aurait entendu dans la nuit « attrape le chat, attrape le chat », et n’aurait pas osé lancer l’alerte.

      Interrogé par le quotidien varois, Jean-Michel Cicerello, commandant de police à Draguignan, est revenu sur l’attitude des riverains :

       

      Nous avons du mal à comprendre que les gens témoins de ces actes, ou d’autres, ne viennent pas à nous. Prévenue à temps, une patrouille se serait rendue sur place et aurait peut-être évité cette scène monstrueuse. Que les gens arrêtent de se cacher derrière la peur des représailles. Car quand tout un quartier se révolte, elle n’existe pas…

      Prolifération des chats errants à Draguignan

      L’association Les Amis des chats a en outre déploré la prolifération des chats errants dans la ville de Draguignan. « Malgré nos efforts acharnés de stérilisation, les chats prolifèrent à Draguignan », a-t-elle précisé.

      La Fondation Brigitte Bardot partie civile

      L’équipe des Amis des chats n’a pas manqué de porter plainte et les forces de police ont ouvert une enquête. La Fondation Brigitte Bardot a annoncé ce jeudi 1er juin qu’elle se porterait partie civile.

      Une pétition pour demander justice

      Une pétition a par ailleurs été lancée sur la plateforme Change.org, réclamant que « justice soit rendue ». Pour la signer, cliquez ici.

      Source de l'article : Cliquez ICI

       

      Partager cet article

      Repost 0

      Cirque Joseph Bouglione : les spectacles avec les animaux, c’est fini !

      Publié le par Ricard Bruno

      Cirque Joseph Bouglione : les spectacles avec les animaux, c’est fini !

      Cirque Joseph Bouglione : les spectacles avec les animaux, c’est fini !

      Publié le 19 mai 2017 à 13:24 Aujourd'hui | 676 vues

      Bonne nouvelle pour les défenseurs de la cause animale. Le cirque Joseph Bouglione ne présente plus de numéros avec des animaux. 

      Les numéros avec des tigres et autres animaux sauvages, c’est terminé ! André-Joseph Bouglione, l’un des petits-fils de Joseph Bouglione, et son épouse Sandrine Bouglione, ont fait le choix, depuis septembre 2016, de mettre un terme aux représentations utilisant des animaux. « Nos animaux commençaient à vieillir : soit nous reprenions des jeunes et l’on repartait pour 10 ou 20 ans. Soit nous trouvions une solution pour faire autre chose », explique André-Joseph Bouglione à la Fondation 30 Millions d’Amis.

      Pour ces artistes, cette décision difficile a été prise « par amour des animaux » mais aussi « par respect du public ». « J’ai vu un sondage qui indiquait que 80 % des Français étaient sensibles à la cause animale. Notre métier, c’est de faire un spectacle pour la famille. Si une très large majorité des familles est sensible à la cause animale, on ne peut pas continuer à faire un spectacle qui les dérange. Je ne me voyais pas continuer à présenter des animaux à des gens qui ressentent une gêne morale en venant au cirque », explique-t-il.

      « Je n’ai pas le droit à l’échec »

      Les animaux ont été replacés dans des lieux d’accueil. « Ce sont des lieux de retraite en France. Nous n’avons gardé que les chevaux vieillissants. Nous avions des tigres, des chameaux, etc. en tout cela représentait une soixantaine de têtes », confie le petit-fils de Joseph Bouglione au site 78actu. Le couple a donc dû imaginer un tout nouveau spectacle. Présenté depuis quelques semaines au public, celui-ci plonge les spectateurs dans un univers fantastique « à la Tim Burton avec aussi un côté Monty Python ». Pour le cirque, le défi est grand. « Aujourd’hui, je suis condamné à ce que mon cirque sans animaux marche, pour la cause animale ! Les gens qui m’ont félicité m’ont fait remarquer que je n’ai pas le droit à l’échec. Il faut montrer que cela fonctionne ! »

      André-Joseph Bouglione espère que d’autres cirques feront de même. « La plupart des cirques ne devraient pas avoir d’animaux car ils les traitent mal. C’est mon opinion. Je n’ai pas la prétention de dire aux autres cirques qu’ils doivent arrêter les animaux. Mais je pense que ma démarche peut forcer le cirque traditionnel à se remettre en question car il y a des problèmes depuis 20-30 ans. J’aimerais ne pas être tout seul à faire cela dans mon coin, à avoir cette prise de conscience citoyenne. »

      Aujourd’hui, une quarantaine de villes ont interdit les cirques présentant des numéros avec des animaux. Une pétition demandant « l’interdiction progressive de l’exhibition des animaux sauvages dans les spectacles itinérants » a été lancée par la Fondation 30 Millions d’Amis.

      Source de l'article : Cliquez ICI

      Partager cet article

      Repost 0

      Le parc animalier ferme, la préfecture abat des dizaines de singes !

      Publié le par Ricard Bruno

      Scandaleux, honteux ! ils on osés abattre plus de 150 singes qui ne demandaient qu'à vivre, des solutions existaient et bien non le préfet a donné ordre de les abattre !

      J'en suis écœuré...

      Bruno Ricard

      1. Honte au préfet Frédéric Périssat et au ministre Nicolas Hulot qui n'a rien fait pour stopper cette barbarie !
      2. https://twitter.com/Prefecture40
        frederic.perissat@landes.gouv.fr
      Le parc animalier ferme, la préfecture abat des dizaines de singes !

      Les macaques de Java du parc animalier de la Pinède des singes de Labenne (Landes), placé en liquidation judiciaire en 2016, ont tous été euthanasiés vendredi.

      Une "tuerie"

      Cette décision a été dénoncée par la Fondation Brigitte Bardot, qui avait demandé au préfet du département de suspendre cette "tuerie".

      En vain: "L’abattage d’un certain nombre de macaques de Java [...] est en cours", a confirmé la préfecture des Landes, peu avant midi, sans préciser le nombre de macaques concernés ni les raisons exactes de cette décision.

      150 macaques abattus?

      "Ce sont les services vétérinaires qui procèdent à ces euthanasies sur la commune de Labenne", selon la préfecture.

      En cause, un "herpès mortel pour l'homme" dont seraient porteurs les animaux tués.

      Défaut de gestion du parc

      Le parc avait été mis en liquidation en raison, notamment, de graves défauts de gestion - comme la non-maîtrise de la reproduction des animaux. Ces singes étaient passés de 60 à 165 en très peu de temps, souvent mal soignés.

      La préfecture n'a pas souhaité commenter la "lettre ouverte" de la Fondation Brigitte Bardot, qui dénonçait une "scandaleuse tuerie de 150 macaques, totalement disproportionnée face au problème sanitaire rencontré".

      Aucun animal ne devait mourir

      L’association de protection des animaux s’étonne, parce qu'elle avait reçu en 2016 l’assurance qu’un "repreneur avait été trouvé pour assurer la poursuite de l’activité et le maintien des animaux" sur le site de Labenne.

      Après la fermeture de la Pinède des singes, motivée à l’époque par la protection des personnes et du bien-être animal, les singes avaient été pris en charge par des responsables du zoo de Labenne.

      Source de l'article  : Cliquez ICI

      Partager cet article

      Repost 0

      Brigitte Bardot répond à la lettre ouverte des soigneurs de Marineland

      Publié le par Ricard Bruno

      Brigitte Bardot répond à la lettre ouverte des soigneurs de Marineland

      Dans un communiqué publié ce vendredi, la Fondation Brigitte Bardot a répondu aux soigneurs de Marineland, dénonçant la "supposée souffrance du dauphin empêché de se reproduire".

      Alors que l'arrêté encadrant les conditions de captivité des cétacés et interdisant leur reproduction n'en finit plus de faire réagir professionnels et associations, la Fondation Brigitte Bardot est montée au créneau.

      Dans un communiqué publié ce vendredi, l'association répond à la lettre ouverte des soigneurs de Marineland, dans laquelle ces derniers s'insurgent contre l'interdiction de reproduction de leurs dauphins et orques, estimant que "cette décision est choquante car elle apparaît dans un arrêté défendant le bien-être animal alors qu’elle le met en péril".

      >> LIRE AUSSI. Les soigneurs de Marineland s'expriment pour la première fois dans une lettre ouverte

       

      "Cette soudaine émotion des soigneurs face à une supposée souffrance du dauphin empêché de se reproduire est surprenante, sachant qu’ils ne manifestent par ailleurs aucune compassion lorsqu’il s’agit d’arracher les jeunes à leur mère pour alimenter les programmes d’échanges entre delphinariums.

      Si la hiérarchie au sein du groupe est en effet essentielle pour les cétacés, en bassin il ne s’agit pas d’une famille mais d’individus forcés à cohabiter, sans lien particulier, dans un environnement artificiel qui ne répond à aucun besoin biologique de l’espèce.

      Quant à la reproduction, faut-il rappeler qu’elle se fait par insémination artificielle chez les orques ? Si les soigneurs du Marineland d’Antibes se préoccupent soudainement de répondre aux besoins naturels des dauphins qu’ils maintiennent prisonniers, alors qu’ils leur offrent enfin la liberté!

      La Fondation Brigitte Bardot soutient l’arrêté de Ségolène Royal et veillera à ce que le prochain gouvernement ne le remette pas en cause."

      Source de l'article : Cliquez ICI

      Partager cet article

      Repost 0

      1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>