Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

284 articles avec bb et la protection animale

Brigitte Bardot contre l'euthanasie des chiens errants!

Publié le par Ricard Bruno

La Fondation Brigitte Bardot a demandé vendredi aux députés roumains de ne pas voter un projet de loi prévoyant l'euthanasie des chiens errants, alors qu'une commission de la Chambre des députés a donné son feu vert à cette proposition.

"Vous parlez d''euthanasie', moi je parle de meurtre, de génocide animalier car il ne s'agit pas d'abréger les souffrances d'un être mais d'exterminer une population entière en parfaite santé", a estimé Brigitte Bardot, présidente de cette fondation, dans une lettre transmise aux députés.
 
Selon l'ancienne star du cinéma français, les "années de massacres organisés contre les chiens errants" en Roumanie ont montré que ces "tueries s'attaquent aux effets et non à la cause de la surpopulation animale". Selon des ONG citées par l'agence Mediafax, près de 145.000 chiens errants ont été mis à mort dans la capitale entre 2001 et 2007.
 
"La stérilisation est la seule solution pour diminuer le nombre d'animaux errants sans surcharger des refuges déjà saturés, mais il est vital également d'aider ces structures à accueillir les chiens dans des conditions dignes et favoriser l'adoption des animaux."
 
Selon un projet approuvé mardi par la Commission pour l'administration publique de la Chambre des députés, les chiens adultes accueillis dans des foyers spéciaux qui n'ont pas été "revendiqués ou adoptés" dans un délai de 30 jours "peuvent être mis à mort ou gardés dans les foyers, selon la décision" des autorités locales. Le projet doit être prochainement soumis au vote de la Chambre. (belga)

Source : http://www.7sur7.be/7s7/fr/2668/Especes-Menacees/article/detail/1248243/2011/04/08/Brigitte-Bardot-contre-l-euthanasie-des-chiens-errants.dhtml

Partager cet article

Repost 0

Abattage rituel...Lettre de Brigitte Bardot demain dans le journal le" Parisien"

Publié le par Ricard Bruno

 

Ecœurée par l’immobilisme des pouvoirs publics face aux dysfonctionnements des abattoirs, Brigitte Bardot publiera mercredi 30 mars une lettre manuscrite, sur une pleine page du quotidien « Le Parisien ». L’occasion pour elle de faire un rappel des faits et de lancer un vibrant appel :

 

Silence on tue !

Il y a bientôt 50 ans, en 1962, alors que j’étais une jeune femme, je menais mon premier combat contre la torture animale, bien avant le massacre des phoques, pour dénoncer l’horreur des abattoirs. Après des années d’action, l’étourdissement des animaux avant leur saignée était rendu obligatoire (Article R. 214-70 du code rural).

Aujourd’hui, nous constatons une effrayante régression et un « je-m’en-foutisme » terrifiant et coupable des autorités face aux dérives observées dans ces lieux de mort. On égorge désormais à vif les animaux, sans se soucier de la réglementation et encore moins de la douleur provoquée qui est insupportable et ignoble.

Les bovins égorgés mettent 14 minutes avant de perdre conscience durant lesquelles l’animal épouvanté se débat, tente de s’échapper. Ce massacre est quotidien dans nos abattoirs. Je ne l’accepte plus !  Je vous supplie de le combattre à mes côtés.

A la suite de ces immondes dérives, nous avons porté une plainte, le 10 février 2011, auprès de la Cour de justice de la République enregistrée 11/06 contre messieurs Hortefeux, ministre de l’Intérieur et Le Maire, ministre de l’Agriculture.

Rien n’a changé.

Je ne suis plus une jeune femme, je ne pourrai pas recommencer encore et toujours le même combat, alors j’exige du gouvernement qu’il fasse appliquer la loi française et européenne dans les abattoirs.

Il est inadmissible et illégal qu’en Ile de France, 100 % des bêtes soient égorgées à vif, sans étourdissement préalable, dans des conditions de violence et d’inhumanité abjectes avec la volonté manifeste de cacher ce scandale aux consommateurs puisqu’aucun étiquetage ne précise le mode d’abattage.

Le ministère de l’Agriculture dispose des moyens financiers suffisants pour contrôler les abattoirs, vérifier l’entretien du matériel (à l’abandon) et surtout veiller à ce que les animaux ne subissent aucun sévice supplémentaire ce qui me parait la moindre des choses que nous leur devons. Pourtant, ce même ministère préfère dépenser des millions d’euros, payés par le contribuable,  dans des publicités mensongères faisant propagande d’élevage intensif *!

Nous sommes tous des assassins mais, par pitié, que leurs morts ne soient pas un supplice !

Aidez moi à ne plus accepter l’inacceptable !

 

* il subventionne aussi des éleveurs « ripoux » qui ne respectent aucune norme.

Source : http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40318

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot s'adresse à vous!

Publié le par Ricard Bruno

Bruno Ricard

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot demande l'arrêt de l'euthanasie des chiens errants au Mexique

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot demande aux députés mexicains de mettre un terme à l'euthanasie par électrocution des chiens errants au Mexique, dans une lettre rendue publique vendredi par sa fondation éponyme.

  
Photographe : Eric Feferberg :: Brigitte Bardot le 27 septembre 2007 à Paris 
"J'ai besoin aujourd'hui de votre soutien pour faire passer une loi interdisant la cruelle pratique de l'électrocution et la remplacer par une gestion responsable des animaux errants", écrit l'actrice.

Dans sa lettre, Brigitte Bardot rappelle "avoir supplié le président Felipe Calderon Hinojosa, en juin dernier", et lui "avoir proposé de transformer les centres antirabiques en centres de santé animale faisant de la stérilisation canine et féline leur priorité".

De son côté, Brigitte Auloy, de la Fondation Bardot, rapporte que plus de 400 chiens sont euthanasiés par électrocution chaque mois dans les municipalités les plus pauvres du pays, comme Huixquilucan et Chimalhuacan où la Fondation a par ailleurs installé une clinique mobile pour les bêtes.

"Depuis 2008, nous faisons beaucoup de campagne de stérilisation des animaux errants dans les pays comme le Mexique et l'Inde où nous militons pour élargir la loi sur la protection animale", ajoute la responsable des animaux domestiques à l'international.

"Inclure l'interdiction de cette pratique horrible dans une loi protégeant tous les animaux d'actes cruels et d'abus jusqu'ici impunément commis serait une immense récompense pour le combat que je mène depuis trente ans", estime Brigitte Bardot.

Souce : Orange.fr

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot demande l'arrêt de l'euthanasie des chiens errants au Mexique

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot demande aux députés mexicains de mettre un terme à l'euthanasie par électrocution des chiens errants au Mexique, dans une lettre rendue publique vendredi par sa fondation éponyme.

"J'ai besoin aujourd'hui de votre soutien pour faire passer une loi interdisant la cruelle pratique de l'électrocution et la remplacer par une gestion responsable des animaux errants", écrit l'actrice.

Dans sa lettre, Brigitte Bardot rappelle "avoir supplié le président Felipe Calderon Hinojosa, en juin dernier", et lui "avoir proposé de transformer les centres antirabiques en centres de santé animale faisant de la stérilisation canine et féline leur priorité".

De son côté, Brigitte Auloy, de la Fondation Bardot, rapporte que plus de 400 chiens sont euthanasiés par électrocution chaque mois dans les municipalités les plus pauvres du pays, comme Huixquilucan et Chimalhuacan où la Fondation a par ailleurs installé une clinique mobile pour les bêtes.

"Depuis 2008, nous faisons beaucoup de campagne de stérilisation des animaux errants dans les pays comme le Mexique et l'Inde où nous militons pour élargir la loi sur la protection animale", ajoute la responsable des animaux domestiques à l'international.

"Inclure l'interdiction de cette pratique horrible dans une loi protégeant tous les animaux d'actes cruels et d'abus jusqu'ici impunément commis serait une immense récompense pour le combat que je mène depuis trente ans", estime Brigitte Bardot.

Source : Fondation Brigitte Bardot

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot condamne "Top chef"...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot condamne "Top chef"

La science est trop sérieuse pour ne pas être prise avec le sourire. La chronique de Frédéric Lewino, journaliste au Point.

J'adore l'émission Top chef diffusée le lundi soir sur M6. Chaque semaine, de jeunes chefs s'affrontent au cours d'épreuves culinaires réjouissantes. Les producteurs de l'émission ne manquent pas d'imagination pour concocter des épreuves originales avec des produits inédits. Lundi dernier, à peine avais-je éteint mon téléviseur après l'élimination de David, le prof de cuisine, que le téléphone sonne. C'est mon amie Julie, grande militante écologiste devant l'Éternel, spécialiste des océans. "C'est scandaleux. C'est horrible. As-tu vu la bande-annonce de la prochaine émission ?" Non. Cette fois, qu'a-t-elle encore bien pu trouver pour se révolter ? La réponse fuse : "On voit la candidate Fanny en train de tuer à coups de gourdin une anguille vivante pour la cuisiner. C'est d'une cruauté rare. Et puis, n'as-tu pas écrit récemment que l'anguille est une espèce en rapide déclin ? Bouge-toi !"

Merde, elle a réussi à gâcher mon programme ! Je fais un tour sur le site de M6. Effectivement, la scène est cruelle, surtout en voyant la chef-jurée Ghislaine Arabian rire de bon coeur à ce spectacle lamentable. C'est qu'ils arriveraient à me couper l'appétit ! D'autant que les effectifs de cette espèce sont en chute libre de 90 % ces trente dernières années, principalement à cause de la ruée sur les civelles (bébés anguilles) qui font l'objet d'un braconnage intensif. Voir mon papier du 20 décembre 2010 . Un sacré faux pas pour les producteurs de Top chef. Je décroche donc mon téléphone pour appeler la Fondation Brigitte Bardot. Avec un plaisir sadique, je susurre : "Avez-vous vu la bande-annonce du prochain Top chef ?" Une demi-heure plus tard, j'ai le e-mail enragé de BB : "Avec Top chef, M6 refait le coup de Maïté qui s'amusait à tuer des anguilles en direct et à ébouillanter des crustacés. La cuisine française est à l'image des abattoirs, une horreur absolue où l'animal n'est déjà plus un être sensible, mais juste un ingrédient, cela me dégoûte profondément et me fait honte." Je ressers le même plat à l'IFAW (Fonds international pour la protection des animaux) : "En mettant des animaux sauvages entre des mains non expertes, l'émission Top chef fait fi de l'éthique à des fins de divertir le public, ce qu'IFAW condamne."

Mais je ne suis pas encore rassasié, je contacte l'organisation internationale Traffic qui surveille le commerce des espèces sauvages, et plus particulièrement celui de l'anguille et de la civelle. Ses rapports ont conduit l'Union européenne à faire interdire les exportations de cette espèce vers un pays tiers. La réponse me vient du bureau international basé à Londres : "Les consommateurs doivent être avertis que les anguilles européennes sont dans une situation critique pour la raison qu'elles sont proches de l'extinction. Étant donné la situation périlleuse de l'anguille européenne, l'approche la plus responsable serait de la garder hors des assiettes", explique Richard Thomas, porte-parole de l'organisation.

Au fait Julie, il paraît que prochainement Top chef proposera à ses candidats de préparer de la baleine. Ça te plaît ?

Source : http://www.lepoint.fr/actu-science/brigitte-bardot-condamne-top-chef-24-02-2011-1299181_59.php

Partager cet article

Repost 0

Interview de Brigitte Bardot et Christophe marie

Publié le par Ricard Bruno

 

Bruno Ricard
 
 

 

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot attaque en justice Brice Hortefeux et Bruno Le Maire

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot n'est pas contente et le fait savoir ! Sa fondation attaque en justice le Ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, et le Ministre de l'Agriculture, Bruno le Maire. L'actrice accuse les deux hommes de "complicité" au motif qu'ils n'ont pas retiré leur autorisation à certains abattoirs pratiquant des abattages rituels sans étourdir l'animal au préalable.
C'est dans un communiqué que la comédienne a haussé le ton, qualifiant cet acte de "cruel" car il ferait souffrir "de manière inacceptable les bêtes". Cette dernière pointe également du doigt les conditions dans lesquelles sont abattus les animaux, affirmant que "jusqu'à 60% de la viande issue d'animaux abattus selon le rite musulman et plus de 70% de la viande issue du rite juif se retrouvent dans le circuit classique à l'insu des consommateurs".
Affaire à suivre?

Source : http://www.letelegramme.com/people/brigitte-bardot-attaque-en-justice-brice-hortefeux-et-bruno-le-maire-21-02-2011-1214274.php

Partager cet article

Repost 0

A Ivoy-le-pré les bêtes continuent de mourir, Brigitte Bardot intervient

Publié le par Ricard Bruno

Empoisonné avec un insecticide, le cheptel d'un agriculteur belge continue de mourir à petit feu. Sur 2.000 bêtes, seules 80 seraient encore en vie ; dont certaines mal en point.

Les services vétérinaires du Cher ont une nouvelle fois investi l'élevage de Willy Vernaeve cette semaine. Les bovins de cette exploitation située à Ivoy-le-Pré (près de La Chapelle-d'Angillon) ont été victimes d'empoisonnements au lindane - un insecticide interdit d'utilisation en France - à trois reprises depuis 2007. Lors de la dernière, en mars 2010 (nos éditions des 9 et 10 mars 2010), plus de 200 bêtes étaient mortes en moins d'une semaine.

 

L'intervention de Brigitte Bardot relance l'affaire

 

Depuis la fin des enquêtes de gendarmerie (plus d'infos dans le BR du 17\02\2011 à télécharger ici), l'agriculteur avait l'impression d'être abandonné. Mais une intervention de Brigitte Bardot a, semble-t-il, fait bouger les services vétérinaires. La semaine dernière, la pasionaria de la cause animale a évoqué ces empoisonnements dans une lettre ouverte au ministre de l'Agriculture dans laquelle elle dénonce « les publicités mensongères du CIV (Centre d'information des viandes, ndlr) financées par le ministère de l'Agriculture », l'élevage intensif et les manques dans le suivi « des conditions d'élevage, de transport et d'abattage des animaux ».

 

« Certains bovins sont encore en train de mourir »

 

La Fondation Brigitte Bardot, qui compte se constituer partie civile en cas de procès dans cette affaire d'empoisonnement au lindane, a eu connaissance de ces décès grâce à un appel de Danièle Guiot, une amie de Willy Vernaeve qui l'assiste dans ces démarches administratives et judiciaires (il ne parle pas bien français).

« Sur les 2.000 bovins qu'il avait en 2007, il n'en reste plus que 80 (des salers, des montbéliard et des croisés, ndlr), confie Danièle Guiot. Certains sont encore en train de mourir et nous n'en pouvons plus de les voir souffrir tous les jours. C'est une horreur. »

 

Plus un euro pour les faire euthanasier

 

« Tout cela dure depuis trop longtemps, regrette Virginie Faugas, juriste à la Fondation Brigitte Bardot. Il n'est pas normal que les services vétérinaires, qui savent depuis 2007, n'aient pas encore réglé ce problème. Ces bêtes sont en grande souffrance. M. Vernaeve nous a dit qu'il n'avait même plus un euro pour les faire euthanasier. »

 

Sans doute suite à l'intervention de la Fondation Bardot, les services vétérinaires du Cher sont donc revenus à l'exploitation d'Ivoy-le-Pré, lundi et hier. « Ils ont euthanasié trois vaches », assure Danièle Guiot.

 

« Dysfonctionnements » et « maltraitances »

 

Nous avons essayé, en vain, de contacter les services vétérinaires du Cher, hier. Preuve que l'affaire est sensible, la préfecture du Cher nous a renvoyés vers le ministère de l'agriculture. Une attachée de presse nous a confirmé qu'une « nouvelle inspection a[vait] débuté lundi ». Plutôt que des empoisonnements, elle évoque de possibles « dysfonctionnements au sein de l'exploitation » et des « maltraitances ». Et rappelle qu'en 2006 (nous l'avions évoqué dans notre édition du 9 mars 2010), l'exploitation avait été touchée par la tuberculose bovine. 850 bovins avaient été abattus. 

Source : http://www.leberry.fr/editions_locales/sancerre/a_ivoy_le_pre_les_betes_continuent_de_mourir_brigitte_bardot_intervient@CARGNjFdJSsBEh0NBRw-.html

Partager cet article

Repost 0

La Suède reprend la chasse aux loups et bafoue la directive européenne habitat sur l'environnement.

Publié le par Ricard Bruno

Pour la deuxième année consécutive la Suède reprend la chasse aux loups et prévoit un quota de 20 bêtes. L’année dernière, en 4 jours, 27 loups avaient été tués.

La Fondation Brigitte Bardot est intervenue auprès du Ministre de l’Environnement Suédois Andreas Carlgren afin de lui rappeler que la Suède se trouve dès lors en infraction par rapport à la directive européenne Habitat pour la préservation de l’environnement qui précise clairement que les Etats membres doivent prendre toutes les mesures nécessaires "pour instaurer un système de protection stricte des espèces animales figurant à l'annexe IV point a) [dont le loup], dans leur aire de répartition naturelle, interdisant toute forme de capture ou de mise à mort intentionnelle de ces espèces dans la nature…" (Article 12, relatif à la protection des espèces).

Ce comportement rétrograde n’a aucune justification : Non seulement la cohabitation avec le loup est possible (usage de chiens de troupeau) mais le loup, est un prédateur menacé et indispensable à notre écosystème fragile.

La Commission européenne a confirmé fin janvier l'ouverture contre la Suède d'une procédure d'infraction aux règles de l'UE.

Source Fondation Brigitte Bardot

Lettre-de-Brigitte-Bardot--contre-la-chasse-aux-loups-en-Su.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 > >>