Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

263 articles avec bb et la protection animale

Loups : Brigitte Bardot accuse le Préfet des Alpes-maritimes d'encourager des comportements meurtriers.

Publié le par Ricard Bruno

Depuis 2008, un régime d'exception a été instauré afin d'autoriser les bergers à tuer les loups, sous certaines conditions, en dehors des périodes de chasse.
Suite à une nouvelle autorisation délivrée à 8 bergers par le préfet des Alpes-Maritimes (été 2010), Brigitte Bardot a souhaité réagir et condamner cette décision du Préfet qui "encourage des comportements meurtiers". Rappelons en effet que le loup reste une espèce protégée et vulnérable. Même si aucun loup n'a encore été abattu offciellement, nul doute qu'un jour cela se produira.

Alors qu'un pays comme l'Italie a su trouver des solutions pour faire cohabiter loups et éleveurs, la France se résume encore une fois à un état meurtrier.

Lettre de Brigitte Bardot :

bb-prefet-loup

 Source : Fondation Brigitte Bardot

Bruno Ricard

 

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot au secours des ours...

Publié le par Ricard Bruno

De nombreuses propositions affluent pour sauver «Urs» et «Berna», menacés d'euthanasie. La dernière en date est celle de Brigitte Bardot, révoltée par les événements!

 

«Outrée et très préoccupée.» Dans une lettre ouverte à la direction du Parc aux ours de Berne, Brigitte Bardot s'émeut du sort d'«Urs» et «Berna». Nés en décembre dernier, les deux oursons risquent d'être euthanasiés si aucune place d'accueil ne leur est trouvée. «Il est inacceptable d'avoir profité du charme de ces adorables créatures - également source de belles rentrées d'argent - pour ensuite les condamner à mort lorsque leur cohabitation deviendra problématique», écrit ainsi Brigitte Bardot. Offrant le concours de sa fondation pour trouver un lieu d'accueil aux deux oursons, elle lance «qu'il est impensable qu'ils soient euthanasiés».

Autres propositions sur la table
Ce n'est pas la première proposition que reçoit Marc Rosset, conservateur du Bärenpark. Franz Weber a trouvé deux places d'accueil (voir encadré) pour «Urs» et «Berna». Le député bernois Thomas Fuchs (UDC) a profité d'une rencontre avec le maire de Berlin, qui, comme notre capitale, a l'ours comme emblème, pour lui proposer de récupérer les deux plantigrades. Un conseiller municipal bernois a quant à lui déposé une motion urgente mercredi pour agrandir le Parc aux ours. «Nous sommes en train de chercher des places pour «Urs» et «Berna», explique Marc Rosset. Et je suis très confiant dans le fait que nous trouverons une solution.» Concernant les propositions qui affluent de toutes parts pour sauver les deux boules de poil, le conservateur relève que «nous les étudions et les prenons toutes en considération». Mais trouver une maison pour deux oursons, c'est plus dur que de placer deux cochons d'Inde. «Ils ont besoin de beaucoup de place, indique Marc Rosset. Et il faut une installation qui garantisse qu'ils ne s'échapperont pas.» Et le spécialiste de revenir sur les raisons qui forcent le Parc aux ours à déplacer «Urs» et «Berna». «Les mamans ours chassent leurs petits une fois qu'ils ont atteint l'âge de 2?ans. Dans la nature, les petits partent et la moitié meurt tuée par des congénères ou d'autres animaux. Mais, dans un enclos, ils ne peuvent pas s'enfuir.»

Pour Brigitte Auloy, cheffe de projet à la Fondation Brigitte Bardot, le cas d'«Urs» et «Berna» illustre les problèmes que pose la détention d'animaux sauvages en captivité. «Nous allons faire notre maximum pour sauver ces deux oursons, affirme-t-elle. Il est impensable d'imaginer qu'on les ait fait naître pour les sacrifier ensuite. Mais, même si nous trouvons une solution pour ces deux animaux, le problème se posera de nouveau dans deux ans puisqu'il y aura de nouveau des naissances au Parc aux ours. L'euthanasie de jeunes animaux dans les zoos n'est pas exceptionnelle. Cela se fait régulièrement. Mais, éthiquement, on ne peut pas accepter cela.» Marc Rosset, lui, explique que les zoos européens ont comme position de laisser faire le cours naturel des choses. «C'est bon pour les animaux d'avoir des petits. C'est un enrichissement comportemental et cela leur évite de s'ennuyer. C'est nécessaire au bien-être des animaux, même si cela implique qu'il faille tuer les petits qu'on ne peut pas placer.» Une vision très mal acceptée par pas mal de gens. «Nous avons reçu beaucoup de réactions négatives et des insultes, indique Marc Rosset. On nous a traités de meurtriers. Je trouve cela étonnant de la part de personnes qui souvent consomment de la viande et ne se préoccupent pas des milliers d'animaux tués chaque jour pour être mangés.»

 

 

«Un accueil durable»

«N'importe quel être sensible est concerné par le sort de ces deux oursons dont nous suivons la vie, réagit Judith Weber. Cela fend le coeur d'imaginer qu'ils se fassent froidement piquer.»

La Fondation Franz Webers'est démenée pour sauver «Urs» et «Berna». Elle a annoncé hier à la direction du Parc aux ours de Berne qu'elle avait trouvé un emplacement «magnifique et durable» pour les deux bêtes. Il s'agit du Refuge de l'Arche, un parc en Normandie. «C'est un terrain qui est assez vaste pour accueillir ces deux mâles qui ont grandi ensemble sans qu'il y ait de problème», s'est réjouie l'épouse de Franz Weber. Avec son terrain arborisé et vallonné de 15 000 mètres carrés et sa tanière, le lieu abrite déjà un ours bosniaque depuis plus de deux ans.

Source : http://www.lematin.ch/actu/suisse/brigitte-bardot-secours-ours-302660

 

Partager cet article

Repost 0

Sanglier « nageur » abattu : Brigitte Bardot s'en mêle!

Publié le par Ricard Bruno

Sanglier « nageur » abattu : Brigitte Bardot s'en mêle

 

Cette laie de 80 kg avait été repêchée à 2 km au large de Marina-Baie-des-Anges par la SNSM du Cros-de-Cagnes. : Photo archives Nice-Matin

« Une enquête doit impérativement être diligentée par vos services, afin de déterminer si l'abattage de cet animal était absolument nécessaire et si toutes les autres solutions avaient bien été étudiées avant d'en arriver à cette extrémité ».

La demande est signée Brigitte Bardot et s'adresse au préfet des Alpes-Maritimes, Francis Lamy. La mort de la laie repêchée par la SNSM le 10 avril dernier au large de Marina-Baie des Anges, puis abattue par un lieutenant de louveterie quelques heures plus tard, n'en finit pas de faire des vagues (Nice-Matin des 11 et 13 avril). Courriers, messages électroniques, commentaires sur nice-matin.com... par dizaines, nos lecteurs se sont indignés face au sort réservé au pauvre animal.

La DDTM sur le pont

C'est d'ailleurs ainsi que Brigitte Bardot débutait sa missive, datée du 29 avril, au représentant de l'Etat : « Ma Fondation reçoit de nombreux appels d'indignation (...). Je comprends et partage le ressentiment des bénévoles de la SNSM du Cros-de-Cagnes et les pompiers qui n'ont pas ménagé leurs efforts pour secourir cette laie en pleine mer et lui donner une chance de sortir indemne de cette escapade ».

Première satisfaction, dans sa réponse à Brigitte Bardot, datée du 3 juin, le préfet Lamy a confirmé l'ouverture d'une enquête par la Direction départementale des territoires et de la Mer (DDTM), structure qui depuis le 1er janvier dernier regroupe l'Agriculture et la Forêt, l'Equipement et les Affaires Maritimes.

Ainsi, les bénévoles de la SNSM du Cros-de-Cagnes qui ont participé au sauvetage de la laie ont été interrogés. Ils avaient bataillé plusieurs heures pour amener à terre l'animal sauvage, qui nageait deux kilomètres au large de Marina. Ils avaient ensuite patienté, maintenant la bête, très vivace, avant qu'un vétérinaire des sapeurs-pompiers intervienne et l'endorme. Ils avaient été certainement les plus déçus en apprenant que la laie avait finalement été abattue. Où ? Dans quelle condition ? Qui a pris la décision ? Pourquoi l'animal n'a pas été relâché dans une des réserves de chasse et de faune sauvage du département ? Autant de questions qui taraudent tous ceux choqués par ce dénouement et qui, on l'espère trouveront une réponse grâce à l'enquête. « Le préfet Francis Lamy a assuré nous tenir au courant des résultats de la procédure, confiait-on hier au siège parisien de la Fondation Brigitte Bardot. De toutes les façons, nous suivons attentivement l'affaire ».

Espèce nuisible : une longue bataille

Se pose pour la Fondation, une fois de plus, le statut d'espèce nuisible du sanglier. A l'instar, dans le département du renard et de l'étourneau sansonnet. Un statut contre lequel Brigitte Bardot se bat : « Depuis de nombreuses années, ma Fondation réclame l'abandon du terme nuisible attribué à certaines espèces animales soupçonnées à tort, par les chasseurs, de causer des dommages aux espèces chassables et aux récoltes agricoles ». Un arrêt préfectoral du 7 juillet 2009 a classé nuisible le sanglier sur 72 communes du département, jusqu'au 30 juin prochain.

Source : http://www.menton.maville.com/actu/actudet_--Sanglier-nageur-abattu-Brigitte-Bardot-s-en-mele-_dep-1406467_actu.Htm

Partager cet article

Repost 0

Obstruction à la chasse", un décret "honteux" selon Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Obstruction à la chasse", un décret "honteux" selon Brigitte Bardot

La publication d'un décret créant une infraction d'"obstruction à un acte de chasse" est "une honte" a écrit Brigitte Bardot dans une lettre adressée jeudi à François Fillon et rendue publique par son association.

Cette infraction, créée par un décret publié le 4 juin au Journal officiel et punissable d'une amende de 1.500 €, vise toute tentative d'empêcher le déroulement d'une partie de chasse.

"Le décret que vous venez de signer, visant à décourager certains opposants à la chasse, est une honte car vous prenez ainsi le parti des armes et de la destruction face à des personnes défendant +pacifiquement+ le droit de vivre dans un environnement qui ne soit pas guerrier", estime la présidente de la Fondation Bardot.

Brigitte Bardot juge "ce décret contraire à la liberté des Français de circuler librement et où bon leur semble sans qu'une horde de cavaliers costumés ne les en empêchent".

"La chasse à courre est une pratique archaïque que nous devons dénoncer (...) Arrêtez votre blablabla sur une écologie de salon et agissez plutôt que de défendre une écologie de terrain comme le font, avec courage, les opposants à la chasse", s'indigne Brigitte Bardot.

Mardi, ce décret avait déjà provoqué la colère des écologistes et des associations de défense des animaux, qui dénonçaient un texte "inutile", voire "scandaleux".

De son côté, la Fédération nationale des chasseurs (FNC) s'était félicitée de la parution de ce décret. "On était dans une situation devenue absurde avec des commandos qui débarquent encagoulés pendant les chasses à courre, s'interposent par la force, et, à chaque fois que nous portions plainte, c'était classé sans suite", avait expliqué à l'AFP Pierre de Boisguilbert, responsable de la communication de la FNC.

Source : http://www.romandie.com/ats/news/100610154606.35bv22r0.asp

...................................................................................................................................................

Mon commenaire

Madame Brigitte Bardot a entièrement raison, c'est une honte,comment dans un pays dit "civilisé" comme la France de tels décrets puissent être pris, c'est totalement incompréhensible!

Il faut agir et réagir et ne pas laisser en l'état de tels décrets s'appliquer.

ATTTENTION ON VA SE FAIRE FLINGUER A TOUT VA AVEC CES DINGUES DE LA GACHETTE!  

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot demande au Parlement catalan de voter en faveur de la modification...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot, défenseur de la cause animale, a réaffirmé son hostilité aux corridas et a demandé au Parlement régional catalan qui soit se prononcer sous peu, de les proscrire, selon un communiqué d'une ONG anti-corrida reçu jeudi.> Mme Bardot "donne (son) adhésion à l'initiative législative populaire (ILP)" lancée par des mouvements antitaurins catalans, indique le communiqué.

Une commission du Parlement régional a approuvé mercredi une motion en faveur de l'interdiction de la corrida et la chambre doit maintenant voter pour ou contre cette mesure en juin ou juillet.

L'initiative présentée par la plateforme antitaurine "Prou", demandant au Parlement de se prononcer, reflète la force croissante des opposants à la tauromachie en Catalogne où seules les arènes de Barcelone organisent encore des corridas. Elle réclame une révision de la loi catalane de protection des animaux qui interdit de tuer ou maltraiter des animaux lors de spectacles publics, à l'exception des courses de taureaux.

En cas de succès de l'ILP, la Catalogne deviendrait la première région d'Espagne à interdire la tauromachie. Les spécialistes jugent toutefois peu probable un vote du Parlement en faveur d'une interdiction pure et simple.

Source : Interet

Partager cet article

Repost 0

Des dizaines de milliers de chiens errants roumains menacés d’euthanasie. Brigitte Bardot écrit aux autorités roumaines pour éviter le pire.

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot a écrit ce jour à la commission roumaine pour l’administration publique, l’aménagement du territoire et l’équilibre écologique.

En effet, cette lettre fait suite au projet de régulation de la surpopulation canine dans les rues de Roumanie. De nombreux chiens errent dans les villes du pays depuis l'époque Ceausescu durant laquelle avait été décidée la construction en masse d’habitats collectifs dans lesquels les chiens étaient interdits.

Des centaines de milliers de chiens se sont depuis retrouvés à la rue, se reproduisant et sans aucune gestion publique de la situation. Localement, des programmes de stérilisation ont été mis en place pour faire face aux nombreux cas de cruauté envers ces animaux.

« La Roumanie ne pourra évoluer si elle continue à prendre des décisions cruelles envers de êtres sensibles, tels qu’ils sont définis dans la loi européenne, et qui sont par ailleurs sous sa protection. » - Brigitte Bardot

Fin avril, la décision du maire de Bucarest d’euthanasier des dizaines de milliers de chiens a suscité l’émoi international et des manifestations d’associations roumaines opposées à la mise à mort massive d’animaux en bonne santé.

De nombreuses associations locales et internationales dont la Fondation Brigitte Bardot agissent depuis une dizaine d’années pour mettre en place des campagnes de stérilisation massives de la population canine.

Cet appel demande aux autorités de collaborer aux initiatives des associations pour une gestion éthique de la surpopulation de chiens quand de nombreux d’entre eux subissent déjà un sort effroyable et cruel.

LETTRE DE BRIGITTE BARDOT

 

 

 

 

Paris, le 17 mai 2010

Lettre ouverte à tous les membres de la commission pour l’administration publique,

l’aménagement du territoire et l’équilibre écologique

Messieurs,

Je mets tout mon espoir en vous et en votre bon sens pour que le projet de loi que vous devez examiner

ces jours puisse voir le jour sans être une sentence de mort pour des milliers d’animaux. Il n’en tient plus

qu’à vous.

Sachez que le maire de Brasov vient de se féliciter à la télévision nationale des résultats obtenus suite

aux campagnes de stérilisations en partenariat avec l’association locale de protection animale Milione

des Prieteni. Comme elle, de nombreuses associations à Bucarest, Oradea, Galati … font des efforts

soutenus et méritoires depuis des années pour enrayer la prolifération des chiens.

Il faut maintenant que le gouvernement et les mairies se joignent à cet effort d’une manière

systématique et que les budgets et moyens logistiques soient mis en place. Tuer a non seulement un

coût financier pour l’administration mais également un coût moral que ceux qui mettent en place ces

décisions cruelles ne sont malheureusement pas à même de juger sur le moment. Il est pourtant

immense et répercute sur le bien-être en général d’un pays et de ses citoyens.

La Roumanie ne pourra évoluer si elle continue à prendre des décisions cruelles envers des êtres

sensibles

 

 

–tels qu’ils sont définis dans la loi européenne- et qui sont par ailleurs sous sa protection. Les

animaux errants négligés et sous menace dans les rues sont le miroir de la détresse d’un pays qui

n’arrive pas à aborder l’avenir avec des principes de responsabilité bienveillante. Je vous supplie donc

de déjouer ces pièges illusoires de solutions drastiques et expéditives et d’inclure dans ce projet de loi la

collaboration fructueuse des autorités avec les associations locales de protection animale comme cela

se passe dans la majorité des pays de l’Union européenne.

Dans l’attente d’un retour favorable à ma demande, je vous transmets mes plus sincères salutations.

 

Brigitte Bardot

 Présidente

Source : http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/tele/rep1/2010/Roumanie-bardot-chiens-170510.pdf

Partager cet article

Repost 0

Affiche choc de la Fondation Brigitte Bardot à l'occasion du Festival de Cannes

Publié le par Ricard Bruno

Affiche choc de la Fondation Brigitte Bardot à l'occasion du Festival de Cannes. La Fondation Brigitte Bardot interpelle les stars et les appelle à faire le choix de la compassion.
 

"Le cinéma a son festival de Cannes, la mode a son festival de c*nnes"
Affiche choc de la Fondation BB à l'occasion du Festival de Cannes.

Télécharger le visuel de l'affiche cliquez ci après : Télécharger l'affiche HD PDF


 

Alors que le monde s’apprête à célébrer l’ouverture d’un des plus grands festivals de cinéma, la Fondation Brigitte Bardot rappelle que strass et paillettes riment encore trop souvent avec cruauté et luxe inutile.

En-dehors de leur rôle au service du septième art, les vedettes jouent également un rôle de modèles dans la société française. Or, encore trop souvent, il est d’usage de voir le port de la fourrure animale banalisé à l’écran comme sur les tapis rouges.

Il serait ainsi devenu normal de retrouver le pelage d’animaux écorchés, électrocutés, gazés ou frappés à mort dans des manteaux, des vestes, ou encore des garnitures.

Les créateurs les plus imaginatifs n’ont pas besoin de recourir à un matériau digne de l’âge de pierre pour faire preuve de leur talent. Les plus grands partisans de la fourrure animale nous ont même montré lors de la dernière Semaine de la Mode qu’ils pouvaient exercer leur savoir-faire avec de la fourrure synthétique tellement celle-ci est devenue de qualité égale, voire supérieure à cette fourrure qui rime avec la souffrance de millions d’animaux chaque année.

85% des animaux tués pour leur fourrure proviennent de fermes d’élevage dans lesquels ils sont détenus dans des conditions contraires à leurs besoins naturels. De plus en plus, la fourrure provient de Chine où aucune loi ne protège les animaux de la cruauté et où de nombreuses enquêtes montrent des animaux écorchés vifs.

La situation n’est pas plus clémente en France où une poignée d’élevages de visons existe encore, pratiquant une activité polluante et menaçant la biodiversité dans le seul but de produire un matériau dont personne n’a besoin.

 

Source : http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40259

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot dévoile une affiche choc pour le Festival de Cannes !

Publié le par Ricard Bruno

Fondation Brigitte Bardot, campagne mode et cinéma, mai 2010 !C'est au festival de Cannes au milieu des années 50 que la légende Brigitte Bardot est née. Nous sommes peu avant la sortie du classique Et dieu... créa la femme, sur la croisette, la jeune femme éclipse les méga stars Gina Lollobrigida et Sophia Loren. Les photographes n'ont d'yeux que pour cette starlette au corps de sirène.

La quinzaine cannoise s'ouvre demain. Si l'ancienne actrice ne sera pas présente en personne, sa fondation a bien décidé de se faire remarquer. Vous le savez, BB défend la cause animale bec et ongles et cette année, elle entend bien se faire entendre auprès des stars du cinéma.

Pour Bardot : "En dehors de leur rôle au service du septième art, les vedettes jouent également un rôle de modèles dans la société française. Or, encore trop souvent, il est d'usage de voir le port de la fourrure animale banalisée à l'écran comme sur les tapis rouges."

La fondation Brigitte Bardot dévoile donc aujourd'hui une affiche de sensibilisation choc au slogan sans équivoque : "Le cinéma a son festival de Cannes... La mode a son festival de c*nnes !" Voilà qui est dit !

Autre cheval de bataille du jour : le trafic de chiens. Après avoir écrit à plusieurs reprises à Nicolas Sarkozypropos de la chasse ou de l'abattage rituel), l'ancienne actrice a décidé de s'adresser à Brice Hortefeux, ministre de l'Intérieur, pour dénoncer, selon Le Parisien, la "revente illégale d'animaux en provenance d'Europe centrale sur la voie publique." Et Brigitte Bardot de frapper fort avec ce slogan : "Des chiens sont vendus à la sauvette ? Volez-les !"

Sur le site internet de la Fondation est expliqué que cette idée de voler viendrait de la police même. Brigitte Bardot demande donc au ministère d'agir.

À 75 ans, la légende du septième art ne semble pas vouloir se reposer. Après des années de lutte, elle est toujours aussi en colère... Comme on dit que la musique adoucit les moeurs, elle devrait peut-être se faire une petite écoute. Au hasard, le Festival de Connes de Matthieu Chedid !

Source : http://www.purepeople.com/article/brigitte-bardot-devoile-une-affiche-choc-pour-le-festival-de-cannes_a55755/1

 

Partager cet article

Repost 0

Scoop : Brigitte Bardot lettre ouverte à Nicolas Sarkozy...

Publié le par Ricard Bruno

Sarkozy - Abattage rituel[1]

Partager cet article

Repost 0

Combats d'animaux : Le Dalai Lama se prononce contre la corrida.

Publié le par Ricard Bruno

Le Dalai Lama, membre d’honneur de la Fondation Brigitte Bardot depuis 1995 et Prix Nobel de la Paix, se prononce contre la corrida.

Le Dalaï Lama et Brigitte BardotAlors que le parti socialiste catalan met en péril le vote d’une loi interdisant la corrida en Catalogne, le Dalai Lama, membre d’honneur de la Fondation Brigitte Bardot depuis 1995 et Prix Nobel de la Paix, renouvelle son soutien aux acteurs de la lutte anti-corrida.

En effet, après s’être clairement prononcé contre cette « tradition » sanguinaire, en évoquant également que tout être humain avait pour obligation dans la mesure du possible de contribuer au bonheur des autres espèces et de faire de son mieux pour soulager les peurs et les souffrances des animaux, sa Sainteté a adressé une lettre au Parlement Catalan espagnol (via l’association barcelonaise ADDA) les appelant à voter pour l’abolition de la corrida.

« Sa Sainteté le Dalaï Lama considère d'une façon évidente que la corrida est une pratique cruelle qui inflige publiquement d'atroces souffrances à des animaux conscients et innocents.
En conséquence le Dalaï Lama apporte son soutien à l'Initiative Législative Populaire (ILP) initiée par des ONG et des citoyens catalans pour bannir la corrida hors de la Catalogne et invite le Parlement catalan à voter en faveur de l'amendement de l'article 6.2a de la Loi Catalane de Protection Animale et à abolir ainsi, définitivement l'exception qui autorise la corrida ».


Pour rappel, Brigitte Bardot était également intervenue auprès de Monsieur Isidre Molas, Président du Parti socialiste catalan, pour lui demander de retirer la motion de censure empêchant le vote de cette loi qui est espérée par une grande partie de citoyens catalans (voir notre précédente actu).

Comment la France peut-elle encore se défendre d’une tradition culturelle qui n’est pas sienne alors même que l’Espagne, berceau de la corrida, se montre opposée à ses jeux cruels ?

Source : http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40245

Partager cet article

Repost 0

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 > >>