Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

284 articles avec bb et la protection animale

Quarante ans après, Michelle Rodriguez succède à Brigitte Bardot auprès des bébés phoques

Publié le par Ricard Bruno

Quarante ans après, Michelle Rodriguez succède à Brigitte Bardot auprès des bébés phoques

En mars 1977, le capitaine Paul Watson emmenait l’actrice française Brigitte Bardot dans l’est du Canada pour une campagne de dénonciation de l’abattage des bébés phoques. Quarante plus tard, le fondateur de Sea Shepherd a proposé le même voyage sur place à l’actrice américaine Michelle Rodriguez et une équipe entièrement féminine.

Les braconniers ont laissé place au réchauffement climatique

Si le fameux appel de Brigitte Bardot a bien éveillé les consciences, la chasse au phoque ne s’est malheureusement jamais arrêtée – 350.000 bêtes tuées ces six dernières années, d’où la nécessité pour Sea Shepherd de le reproduire de nouveau, mais pas seulement.

>> Voir le clip de Sea Shepherd avec Michelle Rodriguez ci-dessous :

L’ONG entend alerter également sur les conséquences dévastatrices du réchauffement climatique. Elle a en effet pu constater sur place que le golfe du Saint-Laurent n’était plus gelé comme il avait l’habitude de l’être, or ce sont sur ses glaces que les phoques donnent naissance à leurs petits. «Sans la glace, il n’est pas possible de trouver les phoques», s’est alarmé Sea Shepherd.

«Ce que j’ai vu, c’est une catastrophe écologique»

Finalement, après plusieurs jours de recherche, l’équipe de l’ONG a pu trouver des bébés phoques. «Cela valait le coup de prendre des risques, ce sont de belles créatures», a déclaré Michelle Rodriguez. «Je m’attendais à voir des milliers de phoques sur un solide bloc de glace. Ce que j’ai vu, c’est une catastrophe écologique», a-t-elle toutefois déploré.

Quarante ans après, Michelle Rodriguez succède à Brigitte Bardot auprès des bébés phoques

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot : l'élément déclencheur qui lui a fait arrêter le cinéma pour se consacrer aux animaux...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : l'élément déclencheur qui lui a fait arrêter le cinéma pour se consacrer aux animaux...
À 38 ans, en pleine gloire, Brigitte Bardot décidait de tirer un trait définitif sur sa carrière. Elle révèle ce qui l'a poussé à faire ce choix et à se consacrer exclusivement à la protection des animaux. 

Brigitte Bardot n'a pas toujours été cette femme en colère, nostalgique d'une France où les émissions de télé n'étaient pas « minables », où Cyril Hanouna, « la lie de la télé », n'était pas à l'antenne, où n'existait pas Koh-Lanta « cette émission de merde ». Une France où le cinéma avait ses « héros [...], [des] personnalités qui nous faisaient rêver », à l'instar d'un Alain Delon ou d'un Claude Brasseur.

Pourtant, à 38 ans, après avoir été dirigée par les plus grands réalisateurs et séduit les plus grands acteurs - Jean-Paul Belmondo s'est désolé qu'elle ait échappé à son « pouvoir de séduction » malgré des tentatives très lourdes - Brigitte Bardot décidait de tirer un trait définitif sur sa carrière pour se consacrer entièrement à la protection des animaux. C'était en 1973, lors du tournage de L'Histoire très bonne et très joyeuse de Colinot Trousse-chemise, un film qu'elle « aime beaucoup ». « Il y avait une vieille femme avec une chèvre. Un jour, je discutais avec elle, qui me déclare tout de go : 'Dépêchez-vous de finir votre film, on prépare un gigantesque méchoui', en me désignant la chèvre ! Ce n'était pas possible », a-t-elle raconté dans la longue interview qu'elle a accordée à Valeurs actuelles.

Brigitte Bardot, qui a toujours ressenti le besoin de secourir « des chiens ou des chats abandonnés, efflanqués, affamés », a alors acheté l'animal de cette figurante. « Je suis rentrée avec celui-ci dans mon hôtel quatre étoiles. Je ne vous dis pas la tête du personnel... », a-t-elle raconté. C'est à cet instant qu'elle a décidé de tirer un trait sur sa carrière cinématographique : « Ça ne m'intéressait plus. » Depuis, Brigitte Bardot se consacre corps et âme à la fondation qui porte son nom et sort régulièrement de son mutisme pour défendre les animaux. Elle avait ainsi attaqué Patrick Sébastien et son « Plus grand cabaret de la honte » lorsqu'un dresseur d'ours était venu sur le plateau avec son animal qui jouait de la trompette ou s'en était récemment pris à Gérard Depardieu qui ne pense selon elle qu'à « tuer des animaux pour les bouffer » : « C'est pas non plus la panacée pour la protection des animaux. »


Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot demande à Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray de poser au moins une question sur la cause animale lors du débat lundi soir sur TF1

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot demande à Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray de poser au moins une question sur la cause animale lors du débat lundi soir sur TF1

Brigitte Bardot , présidente de la fondation qui porte son nom, a adressé ce vendredi une lettre ouverte à Catherine Nayl, la directrice de l'information de TF1, et aux deux présentateurs du débat, Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau.

La grande militante pour la cause animale dénonce "l'indifférence des journalistes et le mépris affiché face aux milliers de personnes qui se mobilisent" et demande à TF1 "de prendre mesure de cette indignation".

Ainsi, Brigitte Bardot souhaite qu'au minimum une question sur la cause animale soit posée lors du débat des 5 principaux candidats à l'élection présidentielle qui aura lieu lundi soir sur TF1 , "afin de connaître les engagements des candidats sur ce sujet".

Ce n'est évidemment pas la première fois que l'actrice interpelle les médias sur le sujet.

Lors de la primaire de la droite et du centre, elle avait appelé les journalistes à "animaliser le débat" et avait souhaité la création d'un secrétariat d'Etat à la condition animale. 

Brigitte Bardot demande à Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray de poser au moins une question sur la cause animale lors du débat lundi soir sur TF1

Partager cet article

Repost 0

Débat sur TF1: Brigitte Bardot veut au moins une question sur la condition animale...

Publié le par Ricard Bruno

Débat sur TF1: Brigitte Bardot veut au moins une question sur la condition animale...

Brigitte Bardot dénonce le silence "assourdissant" des candidats à la présidentielle sur la condition animale et demande qu'"au minimum une question" à ce sujet leur soit posée lors du débat prévu lundi sur TF1.

"Alors que les Français sont scandalisés, à raison, devant l'accumulation de preuves sur les actes de cruauté perpétrés dans les élevages, les transports et les abattoirs, le silence assourdissant des candidats au plus haut poste de notre pays n'est plus tolérable", écrit l'ex-actrice dans une lettre ouverte à la directrice générale adjointe de TF1 Catherine Nayl et aux présentateurs Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau.

Elle leur demande de "prendre enfin la mesure" de "l'indignation" de "millions de personnes" en posant "au minimum une question sur la condition animale afin de connaître les engagements des candidats sur ce sujet qui, pour beaucoup, fera la différence au moment du vote".

Brigitte Bardot avait déjà accusé avec véhémence les politiques de ne rien faire pour mettre un terme à "la cruauté" de la "maltraitance" des animaux dans les abattoirs, les élevages et les cirques, dans une tribune parue fin février sur son compte Twitter.

Les cinq "grands" candidats Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon, François Fillon et Marine Le Pen doivent débattre lundi soir sur TF1 de trois thèmes: "Quel modèle de société?", "quel modèle économique?" et "quelle place pour la France dans le monde?".

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot dans Valeurs Actuelles n°4190 du 16 au 22 03 2017

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot dans Valeurs Actuelles n°4190 du 16 au 22 03 2017
Brigitte Bardot dans Valeurs Actuelles n°4190 du 16 au 22 03 2017
Brigitte Bardot dans Valeurs Actuelles n°4190 du 16 au 22 03 2017
Brigitte Bardot dans Valeurs Actuelles n°4190 du 16 au 22 03 2017
Brigitte Bardot dans Valeurs Actuelles n°4190 du 16 au 22 03 2017

Brigitte Bardot dans Valeurs Actuelles n°4190 du 16 au 22 03 2017

Prix : 4,90 euros

En vente chez tout les marchands de journaux

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot évoque ses rela­tions avec les prési­dents de la Répu­blique

Publié le par Ricard Bruno

« Chirac, il m'appe­lait petite biche, il était gentil avec moi ! »

Brigitte Bardot évoque ses rela­tions avec les prési­dents de la Répu­blique

Si l’ico­nique actrice prend souvent la parole pour défendre la cause animale, elle n’en demeure pas moins une citoyenne prompte à dézin­guer à tout va la classe poli­tique ; ses faveurs, on le sait, allant au parti fron­tiste. Dans une récente inter­view au Figaro, « BB » vient d’évoquer ses rela­tions avec les diffé­rents prési­dents de la Répu­blique, et une fois encore, si certains ont réussi à la char­mer, d’autres beau­coup moins.

Abon­née aux décla­ra­tions bien souvent provo­cantes, la muse de tant de cinéastes deve­nue pasio­na­ria de la cause animale, n’a pas malgré le temps qui passe, l’in­ten­tion de chan­ger son fusil d’épaule. C’est donc sur les hommes poli­tiques dans son ensemble que l’an­cienne actrice qui rappe­lons-le, a épousé en 1992 le sympa­thi­sant FN Bernard d’Or­male, pointe son viseur. Des coups de gueule rassem­blés dans un livre paru le mois dernier aux éditions de l’Ar­chi­pel et inti­tulé Brigitte Bardot, répliques et piques. Ce week-end, nos confrères du Figaro ont égale­ment libéré la parole de l’ex-femme de Roger Vadim.

 

Un entre­tien sans conces­sion dans lequel Brigitte Bardot a expliqué suivre assi­dû­ment la campagne élec­to­rale indiquant ne pas être convain­cue par « les quatre ‘on’, Fillon, Mélen­chon, Hamon et Macron ». « Moi, je ne suis pas pour les ‘on’, je suis pour la ‘M’ », a-t-elle ainsi souli­gné, dans une réfé­rence à peine masquée à Marine Le Pen. Toute­fois la prési­dente de la Fonda­tion de défense des animaux qui porte son nom a égale­ment ajouté qu’elle « aimait bien » aussi Jean-Luc Mélen­chon. « Il a dit que s’il était élu, il ferait le ménage dans les abat­toirs ». Et de pour­suivre : « Et c’est un très bon orateur ».

 

 

Une inter­view dans laquelle Brigitte Bardot a égale­ment passé en revue les prési­dents de la Véme Répu­blique. « Inti­mi­dée » par de Gaulle, qui lui « manque énor­mé­ment », elle garde aussi un très bon souve­nir de Pompi­dou : « Ils étaient sympa­thiques, drôles, char­mants. C'était un homme érudit et simple, bien élevé, élégant… L'élégance, c'est quelque chose qui manque chez les hommes poli­tiques aujourd'hui. » Quant à Giscard, il est « le seul à avoir fait quelque chose » : « Quand je lui ai demandé d'arrê­ter les impor­ta­tions de bébés phoques, il l'a fait aussi. » Concer­nant les trois derniers loca­taires de l’Ely­sée, son avis est plus tran­ché : « Chirac, il n'a rien fait, mais avec le sourire ! Il m'appe­lait petite biche, était gentil avec moi ! Sarkozy, il en a promis des choses, mais… rien ! Quant à Hollande, lui, il ne m'a rien promis. »

 

Brigitte Bardot s'est égale­ment confiée sur ses origines bour­geoises qui auraient pu l'amener à vivre un tout autre destin. « J'aurais dû me marier avec un type qui habite Neuilly et possède plein d'usines », a-t-elle ironisé, regret­tant ces années où elle fut prison­nière de son image. Avant de conclure : « C'était dans l'esprit de mes parents. Cela dit, je suis extrê­me­ment bien élevée, et ce côté un peu n'importe quoi, les coups de gueule que je peux pous­ser, c'est parce qu'au fond de moi j'ai une struc­ture très forte. »

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot à la Garrigue France 3 côte d'Azur le 12/13 du 09 03 2017 4ème volet

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot à la Garrigue France 3 côte d'Azur le 12/13 du  09 03 2017 4ème volet...
Brigitte Bardot reçoit une équipe de France 3 côte d'Azur à la Garrigue...un pur moment de bonheur...pour tous...
Bruno Ricard

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot nous ouvre les portes de sa maison de Saint-Tropez : BB un mythe, un univers, un atout

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot vit toujours à la Madrague, elle se montre peu. Une équipe de France 3 Côte d'Azur est allée à sa rencontre.

Brigitte Bardot vit toujours à la Madrague, elle se montre peu. Une équipe de France 3 Côte d'Azur est allée à sa rencontre.

Brigitte Bardot, un mythe, une légende. La star vit tranquille dans son petit village de pêcheurs devenu centre incontournable de la Jet Set : Saint-Tropez.  Emporté par une tornade de notoriété, c'est tout un univers autour de la star. BB nous accueille chez elle.

Saint-Tropez années 50. A partir de la fin de cette décennie, plus rien ne sera plus jamais pareil dans ce petit port varois. Une femme, rêve de nombreux hommes fait basculer l'histoire du lieu. Brigitte Bardot affole les esprits et le Var.

BB, dont les parents possédaient déjà une maison à Saint-Tropez, n’a pas tardé à acquérir une résidence qui devient très vite un lieu de curiosité : la Madrague.

Découvrez à travers notre série de quatre reportages, l'univers et l'impact de Brigitte Bardot dans la cité des pêcheurs. Recluse depuis de nombreuses années, elle a aussi ouvert sa porte à l'une des équipes de France 3 Côte d'Azur dans sa maison de la Garrigue.

Episode 1 : la cause animale

Discrète varoise depuis des décennies, Brigitte Bardot a fait des émules. Portrait d'une femme influencée par la star et par son engagement contre la souffrance animale. Maryline Pons-Riffet est représentante de la Fondation Bardot, un militantisme et un combat quotidien.

 

/4 A la rencontre de Brigitte Bardot - La cause animale aryline Pons-Riffet est représentante de la fondation Bardot, un militantisme et un combat quotidien. Intervenants : Marylin Pons-Riffet Correspondante de la Fondation Bardot dans le Var et Serge Muller Directeur du cirque Franco-Belge  - MALORY Francis, DEQUIDT Alexandre, MILLOIS Philippe et ESPANOL Céline

Episode 2 : une expo dédiée à BB

Un mythe qui  vit paisiblement dans le village varois de Saint-Tropez. BB qu'on ne voit pas beaucoup mais qui s'expose toute cette année au Musée de la gendarmerie et du cinéma, nous nous y rendons avec un guide de choix, son mari, Berrnard D'Ormale, qui partage sa vie à la Madrague.

A la rencontre de Brigitte Bardot -
Un mythe, vit paisiblement dans le village varois de Saint-Tropez. Brigitte Bardot, est au coeur de notre série de la semaine, BB qu'on ne voit pas beaucoup mais qui s'expose toute cette année au musée de la gendarmerie et du cinéma, nous nous y rendons avec un guide de choix, son mari, Berrnard D'ormale, qui partage sa vie à la Madrague. Intervenants : Bernard D'Ormale Mari de Brigitte Bardot, Gwenaëlle Van Butsele Conservateur du Musée de la Gendarmerie et du Cinéma à Saint-Tropez - MALORY Francis, DEQUIDT Alexandre, MILLOIS Philippe et ESPANOL Céline

Episode 3 : une femme aux atouts... Touristiques !

La dame vit toujours à la Madrague. Elle se montre peu mais elle continue de marquer de son image un village qui en fait un attrait touristique.

A la rencontre de Brigitte Bardot - 3/4 Des attraits touristiques
La belle vit toujours à la Madrague, elle est devenue un point d'intérêt touristique. - MALORY Francis, DEQUIDT Alexandre, MILLOIS Philippe et ESPANOL Céline  http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/var/brigitte-bardot-nous-ouvre-portes-sa-maison-saint-tropez-bb-mythe-univers-atout-1210789.html

Episode 4 :

La belle nous a exceptionnellement ouvert les portes de sa maison.

REPORTAGE A VENIR.

Une série signée : MALORY Francis, DEQUIDT Alexandre, MILLOIS Philippe et ESPANOL Céline.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Exposition Brigitte Bardot France 3 côte d'Azur le 12 13 du 07 03 2017 2ème volet...

Publié le par Ricard Bruno

Allez directement à 12m22s

Bruno Ricard

Partager cet article

Repost 0

"Le Flic au secours des Gorilles" préface de Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

"Le Flic au secours des Gorilles" préface de Brigitte Bardot...

Vient de paraître le nouveau livre témoignage de Fabrice Martinez, fondateur de Gorilla, "Le Flic au secours des Gorilles" (Nouvelle édition 2017, 239 pages - Les Presses du Midi - 18€). Une préface de Brigitte Bardot. 

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>