Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

284 articles avec bb et la protection animale

"Bardot l'influente" sur France3 Côte d'Azur...

Publié le par Ricard Bruno

Le premier volet de cette série commence donc par "Bardot l'influente". Quelques secondes pour annoncer le sujet en début de journal et à la 14ème minute débute le reportage.
Les journalistes ont décidé de ne pas montrer l'accueil pourtant très agressif des gens du cirque sûrement pour ne pas s'exposer à des polémiques et rester objectifs...
Bruno Ricard

Partager cet article

Repost 0

Ragondin tué au parc Micaud à Besançon : la colère de B.B.

Publié le par Ricard Bruno

Mon petit mot concernant cet article...

Bravo à Brigitte Bardot..

Je m'insurge contre la fin de cet article ! traiter Brigitte Bardot de radicale de la cause animale, pauvre de vous...simplement "Mr. je journaleux Eric DAVIATTE "...Madame Brigitte Bardot à de la compassion et de l'empathie envers le monde animal...! ce qui semble vous manquer en ce bas monde !

Bruno Ricard

Ragondin tué au parc Micaud à Besançon : la colère de B.B.

Le sort du ragondin tué le 19 février dernier parc Micaud suscite beaucoup d’émotion. Effectivement, l’animal était nuisible. Effectivement, il était légal de procéder à son « prélèvement ». Brigitte Bardot, dans une lettre ouverte, écarte l’euphémisme d’un trait et se fait porte-parole de tous ceux qui ont été choqués. « Honte à la ville de Besançon, ses services d’hygiène lamentables et la lâcheté des lieutenants de louveterie d’avoir assassiné la petite ragondin Bouloute, inoffensive, apprivoisée et aimée de tous, notamment des enfants… »

Brigitte Bardot est en colère. Du coup, elle l’exprime. Elle oublie dans le même temps, et c’est dommage, d’apporter son point de vue sur le problème que pose la prolifération des ragondins dans le Doubs. Pour rappel, aussi sympathiques soient-ils, ces mammifères aux airs de peluches détruisent les berges, transmettent des maladies.

Comment régler le problème ? Brigitte Bardot ne le dit pas. Elle fonctionne à l’affect, déversant ses mots haineux à ceux qui ont pris la décision de tuer Bouloute. Et apportant son soutien à ceux qui s’en sont émus. « Baiser tendre à Robert Laurent », conclut Brigitte Bardot. Le Bisontin qui, chaque jour nourrissait la petite bestiole et qui a assisté à sa mise à mort, a son lot de consolation, le baiser d’une radicale de la cause animale.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot : Communiqué de presse "Le plus grand cabaret"...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : Communiqué de presse "Le plus grand cabaret"...

Partager cet article

Repost 0

Une centaine de poneys, moutons et brebis sauvés par la fondation Brigitte Bardot et 30 millions d’amis

Publié le par Ricard Bruno

Depuis plusieurs mois, une centaine de poneys, brebis et moutons étaient laissés à l’abandon dans une commune du Pays de Bray.

Depuis plusieurs mois, une centaine de poneys, brebis et moutons étaient laissés à l’abandon dans une commune du Pays de Bray.

Un propriétaire malveillant a laissé à l’abandon depuis plusieurs mois une centaine de ses bêtes. Les habitants de la commune de Saint-Saire dans le pays de Bray ont prévenu les autorités. C’est le vendredi 17 février 2017 que le calvaire de ces animaux a pris fin.

Une centaine de poneys, moutons et brebis sauvés par la fondation Brigitte Bardot et 30 millions d’amis
Une centaine de poneys, moutons et brebis sauvés par la fondation Brigitte Bardot et 30 millions d’amis

La fondation Brigitte Bardot et 30 millions d’amis ont dépêché une équipe pour sauver les bêtes en souffrance. Des gendarmes de la brigade de Neufchâtel et quatre agents de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) ont participé à cette action. C’est la DDPP qui a lancé la procédure.

Une centaine de poneys, moutons et brebis sauvés par la fondation Brigitte Bardot et 30 millions d’amis

Errant dans un terrain à peine clôturé
Pendant des mois poneys, moutons et chèvres étaient laissés sans soins dans un terrain de 7 hectares à peine clôturé.


L’avenir des bêtes


Les animaux ont été placés dans des refuges de la fondation Brigitte Bardot ou dans des associations partenaires.
Le parquet de Dieppe a ouvert une enquête. Le propriétaire a déjà été condamné il y a plusieurs années. Interrogé par nos confrères du réveil de Neufchâtel, Le directeur du  pôle protection animale précise :

compte tenu du manque de traçabilité des animaux on pouvait craindre qu’ils partent vers des filières clandestines

Une centaine de poneys, moutons et brebis sauvés par la fondation Brigitte Bardot et 30 millions d’amis

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot : Abolition de l'hippophagie : c’est d’une importance capitale pour moi, signez et faites signer la pétition !

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : Abolition de l'hippophagie : c’est d’une importance capitale pour moi, signez et faites signer la pétition  !
Brigitte Bardot : Abolition de l'hippophagie : c’est d’une importance capitale pour moi, signez et faites signer la pétition  !

Je ne mange pas de viande de cheval !

Le cheval, la plus noble conquête de l'homme ne doit plus finir dans nos assiettes. Honte à l'Italie, la France et la Belgique, principaux consommateurs de viande de cheval en Europe !

"Ceux qui aiment les chevaux , les aiment vivants et libres dans les prés, pas dans leur assiette" Brigitte Bardot.

Je soutiens le texte de Brigitte Bardot, je signe la pétition.

" Vous qui aimez les chevaux,

Qui les montez professionnellement ou pour le loisir, vous qui les aimez forts, beaux, nobles, puissants, dociles ou farouches, acceptez-vous qu’une fois réformés, ces animaux si nobles soient pour la plupart envoyés aux abattoirs pour finir en lasagnes ?

Si comme moi cet état de faits vous répugne et vous écœure, REAGISSEZ en signant cette pétition, afin que nous formions un groupe soudé, puissant et assez déterminé pour exiger du gouvernement L’ABOLITION de L’HIPPOPHAGIE en France et le changement du statut du cheval d’animal de rente à « animal de compagnie ».

Votre soutien m’est indispensable et urgent.
Je compte sur vous de toutes mes forces.
Merci

Brigitte Bardot "

Pourquoi ne faut-il pas manger de viande de cheval

Un de mes premiers combats après celui des phoques en 1977 fut de m’attaquer à un commerce infâme et inhumain : celui de la viande de cheval. C’est Roger Macchia, Président du C.H.E.M., qui à l’époque me fit découvrir la barbarie des transports de chevaux entre la Pologne et la France et celui non moins ignoble entre le continent américain et la France.

Que ce soit par train, par camion ou par cargo, le résultat est le même. Entassés, piétinés les uns par les autres, sans boire ni manger, arrivant blessés, agonisants ou morts, nous sommes le réceptacle d’animaux horriblement mutilés qu’il faut parfois gruter pour les déposer plus morts que vifs sous le couteau des tueurs.

Et pourtant, le cheval est « la plus noble conquête de l’homme », le compagnon indispensable de l’être humain, que ce soit pour les transports, les travaux des champs, le sport, les loisirs mais hélas aussi pour les guerres où ils ont donné leur vie pour notre liberté !

le cheval, comme le chien, est un ami de toujours. Le cheval ne doit pas faire partie du bétail, sauf pour la Belgique, la Hollande, l’Italie et bien sûr la France, ces 4 pays qui, honteusement, continuent à s’empiffrer d’une agonie et d’une douleur obscènes !

Le France devient une véritable poubelle. On nous envoie ce qui reste des chevaux qui, après une vie de labeur au service de l’homme, mériteraient une retraite autre que l’abattoir. J’ai vu de mes propres yeux l’épouvante dans leurs yeux à Gorizia en Italie à la frontière slovène, en 2000, alors qu’ils transitaient, venus des pays de l’Est, pour entrer dans la Communauté Européenne ! Cela me hante !

Pourtant les pays de l’Est sont « pauvres » en comparaison du luxe dans lequel nous nous vautrons. Eux, ne mangent pas de cheval, pas plus que les pays du continent américain. Ils ont cette dignité !

C’est vers 1866, dans un contexte de famine et de pauvreté que les Parisiens affamés commencèrent à se nourrir de tout ce qui était « mangeable », à commencer par les chevaux !

Nous n’en sommes plus là, il me semble.

Nous regorgeons d’aliments, nous crevons de cholestérol et d’obésité, nous ne pensons qu’à bouffer. Notre physique est le reflet de notre âme, de notre cœur. Nous sommes devenus robotisés, déshumanisés, et « ignorants » par commodité. Les emballages plastifiés des supermarchés nous présentent la chair des chevaux bien rangée, bien « appétissante » pour ceux qui ne savent pas la détresse, la douleur, la souffrance qu’ont enduré ces pauvres bêtes avant de finir dans ces présentoirs.

Lorsque j’ai fait un scandale auprès de la Corée du Sud lors de la Coupe du Monde de football en 2002 parce qu’ils mangent du chien et qu’ils se conduisent de manière barbare et atroce, j’ai été non seulement menacée de mort mais on m’a répondu que « chez moi » en France on mangeait bien du cheval alors que j’aille me faire voir !

Mettons-nous enfin aux normes des autres pays de l’Union Européenne qui ne mangent pas de cheval.

Aujourd’hui, j’en appelle à vous tous. Je vous supplie de ne plus manger de cheval pour arrêter cet infâme commerce indigne d’êtres dits « humains ».

Au 21ème siècle, alors que nous sommes des phares, qui donnons exemple à d’autres, nous ne pouvons pas, nous ne devons pas continuer d’accepter une barbarie aussi écœurante, aussi lamentable.

Tolstoï a dit : « Tant qu’il y aura des abattoirs, il y aura des champs de bataille ».

Supprimons les abattoirs de chevaux, peut être le monde sera t’il moins sanguinaire !

Brigitte Bardot

 

Pour ne plus voir de telles images, Pour que cette barbarie cesse enfin, JE DIS NON A L'HIPPOPHAGIE !

 

En signant cette pétition, je soutiens la proposition de loi déposée à l’Assemblée Nationale par le député Nicolas Dupont-Aignan, visant à modifier le statut juridique du cheval en le faisant passer d’animal de rente à animal de compagnie.

Cliquez ICI pour télécharger la pétition papier.

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot : Vous aimez les Animaux ? Alors ne portez plus de fourrure

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : Vous aimez les Animaux ? Alors ne portez plus de fourrure

Partager cet article

Repost 0

Condition animale: Brigitte Bardot interpelle les politiques

Publié le par Ricard Bruno

Paris - L'ancienne actrice française Brigitte Bardot accuse les politiques français de ne rien faire pour mettre un terme à "l'atroce souffrance" des animaux dans les abattoirs, les élevages et les cirques, dans une tribune mercredi, à deux mois de l'élection présidentielle.

"Les gouvernements passent et la douleur (des animaux) reste !", écrit l'égérie de la cause animale, appelant les "politiques, ceux qui ont le pouvoir et ne font rien", à se "bouger un peu". 

"Qu'avez-vous fait, ô ministres intègres, depuis les images dantesques des découpages à vif des animaux dans les abattoirs, passées à la TV ' Vous avez fait du bla-bla-bla, rien de concret, immédiat, afin de mettre un terme urgent à ces scandaleuses atrocités qui se perpétuent jour après jour", lance-t-elle dans ce texte diffusé via son compte Twitter. 

 
 

Brigitte Bardot interpelle également les "conseillers vertueux" sur les "images cruelles" de visons d'élevage "jetés aux chiens" qui "ont scandalisé l'opinion publique" et sur "l'atroce souffrance des lapins encore épluchés vivants". 

Une association française militant pour le bien-être animal et l'abolition de la consommation de viande, L214, a diffusé ces derniers mois plusieurs vidéos choc montrant différents cas de maltraitance animale dans des abattoirs en France qui ont suscité l'émoi. 

Leur diffusion a conduit à des inspections, à des fermetures d'abattoirs et au lancement d'une enquête parlementaire sur la souffrance des animaux de boucherie. 

Quant aux "animaux sauvages incarcérés dans les cirques, esclaves soumis d'un dressage douloureux, qu'attendez-vous pour les interdire comme l'ont déjà fait la plupart des pays de l'UE, à commencer par la proche Belgique '", demande l'ancienne actrice. 

"En cette période électorale, le public vous jugera sur vos actes concernant aussi les animaux dont personne ne parle dans les beaux discours dont vous nous saoulez !", avertit Brigitte Bardot, en rappelant que le code pénal "condamne la cruauté et la maltraitance envers les animaux". 

Source de l'article : Cliquez ICI

Condition animale: Brigitte Bardot interpelle les politiques

Partager cet article

Repost 0

Condition animale: Brigitte Bardot interpelle les politiques

Publié le par Ricard Bruno

Paris - L'ancienne actrice française Brigitte Bardot accuse les politiques français de ne rien faire pour mettre un terme à "l'atroce souffrance" des animaux dans les abattoirs, les élevages et les cirques, dans une tribune mercredi, à deux mois de l'élection présidentielle.

"Les gouvernements passent et la douleur (des animaux) reste !", écrit l'égérie de la cause animale, appelant les "politiques, ceux qui ont le pouvoir et ne font rien", à se "bouger un peu". 

"Qu'avez-vous fait, ô ministres intègres, depuis les images dantesques des découpages à vif des animaux dans les abattoirs, passées à la TV ' Vous avez fait du bla-bla-bla, rien de concret, immédiat, afin de mettre un terme urgent à ces scandaleuses atrocités qui se perpétuent jour après jour", lance-t-elle dans ce texte diffusé via son compte Twitter. 

 
 

Brigitte Bardot interpelle également les "conseillers vertueux" sur les "images cruelles" de visons d'élevage "jetés aux chiens" qui "ont scandalisé l'opinion publique" et sur "l'atroce souffrance des lapins encore épluchés vivants". 

Une association française militant pour le bien-être animal et l'abolition de la consommation de viande, L214, a diffusé ces derniers mois plusieurs vidéos choc montrant différents cas de maltraitance animale dans des abattoirs en France qui ont suscité l'émoi. 

Leur diffusion a conduit à des inspections, à des fermetures d'abattoirs et au lancement d'une enquête parlementaire sur la souffrance des animaux de boucherie. 

Quant aux "animaux sauvages incarcérés dans les cirques, esclaves soumis d'un dressage douloureux, qu'attendez-vous pour les interdire comme l'ont déjà fait la plupart des pays de l'UE, à commencer par la proche Belgique '", demande l'ancienne actrice. 

"En cette période électorale, le public vous jugera sur vos actes concernant aussi les animaux dont personne ne parle dans les beaux discours dont vous nous saoulez !", avertit Brigitte Bardot, en rappelant que le code pénal "condamne la cruauté et la maltraitance envers les animaux". 

Source de l'article : Cliquez ICI

Condition animale: Brigitte Bardot interpelle les politiques

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot en colère contre les abattoirs et le ministre de l'agriculture...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot en colère contre les abattoirs et le ministre de l'agriculture...

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot....30 ans de combats pour les animaux

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot....30 ans de combats pour les animaux
Brigitte Bardot....30 ans de combats pour les animaux
Brigitte Bardot....30 ans de combats pour les animaux

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>