Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

81 articles avec brigitte bardot et la protection animale

Brigitte Bardot poursuit son combat pour la cause animale, elle fait un appel pour l’Aïd el-Kebir !

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot ne fait plus du cinéma, mais elle est très active pour la cause animale. Dans un mois aura lieu la fête de l’Aïd el-Kebir et l’actrice fait un appel à la communauté musulmane. Non Stop People vous en dit plus.

Brigitte Bardot est l’une des icônes françaises du cinéma. Extrêmement belle, elle a fait chavirer le cœur de nombreux hommes. Au top de sa carrière, elle a décidé d’utiliser son image pour se consacrer à la cause animale. Au micro de l’AFP, Brigitte Bardot expliquait que sa mère était morte d’une surconsommation de viande ; une raison qui la pousse à poursuivre son combat. Non Stop People vous dévoilait un extrait de l’interview de cette actrice célèbre qui affirmait : "J’ai 81 ans. Je me porte comme le Pont Neuf et ça fait plus de 40 ans que je ne mange pas de viande […] La viande n’est absolument pas nécessaire à l’alimentation humaine".

"Je vous supplie [...] de ne pas faire couler le sang"

Brigitte Bardot est connue pour son franc-parler et elle n’hésite pas à s’exprimer quand quelque chose ne lui convient pas. Il y a plusieurs mois, Kendji Girac était dans le collimateur de Brigitte Bardot. La raison : sa veste qui était composée de fourrure animale. Pour l’actrice, le combat continue et il y a quelques heures, elle dévoilait sur Twitter sa lettre adressée au Président du Conseil Français du Culte Musulman pour s’exprimer sur l’Aïd el-Kebir. "Je m’adresse à vous car en ces temps obscurs nous avons besoin de paix, pas d’un sacrifice rituel où des milliers de moutons vont se faire trancher la gorge en toute conscience et dans la souffrance […] Je vous supplie d’appeler la communauté musulmane à ne pas faire couler le sang, à remplacer le sacrifice d’un animal par une offrande aux plus déshérités".

Partager cet article

Repost 0

Pour Brigitte Bardot, le combat contre la corrida n'est pas fini

Publié le par Ricard Bruno

La pratique a été radiée du patri­moine imma­té­riel de la France

Pour Brigitte Bardot, le combat contre la corrida n'est pas fini

Une bataille a été gagnée, mais la guerre n'est pas fini. Brigitte Bardot est heureuse de voir la corrida radiée du patri­moine imma­té­riel de la France, mais ça ne lui suffit pas : en grande protec­trice des animaux, elle veut désor­mais inter­dire cette pratique.

« C’est formi­dable d’avoir retiré défi­ni­ti­ve­ment la corrida du patri­moine imma­té­riel de la France ».Grande protec­trice des animaux, Brigitte Bardot a réagi de façon très posi­tive à la déci­sion prise ce 28 juillet par le Conseil d'État : le rejet du pour­voi de deux orga­ni­sa­tions pro-corrida, qui protes­taient contre la déci­sion de la cour admi­nis­tra­tive de Paris de radier la corrida du patri­moine imma­té­riel de la France.

« Le rejet du pour­voi fait que la déci­sion de la cour admi­nis­tra­tive est défi­ni­tive », a expliqué David Chau­vet, le co-fonda­teur de Droit des animaux. « Nos adver­saires voulaient sanc­tua­ri­ser la corrida, ce ne sera pas le cas ». Résul­tat, rien ne s'oppose plus à une inter­dic­tion possible de cette pratique – le but ultime recher­ché par Brigitte Bardot. « Ce sera encore plus formi­dable quand la corrida sera défi­ni­ti­ve­ment inter­dite en France », a-t-elle ainsi déclaré.

La fonda­tion Brigitte Bardot, via son compte Twit­ter, s'est féli­ci­tée de cette « victoire contre la barba­rie ». L'actrice a toute­fois encore de nombreux autres combats à mener, notam­ment contre le port de la four­rure et les abat­toirs. Le lutte pour le bien-être des animaux conti­nue pour Brigitte Bardot, qui prône souvent « la loi du Talion » face aux actes cruels.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

La lettre de Brigitte Bardot à Geneviève Darrieussecq, maire de Mont-de-Marsan

Publié le par Ricard Bruno

La lettre de Brigitte Bardot à Geneviève Darrieussecq, maire de Mont-de-Marsan
La lettre de Brigitte Bardot à Geneviève Darrieussecq, maire de Mont-de-Marsan

Samedi, le CRAC Europe organise à Mont-de-Marsan une manifestation pour dénoncer "les sévices graves sur animaux perpétrés dans les arènes de [la] ville" de Mont-de-Marsan dans les Landes alors que s'y déroulent les fêtes de la Madeleine.

La Fondation Brigitte Bardot y participera.
Selon sa présidente "La corrida est "un spectacle indigne et cruel".

"En cette période si douloureuse pour les Français, dans ce climat de violence insupportable, il serait bon, dans un geste de compassion et de solidarité, ne pas ajouter à la barbarie, une autre forme de Barbarie" précise Brigitte Bardot dans son courrier.

Elle invite Geneviève Darrieussecq, présidente de l'Union des villes taurines françaises, dans un "sursaut d'humanité" à interdire "cette boucherie obscène qui nous plonge dans la honte et l'archaïsme".

Samedi, le chanteur Renaud et l'ancienne ministre Rama Yade ont annoncé leur présence à la manifestation contre la corrida.

La maire de Mont-de-Marsan "assumait" le 17 juillet sa position :

La lettre de Brigitte Bardot à Geneviève Darrieussecq, maire de Mont-de-Marsan

Partager cet article

Repost 0

Nouvelle vidéo choc dans deux abattoirs: la lettre ouverte de Brigitte Bardot au "ministre de la Souffrance"

Publié le par Ricard Bruno

Après la diffusion des images de maltraitance dans deux abattoirs, dont un à Puget-Théniers dans les Alpes-Maritimes, Brigitte Bardot a écrit une lettre ouverte au ministre de l'Agriculture. Elle demande des "mesures concrètes et fermes".

Nouvelle vidéo choc dans deux abattoirs: la lettre ouverte de Brigitte Bardot au "ministre de la Souffrance"

L'association L214 a diffusé ce mercredi matin des images de maltraitance animale à l'abattoir du Mercantour, situé à Puget-Théniers. Les images, filmées entre novembre 2015 et mai 2016, montrent "des animaux en grande souffrance au moment de leur mise à mort", écrit l'association.

>> LIRE AUSSI. Qui est L214, l'association qui a dévoilé la vidéo choc d'un abattoir des Alpes-Maritimes?

Dans une lettre ouverte au ministre de l'Agriculte - qu'elle surnomme "ministre de la Souffrance" - Brigitte Bargot demande des "mesures concrètes" en "attendant que les consommateurs en finissent avec la viande".

>> LIRE AUSSI. Ces déclarations fracassantes de Brigitte Bardot sur la cause animale

Voici ce qu'elle écrit:

"Monsieur le Ministre de la Souffrance,

Encore un scandale dans des abattoirs français, c’est la goutte qui fait déborder le vase de notre indignation face à l’horreur que subissent les animaux et l’immobilisme des politiques dont les paroles ne se transforment jamais en actes!

Comme dans TOUS les abattoirs français, les images tournées à Pézenas dans l’Hérault et à Puget-Théniers dans les Alpes-Maritimes, montrent la violence exercée au quotidien à l’encontre des bêtes et l’indifférence coupable des employés qui ne font rien pour atténuer cette souffrance, bien au contraire.

Les Français ne supportent plus vos «bla-bla-bla», ils attendent des mesures concrètes et fermes à la hauteur du poste à responsabilité que vous occupez. Nous ne voulons plus promesses non tenues, nous exigeons des actes!

En attendant que les consommateurs en finissent avec la viande, le minimum est de prendre en compte nos attentes: équiper tous les abattoirs de vidéosurveillance, imposer l’étourdissement des bêtes en toute circonstance et interdire l’abattage des chevaux, à l’abattoir de Pézenas et dans tous les autres.

S’il faut renforcer les équipes vétérinaires dans les abattoirs pour mieux contrôler les pratiques, dans l’intérêt des animaux et des consommateurs empoisonnés par une viande impropre, alors c’est un devoir de le faire!

Vous ne pouvez pas faire cette économie, vous avez trouvé 130 millions d’euros en début d’année pour la filière foie gras (une honte!), trouvez donc les moyens d’assurer les contrôles en abattoirs, imposez la vidéosurveillance dans tous les établissements et abolissez, enfin, cette scandaleuse hippophagie qui fait honte à la France.

Ainsi, vous laisserez peut-être une trace positive de votre passage à ce ministère, sinon il ne vous reste plus qu’à démissionner d’un poste dont vous n’avez pas l’envergure!"

Source de l'article : Var matin : cliquez ICI

Partager cet article

Repost 1

Brigitte Bardot fustige Carlo Di Antonio : "C'est un beau dégueulasse"

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot fustige Carlo Di Antonio : "C'est un beau dégueulasse"

Belgique

Etre en charge d’un portefeuille ministériel wallon ouvre-t-il les portes de la célébrité ? La question se pose lorsqu’à l’occasion d’un entretien avec la mythique Brigitte Bardot, celle-ci, sans crier gare, cite le nom de l’un d’entre eux.

"En Belgique, vous avez un ministre qui s’appelle Carlo Di Antonio et qui est en charge du bien-être animal. Vous pouvez lui dire de ma part que c’est un beau dégueulasse. Vous pouvez le mettre en gros titre ! Il n’autorise pas les associations belges à acheter des chevaux destinés à être vendus aux abattoirs parce qu’un arrêté royal de 2007 l’interdit. Malgré les pétitions et la lettre ouverte que je lui ai adressées, il refuse de changer cette disposition." Une publicité dont l’intéressé se serait peut-être passé.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Massacre des Galgos : Bardot en colère contre le roi Felipe

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot avec dans ses bras un chien galgos

Brigitte Bardot avec dans ses bras un chien galgos

Dans les colonnes du quotidien «El País», Brigitte Bardot s’est fendue d’une lettre accusatrice adressée au roi Felipe, silencieux face au massacre des lévriers.

«Qu’attendez-vous pour interdire la chasse avec des galgos en Espagne ? C’est une honte !», s’indigne Brigitte Bardot, qui a écrit une lettre adressée au roi Felipe d'Espagne, que publie vendredi le journal «El Pais». «Avec Juan Carlos, aficionado et tueur d’éléphants, l’espoir n’était pas permis. Je lance aujourd’hui cet appel au roi Felipe parce qu’il est temps de tourner la page et d’abolir la barbarie.» précise-t-elle à «Paris Match». Tués pour certains dès la fin de la saison de chasse, trainés à la corde derrière une voiture, les lévriers galgos, que l’on sait pendus ou brûlés à l’acide, n’en finissent pas d’émouvoir Brigitte Bardot. Depuis 20 ans, elle dénonce ce scandale auprès des autorités. Sans réponse.

Torture des Galgos: le SOS de Brigitte Bardot

Une "infâme coutume" pour l’ambassade d’Espagne

La lettre de Brigitte Bardot au roi d'Espagne

La lettre de Brigitte Bardot au roi d'Espagne

Les chasseurs bénéficient d’une impunité totale, le galgo n’étant pas considéré comme un animal de compagnie dans la péninsule ibérique. L’Espagne sacrifierait 50 000 lévriers, selon la Fondation Bardot. Peut-elle mettre fin à cette «tradition» ? En mai dernier, la province de Castille-et-Léon a interdit le tristement célèbre « Toro de la Vega », un rituel moyenâgeux qui consistait à blesser un taureau à coup de lance, jusqu’à ce que mort s’en suive.

L’ambassade d’Espagne déplore dans une lettre du 25 avril 2016 adressée à la Fondation Brigitte Bardot « une pratique cruelle qui, malheureusement, n’a pas encore disparu » avant d’assurer que « les Espagnols sont aussi révoltés par cette infâme coutume ». Espérons qu’il en soit de même pour leur souverain.

Des cartes pétitions, à envoyer au Roi et au Premier ministre d’Espagne, sont disponibles gratuitement sur simple demande : 01 45 05 14 60.

Source de l'article: Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot son appel au peuple Espagnol...

Publié le par Ricard Bruno

Parution pleine page vendredi 3 juin 2016 dans le quotidien espagnol "El Païs"

Brigitte Bardot son appel au peuple Espagnol...

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot veut sauver les lévriers d'une mort lente"

Publié le par Ricard Bruno

Pour la célèbre actrice qui défend depuis toujours la cause animale, il s'agit d'une tradition cruelle en Espagne

Brigitte Bardot veut sauver les lévriers d'une mort lente"

Chaque année, en Espagne, on estime à 50.000 le nombre de lévriers supplicés pour une chasse d'un autre âge.

Les chiens sont lâchés dans des plaines désertiques afin d'attraper des lièvres dans les plaines.

Problème, ils sont maltraités et au bout de quelques années on les abandonne en mauvaise santé.

"Passé quatre ans, un lévrier ça rapporte plus rien", avoue même un agriculteur espagnol interrogé dans le reportage.

Attention, certaines images peuvent choquer.

Ce vendredi 3 juin, Brigitte Bardot va donc publier un appel dans le grand quotidien espagnol "El Païs" afin de sensibiliser l'opinion du pays à cette cruelle tradition.

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot contre un salon de la chasse

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot a dénoncé ce mercredi l'organisation d'un salon de la chasse à Cogolin (Var) qu'elle juge "scandaleux" et a accusé le maire Front national de la ville, Marc-Etienne Lansade qu'elle "croyait (son) ami", de trahir la cause de la protection des animaux. "Comment pouvez-vous trahir à ce point la protection animale en organisant le 5 juin le 1er salon de la chasse à Cogolin ? C'est scandaleux !", s'insurge Brigitte Bardot, patronne d'une fondation consacrée à la protection animale, dans une lettre ouverte adressée à l'élu frontiste.

"Moi qui avais tant cru en vous, projetant même d'associer ma Fondation à vos projets de protection animale ! Quelle déception !", ajoute Mme Bardot, qui s'est déjà affichée en photo avec Florian Philippot et soutient ouvertement Marine Le Pen. "C'est criminel de promouvoir la chasse et surtout la chasse à courre, pratique cruelle et barbare Vous prenez une lourde responsabilité en incitant les enfants au plaisir de tuer les animaux", ajoute-t-elle. "Je vous ai cru mon ami", conclut-elle, "'Mon Mépris' vous accompagne !". L'ancienne actrice a tourné dans le film de Jean-Luc Godard "Le mépris", sorti en 1963.

Le maire de Cogolin s'est dit "bouche bée face à ces propos violents, excessifs et proches de l'insulte. Tout ce qui est excessif est dérisoire". "Je ne suis pas chasseur. Ce n'est pas mon univers mais ce n'est pas pour autant que je m'opposerai à cette manifestation. Il n'y aura pas une démonstration de chasse à courre mais de chiens courants, il n'y aura pas de gibier. Depuis mon élection, ma démarche pour la protection animale est incontestable", affirme M. Lansade. Le maire de Cogolin s'est récemment mis en scène sur sa page Facebook dans une vidéo tournée dans un camp de Roms en cours de destruction dans sa commune, se vantant d'avoir obtenu "ce résultat" en trois mois.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot: "Je n’attends rien de François Hollande"

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot: "Je n’attends rien de François Hollande"

"Quelle horrible décadence nous vivons!" lance-t-elle, et dans cette phrase, nous ressentons toute la force de la célèbre actrice, qui se consacre depuis des dizaines d’années à la défense des animaux. Brigitte Bardot accorde une interview vivante et pleine d’émotions à Sputnik.

Le scandale récent autour des abattoirs en France a dévoilé les conditions terribles des derniers jours des animaux. Les mauvais traitements des animaux ont suscité une vague de critiques dans le pays. Mme Bardot ne pouvait pas laisser de côté toutes ces images atroces reproduites dans les abattoirs. C'est l'enfer, explique-t-elle.

"Je trouve inhumain ce qu'on fait subir aux animaux pour se nourrir. C'est abject, beaucoup de Français ont réduit leur consommation de viande et certains sont devenus végétariens. Mais les abattages continuent à la même cadence et il n'y a encore aucune amélioration malgré les demandes multiples de poses de caméras de surveillance", déclare l'actrice dans son interview écrite pour Gaëlle Nicolle, correspondante de Sputnik.

Mme Bardot désapprouve le fait que les animaux soient considérés comme des produits rentables, qui ne laisse pas de place pour la compassion, le respect et l'humanité. Ces valeurs sont pourtant celles que nous observons dans la vie quotidienne.

"Ma fondation protège tous les animaux sans exception. C'est un lourd travail effectué par mes collaborateurs formidables. Nous avons des antennes sur les 5 continents et nous prenons en charge des milliers d'animaux à travers le monde. Je suis très fière de ce qu'est devenue ma fondation", raconte l'actrice.

Elle ne soutient cependant pas l'instauration de mesures purement restrictives dans cette lutte pour le droit des animaux. Selon Mme Bardot, il est impossible d'obtenir quelque chose par la force, et les gens ne peuvent pas devenir des végétariens par la contrainte. Ce sont les gens eux-mêmes qui doivent faire le choix de devenir végétariens.

Et les autorités françaises? Sont-elles capables de changer la situation, de mettre fin aux souffrances des animaux?

"Je n'attends rien de Hollande, il est incapable de prendre une décision importante en ce qui concerne les animaux. Mais je pense que les prochains candidats de 2017 vont y réfléchir", répond Mme Bardot à cette question cruciale.​

Les éleveurs français sont pour leur part menacés par les négociations sur l'accord du libre-échange transatlantique connu sous le nom de TAFTA. Mme Bardot estime que cet accord représente "une folie à tous points de vue". Le but ultime poursuivi par l'actrice est l'avènement d'un nouveau monde: un monde où les hommes et les animaux vivraient ensemble.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>