Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

80 articles avec brigitte bardot et la protection animale

Brigitte Bardot interpelle François Hollande sur les Quicks halal

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot interpelle François Hollande sur les Quicks halal

L'enseigne de fast-food Quick est sur le point de se faire racheter par Burger King, dont l'actionnaire majoritaire est le groupe Bertrand. Une quarantaine de restaurant devraient garder leur appellation d'origine, afin de proposer une offre halal. Réaction de Brigitte Bardot, dans une lettre adressée à François Hollande.

"Il y a maintenant plus de dix ans, le recteur de la Grande Mosquée de Paris m’assurait que rien, dans le Coran, ne s’oppose à l’étourdissement des bêtes avant leur abattage. Depuis cette rencontre encourageante, je ne cesse de demander aux autorités de mon pays d’agir pour ne plus tolérer l’intolérable", attaque Brigitte Bardot.

"Ma fondation saisira la Commission européenne"

L'ancienne actrice dénonce un scandale, "une véritable prise en otage des consommateurs qui se verront imposer une viande issue d’animaux égorgés à vif, dans une ignoble souffrance, avec les risques sanitaires que l’on connaît".

Elle finit sa missive en demandant au président de la République d'intervenir et auprès du groupe Bertrand "pour qu’il renonce à son projet, faute de quoi ma Fondation saisira la Commission européenne afin qu’elle entame une procédure contre la France pour non-respect du règlement européen".

Source : Cliquez ICI :

Brigitte Bardot interpelle François Hollande sur les Quicks halal

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot dénonce l'abattage des animaux sans étourdissement

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot dénonce l'abattage des animaux sans étourdissement

Brigitte Bardot a adressé une lettre à François Hollande ce vendredi. Dedans, elle s'insurge contre l'absence d'étourdissement des animaux avant l'abattage, dans les abattoirs halal.

L'ancien mannequin rappelle un engagement pris par le président de la République, le 2 mai 2012 sur TF1, qui aurait déclaré: "sous ma présidence, rien ne sera toléré en termes de présence de viande halal dans les cantines de nos écoles".

Un engagement qu'elle estime bafoué au quotidien "par la généralisation de l’abattage dit rituel dans les abattoirs français".

La question de la provenance la viande servie dans les écoles

En 2012, la chambre d’Agriculture d’Ile-de-France révélait que "100% des animaux abattus en Ile-de-France le sont selon les traditions musulmanes et juives".

"Dès lors, comment pourriez-vous garantir que la viande servie dans les cantines (...) ne provient pas d’un abattoir halal ou casher?", interroge Brigitte Bardot.

L'étourdissement, une pratique "inacceptable"

Elle demande donc que les bêtes soient insensibilisées avant leur mise à mort dans tous les abattoirs de France, en s'appuyant sur une déclaration de la Fédération des vétérinaires d'Europe, qui dit que "du point de vue de la protection des animaux et par respect pour l’animal en tant qu’être sensible, la pratique consistant à abattre les animaux sans étourdissement préalable est inacceptable, quelles que soient les circonstances".

Et de conclure: "ce n’est pas un combat contre juifs et musulmans, c’est un combat contre la souffrance animale, pour l’évolution et la dignité de l’homme".

Source de l'article : Cliquez ICI : http://www.nicematin.com/derniere-minute/brigitte-bardot-denonce-labattage-des-animaux-sans-etourdissement.2395578.html

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot veut imposer des cellules psychologiques à l’entrée des abattoirs

Publié le par Ricard Bruno

Plus jamais ça! Après le scandale des images de l’abattoir d’Ales-en-Cévennes dans le Gard, la protectrice des animaux s’est dite « scandalisée, écoeurée » par les tortures infligées aux animaux révélées par les images insupportables mise en ligne par l’association L214.

cochon
Alors, l’ancienne vedette de cinéma a décidé de prendre le taureau par les cornes et vient de confier  qu’elle va « passer à l’offensive pour défendre la cause animale dans les abattoirs ». L’ancienne icône du cinéma français propose d’installer des cellules psychologiques à l’entrée de ces abattoirs. On a pu le voir sur les images, les veaux, vaches, cochons, avant leurs adieux, sont traumatisés en amont par le spectacle de leurs camarades suppliciés. Les experts ont pu constater que les pancartes « attention ces images peuvent choquer » s’avèrent insuffisantes pour déstresser les nouveaux arrivants.

« Je ne me laisse pas abattre » a déclaré Brigitte Bardot en avançant ses propositions qu’elle souhaite expliciter au ministre de l’agriculture Stéphane le Foll. Des cellules psychologiques qu’elle propose ont déjà été expérimentées aux abattoirs de Fleury-les-Aubrais près d’Orléans par les premiers vétérinaires-psychiatres, une nouvelle spécialité de l’école de Maison-Alfort.

Brigitte Bardot est soutenue dans sa campagne municipale par la branche SPAA (société protectrice des animaux d’abattoirs) du Front national qui préconise de privilégier la viande blanche plutôt que la viande rouge dans ces établissement.

Source de l'article : Cliquez ICI : http://www.magcentre.fr/83621-brigitte-bardot-veut-imposer-des-cellules-psychologiques-a-lentree-des-abattoirs/

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot interpelle Ségolène Royal sur la "chasse des trophées"

Publié le par Ricard Bruno

 

share-logo

Brigitte Bardot.

"Je ne vous ai pas entendu dénoncer ces chasses, ni lorsque le lion Cécil a été lâchement assassiné pour la somme de 50.000 dollars, ni lorsque cet éléphant somptueux du Zimbabwe a été abattu le 7 octobre dernier par un Allemand pour la somme de 50.000 euros", écrit Brigitte Bardot.

"Un quota zéro pour les trophées de chasse"

Elle précise avoir également écrit à Ban Ki-moon, le Secrétaire général de l'Onu, pour qu'il "exige un quota zéro pour les trophées de chasse", lors de la prochaine conférence des parties.

En demandant l'application de lois nationales et internationales pour protéger les espèces en danger, Brigitte Bardot enjoint Ségolène Royal à donner l'exemple au niveau de l'Europe.

"L'abattage scandaleux de 36 loups"

Elle estime en outre que la ministère de l'Ecologie se préoccupe peu des problèmes des animaux.

"Lorsque, trop rarement, vous vous penchez sur un problème animalier, c’est pour autoriser l’abattage scandaleux de 36 loups, espèce protégée", accuse Brigitte Bardot.

Source de l'article : Cliquez ICI : http://www.varmatin.com/var/brigitte-bardot-interpelle-segolene-royal-sur-la-chasse-des-trophees.2309241.html

 

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot salue l'OMS !

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot, présidente de la fondation de protection animale qui porte son nom et son mari Bernard d'Ormale

Brigitte Bardot, présidente de la fondation de protection animale qui porte son nom et son mari Bernard d'Ormale

"La viande n'est pas nécessaire à l'alimentation"

Brigitte Bardot a salué mardi "le courage extraordinaire" de l'Organisation mondiale de la santé. Le 26 octobre dernier, l'OMS indiquait dans un rapport que la consommation de certaines viandes transformées – jambon, charcuterie, saucisses – était cancérogène.

Brigitte Bardot a tenu à saluer «le courage extraordinaire» de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). En début de semaine, l’institution classait la viande rouge comme étant probablement cancérogène. «Je salue le courage extraordinaire de l'OMS pour avoir lancé ce signal d'alarme. C'est génial!», a dit à ce mardi l'ancienne actrice, présidente de la fondation de protection animale qu'elle a créée et qui porte son nom.

BB craint toutefois que «la mafia mondiale de la viande s'oppose de toutes ses forces à cette prise de conscience». «Il était temps que l'on voie les choses telles qu'elles sont. Depuis des années, on sait que la surconsommation de viande est extrêmement nocive pour la santé. Des experts l'ont dit depuis longtemps, je ne cesse de le répéter aussi!», a-t-elle déclaré, avant de poursuivre : «Manger de la viande est du cannibalisme animalier. Il faut que les gens se rendent compte que la viande ne pousse pas sur les arbres. Quand on y réfléchit un peu, on a un peu moins envie de se bâfrer de viande.» "

Ça fait plus de 40 ans que je ne mange pas de viande"

Pour Brigitte Bardot, «les conditions d'élevage et d'abattage de manière industrielle, dans des conditions atroces, font aussi que les animaux produisent des toxines en raison d'un stress épouvantable». «Ce qu'on a vu à l'abattoir d'Alès n'est absolument pas une exception. C'est comme ça dans tous les abattoirs», ajoute-t-elle. «L'alimentation carnée telle qu'on la pratique un peu partout dans le monde, provoque de nombreux cancers. Ma mère Anne-Marie était une grande mangeuse de viande et elle est morte d'un cancer du colon. Son médecin avait fait le lien avec une surconsommation de viande. On connaît ce risque depuis des dizaines d'années.»

«J'ai 81 ans. Je me porte comme le Pont Neuf et ça fait plus de 40 ans que je ne mange pas de viande. Je mange des œufs, du fromage et même des sardines. La viande n'est absolument pas nécessaire à l'alimentation humaine», affirme l’ancienne star de cinéma. La Française estime par ailleurs qu'en matière d'élevage, «on sépare trop l'animal de la nature». «Les élevages intensifs sont extrêmement mauvais. Les animaux sont enfermés avec leurs excréments. Remettre les animaux dans leur contexte naturel est la seule solution pour que la chaire soit saine et propre. Les animaux ne doivent pas être élevés dans un univers concentrationnaire, sous médicaments et antibiotiques.»

* «L'OMS nous dit enfin qu'il faut manger moins de viande. Il faut donc produire moins de viande, sans doute la vendre un peu plus cher, mais elle sera de meilleure qualité», a-t-elle conclu.

Source : Paris Match : http://www.parismatch.com/People/Cinema/La-viande-n-est-absolument-pas-necessaire-a-l-alimentation-humaine-Brigitte-Bardot-salue-le-courage-de-l-OMS-854659

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot salue "le courage extraordinaire" de l'OMS

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot salue "le courage extraordinaire" de l'OMS

Brigitte Bardot a salué mardi "le courage extraordinaire" de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a osé classer la viande rouge comme probablement cancérogène face à "la mafia mondiale" du secteur.

"Je salue le courage extraordinaire de l'OMS pour avoir lancé ce signal d'alarme. C'est génial!", a dit à l'AFP l'ancienne actrice, présidente de la fondation de protection animale qu'elle a créée et qui porte son nom. BB craint toutefois que "la mafia mondiale de la viande s'oppose de toutes ses forces à cette prise de conscience". "Il était temps que l'on voit les choses telles qu'elles sont. Depuis des années, on sait que la surconsommation de viande est extrêmement nocive pour la santé. Des experts l'ont dit depuis longtemps, je ne cesse de le répéter aussi!", a ajouté Brigitte Bardot, jointe par téléphone. "Manger de la viande est du cannibalisme animalier. Il faut que les gens se rendent compte que la viande ne pousse pas sur les arbres. Quand on y réfléchit un peu, on a un peu moins envie de se bâfrer de viande", estime-t-elle.

Pour Brigitte Bardot, "les conditions d'élevage et d'abattage de manière industrielle, dans des conditions atroces, font aussi que les animaux produisent des toxines en raison d'un stress épouvantable". "Ce qu'on a vu à l'abattoir d'Alès n'est absolument pas une exception. C'est comme ça dans tous les abattoirs", estime BB. "L'alimentation carnée telle qu'on la pratique un peu partout dans le monde, provoque de nombreux cancers. Ma mère Anne-Marie était une grande mangeuse de viande et elle est morte d'un cancer du colon. Son médecin avait fait le lien avec une surconsommation de viande. On connaît ce risque depuis des dizaines d'années", a affirmé l'ancienne star de cinéma.

"J'ai 81 ans. Je me porte comme le Pont Neuf et ça fait plus de 40 ans que je ne mange pas de viande. Je mange des oeufs, du fromage et même des sardines. La viande n'est absolument pas nécessaire à l'alimentation humaine", a-t-elle ajouté. Brigitte Bardot estime qu'en matière d'élevage, "on sépare trop l'animal de la nature". "Les élevages intensifs sont extrêmement mauvais. Les animaux sont enfermés avec leurs excréments. Remettre les animaux dans leur contexte naturel est la seule solution pour que la chaire soit saine et propre. Les animaux ne doivent pas être élevés dans un univers concentrationnaire, sous médicaments et antibiotiques", a-t-elle estimé. "L'OMS nous dit enfin qu'il faut manger moins de viande. Il faut donc produire moins de viande, sans doute la vendre un peu plus cher, mais elle sera de meilleure qualité", a dit Brigitte Bardot.

Source : Cliquez ICI : http://www.7sur7.be/7s7/fr/1527/People/article/detail/2504635/2015/10/27/Brigitte-Bardot-salue-le-courage-extraordinaire-de-l-OMS.dhtml

Partager cet article

Repost 0

Côtes-d'Armor. La chasse à courre indigne Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Côtes-d'Armor. La chasse à courre indigne Brigitte Bardot

Brigitte Bardot réagit avec violence à la décision de Véronique Méheust, vice-présidente du département des Côtes-d'Armor, qui est favorable à la chasse à courre. Véronique Méheust, vice-présidente du conseil départemental des Côtes-d’Armor, a décidé d’autoriser à nouveau la chasse à courre en forêt d’Avaugour .

L’actrice n’y va pas avec le dos de la cuiller : « Honte à vous qui avez l’indécence cruelle de rétablir, à Bois-Meur Avaugour, la chasse à courre pour y assouvir vos pulsions morbides, c’est un scandaleux retour vers la barbarie ! » « La chasse à courre indéfendable » Brigitte Bardot ironise : « Vous êtes donc ’’en charge de l’environnement’’ pour le département des Côtes-d’Armor, ce serait presque risible si cela n’était pas à ce point pathétique. »

Véronique Méheust,élue des Côtes-d'Armor, sous le feu des critiques de Brigitte Bardot.

Véronique Méheust,élue des Côtes-d'Armor, sous le feu des critiques de Brigitte Bardot.

« La chasse à courre est indéfendable, elle ne ’’régule’’ rien du tout, ne fait que perturber les espèces et endommager les cultures. Vous prenez en otage les citoyens, vous vous appropriez un espace public pour assouvir vos plaisirs pervers, c’est dégueulasse ! »

Elle qui devint un sex-symbol grâce au film de Vadim enfonce le clou : « Si ’’Dieu a créé la femme’’, certaines de ses créations sont particulièrement dépourvues de compassion et d’humanité, une erreur de la nature, un ratage complet… Cet acharnement sadique vis-à-vis des animaux fait de vous une ’’cruella’’ infâme et hideuse. Je vous souhaite le pire à l’avenir et espère que les Bretons sauront faire place nette le moment venu. »

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot : Communiqué

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : Communiqué

Partager cet article

Repost 0

Pour sauver 2 millions de chats, Brigitte Bardot part en guerre contre l’Australie

Publié le par Ricard Bruno

(image d'illustration) (image d'illustration)

L'Australie s'apprête à tuer près de 2 millions de chats afin de protéger des espèces menacées. Une décision qui a reçu de nombreuses critiques, dont celles de Brigitte Bardot.

 

Brigitte Bardot est en colère. La célèbre protectrice des animaux veut lutter contre le décès programme de près de 2 millions de chats en Australie. Le pays souhaiterait « sacrifier » ces chats afin de sauvegarder la vie de 124 espèces menacées en Australie. Pour le gouvernement australien, le choix était assez délicat. C’était soit opter pour les félins, soit les autres animaux. Des animaux comme des mammifères, des oiseaux rares ou des grenouilles, voués à mourir à cause des attaques répétées des chats. Par le biais de son association, Brigitte Bardot s’est indignée de cette décision. Une indignation qui a d’ailleurs trouvé écho chez de nombreux australiens. Dans une lettre ouverte à Brigitte Bardot, Gregory Andrews, commissaire aux espèces menacées de l’Australie a tenu à s’expliquer : «Chère Madame Bardot, vous voulez protéger les chats et c’est très bien. Nous, nous voulons protéger la bettongie à queue touffue, l'opossum à queue en anneaux des côtes ouest, et aussi le numbat». 20 millions de chats sauvages errent en Australie Avec près de 20 millions de chats errants, l’Australie se voit confrontée à un problème de taille. Et pour cause, les chats sauvages auraient, depuis leur arrivée en Australie au 19eme siècle, contribué activement à l'extinction d'au moins 27 espèces. "Aujourd'hui, les chats sauvages mettent en danger 124 espèces menacées australiennes, ce qui représente plus d'un tiers de nos mammifères, reptiles, oiseaux et grenouilles". Contenu de marque L'alliance du confort et du style Système de navigation avec services TomTom® Live, écran tactile avec caméra de recul, radars de... Voir le site Sponsorisé par KIA Pour mener à bien son opération, le gouvernement australien mettra en place un programme destiné à localiser les chats, puis les abattre. Une application sur smartphones est même développée pour aider les chasseurs.

Les propriétaires de chats fulminent Les australiens à l’instar de Brigitte Bardot, ont vivement critiqué cette action. Les propriétaires de chats seront d’ailleurs tenus d’enfermer les chats dans leur maison. Pour ce programme, le gouvernement australien devrait débourser 140 000 dollars australiens.

Source : Cliquez ICI: http://www.24matins.fr/pour-sauver-2-millions-de-chats-brigitte-bardot-part-en-guerre-contre-laustralie-241250

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot : "Je suis écoeurée"...

Publié le par Ricard Bruno

La vidéo de l'horreur. © L214
Le 16 octobre 2015 | Mise à jour le 16 octobre 2015

Suite aux propos du ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, et après la vidéo choc sur l'abattoir d'Alès, Brigitte Bardot a écrit une lettre ouverte au ministre pour que cessent ces actes de barbarie.

En dévoilant son enquête accablante, l'association L214 a montré ce qui se déroulait derrière les murs de l'abattoir municipal d'Ales, dans le Gard. Réalisées entre avril et mai 2015 par un témoin qui souhaite conserver l'anonymat, les images sont insoutenables. Il y a ces chevaux frappés, puis piégés avant de mourir. Des porcs entassés dans une cage, pour être asphyxiés au CO2. Un ouvrier qui donne de violents coups de poing dans la tête d'une bête. Et quand le découpage commence, certains animaux, des bovins ou des moutons, bougent encore… Immédiatement, l'abattoir a été fermé à titre conservatoire. Puis jeudi, le parquet d'Alès a ouvert une enquête préliminaire sur des «faits d'acte de cruauté, mauvais traitements sur animaux». 

A lire : Abattoir d'Alès, la vidéo de l'horreur

Invité vendredi à la matinale d'«Europe1», le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a souhaité réagir au scandale. «Les enquêtes sont continues. Il y a des contrôles de manière régulière. Avec les services vétérinaires dont nous disposons, nous faisons en sorte de contrôler le maximum, et de la manière la plus régulière possible les abattoirs». Avant d'ajouter : «Je suis parfaitement conscient de la nécessité de respecter voire d'améliorer encore le bien-être animal. Mais dans ce débat il y a des gens qui poussent derrière pour dire : il ne faut plus qu'on mange de viande». 

"Je vous tiens comme personnellement responsable et coupable de ces dérives inacceptables !"

Des mots qui n'ont pas convaincu Brigitte Bardot. La grande protectrice des animaux a écrit une lettre ouverte au ministre de l'Agriculture pour que cesse cette barbarie. BB tient personnellement responsable M. Le Foll des dérives au coeur de l'abattoir d'Alès. «Comme tous les Français qui ont vu les images effroyables tournées à l’abattoir d’Alès, je suis scandalisée, écœurée face à la barbarie partout présente dans les abattoirs de France. Je suis en colère face à l’indifférence, le mutisme et la complicité des instances sensées encadrer ces lieux de mort et de souffrance. Par vos fonctions, je vous tiens comme personnellement responsable et coupable de ces dérives inacceptables !»

A lire : Vers une fermeture définitive ? 

Puis Brigitte Bardot demande au ministre d'agir. Immédiatement. «Puisqu’il semble impossible de placer un vétérinaire derrière ces tueurs en série, je vous demande d’exiger la mise en place immédiate de caméras de surveillance sur chaque poste d’abattage, comme cela se pratique déjà dans plusieurs pays, au Royaume-Uni notamment. Plutôt que voter une énième réforme inutile, vous avez le devoir de faire respecter la réglementation et je vous demande, j’insiste, de placer les abattoirs sous surveillance vidéo car les personnes qui ont été filmées à Alès se comportent comme des tortionnaires, nous ne pouvons et ne devons plus tolérer l’intolérable !» Sa lettre se termine sur ces mots :«Serez-vous l’homme de la situation ? J’ose encore l’espérer…»

Source : Paris Match ; Cliquez ICI : http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Brigitte-Bardot-Je-suis-ecoeuree-Abattoir-d-Ales-847357

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>