Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

81 articles avec brigitte bardot et la protection animale

Brigitte Bardot : "Je suis écoeurée"...

Publié le par Ricard Bruno

La vidéo de l'horreur. © L214
Le 16 octobre 2015 | Mise à jour le 16 octobre 2015

Suite aux propos du ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, et après la vidéo choc sur l'abattoir d'Alès, Brigitte Bardot a écrit une lettre ouverte au ministre pour que cessent ces actes de barbarie.

En dévoilant son enquête accablante, l'association L214 a montré ce qui se déroulait derrière les murs de l'abattoir municipal d'Ales, dans le Gard. Réalisées entre avril et mai 2015 par un témoin qui souhaite conserver l'anonymat, les images sont insoutenables. Il y a ces chevaux frappés, puis piégés avant de mourir. Des porcs entassés dans une cage, pour être asphyxiés au CO2. Un ouvrier qui donne de violents coups de poing dans la tête d'une bête. Et quand le découpage commence, certains animaux, des bovins ou des moutons, bougent encore… Immédiatement, l'abattoir a été fermé à titre conservatoire. Puis jeudi, le parquet d'Alès a ouvert une enquête préliminaire sur des «faits d'acte de cruauté, mauvais traitements sur animaux». 

A lire : Abattoir d'Alès, la vidéo de l'horreur

Invité vendredi à la matinale d'«Europe1», le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a souhaité réagir au scandale. «Les enquêtes sont continues. Il y a des contrôles de manière régulière. Avec les services vétérinaires dont nous disposons, nous faisons en sorte de contrôler le maximum, et de la manière la plus régulière possible les abattoirs». Avant d'ajouter : «Je suis parfaitement conscient de la nécessité de respecter voire d'améliorer encore le bien-être animal. Mais dans ce débat il y a des gens qui poussent derrière pour dire : il ne faut plus qu'on mange de viande». 

"Je vous tiens comme personnellement responsable et coupable de ces dérives inacceptables !"

Des mots qui n'ont pas convaincu Brigitte Bardot. La grande protectrice des animaux a écrit une lettre ouverte au ministre de l'Agriculture pour que cesse cette barbarie. BB tient personnellement responsable M. Le Foll des dérives au coeur de l'abattoir d'Alès. «Comme tous les Français qui ont vu les images effroyables tournées à l’abattoir d’Alès, je suis scandalisée, écœurée face à la barbarie partout présente dans les abattoirs de France. Je suis en colère face à l’indifférence, le mutisme et la complicité des instances sensées encadrer ces lieux de mort et de souffrance. Par vos fonctions, je vous tiens comme personnellement responsable et coupable de ces dérives inacceptables !»

A lire : Vers une fermeture définitive ? 

Puis Brigitte Bardot demande au ministre d'agir. Immédiatement. «Puisqu’il semble impossible de placer un vétérinaire derrière ces tueurs en série, je vous demande d’exiger la mise en place immédiate de caméras de surveillance sur chaque poste d’abattage, comme cela se pratique déjà dans plusieurs pays, au Royaume-Uni notamment. Plutôt que voter une énième réforme inutile, vous avez le devoir de faire respecter la réglementation et je vous demande, j’insiste, de placer les abattoirs sous surveillance vidéo car les personnes qui ont été filmées à Alès se comportent comme des tortionnaires, nous ne pouvons et ne devons plus tolérer l’intolérable !» Sa lettre se termine sur ces mots :«Serez-vous l’homme de la situation ? J’ose encore l’espérer…»

Source : Paris Match ; Cliquez ICI : http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Brigitte-Bardot-Je-suis-ecoeuree-Abattoir-d-Ales-847357

Partager cet article

Repost 0

Marineland inondé : Brigitte Bardot appelle Ségolène Royal à "fermer cette prison"

Publié le par Ricard Bruno

Le Marineland d’Antibes existe depuis 44 ans. Depuis sa création, 36 cétacés sont morts (9 orques et 27 dauphins) et 18 naissances ont été enregistrées (6 orques et 9 dauphins). Pour un animal qui naît, il y en a deux qui meurent. Après les intempéries qui ont touché la région le 3 octobre 2015, ses bassins sont remplis d'eau boueuse. La Fondation demande depuis toujours le fermeture de cette prison.

Au Marineland d’Antibes, comme dans tous les autres parcs équivalents, les orques, dauphins, otaries, ours polaires, etc. sont condamnés à vivre dans des conditions qui ne répondent pas à leurs besoins biologiques, c’est déjà une infraction à la législation. D’ailleurs, la forte mortalité observée dans les bassins est la preuve de cette inadaptation aux besoins des cétacés. Depuis l’ouverture du Marineland, une trentaine de dauphins et une dizaine d’orques sont morts dans ce parc (dernièrement l’orque Freya qui avait été capturée en Islande).

C’est un véritable cimetière marin

Les cétacés vivent dans un environnement restreint, dépourvu de tout enrichissement. Ils sont utilisés pour le spectacle et doivent donc être vus des spectateurs, d’où ce choix de les confiner dans des bassins peu profonds qui sont de grandes piscines mais ne reflètent nullement la richesse et la diversité de leur milieu naturel. Pas de plante, pas de rocher ni de sable, pas même d’autres espèces animales pour créer des interactions, les conditions de captivité des cétacés sont un cas d’école, il est ridicule d’avancer des arguments de conservation, ce n’est rien d’autre que du cirque où les animaux sont réduits à l’esclavage.


Participons massivement à l'opération Oblitération

50 000 courriers à la ministre de l'Écologie

contre les delphinariums

 

Partager cet article

Repost 0

Animaux: Brigitte Bardot lance une campagne en faveur de l'adoption

Publié le par Ricard Bruno

Alors que des milliers de chiens et chats attendent de trouver une nouvelle famille dans les refuges français, la Fondation Brigitte Bardot vient de lancer une campagne en faveur de l'adoption. L'ancienne actrice incite le public à ne plus acheter les animaux dans les animaleries et par petites annonces.
 
Brigitte Bardot lance, à travers sa campagne, un "S.O.S à l'adoption".
©Capture d'écran Fondation Brigitte Bardot
-A+A
 

Privilégier d'adoption dans des réfuges plutôt que l'achat dans des animaleries: c'est le message que souhaite faire passer la Fondation Brigitte Bardot. A travers une nouvelle campagne d'affichage en faveur de l'adoption, lancée ce mercredi, l'ancienne actrice souhaite faire prendre conscience aux familles que ce geste, trop souvent négligé au profit de l'achat, reste le moyen le plus sûr de lutter contre la maltraitance envers les animaux. Sur les affiches de la campagne, visibles dans le métro et sur les bus d'Ile-de-France, on peut observer un chien et un chat dans un chariot accompagnés d'un slogan des plus évocateurs: "N'achetez pas... adoptez! nous ne sommes pas des produits de consommation".

Sur le site de sa Fondation, Brigitte Bardot s'en prend aux animaleries et à leur business jugée "irresponsable". "Nous sommes submergés par les abandons, les refuges sont saturés, les fourrières dépassées sont trop souvent dans l’obligation d’euthanasier à la chaine pour laisser les places libres aux nouveaux arrivants", a-t-elle ainsi déclaré dénonçant les animaleries qui "regorgent de chiots et chatons provenant souvent des pays de l’est. "Vendus des fortunes, victimes de la consanguinité, leurs taux de mortalité sont effrayants et prévisibles", a-t-elle encore ajouté.

En parallèle, la SPA lancera les 3 et 4 octobre prochains, la campagne d'affichage de ses portes ouvertes qui mettra en avant des photos décalées: un chien ou un chat mouillée au regard attendrissant avec comme slogan: "Si tu m'adoptes, je t'attendrai même sous la pluie". "Ces photographies montrent, sur un ton décalé et humoristique, que chats et chiens sont capables de tout pour prouver leur attachement sans limite à leur maître, y compris attendre patiemment sous la pluie, quitte à se présenter sous un angle peu avantageux mais aussi drôle qu’attendrissant", est-il ainsi écrit sur le site de l'association.

Cette campagne a été réalisée, là encore, pour inciter le public à adopter dans les refuges, et de ce fait, de lutter contre l'abandon des animaux. Car cet été, la SPA a enregistré un triste record. Ainsi, du 1er juin au 31 août, 3.821 animaux ont été abandonnés, contre 3.016 l'an passé, soit 805 de plus, dont 1.439 chiens et 2.382 chats. Au total, l'organisme compte dans ses 60 refuges et Maisons SPA, plus de 9.000 animaux, en attente d'une adoption.

Partager cet article

Repost 0

BB demande l'intervention de Ban Ki-moon contre la "chasse aux trophées"

Publié le par Ricard Bruno

 

Brigitte Bardot, le 28 décembre 2005 dans une fourrière de Nice

 

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot part de nouveau en guerre contre le zoo de Fréjus

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot part de nouveau en guerre contre le zoo de Fréjus

 
 

La pasionaria de la protection des animaux vient d’adresser un courrier au préfet du Var. Elle y dénonce les conditions de captivité de ce parc animalier. L’ancienne icône du cinéma profite de l’arrivée d’un nouveau représentant de l’État dans son département pour lancer un nouvel appel à l’action.

Voilà plusieurs années qu’elle et sa fondation alertent les autorités locales sur le manque, selon elles, de soins apportés aux animaux. Un lieu que BB qualifie de véritable mouroir, et de honte. Celle-ci dénonce « des années de bienveillance coupable des services de l’État » et des « petits arrangements entre amis ».

La Fondation Brigitte Bardot se fonde notamment sur des inspections et de nombreux témoignages qui font état de manques dans les conditions d’habitat, de cohabitation et d’espace dont ont besoin les espèces hébergées sur place. C’est aussi l’un des chevaux de bataille du mari de la star, Bernard d’Ormale, qui réagit régulièrement sur les réseaux sociaux à cette affaire. BB demande, elle, une intervention immédiate.

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot et la cause animale: ses 10 déclarations les plus fracassantes

Publié le par Ricard Bruno

 

share-logo
Bardot
Michel Luccioni
Vous vous rendez compte? Si des gens sont capables de faire des choses pareilles! Ce ne sont plus des êtres humains, ce sont des monstres! Ce que je voudrais, c'est qu'on lui fasse la même chose!"

 

2. Juillet 2015: A propos de l'abattage du lion Cécil par un dentiste américain

"Cet immonde individu qui achète scandaleusement la mort d’animaux sauvages protégés, en voie d’extinction, porte atteinte au patrimoine naturel de l’humanité et mérite une punition plus qu’exemplaire!" 

3. Juin 2015: Concerant la position de Manuel Valls sur la corrida 

"Il trouve que c'est formidable la corrida, mais c'est un massacre, c'est dégueulasse. Je suis scandalisée, c'est la tuerie d'un animal".

4. Juin 2015: Sur l'abattage rituel des musulmans

"Je veux bien qu’on fasse ami-ami avec les musulmans, mais il faut que les musulmans acceptent les lois françaises d’abattage des animaux. La pratique consistant à abattre les animaux sans étourdissement préalable est inacceptable".

 

5. Juin 2015: Un mot à Catherine Deneuve, amatrice de fourrures

"Leur fourrure, ça ne les rend pas plus belles. Au contraire, ça les rend encore plus moches. C'est vrai, souvent elles sont vieilles, et elles se disent que ça les rendra plus jeunes. Mais ça les rend plus vieilles et plus méchantes". 

6. Juillet 2014: A propos de l'abattage des loups

"Tuer ne serait-ce qu'un loup pour calmer les éleveurs est une solution de facilité et de lâcheté. (...) Cette politique d'extermination est une honte".

7. Juin 2013: Face au trafic de la viande de cheval

"Au gré des enquêtes, le scandale est revenu en puissance. Un lucratif massacre de chevaux, pour en extraire le ''Minerai'' dans le jargon de ces empoisonneurs professionnels. Quelle honte!"

8. Avril 2012: S'adressant au roi d'Espagne, qui s'adonne à la chasse à l'éléphant

"Vous ne valez pas mieux que les braconniers qui pillent et saccagent la nature, vous êtes la honte de l'Espagne." 

9. Septembre 2012: Après la décision du Conseil Constitutionnel jugeant la corrida conforme à la loi

"J'ai honte d'être française. (…) Ce pays est devenu celui du sang, de la mort et de la torture."

10. Janvier 2012: Concerant la possible euthanasie des éléphantes lyonnaises

"Si on euthanasie Baby et Népal, il va y avoir un drame. Je lui (Poutine) trouve beaucoup d'humanité. Il a fait plus pour la protection animale que tous nos présidents successifs." 

Source : Var matin

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot scandalisée !

Publié le par Ricard Bruno

Mobilisation record pour la chienne enterrée vivante

 

L'actrice Brigitte Bardot et son mari Bernard D'Ormale lors du 6e Festival de la fiction TV de Saint-Tropez en Septembre 2004
 

L’Europe s’indigne. Lors d’une promenade le 1er août dernier, un jeune homme et son chien découvrent une Dogue de Bordeaux enterrée vivante par son propriétaire. Les photos de la chienne recouverte de terre et de gravas – publiées par le sauveteur sur son compte Facebook – continuent à faire le tour des réseaux sociaux. Alors que le maître de 21 ans risque au plus deux ans de prison et 30.000€ d’amende, la petite Athéna s’est trouvée une avocate de poids : la célébrissime Brigitte Bardot.

Interviewée samedi matin sur Europe 1, l’ex-actrice de 80 ans n’a pas ménagé le propriétaire de la chienne : «Vous vous rendez compte ? Si des gens sont capables de faire des choses pareilles ! Ce ne sont plus des êtres humains, ce sont des monstres ! Ce que je voudrais, c'est qu'on lui fasse la même chose ! Le propriétaire du chien, retrouvé par la police, a nié les faits.» D'après le site de la radio française, ce denier soutient qu'Athéna se serait enfuie. Les enquêteurs affirment quant à eux que la chienne – retrouvée avec sa laisse ensevelie sous plusieurs kilos de pierres – a «plus de 10 ans et souffre d’arthrose, on l’imagine mal prendre la fuite en courant».

 

Le sauveteur d'Athéna a publié les photos de la chienne sur les réseaux sociaux.

Partager cet article

Repost 0

Chienne enterrée vivante : Brigitte Bardot souhaite "la même chose" au coupable

Publié le par Ricard Bruno

L'ancienne actrice et défenseuse des animaux a qualifié de "monstres" les personnes qui commettent de telles actes sur des animaux. 

Interpellé samedi 1er août, le propriétaire du dogue de Bordeaux enterré vivant nie les faits, et affirme que son chien s'est enfui.
Interpellé samedi 1er août, le propriétaire du dogue de Bordeaux enterré vivant nie les faits, et affirme que son chien s'est enfui.

L'homme accusé d'avoir enterré vivante sa chienne risque jusqu'à 2 ans de prison et 30 000 euros d'amende. Mais Brigitte Bardot, fervente défenseuse de la cause animale, lui souhaite un châtiment plus sévère encore. Interrogée samedi 8 août au micro d'Europe 1, BB a déclaré vouloir "qu'on lui fasse la même chose!"

"Si des gens sont capables de faire des choses pareilles ! Ce ne sont plus des êtres humains, ce sont des monstres ! Ce que je voudrais, c'est qu'on lui fasse la même chose ! Je suis pour la loi du talion", a poursuivi la star. "La force de l'humain contre la faiblesse de l'animal, c'est suffisant. On ne doit plus profiter de cela !", a-t-elle poursuivi.

Retrouvée par des promeneurs, la chienne avait pu être secourue à temps, "choquée et déshydratée". 

 

Le maître de la chienne nie les faits 

Le propriétaire de l'animal a été interpellé samedi 1er août à son domicile, dans les Yvelines, et placé en garde à vue au commissariat de Sartrouville, indiquait France 3 Paris-Ile-de-France, vendredi. Le jeune homme nie les faits, affirmant que son chien s'est enfui.   

Il sera jugé pour acte de cruauté sur un animal et outrage sur une personne dépositaire de l'autorité publique en mars 2016. Une pétition lancée sur internet réclame la peine maximale pour l'auteur des faits. Elle affiche plus de 400 000 signatures

Source : France Info TV

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot ce soir à 20h35 sur la chaine "Animaux"

Publié le par Ricard Bruno

Des décennies de combats

Mardi 04 Août 2015 - 20h35

Brigitte Bardot a mené la carrière que l'on connaît sans que jamais ne s'estompe sa passion pour les animaux

Réalisateur : Bougrain Dubourg Allain

 

Année : 2013

Note des internautes

ImageImageImageImageImage

 

Résumé :

Brigitte Bardot a mené la carrière que l'on connaît sans que jamais ne s'estompe sa passion pour les animaux. Elle découvre rapidement qu'elle ne peut limiter son amour à ses propres animaux, tant la misère de tous leurs congénères est importante. Elle décide de relever le défi, crée la Fondation Brigitte Bardot en 1986 et voue son existence à cette cause difficile qu'est la protection animale. En 25 ans, la Fondation Brigitte Bardot a prouvé son efficacité

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot avait raison : Ségo va créer une brigade du loup

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot avait raison de fustiger le ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, qui s’avère décidément peu écologiste et responsable sur la question animale.
 
Dans sa lettre adressée à Ségolène Royal le 7 juillet dernier, Brigitte Bardot avait raison de fustiger le ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, qui s’avère décidément peu écologiste et responsable sur la question animale. BB a même été visionnaire et fulgurante en lui signalant que les loups étaient en danger de mort comme les agneaux que les éleveurs défendent : « Ma Fondation tente, en vain, depuis des mois de vous présenter les expérimentations menées pour protéger les troupeaux d’éventuelles attaques de loups. Le collectif Cap Loup, dont ma Fondation est membre, essuie le même refus de dialogue, le même mépris, mais vous ouvrez votre porte aux lobbies de ceux pour qui la nature doit être sacrifiée. Autoriser les tirs sur une espèce protégée, au cœur des parcs nationaux, est une honte, un scandale ! […] Madame la Ministre, annulez ces arrêtés lâches et écoutez, enfin, les arguments de ceux qui agissent pour la préservation de la biodiversité, la cohabitation des espèces sauvages et du pastoralisme. » BB ne pouvait mieux écrire. Quelle prescience de la part de notre icône nationale, doublée d’un bel animal ! Depuis sa réintroduction en 1992, le nombre de loups augmente en France. Ils seraient plus de 300 à l’heure actuelle. Une « brigade d’appui aux éleveurs » va donc être constituée pour parer aux attaques des prédateurs, a annoncé, le samedi 18 juillet, Ségolène Royal, trois jours après qu’un jeune mâle a été abattu en Savoie en toute légalité. On marche sur la tête. D’ici fin août, en région PACA et en Savoie, cette « brigade du loup » qui devrait s’appeler « brigade anti-loup » – composée de dix agents titulaires du permis de chasse – veillera sur les troupeaux les plus vulnérables des éleveurs et aura le loisir de tirer sur un loup en trop. Cette brigade interviendra aussi en appui des agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS). Lire aussi : Rétropédalage dans le Nutella Ségolène Royal « n’exclut pas d’étendre ce dispositif à d’autres départements dans le cadre d’une coopération avec les collectivités locales volontaires ». Elle prend « acte du fait que les attaques de loup ont doublé en 5 ans » (8.500 brebis victimes pour la période juillet 2014 – juillet 2015). Rappelons, aussi, que le nombre de bêtes attaquées par les loups a augmenté de 30 % en 2014. Il y a donc bien un problème lupin qu’il ne s’agit pas de nier, mais de réévaluer sous un autre jour plus équitable, pour les loups comme pour les agneaux. Comment ? D’abord en réintroduisant le loup dans son espace naturel. Ensuite en incitant les éleveurs à construire des enclos solides et le plus haut possible. Enfin en sanctionnant par le vote toutes les femmes et hommes politiques qui nous racontent la fable du grand méchant loup. Après les innombrables chasses sanglantes et les multiples battues au loup, 36 d’entre eux sont visés par certains préfets et couverts par le ministre. La « brigade anti-loup » s’inscrit dans un processus global où le lobby des éleveurs et des chasseurs joue un rôle capital. Sauvons les loups avec les protections nécessaires pour les agneaux ! D’ailleurs, l’un ne va pas sans l’autre dans une perspective réellement écologique de préservation de la biodiversité.
Source : Boulevard Voltaire

 

Partager cet article

Repost 1

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>