Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

brigitte bardot

Brigitte Bardot sa lettre à la ministre de l'enseignement supérieur

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte, je n'ai qu'un mot à te dire B R A V O


Tu es une sainte, tu ne lâche RIEN, ton combat pour nos amis, les animaux est notre combat à tous, à ceux qui ferme les yeux sur la souffrance animale tu leur ouvre les yeux, tu leur mets des coups de pieds au cul, tu bouscule les bien-pensants, tu déranges celles et ceux qui ferme les yeux sur l'horreur des expérimentations.


À jamais à tes côtés...


Ton ami


Bruno  

Brigitte Bardot sa lettre à la ministre de l'enseignement supérieur

La colère de Brigitte Bardot contre Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation: "La France doit sortir de cette impasse honteuse qu'est l'expérimentation animale"

Publié le par Ricard Bruno

Dans une lettre ouverte, Brigitte Bardot s'adresse à Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, et pousse un coup de gueule concernant l'expérimentation animale toujours pratiquée en France..

La fondatrice de la fondation portant son nom écrit: "Il y a quatre ans, je vous ai adressé un appel resté sans réponse. Ce silence méprisant est intolérable, insupportable, je vous interpelle aujourd’hui publiquement en espérant que vous sortirez de votre mutisme face à l’abomination qu’est l’expérimentation animale." Et d'ajouter : "Au moment où la condition animale semble enfin être prise en compte par certains de nos dirigeants, les victimes silencieuses des laboratoires semblent abandonnées à leur supplice quotidien, réduites à n’être qu’outils de recherche, objets d’une science sans conscience." "Madame la Ministre, nous n’avons pas le droit moral de fermer les yeux sur le sort de ces martyrs oubliés, mutilés pour tester des produits ménagers ou pour une recherche dont la pertinence est aujourd’hui contestée au sein même d’instances scientifiques.", a-t-elle poursuivi. Et d'écrire: "La France doit sortir de cette impasse honteuse qu’est l’expérimentation animale, elle doit porter ce message au moment même où elle prend la présidence de l’Union européenne. Elle doit traduire en actes la résolution adoptée, le 15 septembre dernier, par le Parlement européen qui demande à la Commission européenne et aux Etats membres de financer « la mise au point, la validation et l’introduction de méthodes d’expérimentation permettant de se substituer, rapidement, à l’expérimentation animale ». En attendant cette indispensable évolution, j’apporte mon soutien aux courageux citoyens qui s’opposent aux élevages de la honte, je pense aux militants présents devant les portes du camp de Gannat ou celui de Mézilles, dont les murs cachent des milliers de chiens élevés pour subir les pires sévices." "Chaque année, 5000 chiens sont ainsi sacrifiés en France, c’est une honte, une trahison envers le meilleur ami de l’homme…", regrette Brigitte Bardot. Et de conclure: "Madame la Ministre, vous avez le pouvoir d’agir c’est donc un devoir pour ne pas être complice et ne plus tolérer l’intolérable."

Source de l'article : Cliquez ICI

 
 

Joséphine Baker et Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

Partager cet article
Repost0

Et Dieu créa la femme... et le mythe Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Le 28 novembre 1956, le film de Roger Vadim, Et Dieu... créa la femme, sort au cinéma, donnant naissance au mythe Bardot.

Le 28 novembre 1956, le film de Roger Vadim, Et Dieu... créa la femme, sort au cinéma, donnant naissance au mythe Bardot.

Il y a soixante-cinq ans sortait en France le film Et Dieu... créa la femme. Roger Vadim, jeune cinéaste, propulse Brigitte Bardot comme star internationale. L’actrice devient alors l’icône de la libération des mœurs.

 

Il a suffi d’un film au parfum de scandale pour faire d’elle une superstar, un sex-symbol, l’incarnation même de la libération des mœurs... Le 28 novembre 1956, Et Dieu... créa la femme, signé Roger Vadim, débarque dans les salles obscures du pays. Deux lettres, deux initiales, vont tout changer : BB.

Brigitte Bardot, 22 ans, incarne Juliette, jolie et sensuelle jeune femme qui fait  chavirer les cœurs à Saint-Tropez. Face à elle, les comédiens Jean- Louis Trintignant, Christian Marquand et Curd Jürgens jouent  les amoureux transis. Mais Vadim, outre le fait de chambouler le cinéma en tournant en extérieur – chose rare à l’époque – fait aussi de sa muse un personnage sulfureux exprimant son désir, sa sexualité et sa liberté, comme les hommes.

Les bien-pensants crient au scandale. Les ligues de vertu aussi. Mais pour le public, il y a déclic. Dans le film, les hommes font ce qu’ils veulent sans être jugés ; alors pourquoi une femme ne pourrait-elle pas en faire de même ? Le désir féminin est exprimé à l’égal du désir masculin : c’est une révolution dans le cinéma français, mais aussi pour cette société dans laquelle les femmes n’ont, en ce temps, le droit de vote que depuis à peine neuf ans.

« Brigitte Bardot est une jeune femme de 22 ans faisant irruption dans un monde de vieux. C’est une irruption qui choque, car elle est brusque, radicale. La société française ne s’y attendait pas », écrit Antoine de Baecque dans La Nouvelle Vague : portrait d’une jeunesse (éditions Flammarion). L’image d’une jeune femme sexuellement émancipée, aussi libre que les hommes, fait plonger dans la modernité une société réactionnaire. Celle-là même qui, comme l’indiquait le plaidoyer Pour Brigitte en 1962 dans Positif, « n’entend pas qu’on lui révèle son conformisme douillet en portant atteinte à ses préjugés vitaux ».

Féminité rime avec liberté 

Brigitte Bardot bouscule alors les tabous moraux de l’époque. Féminité rime avec liberté. Elle devient un modèle pour les jeunes filles, pour les femmes. Des scènes de nu jusqu’à la séquence mythique de la danse mambo endiablée, l’actrice (du moins son personnage ingénu et provocateur) redéfinit les contours de la famille, de l’amour, des relations, du couple. « Si Dieu créa la femme, c’est BB qui l’a libérée », écrivit Yves Bigot, dans Brigitte Bardot : la femme la plus belle et la plus scandaleuse du monde (éditions Don Quichotte).

Malgré la censure qui frappe le film, Brigitte Bardot  devient la plus parfaite incarnation de la femme libre et indépendante, écrasant du talon des années de patriarcat judéo-chrétien.  Dotée d’une aura érotique aberrante pour l’époque, BB vient de donner un coup de pied dans la fourmilière, provoquant l’hystérie médiatique. Ouvrant, aussi, un débat sur la moralité, la place des jeunes dans la société et leur sexualité... Surtout celle des femmes ! 

Un long-métrage "satanique" outre-Atlantique

Même outre-Atlantique, le film de Vadim crée des vagues, provoque des remous et fait trembler l’Amérique quand il sort. Le  long-métrage y est décrit comme « satanique » (!) et les Églises catholiques et protestantes fustigent cette œuvre « qui incite à la débauche » ; elles incitent au boycott. Un archevêque va même jusqu’à acheter tous les billets du cinéma Palace Theater, à Lake Placid, pour que personne ne puisse voir le film.

Mais là encore, le bouche-à-oreille au parfum de doux scandale ramène fi nalement les foules dans les salles. Et c’est un succès au box-office... Le mythe  BB est désormais international. Son personnage est devenu symbole d’une époque, celui de femme affranchie de tout sentiment  de culpabilité, envoyant valser les tabous imposés par la société. Fin des années 1950, Et Dieu... créa la femme a changé le cinéma et les mœurs.

Brigitte Bardot confiera, plus tard, n’avoir qu’un seul mauvais souvenir : « Quand le fi lm s’est arrêté et que le rêve prenait fi n, avec ma séparation d’avec Vadim... »

Source de l'article : Cliquez  ICI

Partager cet article
Repost0

Grace de Monaco, la grande amie de Joséphine Baker...

Publié le par Ricard Bruno

Le cercueil vide - sans sa dépouille - de Joséphine Baker entrera le 30 novembre prochain au Panthéon.

Grace de Monaco, la grande amie de Joséphine Baker...

À l’initiative du président de la République française Emmanuel Macron, Joséphine Baker entrera le 30 novembre prochain au Panthéon. Elle sera la première femme noire à recevoir cet hommage. Joséphine Baker (1906-1975) était danseuse, chanteuse, meneuse de revue, actrice mais aussi grande résistante. Elle fut sous-lieutenant dans l’armée de l’air lors de la Seconde Guerre Mondiale.

La cérémonie d’une durée d’1h30 sera retransmise par les chaînes françaises à partir de 17h30. Toutefois, la dépouille de Joséphine Baker ne sera pas transférée au Panthéon. Seul un cercueil vide contenant de la terre de quatre endroits symboliques où elle vécut, sera placé dans un cénotaphe. Ces quatre endroits sont : Saint-Louis, paris, le château Les Milandes en Dordogne et Monaco. C’est en effet sur le Rocher que Joséphine Baker repose auprès de son mari et d’un de leurs enfants.

Joséphine Baker a pu compter jusqu’à la fin de sa vie sur la grande générosité et bienveillance de la princesse Grace et du prince Rainier de Monaco. De son union avec Jo Bouillon, l’artiste adopta douze enfants de douze nationalités différentes, avec qui elle vécut au château des Milandes mais le coût et l’entretien du château, en plus des sommes nécessaires pour faire vivre une famille de quatorze personnes poussèrent l’artiste vers le gouffre financier. Le château fut mis en vente en 1964 mais grâce à l’aide de Brigitte Bardot et Jean-Claude Brialy, elle put encore le conserver jusqu’en 1969.

Désormais ruinée, Joséphine Baker peut alors compter sur l’amitié mais aussi l’aide économique de la princesse Grace qui installe la famille à Roquebrune. En 1975, elle remonte sur scène avec un spectacle intitulé "Joséphine à Bobino" qui a pu se monter grâce au mécénat du couple princier monégasque. C’est au cours de la 14e représentation qu’elle est foudroyée par une attaque cérébrale à laquelle elle succomba le 12 avril à l’âge de 65 ans.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Harcourt Chanson française Coffret....Brigitte Bardot en chanson....

Publié le par Ricard Bruno

Ed Harcourt (Interprète)  (Vinyle album). 3 volumes Paru le 8 octobre 2021

Prix : 29,99 euros

Pour commander sur le site de la FNAC : Cliquez ICI

Harcourt Chanson française Coffret....Brigitte Bardot en chanson....
Partager cet article
Repost0

Ourse tuée en Ariège par un chasseur : le coup de gueule de Brigitte Bardot contre des "primaires sanguinaires"

Publié le par Ricard Bruno

Ourse tuée en Ariège par un chasseur : le coup de gueule de Brigitte Bardot contre des "primaires sanguinaires"

Brigitte Bardot, défenseure des animaux, a publié un communiqué sur Twitter après la mort d'une ourse tuée par un chasseur en Ariège le 20 novembre. 

La défenseure des animaux pousse un énorme coup de gueule contre les chasseurs à l'origine de la mort de l'ourse Cannelles en Ariège. Elle a publié un communiqué ce jeudi 25 novembre sur Twitter. "Pourquoi ?" C'est la question que pose Brigitte Bardot en préambule. Elle évoque "un véritable scandale, une ignominie honteuse dont se glorifient les chasseurs". L'ex star des années 60 n'en doute pas : "C'est purement et simplement un meurtre". Brigitte Bardot rappelle un principe déontologique qui s'impose aux chasseurs. Il est conseillé de "ne pas abattre de "femelles suitées" c'est à dire ayant derrière elle des petits en bas âge". 

Un chasseur septuagénaire s'était retrouvé face à l'animal pendant une battue aux sangliers sur la commune de Seix en Ariège le 20 novembre dernier. Il avait tué l'ouse de deux balles laissant ses deux oursons orphelins. Blessé aux jambes, l'homme avait été hospitalisé.

Pourquoi toute cette haine ?

Elle évoque le précédent avec la mort de Canelle, une ourse tuée en novembre 2004, et son petit ourson orphelin. "Ces deux pauvres maman ourses qui ne faisaient de mal à personne ont été abattues avec lâcheté par des primaires sanguinaires." Le chasseur septuagénaire avait été gravement blessé aux jambes par l'animal.

Brigitte Bardot partage son immense émotion en conclusion : "Le petit corps de Caramelles sera lui aussi transporté en hélicoptère comme celui de Canelle, dans un filet... ça donne envie de pleurer ! Pourquoi toute cette haine ?" 

Ourse tuée en Ariège par un chasseur : le coup de gueule de Brigitte Bardot contre des "primaires sanguinaires"

Le parquet de Foix annonçait aujourd'hui l'ouverture d'une information judiciaire contre X pour "destruction d'une espèce protégée". L'information judiciaire est aussi ouverte pour "chasse illégale dans une réserve". Le chasseur n'aurait pas dû se trouver à cet endroit. Une pétition pour interdire les battues dans les zones à ours, lancée la plateforme Mesopinions.com a recueilli près de 50 000 signatures. 

Source de l'article : Cliquez ICI

 

Patrimoine : le Solex fête ses 75 ans Brigitte Bardot en fût sa plus belle représentante !

Publié le par Ricard Bruno

Partager cet article
Repost0

Nouveautés dans mes collections sur Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

Catalogue 29,5cm x 42cm La médiathèque Jacques Baumel Willy Rizzo exposition de 2002

Catalogue 29,5cm x 42cm La médiathèque Jacques Baumel Willy Rizzo exposition de 2002

11 télécartes

11 télécartes

Affiche une Parisienne 40cm x 60cm

Affiche une Parisienne 40cm x 60cm

Affichette 40cm x 30 cm de la revue Légende de septembre 2021

Affichette 40cm x 30 cm de la revue Légende de septembre 2021

Affichette Une Parisienne 26cm x 20cm (USA)

Affichette Une Parisienne 26cm x 20cm (USA)

Bobine 9,5mm de 1957 Film Mademoiselle strip tease (usa)

Bobine 9,5mm de 1957 Film Mademoiselle strip tease (usa)

Catalogue Cornette de Saint-Cyr du 06 12 2017 Paris Match nos années 60

Catalogue Cornette de Saint-Cyr du 06 12 2017 Paris Match nos années 60

Catalogue vente aux enchères Maison Rossinile 06 11 2021

Catalogue vente aux enchères Maison Rossinile 06 11 2021

Invitation vente aux enchères Maison Rossini le 04 11 2021

Invitation vente aux enchères Maison Rossini le 04 11 2021

Légende n°6 de septembre 2021

Légende n°6 de septembre 2021

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>