Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1325 articles avec brigitte bardot

Moi non plus: La relation musicale et amoureuse de Bardot et Gainsbourg...

Publié le par Ricard Bruno

Moi non plus: La relation musicale et amoureuse de Bardot et Gainsbourg...

Moi non plus est une pièce qui est présentée au Théâtre de la Madeleine depuis le 19 janvier. Elle se concentre sur la relation particulière qu’entretenait deux artistes exceptionnels, Brigitte Bardot et Serge Gainsbourg. 

Bertrand Soulier est l’auteur de ce projet ambitieux. L’homme a été bercé très tôt dans le milieu musical puisque sa formation a débuté à 5 ans. Il a actuellement deux albums à son actif. Il a aussi composé pour des artistes populaires français comme Florent Pagny et Sinclair. Des bagages solides pour mener à bien « Moi non plus ». Forcément, lorsque l’on s’attaque à deux monstres sacrés du cinéma et de la musique, on se doit d’être bien informé. 

Dans le cadre de ses investigations, Bertrand Soulier a relu les biographies et s’est efforcé de creuser scrupuleusement. Il a pu ainsi parvenir à imaginer le contexte de cette pièce. Deux personnalités bien différentes qui ont su marquer de leur empreinte leurs domaines respectifs. Une rencontre des plus passionnantes.

On retrouve à la mise en scène Philippe Lellouche. Il a été séduit par ses deux êtres qui incarnent parfaitement la notion de liberté. Une époque différente par rapport au monde actuel où la tendance est de tout vouloir contrôler.

Mathilde Bisson à la lourde tâche d’incarner cette égérie du septième art. Elle a eu l’occasion de briller au théâtre et au cinéma. 

Pour jouer le rôle du compositeur atypique, l’équipe de Moi non plus a misé sur Jérémie Lippmann. Un artiste que l’on a pu voir dans de nombreux films et qui s’est exercé à plusieurs reprises à la mise en scène.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Brigitte Bardot : Nouveauté "Le Mépris / Pierrot le Fou" : Disque Vinyl...

Publié le par Ricard Bruno

Le Mépris / Pierrot le Fou

Format : Album vinyle
 
En pré commande chez Amazon.fr
 
Prix : 11,99 euros au lieu de 13,54 euros
 
Sortie le 04 mai 2018
 
Le + : LIVRAISON GRATUITE !
 
Brigitte Bardot : Nouveauté "Le Mépris / Pierrot le Fou" : Disque Vinyl...

Partager cet article

Repost0

Serge Gainsbourg aurait eu 90 ans ce lundi...

Publié le par Ricard Bruno

Artiste tout autant populaire que décrié, "l’homme à tête de chou" était né le 2 avril 1928 à Paris. Il succombe en 1991 d'une crise cardiaque, survenue dans sa chambre à Paris où il est retrouvé gisant à même le sol, nu. Il avait 62 ans.

Serge Gainsbourg aurait eu 90 ans ce lundi...

Lucien Ginsburg, devenu célèbre sous le nom de Serge Gainsbourg, est né à Paris le 2 avril 1928. Il marqua la scène artistique avec ses plus grands succès, devenus des classiques. L’homme à la tête de chou s’éteignit à Paris en 1991.

Il aurait eu 90 ans ce lundi : Serge Gains­bourg (de son vrai nom Lucien Gins­burg) était né le 2 avril 1928 à Paris.

A cette occasion, le premier colloque international lui étant consacré sera organisé le 9 avril à Paris, au cours duquel interviendront une trentaine de spécialistes du chanteur, venus de France, Belgique, Grande-Bretagne, Irlande, Italie, Canada, États-Unis, Allemagne, Australie...

Artiste tout autant populaire que décrié, "l’homme à tête de chou" reste comme l’auteur-compositeur qui a le plus contribué au rayonnement des musiques populaires françaises à l’étranger depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Né dans une famille d’im­mi­grants russes, juifs, peintres et musi­ciens, que la guerre de 1940 oblige à fuir et se cacher, il avait débuté en 1954 en tant que pianiste à Saint-Germain-des-Prés.

A contre-courant des yéyés, il dénote rapidement par son style décalé, alimenté de double sens et d’al­lu­sions érotiques ("Les sucettes à l’anis" écrites pour France Gall, 1965), d'influences métissées -"Couleur café"- et de passions charnelles -"Je t’ai­me… moi non plus"-. 

 

Après deux mariages (1951 et 1964) et deux enfants (Nata­cha en 1964, Paul en 1967), le chanteur tombe sous le charme de Brigitte Bardot, puis de Jane Birkin (Char­lotte en 1971), se sépare, puis vit avec le mannequin Bambou (Lucien en 1986).

Sa sépa­ra­tion d’avec Jane Birkin coïn­cide avec le début des années "Gains­barre", où il offre une image provocante, décadente. Le 11 mars 1984, sur le plateau de Sept sur sept, sur TF1, le chanteur choque en brûlant face caméra un billet de 500 francs.

Malade, Serge Gains­bourg décède le 2 mars 1991 chez lui, à Paris, au 5 bis rue de Verneuil dans le 7e arrondissement, à la suite de sa cinquième crise cardiaque, survenue dans sa chambre où il est retrouvé gisant à même le sol, nu. Il avait 62 ans.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Les décennies Paris Match 1950 Vol1 (Mars 2018)

Publié le par Ricard Bruno

Les décennies Paris Match 1950 Vol1 (Mars 2018)

Partager cet article

Repost0

Les décennies Paris Match 1950 (Mars 2018)

Publié le par Ricard Bruno

Les décennies Paris Match 1950 (Mars 2018)

Partager cet article

Repost0

Brigitte Bardot : Elle hors série Ces femmes qui on changé l'histoire de février 2018

Publié le par Ricard Bruno

Elle hors série Ces femmes qui on changé l'histoire de février 2018

Elle hors série Ces femmes qui on changé l'histoire de février 2018

Partager cet article

Repost0

Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

Mes nouveautés dans mes collections...

 

Bruno Ricard

Cp couleur 12 vedettes

Cp couleur 12 vedettes

Brigitte Bardot photo agence Sygma 20cm x 30cm

Brigitte Bardot photo agence Sygma 20cm x 30cm

Les films pour vous Le fils de Caroline chérie n°167 du 22 02 1960

Les films pour vous Le fils de Caroline chérie n°167 du 22 02 1960

Photo n et b Brigitte Bardot film les femmes agence Interpress le 06 06 1969

Photo n et b Brigitte Bardot film les femmes agence Interpress le 06 06 1969

Vignette Brigitte Bardot Chocolatrie Daccord 5cm x 7cm

Vignette Brigitte Bardot Chocolatrie Daccord 5cm x 7cm

Partager cet article

Repost0

Grand contournement de Strasbourg: Brigitte Bardot critique Nicolas Hulot...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot en 2007, à Paris.
Brigitte Bardot en 2007, à Paris.

« Il serait invraisemblable que votre nom soit associé à ce projet destructeur », écrit Brigitte Bardot dans une lettre adressée ce vendredi, au nom de sa Fondation, à Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique.

La présidente de la Fondation dénonce les conditions de l’enquête publique sur le Grand contournement ouest de Strasbourg, qui doit avoir lieu du 4 avril au 11 mai. Selon elle, « le ministère annonce déjà par communiqué qu’il délivrera l’autorisation unique environnementale pour permettre la réalisation de l' autoroute ». « Dans ces conditions, à quoi bon faire une enquête publique si l’État a déjà cédé au lobby Vinci Autoroute », s’interroge Brigitte Bardot.

Un bon point adressé au ministère de la Transition écologique

« Ce tronçon d’autoroute est une menace pour la biodiversité », dénonce aussi le courrier, qui rappelle les avis défavorables émis par le Conseil national de la protection de la nature et par l’Autorité environnementale.

La Fondation Brigitte Bardot adresse toutefois un satisfecit au ministre de la Transition écologique, sur l’interdiction de la captivité des cétacés. Elle souhaite au passage être associée à la rédaction de l’arrêté en préparation sur le sujet.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Jane Goodall, Brigitte Bardot... Ces femmes qui ont fait de la cause animale leur priorité...

Publié le par Ricard Bruno

Dian Fossey, Brigitte Bardot, Jane Goodall... Elles ont fait de la protection des animaux une priorité dans leur vie. Même si le statut de l'animal évolue et que la mode commence, peu à peu, à bannir toute forme de fourrure, la lutte pour protéger les espèces animales aux quatre coins du monde est loin d'être finie. Ces femmes de poigne, courageuses et passionnées, ont montré le chemin.

Brigitte Bardot animaux

 

Brigitte Bardot 

Brigitte Bardot, l'amie des bêtes Outre le fait d'avoir eu la carrière la plus courte et la plus sensuelle du cinéma français, BB aura réussi, pour l'éternité, à associer son nom à la défense des animaux. Comment expliquer cette passion, transformée en une vocation ? De deux manières. Pour commencer, on remarquera que dans l'Histoire, peu de femmes auront été autant guettées, surveillées, admirées, pourchassées par des hommes que Brigitte - qui, dès l'adolescence, faisait déjà la couverture du magazine Elle, encouragée par sa mère, amie d'Hélène Lazareff. Mais aussi par son père, passionné de cinéma, qui passa son temps à filmer ses enfants, en leur demandant de se donner en spectacle. Dans l'enfance, Brigitte connaît le destin qu'on réserve aux animaux les plus mignons. Lorsqu'à 15 ans, elle veut ouvrir la cage et s'envoler avec Roger Vadim, on l'en empêche. Dans les années qui suivent, Bardot connaît le destin qu'on réserve aux animaux exotiques; recluse derrière les volets de son zoo pour échapper aux flashs des touristes-paparazzi. On a souvent écrit, ce sera la deuxième explication, que la jalousie et la course au profit, que les fausses valeurs - ou trop humaines - du vedettariat l'avaient poussée à se couper du monde, à préférer la sensibilité pure et sans calcul de ses frères animaux. Mais si la vérité était ailleurs? Et si BB (phoque), dès le départ, avait été un petit animal qui n'aspirait qu'à vivre, à virevolter, à aimer ? A 18 ans, c'est sans le moindre enthousiasme qu'elle accepte son premier rôle au cinéma aux côtés de Bourvil. Son premier collier autour du cou.

Par Arthur Dreyfus

Fondation Brigitte Bardot, 28 Rue Vineuse, 75116 Paris, http://www.fondationbrigittebardot.fr/

Jane Goodall chimpanzes

 

Jane Goodall

"Instantanément, j'ai compris que je vivais réellement mon rêve. Je sentais déjà que j'appartenais à ce nouveau monde de la forêt. Que je me trouvais là où je devais être". Jane Goodall est l'une de ces femmes extraordinaires qui ont consacré leur vie à la défense des animaux. Jane, elle, a choisi de lutter corps et âme pour la protection des chimpanzés en commençant, grâce à ses recherches sur cette espèce de singes, par remettre en cause le consensus scientifique à dominante masculine de son époque. De son premier voyage dans la région de Gombe en 1960 à l'ouverture de son institut en passant par ses drames personnels et professionnels, ce parcours de vie incroyable est cette année à l'honneur d'un documentaire, Jane, qui dresse le portrait d'une femme de poigne, courageuse, déterminée et résolument féministe à une époque où les inégalités étaient reines, surtout dans le milieu scientifique. Le réalisateur Brett Morgen a puisé dans plus de 100 heures de séquences inédites conservées dans les archives de National Geographic depuis plus de 50 ans et réserve une belle surprise aux spectateurs en invitant Jane Goodall, aujourd'hui âgée de 83 ans, à commenter son film en voix-off. Un retour sur sa vie hors-norme et exemplaire qu'elle agrémente de confidences sincères, notamment sur son mariage difficile avec Hugo Van Lawick.

Jane Goodall Institute France, 72 Rue Saint-Charles, 75015 Paris, http://www.janegoodall.org

Dian Fossey gorilles

 

Dian Fossey

Figure emblématique de la cause animale, Dian Fosseya donné sa vie pour protéger les gorilles. L'éthologue américaine a longtemps étudié le comportement de ces singes dans les forêts des montagnes du Rwanda et s'est battue toute sa vie pour les protéger. Une passion qu'elle transmet en 1983 en publiant ses mémoires, Gorilles dans la brume, dont s'inspire le film éponyme de Michael Apted, dans lequel Sigourney Weaverincarne avec force Dian. Cette furieuse nécessité, vitale, de sauvegarder une espèce menacée par le braconnage, lui coûtera la vie. Elle est assassinée dans sa hutte au Rwanda, le 27 décembre 1985.

Dian Fossey Gorilla Fund https://gorillafund.org/

Stella McCartney

 

Stella McCartney

Elle est probablement la créatrice la plus engagée. Stella McCartney, la pionnière de la mode eco-friendly, propose depuis le lancement de sa maison éponyme en 2001 des vestiaires écologiques et durables. Son motto ? Ni cuir, ni fourrure, ni plumes ou aucun autre tissu animal. Elle est notamment membre de l'association Bolt Threads, qui s'engage pour le développement durable des matériaux et qui produit, entre autres, de la soie conçue à partir de levure. Visionnaire, lors du lancement de sa maison, elle a dû mettre au point au faux cuir convaincant, l'Eco Alter Nappa qu'elle utilise toujours, qui se compose de polymères et dont l'apprêt contient de l'huile végétale. Ellle a mis trois ans à mettre sur pied une production de viscose durable, le viscose étant un dérivé de bois qui cause une déforestation massive et donc entrâine la mort de nombreuses espèces animales. 

Bold Threads https://boltthreads.com

Pamela Anderson

 

Pamela Anderson

Elle se dit la digne héritière de Brigitte Bardot. Pamela Anderson, à la fin des années 90, s'engage auprès de la PETA et devient végétarienne, de son alimentation jusqu'à sa manière de s'habiller, puiqu'elle ne porte plus de cuir et lance même en 2016 une collection de chaussures vegan avec la créatrice française Amélie Pichard. L'ancienne bimbo d'Alerte à Malibu ne sauve plus les nageurs en détresse mais les animaux et leurs exploitations, qu'elle soit scientifique ou par pure divertissement. L'usage de la fourrure dans la mode, les bêtes de cirques, les expériences dans les laboratoires, la corrida, le gavage des oies, la chasse aux phoques... Du haut de ses stilettos en simili-cuir, la petite blonde engagée n'a pas peur de se heurter aux gouvernements et autres lobbys. Un exemple de courage 2.0, et une belle reconversion en prime. 

Partager cet article

Repost0

Brigitte Bardot...Yamaha AT1 : Sex-Symbol...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot...Yamaha AT1 : Sex-Symbol...

Dans les année 60, les trail-bikes arrivent en Europe. Yamaha prend part à la fête avec une ambassadrice inespérée : notre BB nationale va offrir à la la 125 AT-1 une renommée mondiale !

Si Yamaha a su rapidement se faire une place sur l’échiquier mondial de la moto, avec notamment des titres en vitesse et des machines 2-temps redoutables, l’usine compte bien également séduire sur le créneau du tout-terrain. Nouvelle tendance à la mode, les « trail-bikes », comme elles sont appelées à l’époque, commencent à débarquer. Yamaha ne veut pas rater ce train-là, et s’appuyant sur la 250 DT-1, dérivée elle-même de la machine de cross championne du Japon, elle propose l’AT1. Copie presque conforme de sa (remarquée) grande soeur, la petite 125 deux-temps présente de nombreux avantages pour l’époque. Cette « élégante faite pour être salie et malmenée », comme le titrait notre confrère de Moto Revue en 1968, a été importée par les établissements Sonauto sous l’impulsion de Jean-Claude Olivier, leur directeur. L’homme, féru de sport, croit fort au produit. Extrêmement bien finie pour cette cylindrée, l’AT1 dégageait un charme certain, surtout quand on relit les articles qui lui sont consacrés. Avec son pot haut, son réservoir teinté de doré, ses jantes à rayons, elle s’apparente à un scrambler actuel.

Brigitte Bardot devient l’ambassadrice de l’AT1 pour le plus grand bonheur de Jean-Claude Olivier, responsable chez Sonauto, importateur Yamaha. Le coup de projecteur est immédiat pour la Yamaha AT1, qui entre ainsi dans la légende.

Brigitte Bardot devient l’ambassadrice de l’AT1 pour le plus grand bonheur de Jean-Claude Olivier, responsable chez Sonauto, importateur Yamaha. Le coup de projecteur est immédiat pour la Yamaha AT1, qui entre ainsi dans la légende.

Une 125 excitante pour les urbains

De plus, l’AT1 dispose également de bon nombre d’équipements dignes d’une routière. Poignées nervurées, leviers réglables, repose-pieds passager, selle large et confortable, voyant de contact, antivol de direction au contact (avec la même clé), trousse à outils garnie d’une dizaine de pièces, etc. Des évidences en 2014, mais en 1968, toutes les motos ne disposaient pas de tels équipements. L’histoire retiendra surtout que l’AT1 a bénéficié d’une formidable publicité orchestrée par JCO en 1971. Celuici, par l’intermédiaire de « Jicky » Dussart, photographe de renom, réussit en effet à faire de Brigitte Bardot l’ambassadrice de cette machine. Jean-Claude Olivier offrit à la star une AT1 qu’il fit livrer directement à sa villa de Saint-Tropez. BB est séduite par la moto et par le geste, initiative du jeune chef des ventes chez Sonauto. Les photos feront le tour du monde.

Version « coursifiée » prête à l’emploi.

Version « coursifiée » prête à l’emploi.

Partager cet article

Repost0