Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1281 articles avec brigitte bardot

Danièle Heymann, janvier 1968: le show Bardot

Publié le par Ricard Bruno

La double page que L'Express du 1er janvier 1968 consacre au "show Bardot" à la "T.V.". L'Express

La double page que L'Express du 1er janvier 1968 consacre au "show Bardot" à la "T.V.". L'Express

En 1968, Brigitte Bardot est LA star à la française. La "T.V." ne pouvait éviter le phénomène: Danièle Heymann a vu l'émission, elle a aimé et le raconte avec une verve qui fait envie, peut-être plus encore cinquante ans plus tard.

[...] Le "Spécial Brigitte Bardot", diffusé cinq ans, jour pour jour, après ses débuts de chanteuse à la T.V., a une histoire. 

D'abord, la version présentée est expurgée. Le film, en effet, commençait par l'apparition victorieuse de Brigitte enroulée dans un drapeau tricolore. Tenant hardiment la hampe, laissant aisément deviner que les plis glorieux de notre emblème étaient ses seuls voiles, résistant à une cocardière tempête qui plaquait l'étendard à son corps, elle était superbe. 

La direction de la télévision a apprécié. Puis menacé l'émission du carré blanc: "Vous comprenez, les enfants, les anciens combattants..." Les réalisateurs ont plaidé: "Ne trouvez-vous pas que Brigitte ainsi est un magnifique symbole de la vitalité en France? Une espèce de "Marseillaise" de Rude 1968?..." La direction ne s'est pas laissé fléchir. Les réalisateurs ont préféré couper. 

La double page que L'Express du 1er janvier 1968 consacre au "show Bardot" à la "T.V.".L'Express

La double page que L'Express du 1er janvier 1968 consacre au "show Bardot" à la "T.V.".L'Express

Mais cette anecdote n'est qu'une péripétie. [...] Brigitte, de plus en plus enchantée, de plus en plus acharnée à bien faire et à faire du Gainsbourg, voulait tourner, encore tourner. Sans coiffeuse, sans maquilleuse, elle accepta même d'être traquée par la meute, autrefois honnie, des photographes de presse: on balaya, au soir d'une journée de studio, douze cents emballages de pellicule sur le plateau. 

"Brigitte doit aller douze heures à Londres"

L'improvisation, alors, se met à régner. Eddy Matalon et François Reichenbach découvrent le cinétisme à la Biennale des Jeunes, de Paris. Il faut aussitôt utiliser ce décor scintillant et futuriste: Gainsbourg écrit, dans la nuit, "Contact", épopée d'une Vénus cosmonaute, aux seins bardés de métal tendre et qui cherche à travers les galaxies son amour satellisé. 

Serge Gainsbourg reçoit alors commande par la Warner Bros d'une chanson intitulée "Bonnie and Clyde", et qui aidera à la promotion du film en France. Qu'importe: on inclura ce parasite providentiel dans le show. En vingt-quatre heures, Gainsbourg compose une déchirante ballade de passion et de mort. Il sera Clyde. Elle sera Bonnie. Chanson vécue. 

LIRE AUSSI >> Les Français de 1968, par Françoise Giroud 

Brigitte doit aller douze heures à Londres pour essayer les costumes de "Shalako", le western qu'elle doit tourner avec Sean Connery. Eddy Matalon la suit et tourne à la sauvette, à la barbe des "bobbies", une extraordinaire promenade de B. B. dans les rues de la nouvelle Angleterre. 

Au retour, Gainsbourg, toujours lui, improvise sur ce thème et écrit: "Le Diable n'est pas anglais". Enfin, après quinze jours de tournage effectif, étalés sur trois mois, le "Spécial Brigitte Bardot" est terminé. Ce show est sans doute le spectacle le plus plaisant que la TV pouvait nous offrir. Il est sûrement le plus beau cadeau que Brigitte Bardot pouvait se faire à elle-même. 

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Le cliché d'Emmanuel Macron que l'Élysée voulait éviter !

Publié le par Ricard Bruno

Le cliché d'Emmanuel Macron que l'Élysée voulait éviter !

Mi-décembre, Emmanuel Macron passait son week-end au château de Chambord, où il avait participé à l'exposition du tableau de chasse après la battue. Pas de chance : malgré les réticences de l'Elysée, une photo a été prise et publiée sur les réseaux sociaux.

Il y a quelques jours à peine, Brigitte Bardot, toujours aussi engagée dans la lutte pour la protection des animaux, s'emportait contre Emmanuel Macron dans un communiqué.  "La cause animale est la cinquième roue du carrosse présidentiel ! J'en ai marre !", lâchait-elle. "J'ai écrit deux lettres ouvertes à Macron. Je n'ai eu aucune réponse (...) Je suis connue dans le monde entier pour être la protectrice des animaux. C'est scandaleux que mon pays ne fasse rien."

Particulièrement remontée, la présidente de la Fondation Brigitte Bardot ajoutait : "Macron n'a aucune compassion pour les animaux et la nature : à Chambord [où il a récemment fêté son anniversaire avec son épouse, ndlr.], il vient de féliciter des chasseurs devant leurs gibiers encore chauds ! C'est scandaleux et très déplacé." Malgré les efforts de la communication de l'Élysée, une photo du moment dont parle Brigitte Bardot a tout de même été partagée sur les réseaux sociaux via le compte Twitter des "Chasseurs de France."

"'Pas de photo ! Pas de photo !' avait insisté l'Elysée"

Sur la photo, floue, prise de loin et de nuit, on aperçoit en effet le chef de l'Etat. "Emmanuel Macron a défendu la chasse comme une valeur forte du pays. Engager avec Willy Schraen [Président de la fédération nationale des chasseurs] la réforme de la chasse", précise la légende. Ce jour-là, le président de la République avait participé à l'exposition du tableau de chasse après la journée de battue dans le domaine royal. "Une quinzaine de sangliers tirés au fil et entourés de quelques branches de sapin gisaient sur le sol", rapporte Le Monde.

Problème : le cliché n'aurait pas dû sortir. "'Pas de photo ! Pas de photo !', avait insisté l'Elysée, conscient qu'un cliché d'animaux morts ensanglantés risquait de choquer, surtout avant les fêtes de Noël", relate le quotidien. "Mais la Fédération nationale des Chasseurs (FNC) n'a pas résisté à poster une image de la cérémonie sur son compte Twitter. Willy Schraen, son volcanique président, qui comptait parmi les invités, ne rate jamais une occasion de souligner ses accointances avec le pouvoir."

Willy Schraen est en effet un sacré personnage. Sur son compte Twitter, avant les fêtes de Noël, le roi de la chasse multipliait les messages provocateurs. "Mais au fait, est-ce que ça crie une carotte quand on la tue ? Joyeux Noël !" Visiblement, ce monsieur semble avoir raté un cours à l'école primaire. Allez Willy, répétez après nous : les carottes sont des végétaux, les animaux sont des "êtres vivants doués de sensibilités." Oui oui, et c'est même le Code Civil qui le dit. Mais c'est sans doute plus compliqué d'ouvrir un livre que de tweeter. 

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Brigitte Bardot : Intervention de Christophe Marie sur RTL

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : Intervention de Christophe Marie sur RTL dénonçant la fourrure...

"J'aime les animaux… Morts!", le slogan choc de la fondation Brigitte Bardot qui lance une nouvelle campagne d'affichage contre la fourrure ce mardi 26 décembre. Sur une image, on voit notamment un homme portant un blouson avec une fourrure qui ruisselle de sang. Un millier de panneaux d'affichage sont actuellement répartis à Paris et dans d'autres villes de la région parisienne. "Aujourd'hui le marché de la fourrure est revenu en force avec des notamment des accessoires, comme des cols ou des capuches. Le but de cette campagne, c'est d'interpeller les acheteurs, qui ne font pas toujours le lien entre leur col et l'animal qui a été tué pour le confectionner", explique au micro de RTL, Christophe Marie, le porte-parole de la fondation Brigitte Bardot. "Beaucoup de gens pensent d'ailleurs qu'il s'agit de fausse fourrure, mais la plupart des cols sont en fourrure véritable", affirme-t-il. Fondation Brigitte Bardot : http://www.fondationbrigittebardot.fr/

Partager cet article

Repost0

Fondation Brigitte Bardot "L'info journal" est sorti !

Publié le par Ricard Bruno

Info journal n°103 du 4ème trimestre 2017

Info journal n°103 du 4ème trimestre 2017

Info journal junior n°53 du 4ème trimestre 2017

Info journal junior n°53 du 4ème trimestre 2017

Partager cet article

Repost0

Animaux coup de colère de Brigitte Bardot et sa Fondation (2017)

Publié le par Ricard Bruno

Coup de colère de Brigitte Bardot et sa Fondation lettre ouverte de BB et intervention de Christophe Marie, directeur du bureau de protection animale de la fondation Brigitte Bardot...

Partager cet article

Repost0

Lettre ouvertes de Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Lettre ouvertes de Brigitte Bardot
Lettre ouvertes de Brigitte Bardot

Partager cet article

Repost0

Brigitte Bardot: la cause animale «cinquième roue du carrosse présidentiel»

Publié le par Ricard Bruno

Le président français Emmanuel Macron à Paris, le 22 décembre 2017

Le président français Emmanuel Macron à Paris, le 22 décembre 2017

«La cause animale est la cinquième roue du carrosse présidentiel! J’en ai marre!», a déclaré mardi Brigitte Bardot qui doit publier mercredi dans Le Parisien une lettre ouverte au gouvernement français à l’occasion du lancement d’une campagne contre la fourrure.

«On est très mal parti avec ce gouvernement. Macron n’a aucune compassion pour les animaux et la nature: à Chambord, il vient de féliciter des chasseurs devant leurs gibiers encore chauds! C’est scandaleux et très déplacé!», a fustigé Brigitte Bardot par téléphone, depuis son domicile de Saint-Tropez (Var).

Dans sa lettre ouverte, Brigitte Bardot cite les pays européens qui ont interdit la chasse à courre, l’abattage des animaux sans étourdissement, le gavage des oies et des canards, l’exploitation des animaux dans les cirques et l’élevage pour la fourrure.

«Et la France ?», s’interroge l’ex-actrice dans ce texte, en citant l’écrivain et prix Nobel de littérature Romain Rolland : «La cruauté envers les animaux et même déjà l’indifférence envers leur souffrance est à mon avis l’un des péchés les plus lourds de l’humanité».

«J’ai écrit deux lettres ouvertes à Macron. Je n’ai eu aucune réponse. Je suis très déçue aussi de la façon dont Nicolas Hulot se laisse mettre le grappin dessus par un gouvernement qui se fout de l’écologie», a expliqué Brigitte Bardot.

«Je ne peux compter que sur l’opinion publique. Dans ma lettre ouverte, je mets en lumière tout ce que font les pays d’Europe pour les animaux. Tous font quelque chose, sauf la France qui est mon pays. Je suis connue dans le monde entier pour être la protectrice des animaux. C’est scandaleux que mon pays ne fasse rien», a souligné la présidente de la Fondation Bardot.

«C’est une désolation pour moi. J’ai 83 ans. Je n’ai pas trop de temps. Avant de rejoindre Johnny, il faudrait que j’aie au moins une satisfaction. Je n’en peux plus. C’est décourageant...», a-t-elle poursuivi.

La Fondation Bardot a lancé mardi une nouvelle campagne d’affichage contre la fourrure. Un homme porte un blouson, le sang ruissèle de son col en fourrure : «J’aime les animaux ... Morts !», indique le slogan repris sur un millier de panneaux, mentionnant l’adresse internet www.jeneportepasdefourrure.com 

 

Partager cet article

Repost0

Détail d'une affiche de la nouvelle campagne d'affichage de la fondation Brigitte Bardot !

Publié le par Ricard Bruno

Détail d'une affiche de la nouvelle campagne d'affichage de la fondation Brigitte Bardot !

Détail d'une affiche de la nouvelle campagne d'affichage de la fondation Brigitte Bardot !

Une campagne choc pour la fondation Brigitte Bardot en cette fin d'année. L'association de défense des animaux lance une nouvelle campagne dans plusieurs villes d'Île-de-France, afin de sensibiliser le public à la question de la fourrure d'origine animale, présente dans certains vêtements.

Sur l'affiche, on voit ainsi un homme portant un blouson, du sang ruisselant de son col en fourrure. Un slogan indique : "J'aime les animaux... Morts !"

 

Détail d'une affiche de la nouvelle campagne d'affichage de la fondation Brigitte Bardot !

Le millier de panneaux, répartis à Paris et dans plusieurs villes de la région parisienne, visent à interpeller le public, alors que certains clients achètent des vêtements comportant de la fourrure animale, "parfois sans le savoir, pensant que c'est de la fourrure synthétique", explique la fondation.

Des chinchillas ou des renards

Selon la structure, qui milite pour la défense des animaux, cette fourrure "vient souvent de Chine, où la fausse fourrure coûte plus chère". Parmi les animaux les plus fréquemment "utilisés" : les renards, les ratons laveurs, les ragondins ou encore les chinchillas...

Pour sensibiliser le public à cette question, une autre association, Fourrure Torture, organisera d'ailleurs une journée d'action nationale le 14 janvier, premier samedi des soldes d'hiver.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Anthologie du magazine sonore de l'actualité 1958-1962 Coffret Inclus un livret de 16 pages

Publié le par Ricard Bruno

Anthologie du magazine sonore de l'actualité 1958-1962 Coffret Inclus un livret de 16 pages

 

  • Interprète(s)Jean-Louis Barrault Brigitte Bardot Alain Delon Andre Labarthe
    Date de parutionjanvier 2018
     
  • Ce coffret 3 CD propose d’aborder les actualités culturelles et politiques des années 1958-1962, en retraçant l’histoire du magazine Sonorama, expérience médiatique inédite qui pendant sa courte existence a fait du support phonographique un vecteur d’information. Jean-Baptiste Mersiol a sélectionné des archives qui soulignent combien, sur les 4 années d’existences de ce magazine sonore, la France traversait une époque charnière et dense : de l’avènement de la Vème République, à l’émergence des Yéyés, de la guerre d’Algérie, l’édification du mur de Berlin, au premier homme dans l’espace.

    Pré commande Fnac : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Duel de stars : Marilyn Monroe ou Brigitte Bardot ?

Publié le par Ricard Bruno

Duel de stars : Marilyn Monroe ou Brigitte Bardot ?

 

Le point commun entre Marilyn Monroe et Brigitte Bardot ? Outre leur chevelure blonde emblématique et leurs courbes à couper le souffle, les deux bombes ont redéfini les canons de la beauté. Ces deux femmes étaient des stars du septième art et ont toutes les deux embrassé leur sensualité. S'il est facile de comparer ces deux actrices, elles diffèrent également sur plusieurs points. Découvrons ensemble leurs différences.

Leur enfance
Nées à huit ans d'intervalle et élevées de part et d'autre de l'océan Atlantique, Monroe et Bardot ont vécu des enfances très différentes. Marilyn est née dans la vallée de Los Angeles en 1926, tandis que Bardot a grandi au cœur de Paris au milieu des années 1930. Marilyn a passé une grande partie de son enfance de foyer d'accueil en orphelinat et commença à travailler en usine dès son plus jeune âge dans le cadre de l'effort de guerre. Brigitte Bardot était en revanche la fille d'un ingénieur et a grandi dans la classe moyenne supérieure, choisissant de devenir ballerine. Elle se forma ainsi pendant trois ans auprès du chorégraphe russe Boris Knyazev.






La célébrité
Marilyn a été très vite remarquée. Alors qu'elle avait à peine 20 ans, elle posa comme pin-up ce qui la conduisit à des petits rôles au cinéma ainsi qu'à des contrats de courte durée avec des sociétés de production cinématographique en pleine essor. Elle signa son premier contrat conséquent avec la Fox en 1951. C’était le début d’une célébrité grandissante pour Marilyn Monroe. Quand Time Magazine lui posa des questions sur les photos de nu qu'elle avait faites avant de devenir une star, elle répondit sans gêne et avec éloquence. Cela a bien entendu aidé Marilyn Monroe à devenir la nouvelle icône sexuelle américaine du 20e siècle.






De l'autre côté de l'océan, à l'âge de 15 ans, Brigitte Bardot fut invitée à poser en couverture du magazine Elle. Elle fut ainsi remarquée par le jeune réalisateur Marc Allégret, ce qui la conduisit à son premier casting pour un petit rôle dans un film. Elle décrocha rapidement plusieurs rôles dans les longs métrages. Elle apparaissait régulièrement à l'écran complètement nue ou très peu vêtue, dévoilant ainsi le fossé culturel entre les États-Unis et l'Europe. Son image sexuelle à l'écran attira l'attention des intellectuels français et elle fut décrite comme la « première femme libérée de la France d'après-guerre ».

Un terme à leur carrière
Les deux femmes ont en commun la fin prématurée de leur carrière d'actrice : la première dans des circonstances tragiques et la seconde par choix. Le matin du 5 août 1962, Marilyn Monroe fut retrouvée morte dans sa chambre par son psychiatre. Elle avait fait une overdose de médicaments prescrits par des médecins en raison de son haut niveau d'anxiété et de ses fréquentes sautes d'humeur. Bardot quitta en revanche la scène de sa propre initiative, en 1973, s'isolant dans une petite propriété qu'elle avait achetée dans le sud de la France et consacrant sa vie à la cause des droits des animaux. Elle considérait qu'il s'agissait pour elle « d'un moyen de sortir élégamment » de l'industrie du cinéma. Aujourd'hui, à l'âge de 83 ans, elle se concentre toujours sur sa cause et mène une vie paisible.






Ayant toutes les deux quitté le grand écran relativement tôt dans leur carrière, ces deux femmes resteront en un sens éternellement jeunes. Elles représentent un style plus vivant aujourd'hui que jamais. Quand une quelle célébrité aux cheveux blonds décolorés foule le tapis rouge, portant du rouge à lèvres écarlate, ne vous rappelle-t-elle pas Brigitte Bardot et Marilyn Monroe ?

Explorez les ventes hebdomadaires de photographie d’art de Catawiki, la plateforme de ventes aux enchères en ligne, afin de dénicher de magnifiques clichés de Brigitte Bardot et de Marilyn Monroe. Catawiki propose également des ventes hebdomadaires dans d'autres catégories telles que le design, la mode, les voitures de collection, le vin, les bijoux et bien plus encore.
 
Source : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0