Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le web en parle

Refuge animalier l'arche de Noé de l'UTAH (USA)

Publié le par Ricard Bruno

Partager cet article
Repost0

Canada Goose se passe de fourrure animale ! Mieux vaut tard que jamais !

Publié le par Ricard Bruno

Canada Goose se passe de fourrure animale ! Mieux vaut tard que jamais !

LASH INFO : Nous sommes ravis de partager la nouvelle que Canada Goose s'est engagé à mettre fin à la vente de fourrure d'ici 2022 ! Cette victoire est à 100 % le résultat de nombreuses années d'activisme implacable - une grande partie de celle-ci à New York à l'extérieur du magasin Canada Goose à Soho !

New York (CNN Business)Canada Goose is icing out the fur trims on its jackets.

The luxury clothier said Thursday it will stop buying fur by the end of this year and cease manufacturing fur products no later than the end of 2022.
Since the company's founding in 1957, wild coyote fur was the most-used fur trim for its parkas. Critics, including People for the Ethical Treatment of Animals, have been calling on the company for several years to stop using fur. PETA objects to how the coyotes are trapped and killed for their fur.
Canada Goose warned in its 2017 IPO filing that its reputation and sales could be hurt by protestors or animal welfare activists, who oppose the use of fur.
Thursday's announcement is part of Canada Goose's mission to become more sustainable. Earlier this year, it released it's "most sustainable parka to date" that uses 30% less carbon and requires 65% less water during production compared to its current parka. The Toronto-based company said it's committed to achieving net-zero carbon emissions by 2025.
Other companies have already committed to take real animal fur out of their inventories. In October 2019, Macy's (M) and Bloomingdale's announced that they would stop selling fur this year. Saks Fifth Avenue said in April it will stop selling animal fur products by the end of the 2022 fiscal year both online and in stores.

Le drapier de luxe a déclaré jeudi qu'il cesserait d'acheter de la fourrure d'ici la fin de cette année et cesserait de fabriquer des produits en fourrure au plus tard fin 2022.
Depuis la fondation de l'entreprise en 1957, la fourrure de coyote sauvage était la garniture de fourrure la plus utilisée pour ses parkas. Des critiques, dont People for the Ethical Treatment of Animals, demandent depuis plusieurs années à l'entreprise de cesser d'utiliser la fourrure. PETA s'oppose à la façon dont les coyotes sont piégés et tués pour leur fourrure.
Canada Goose a averti dans son dossier d'introduction en bourse de 2017 que sa réputation et ses ventes pourraient être affectées par des manifestants ou des militants du bien-être des animaux, qui s'opposent à l'utilisation de la fourrure.
L'annonce de jeudi fait partie de la mission de Canada Goose de devenir plus durable. Plus tôt cette année, il a sorti sa "parka la plus durable à ce jour" qui utilise 30% moins de carbone et nécessite 65% moins d'eau pendant la production par rapport à sa parka actuelle. La société torontoise a déclaré qu'elle s'était engagée à atteindre zéro émission nette de carbone d'ici 2025.
D'autres entreprises se sont déjà engagées à retirer de leurs stocks la vraie fourrure animale. En octobre 2019, Macy's (M) et Bloomingdale's ont annoncé qu'ils cesseraient de vendre de la fourrure cette année. Saks Fifth Avenue a annoncé en avril qu'elle cesserait de vendre des produits en fourrure animale d'ici la fin de l'exercice 2022, à la fois en ligne et dans les magasins.

Partager cet article
Repost0

La statue de Brigitte Bardot est recouverte d'or, inauguration imminente à Saint-Tropez

Publié le par Ricard Bruno

La statue de Brigitte Bardot est recouverte d'or, inauguration imminente à Saint-Tropez

Sublimée par le métal jaune, la statue de BB irradiera la place Blanqui. Inauguration samedi.

Pour la sculpture de Brigitte Bardot, l’or est venu de changer de peau. Après deux semaines d’un travail d’orfèvre, l’artisan doreur champenois Emilien Schaefer a achevé, en fin de semaine dernière, la pose des quelque 1.400 feuilles à 23,75 carats nécessaires pour recouvrir la divine silhouette et son coquillage du précieux métal jaune.

Cette pépite sera dévoilée aux yeux du public lors de l’inauguration officielle qui aura lieu ce samedi à 18h.

Le résultat est saisissant et ajoute une note d’aura à une icône qui n’en manque déjà pas. L’effigie de la star irradiera la place Blanqui.

Pour le plus grand plaisir du mari de Brigitte Bardot, qui se désolait de la dernière patine appliquée à la statue de bronze.

"De l’or pour une fille en or, le résultat est splendide!", s’enthousiasme Bernard d’Ormale. "Par contre, il va falloir mettre des barrières pour protéger cette beauté."

Enduite d’une eau gélatinée qui unifie la teinte de l’or, l’œuvre devrait également être protégée durablement. Croisons les doigts, car cette patine a coûté quelque 10.000 euros à son donateur.

Partager cet article
Repost0

Saint-Tropez. La statue de bronze de Brigitte Bardot restaurée et recouverte d’or

Publié le par Ricard Bruno

On m'a fait parvenir depuis quelques jours des visuels de la statue re dorée, mais j'ai promis de ne pas divulguer cette photo, je tiens parole..

*Bruno Ricard 

Saint-Tropez. La statue de bronze de Brigitte Bardot restaurée et recouverte d’or
Saint-Tropez. La statue de bronze de Brigitte Bardot restaurée et recouverte d’or

La statue de Brigitte Bardot installée à l’entrée de Saint-Tropez (Var) va être restaurée et recouverte d’or. Une maison de ventes aux enchères et un mécène payeront l’opération estimée à 10 000 €.

 

 

 

À Saint-Tropez (Var), la statue de Brigitte Bardot doit retrouver des couleurs. Et pas n’importe laquelle, puisqu’elle doit être recouverte d’or. En effet, elle est depuis quelques jours entre les mains de l’atelier Schaefer installé en Champagne, rapporte Var-Matin. Un calicot doit cacher l’œuvre pendant deux semaines, le temps de la restauration.

C’est le mari de Brigitte Bardot, Bernard d’Ormale, qui avait pour projet la restauration de cette statue. L’œuvre avait été inaugurée pour les 83 ans de « B.B » en septembre 2017.

Une opération à 10 000 €

« La dernière patine était vraiment dégueulasse. Et le climat marin n’arrangeait rien. La sculpture dessinée par Milo Manara et conçue à Pietrasanta n’était plus mise en valeur »,expliquait notamment Bernard d’Ormale. L’opération, estimée à 10 000 €, est financée par la Maison de ventes aux enchères Million et un mécène « admirateur de Brigitte ». La principale intéressée s’est dite « flattée » de cette attention et a remercié les personnes participant à cette restauration.

 

Celle-ci doit être réalisée en cinq étapes, dont la pose de feuilles d’or à 23,75 carats sur la silhouette et le coquillage.

 

 

Source de l'article : Cliquez ICI

 

 

Partager cet article
Repost0

Le trimaran à haute vitesse, Brigitte Bardot Sea Shepherd prend sa retraite !

Publié le par Ricard Bruno

Le trimaran à haute vitesse, Brigitte Bardot Sea Shepherd prend sa retraite !
Le trimaran à haute vitesse, Brigitte Bardot Sea Shepherd prend sa retraite !
Après 11 ans de protection de la faune marine à travers le monde, Sea Shepherd prend sa retraite du bateau moteur Brigitte Bardot des opérations. 🌊❤

Puerto Vallarta, Mexico – June 19, 2021 – After 11 years of protecting marine wildlife across the globe, Sea Shepherd is retiring the motor vessel Brigitte Bardot from operations. The 109-foot twin-engine trimaran has been sold to a private individual and is no longer part of the international Sea Shepherd fleet.

As Sea Shepherd expands its operations and continues to work in partnership with governments around the world, the Brigitte Bardot no longer meets the requirements necessary to participate effectively in upcoming operations.

The Brigitte Bardot has a long and celebrated history and has played a central role in numerous Sea Shepherd campaigns.

In July 1978, the vessel circumnavigated the world in 74 days, 20 hours, and 58 minutes, travel-ing over 22,600 nautical miles and setting a Guinness World Record. It has since circumnavi-gated the world six times.

Sea Shepherd acquired the ship in 2010 and named it Gojira (Japanese for Godzilla). It em-barked on its first campaign – Operation No Compromise – in pursuit of illegal Japanese whaling factory ships in the Southern Ocean Whale Sanctuary. The vessel set another world record on this campaign, traveling further south than any multihull yacht in history.

In 2011, the ship was renamed in honor of long-time Sea Shepherd supporter, actor, and animal rights activist, Brigitte Bardot.

Since its initial campaign, the Brigitte Bardot and its crew have defended pilot whales in the Faroe Islands on Operations Ferocious Isles and Sleppid Grindini, protected whales in the South-ern Ocean on Operations Divine Wind and Zero Tolerance, and saved marine wildlife in the Mediterranean Sea on Operations Mare Nostrum, Siracusa, and Bluefin. They have guarded endangered sea turtles and their eggs on Operation Jairo Caribbean and have monitored the rich waters of the Eastern Tropical Pacific on Operation Treasured Islands.

While no longer an active part of the fleet, the Brigitte Bardot remains a significant ship in Sea Shepherd history and will be fondly remembered by our captains, crews, and supporters worldwide.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Hommage de Michel Orso à Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Partager cet article
Repost0

Anglet : condamnée à une mort certaine, une vache fuit l'abattoir et prend la poudre d'escampette

Publié le par Ricard Bruno

Anglet : condamnée à une mort certaine, une vache fuit l'abattoir et prend la poudre d'escampette

Scène surréaliste lundi soir dans la ville d'Anglet (Pyrénées-Atlantiques), où une vache a fui les abattoirs pour échapper à la mort qui l'attendait. Elle a finalement été récupérée. Récit.

Elle a tout fait pour échapper à son triste destin !

Condamnée à une mort certaine, une vache a pris la poudre d’escampette en fuyant les abattoirs, semant quelque peu la panique.

La scène, assez rare, s’est déroulée à Anglet (Pyrénées-Atlantiques) et a contraint la municipalité à lancer un message d’alerte sur les réseaux sociaux, évoquant dans un premier temps la fuite d’un « taureau fougueux ».

Pour tenter d'échapper à son funeste destin, une vache fuit les abattoirs d'Anglet 

Il s’agissait en réalité d’une vache de race blonde d’Aquitaine pesant environ 600 kilos, comme l’ont précisé nos confrères de Ouest France.

Étant donné la situation et la confusion qui a régné dans la foulée, la Fondation Brigitte Bardot s’est proposée de recueillir l’animal pour lui éviter ainsi une issue funeste. En vain !

Des policiers, des pompiers ainsi qu’un vétérinaire se sont alors lancés à la recherche du bovin qui a finalement été neutralisé vers 21h, après deux heures de traque, à l’aide d’un tir hypodermique anesthésiant.

L’animal a finalement été rapatrié à l’endroit qu’il avait tenté de fuir, l’abattoir !

Source de l'article : Cliquez ICI

 
 
Partager cet article
Repost0

Un homme construit un lit sur roulettes à son chien vieillissant afin qu’il profite de ses derniers jours

Publié le par Ricard Bruno

Nous aimons tous nos animaux de compagnie et ils occupent naturellement une place particulière dans nos cœurs. Ils peuvent devenir nos meilleurs amis dans les jours de bonheur comme dans les jours de désespoir. Ils sont fidèles et sont toujours prêts à prouver leur affection envers leur maître adoré. C’est donc tout à fait normal d’en prendre soin le mieux possible du début jusqu’à la fin de leur vie !

 Dans cet article, nous avons choisi de vous raconter une histoire d’amour d’un homme qui a fabriqué un lit mobile à roulettes pour offrir à son chien ses dernières vacances. Un récit à la fois attendrissant et émouvant qui a fait le tour du monde !

Tom Antonino fabrique un lit mobile pour son chien Cocoa

Tom Antonino est un homme qui vit dans l’État de Georgie dans le sud des États-Unis. Il forme avec sa femme et son Chesapeake Bay Retriever Cocoa une famille heureuse. Tous les trois, ont l’habitude aussi de passer leurs vacances au bord de la mer avec leur chien à Virginia Beach.

Bien entendu leur chien ne les quitte jamais. Mais Cocoa est maintenant un vieux chien. En effet, il vient de fêter son 16e anniversaire et sa mobilité est maintenant très difficile, souvent impossible.

C’est alors que Tom Antonino a eu la formidable idée de lui fabriquer un lit mobile afin qu’il puisse comme d’habitude partir en vacances pour respirer une dernière fois les embruns de l’océan.

Un homme construit un lit sur roulettes à son chien vieillissant afin qu’il profite de ses derniers jours

Tom voulait absolument vivre une vie heureuse et normale vie pour les derniers instants de vie de Cocoa. C’est d’ailleurs ce qu’il a motivé à construire un lit mobile afin de promener son chien avec un maximum de confort !

 

Tom et sa femme ont alors songé à mettre au point un lit sur roulettes qu’ils pourraient tirer avec une simple corde pour transporter Cocoa. Lorsque la fabrication du lit mobile sur roulettes fut achevée, la petite famille a eu alors le bonheur de partir en vacances à Virgina Beach pour en profiter un maximum, une dernière fois…

Cocoa vit ses dernières vacances sous le soleil de Georgie

Au cours d’une de ses dernières balades, sur la plage de Virgina Beach, Tom, sa femme et Cocoa ont rencontré Carrie Copenhaver. La femme a été émue de voir la manière dont le chien était transporté avec un lit mobile. Elle a donc demandé à Tom si elle pouvait faire quelques photos du chien mourant, mais visiblement heureux. L’homme a bien entendu accepté sans hésitation.

Quelques jours après, Carrie Copenhaver a posté les photographies de Cocoa et de son lit mobile sur son mur Facebook. Tenez-vous bien,  e post a été partagé plus de 60 000 fois et a obtenu près de 4000 commentaires ! À noter aussi que cette histoire attendrissante a été relayée sur une chaîne de télévision locale américaine.

Depuis, le vieux Chesapeake Bay Retriever a rendu l’âme mais pour son plus grand bonheur, il a pu passer ces dernières vacances avec ses maitres adorés. Tom regrette encore la disparition de son chien mais il nous a confié qu’il aura toujours une place spéciale dans son cœur.

Cocoa est devenu un chien très célèbre sur Facebook. De retour de ses dernières vacances, il a vécu six mois sur son lit mobile et même s’il n’était plus capable de se déplacer en toute autonomie, sa vie a pu rester la plus normale possible jusqu’à son dernier souffle !

Bien sûr, le vieux chien ne pouvait plus sauter sur les gens pour leur dire bonjour comme il le faisait lorsqu’il était encore vigoureux. Mais il prenait un véritable plaisir à rencontrer les gens qui venaient le voir sur son lit à roulettes !

Tom et sa femme ont remercié Carrie d’avoir fait connaître cette histoire grâce au réseau social Facebook. C’est Lauren, la femme de Tom qui a d’ailleurs écrit un message sur la page pour apprendre la triste nouvelle et la mort du vieux Chesapeake Bay Retriever Cocao.

 Elle a écrit comme dernier message : « nous vous remercions tous d’avoir partagé cette histoire. Cocoa est aujourd’hui plus de ce monde mais ces derniers jours furent heureux jusqu’à la dernière seconde. Son souvenir restera pour toujours dans nos cœurs et même s’il nous manque beaucoup, il aura toujours une place à part dans notre famille ».

L’histoire du chien Cocoa nous rappelle bien entendu que la vie n’est pas éternelle. En moyenne, un  Chesapeake Bay Retriever a une espérance de vie comprise entre 10 et 13 ans. Toutefois, certains chiens de cette race vivent plus longtemps et il n’est pas rare de voir des Chesapeake Bay Retriever vivre jusqu’à 15 ou 16 ans.

Comme chez les humains, la longévité de la vie des chiens dépend en fait de plusieurs facteurs comme la génétique, l’alimentation ou encore  les soins médicaux apportés au cours de leur vie.

Les Chesapeake Bay Retriever ne sont pas les chiens qui ont la plus grande espérance de vie. D’ailleurs, pour votre information les chiens qui vivent le plus longtemps sont généralement les chiens qui pèsent moins de 10 kg et qui ont une petite taille.

Prendre soin des animaux de compagnie en fin de vie

Lorsque l’on adopte un animal de compagnie comme un chien ou un chat, nous savons qu’il faudra en prendre soin le mieux possible jusqu’à leurs derniers instants de vie. Dans le pire des scénarios, il faut faire appel à un vétérinaire pour euthanasier un animal qui aurait des douleurs insupportables.

Mais lorsque ce n’est pas le cas et que le chien ou le chat vit une vieillesse paisible, il est possible de leur offrir des derniers jours heureux. C’est d’ailleurs ce que nous montre l’histoire de Tom et de son chien adoré Cocoa.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

NON à l'abattage des renards du bois de Beauregard à la Celle Saint-Cloud

Publié le par Ricard Bruno

NON à l'abattage des renards du bois de Beauregard à la Celle Saint-Cloud

Une famille de renards vivants au bois de Beauregard à la Celle Saint-Cloud va être être abattue suite à la plainte d'une dizaine de riverains qui les accusent de tuer leurs animaux domestiques. Un lieutenant de louveterie a été sollicité afin de les abattre. Nous demandons l'annulation de cet abattage et qu'une solution pacifique soit trouvée. Les renards sont des animaux sauvages qui ne font qu'essayer de survivre. Prédateur de rongeurs, il évite leur prolifération. Parfois charognard, il participe à l’élimination des animaux malades et des cadavres, évitant ainsi les épidémies. Entre 600 000 et un million de renards sont déjà victimes de la chasse chaque année en France. Battues, tir de nuit, piégeage, déterrage… doit-on encore rajouter à ce massacre une famille de renards supplémentaires ? Les renards sont montrés du doigt car ils peuvent véhiculer l’échinococcose alvéolaire, zoonose transmissible aux humains et animaux domestiques. En ingérant les larves du parasite, présentes dans les viscères de rongeurs, des vers se développent dans leur intestin et ils deviennent ainsi contagieux. Mais, comme ce fut le cas durant la lutte contre la rage, les opérations d’abattage massif des renards sont inefficaces et contre-productives. Selon le document de l’OFB de 2016 : « Dans l’état actuel des connaissances, l’efficacité du contrôle des populations de renards pour diminuer les risques pour l’homme n’est pas démontrée car le territoire reste contaminé du fait de la résistance du parasite dans le milieu extérieur et de la présence de rongeurs, hôtes intermédiaires indispensables au cycle de la maladie. » Des études ont ainsi démontré l’efficacité d’antiparasitaires et de vermifuges à titre préventif ou en traitement chez les animaux sauvages comme domestiques. Ces solutions sont également efficaces en ce qui concerne la gale sarcoptique, infestation que l’on retrouve chez les animaux sauvages et les chiens. Cette maladie est transmissible aux humains mais ils n’en sont pas affectés car les parasites meurent dans leur peau. Aux noms des animaux, reconnus comme êtres doués de sensibilité dans le code civil et par la science (Déclaration de Cambridge), et de la sauvegarde de la biodiversité nous demandons à Monsieur Le Maire Olivier Delaporte de trouver une solution pacifique afin que ces renards soient épargnés. Une solution telle qu'un trappage afin de les relâcher dans un bois environnant dans lequel ils ne gêneront personne est possible. Des associations s'occupant de la faune sauvage tels que Faune Alfort ou l'ASPAS pourraient sans doute participer à ce sauvatage. Tuer, massacrer, est la solution de facilité. Non à l'abattage de la famille de renards du bois de Beauregard, oui à une solution pacifique.

Partager cet article
Repost0