Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le web en parle

En 1961, Michel Subor et Brigitte Bardot dans un tête-à-tête torride

Publié le par Ricard Bruno

Michel Subor et Brigitte Bardot sur le tournage du film «La Bride sur le cou» de Roger Vadim, en janvier-février 1961.

Michel Subor et Brigitte Bardot sur le tournage du film «La Bride sur le cou» de Roger Vadim, en janvier-février 1961.

En 1961, Michel Subor se retrouvait dans un tête-à-tête torride avec Brigitte Bardot, dans «La Bride sur le cou». L’acteur nous a quittés cette semaine... Avec Rétro Match, suivez l’actualité à travers les archives de Paris Match.

L'acteur Michel Subor est décédé lundi 17 janvier, à l’âge de 86 ans. En 1960, cet ancien camarade de Belmondo au Conservatoire avait été repéré par Jean-Luc Godard pour interpréter son «Petit Soldat», un déserteur de la guerre d’Algérie passant au service d’un groupuscule d'extrême-droite, avant de tomber amoureux de la belle Anna Karina. Le film sera interdit par la censure pendant deux ans, avant de sortir en 1963. En attendant, Brigitte Bardot, ayant vu le film, avait également remarqué le toujours débutant Michel Subor. En 1961, «BB» lui avait confié le rôle de son amant dans «La Bride sur le cou» dont, productrice, elle avait confié la réalisation à son ancien époux, Roger Vadim. À cette occasion, Match avait dressé le portrait de ce jeune premier…

C'était un garçon qu'on voyait aux terrasses de Saint-Germain-des-Prés. Il avait été un peu reporter, un peu élève au Conservatoire. S'il y avait la photo de BB dans les chambres qu'il partageait avec des copains, c'est parce que BB fait partie de la mythologie de ce monde-là. Il rêvait d'aventure, n'importe laquelle - et c'est par hasard que l'aventure a été pour lui le cinéma. Le jour où Jean-Luc Godard, à une table de restaurant, lui a dit : « Vous êtes le visage que je cherche pour « le Petit Soldat ».

Six mois plus tard, BB, en voyant ce petit soldat interdit par la censure, s'écria à son tour :

- Voilà le partenaire de mon prochain film !

Le prochain film s'appelait « la Bride sur le cou ». La production de « la Bride sur le cou » téléphona aussitôt à Michel Subor pour l'informer que Brigitte Bardot souhaitait qu'il fût celui qui, pour la caméra, la prendrait dans ses bras pendant quarante jours de tournage.
Il touchera pour cela 2 millions et demi : une sorte de cachet de débutant.

Ce garçon de vingt-cinq ans restera donc encore longtemps à moitié étudiant pauvre. Il n'a pas de voiture. Il méprise un peu l'argent. En sortant de chez Vadim, il a dit : « C'est beau, mais c'est trop riche. »

Michel Subor, vedette sans l'avoir voulu, continue à lire des romans pendant le déjeuner sans regarder son assiette et à rêver de choses lointaines. Il ne s'émeut pas.
On est venu le chercher. On lui a signé un contrat. Il joue la comédie. Rien de plus.
C'est d'ailleurs ce qu'il n'aime pas. Au Conservatoire - où il entra et dont il sortit en même temps que Belmondo - on voulait lui apprendre à parler. Il estimait, lui, que le métier d'acteur, c'était surtout de savoir rester debout, s'asseoir, ouvrir une porte, sans rien dire.

- Regardez Humphrey Bogart, dit-il. Même quand il ne faisait rien, il était admirable.

Ce Michel Subor, jeune premier choisi par BB, joue en réalité le rôle du Huron de Voltaire entraîné dans un studio à la suite d'un quiproquo machiné par le hasard.

C'est pourquoi il n'attache pas d'importance à ce grand événement qu'est l'apparition brusquée de Vadim, premier mari de Brigitte, à la tête de la mise en scène de ce film.

C'est Annette Vadim qui a décroché le téléphone quand Brigitte a appelé Vadim chez lui. Vadim était allongé sur le lit à colonnes de la chambre bleue de son appartement de Boulogne.

Au bout du fil était BB, femme d'affaires, BB producteur de « la Bride sur le cou ». Elle a mis 200 millions de dollars dedans.

Elle aime ce scénario de Jean Aurel commencé l'année dernière, inspiré à l'origine par l'histoire d'une strip-teaseuse, puis privé de la stripteaseuse par le triomphe de « la Vérité », qui fait de Bardot une vraie comédienne et lui interdit maintenant le déshabillé systématique.

Elle aime aussi Jean Aurel, jeune réalisateur d'avenir, mais BB producteur s'est tout à coup rendu compte, au moment de commencer à tourner, qu'elle allait risquer beaucoup d'argent dans un film où il n'y avait pas d'autre vedette qu'elle.

Alors elle a téléphoné à Vadim. S'il acceptait « la Bride sur le cou », film d'inconnus, deviendrait un événement cinématographique : BB recommence à tourner avec Vadim, son ex-mari.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

310 chats errants recensés et stérilisés à Villefranche

Publié le par Ricard Bruno

C'est le résultat d'un recensement effectué par la commune qui a rencontré le collectif Chats libres de Villefranche vendredi 14 janvier.

310 chats errants recensés et stérilisés à Villefranche

Peu de communes sont épargnées par la problématique des chats errants. Villefranche ne fait pas exception. Vendredi dernier, la Ville a reçu le collectif Chats libres de Villefranche à l'hôtel de ville. L'occasion pour la municipalité de faire le point sur sa gestion de la question.

Au total, 310 chats ont pu être attrapés sur la commune. Des chats errants, donc, capturés avec le concours de bénévoles et de mères nourricières qui connaissent les quartiers. Les animaux, une fois identifiés, ont été soignés par le vétérinaire Gilles Pernoud.

L'adjoint au maire délégué à la sécurité en charge du dossier, Alexandre Portier, a salué un "partenariat exceptionnel mis en place par la Ville avec la Société protectrice des animaux (SPA) et la Fondation Brigitte Bardot" qui permet ensuite de "stériliser" les animaux.

Des chats importants sur le plan sanitaire

Le procédé a évidemment pour but d'éviter toute reproduction anarchique et prolifération de ces félins qui ont, pour la plupart, été abandonnés. Une fois cette première étape effectuée, les chats sont relâchés dans la nature dans le but de profiter de leur statut de prédateurs naturels de rongeurs, prolifrateurs de maladies.

Dès lors, leur statut change de "chats errants" à "chats libres". La Ville devient donc propriétaire de ce qu'elle qualifie de "brigade féline". En 2021, 70 chats errants ont été stérilisés avec l'aide du collectif.

Une nouvelle campagne d'identification et de stérilisation aura lieu cette année. Elle sera lancée au mois de mars sur les secteurs de Béligny, du Bordelan, du quartier de la Quarantaine et aux abords du centre-ville.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Finistère : un homme condamné après la découverte de 44 pythons chez lui

Publié le par Ricard Bruno

Finistère : un homme condamné après la découverte de 44 pythons chez lui

Un habitant de Douarnenez a été condamné à de la prison avec sursis pour la possession de 44 pythons et de plusieurs iguanes alors qu’il n’avait pas d’autorisation.

Le chiffre est impressionnant. Un habitant de Douarnenez (Finistère) a écopé d’une peine de prison avec sursis, cette semaine, pour la possession d’un grand nombre de pythons et iguanes alors qu’il n’en avait pas l’autorisation, rapporte France Bleu ce mercredi.

Le propriétaire, un quadragénaire, disposait de 44 pythons et de plusieurs iguanes « répartis dans six terrariums », a fait savoir la gendarmerie du Finistère sur son compte Facebook. Elle en avait fait la découverte en juin dernier.

Autorisation nécessaire

Or, la possession de ces deux espèces - qui font partie de la catégorie des NAC, nouveaux animaux de compagnie - est soumise « à un régime d’autorisation de détention », ont précisé les forces de l’ordre. Ce dont ne disposait pas le Breton.

Ce lundi, il a donc été condamné à huit mois de prison avec sursis et à payer une amende de 150 euros. Il a, par ailleurs, été contraint à dédommager la fondation Brigitte Bardot et l’association Robin des Bois, « à hauteur de 300 euros », ont complété les gendarmes du Finistère sur leur compte Facebook.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Qui se souviendra de Giuseppe Belvédère?

Publié le par Ricard Bruno

Qui se souviendra de Giuseppe Belvédère?

Bonjour à tous

Je reprends l'intégralité du texte de Sandrine Rizzoto, grande amie des animaux depuis toujours.

Le texte a été rédigé sur le mur Facebook de SR

Bruno Ricard 

Qui se souviendra de Giuseppe Belvédère ❓
Monsieur Pigeons est décédé.
Il a été expulsé de son logement dans le 4ème arrondissement de Paris parce qu’il nourrissait les pigeons.😡
Un ancien trader.
Il a SURvecu dans une camionnette, été comme hiver.
Il vient d’y être retrouvé mort.
Des pourritures lui ont fait vivre un enfer durant des années ❗️
Pneus régulièrement crevés, excréments étalés sur ses vitres et poignées de portes, sa camionnette mise en fourrière pendant qu’il nourrissait les oiseaux à Beaubourg, retraite bloquée. 👿
Sa corneille apprivoisée volée ce qui lui a déchiré le coeur.😭
Cet homme a tout enduré par amour des oiseaux.
Trop tard pour le pleurer.😩
Merci à tout ceux qui l’ont aidé, notamment pour sortir sa camionnette de la fourrière avec oiseaux en soin à l’intérieur, à ceux qui ont participé inlassablement pour les pneus.
Merci à https://www.facebook.com/profile.php?id=100000755919161 qui a accompagné son corps et qui a sauvé avec des amis les oiseaux en soins dans son épave. 🙏
Une énorme pensée pour les oiseaux qui sont aujourd’hui, en hiver, orphelins et affamés.😭
Partager cet article
Repost0

Caen. Jugé pour avoir laissé deux moutons cinq jours dans un camion

Publié le par Ricard Bruno

 Un homme est jugé mercredi 12 janvier, au tribunal de police de Caen, pour avoir laissé deux moutons enfermés pendant cinq jours dans un camion

Caen. Jugé pour avoir laissé deux moutons cinq jours dans un camion

Un homme est jugé mercredi 12 janvier, au tribunal de police de Caen, pour avoir laissé deux moutons dans un camion pendant cinq jours. Les faits remontent à l'après-midi du 29 juillet 2020, à Caen.

Depuis plusieurs jours, l'association Stéphane Lamart, de défense des droits des animaux, recevait de nombreux appels signalant deux moutons enfermés dans un véhicule. Selon les informations communiquées par l'association, le camion était garé en plein soleil depuis cinq jours et les animaux n'avaient ni eau ni nourriture. À la suite de l'alerte, une enquêtrice bénévole de la structure s'était rendue sur place pour constater les faits. Après quoi, la Direction départementale de la protection des populations du Calvados s'était rapidement déplacée, avec un équipage de la police nationale. Les deux animaux avaient été pris en charge par la Fondation Brigitte Bardot.

Mardi 11 janvier, l'association Stéphane Lamart précisait que "le propriétaire avait acheté les moutons pour les égorger lors de l'Aïd-El-Kébir [fête musulmane célébrant la fin du Ramadan]".

L'association Stéphane Lamart a porté plainte contre l'individu pour mauvais traitements infligés sans nécessité à un animal. Le jugement devrait être annoncé ce mercredi 12 janvier.

Source de l'article : Cliquez ICI

Les animaux ont été pris en charge par la fondation Brigitte Bardot

Partager cet article
Repost0

LA FBB SOUTIENT L’ASSOCIATION ROBIN DES BOIS DEPUIS 2018

Publié le par Ricard Bruno

LA FBB SOUTIENT L’ASSOCIATION ROBIN DES BOIS DEPUIS 2018
Engagée au niveau international contre le trafic d’espèces en danger, la FBB soutient l’association Robin des Bois depuis 2018 via le financement de la publication trimestrielle « A la Trace » (versions française et anglaise) qui traque au niveau international les actes de braconnage et de contrebande d’espèces animales menacées en lien avec les autorités de contrôles (douanes, agents CITES…).

Ce travail de recherche, très apprécié par les autorités, acquiert une renommée croissante et son utilité se confirme encore davantage lors de la crise du Covid-19.

Robin des Bois a été fondé en France en 1985 par des pionniers de la défense de l’environnement.
L’association a pour objectif la protection de l’Homme et de l’environnement par toutes formes de réflexion et d’actions non violentes : investigations de terrain, synthèses bibliographiques, publication de rapports, diffusion de communiqués, courriers aux autorités, participation régulière à une dizaine de groupes de concertation institutionnels et à des conventions internationales.

L’ONG mobilise des arguments techniques, historiques, géographiques, parfois philosophiques, dans le souci du concret et du constructif.

Robin des Bois est aidé par un réseau national et international de sympathisants et de professionnels du monde maritime, de la lutte contre la criminalité environnementale, des risques, des déchets et des sites pollués. L’association n’est alliée à aucun parti politique. Ses campagnes imposent de la persévérance et s’inscrivent sur le long terme.

Robin des Bois agit aussi en justice et a contribué au succès du procès historique de la marée noire de l’Erika, sans l’aide d’un avocat. L’association est agréée au titre de la protection de l’environnement et a également le statut d’observateur à la CITES.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Affichettes des films de Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Affichette School for love 25,3 cm x 20,2 cm (Usa)

Affichette School for love 25,3 cm x 20,2 cm (Usa)

Affichettes That naughty girl  25,3 cm x 20,2 cm (Usa)
Affichettes That naughty girl  25,3 cm x 20,2 cm (Usa)
Affichettes That naughty girl  25,3 cm x 20,2 cm (Usa)
Affichettes That naughty girl  25,3 cm x 20,2 cm (Usa)
Affichettes That naughty girl  25,3 cm x 20,2 cm (Usa)
Affichettes That naughty girl  25,3 cm x 20,2 cm (Usa)
Affichettes That naughty girl  25,3 cm x 20,2 cm (Usa)
Affichettes That naughty girl  25,3 cm x 20,2 cm (Usa)

Affichettes That naughty girl 25,3 cm x 20,2 cm (Usa)

Affichettes Ti  ta to (Le trou Normand)  25,3 cm x 20,2 cm (Usa)
Affichettes Ti  ta to (Le trou Normand)  25,3 cm x 20,2 cm (Usa)
Affichettes Ti  ta to (Le trou Normand)  25,3 cm x 20,2 cm (Usa)

Affichettes Ti ta to (Le trou Normand) 25,3 cm x 20,2 cm (Usa)

Partager cet article
Repost0

Un long dossier fait de rebondissements

Publié le par Ricard Bruno

Un long dossier fait de rebondissements

Décembre 2020, du côté de la commune de Wambrechies, dans le département du Nord, une pétition en ligne est lancée par Marion Pécher, de l’École du chat à Marcq-en-Barœul. L’auteure de la pétition vient dénoncer « La ferme de l’horreur », et recueille plus de 125.000 signatures. Selon des militants de la cause animale, des vaches y étaient maltraitées. Une enquête avait été ouverte le 8 janvier 2021. Il avait alors été déterminé qu’il n’y avait pas de danger imminent pour les bêtes, mais certainement des négligences de la part des deux frères éleveurs.
Février 2021, une cagnotte est mise en ligne et récolte environ 22.000 euros dans le but de sauver les animaux en assurant leur transfert dans un refuge. L’objectif était de confier les vaches à la Fondation Brigitte Bardot qui se proposait garante pour les accueillir.
Fin février, coup dur pour les défenseurs de la cause qui apprennent que les éleveurs ont fait le choix de vendre le troupeau à un abattoir au lieu du refuge.
L’histoire ressort en septembre lorsqu’on apprend que quatre bovins ont été épargnés. Deux vaches qui étaient en gestation et qui ont vêlé, n’ont pas pu être envoyées à l’abattoir. Après la décision de la procureure de Lille de saisir les quatre bovins, il a été décidé de leur transfert vers le refuge de la Ferme des Oliviers.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot en couverture de la revue GALA de cette semaine...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot en couverture de la revue GALA de cette semaine...
Partager cet article
Repost0