Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le web en parle

En Creuse, le petit poney sauvé par une chaîne de solidarité

Publié le par Ricard Bruno

Le petit poney sauvé par Julie Nicolas et de précieuses aides • © Julie Nicolas Creuse

Le petit poney sauvé par Julie Nicolas et de précieuses aides • © Julie Nicolas Creuse

Il est 7 heures ce dimanche matin, 2 mai 2021, Julie Nicolas, une habitante de La-Celle-Sous-Gouzon (Creuse) circule dans un épais brouillard sur la D997. Elle part aider sa belle-mère à déménager. À l'arrière de sa voiture se trouve sa petite fille.

Dans la brume elle aperçoit une masse sombre sur le bas-côté : "J'ai tout de suite pensé que cela pouvait être un humain. J'ai fait demi-tour pour revenir à sa hauteur. Quoi qu'il arrive je m'arrête toujours dans ces cas-là."

C'était un petit poney. "Il essayait de se relever mais n'y parvenait pas. Il perdait du sang. Il s'était clairement fait percuter par une voiture, il y avait des traces de phare éclaté, des traces de pneus et des poils incrustés dans le goudron."

Rapidement un autre automobiliste s'arrête à son tour, il va aider Julie à mettre le poney sur le bas-côté, en sécurité. Julie a des couvertures dans sa voiture, elle va couvrir le petit animal. "Il perdait du sang au niveau de la tête et de l'anus, il avait une patte toute raide et il gémissait beaucoup le pauvre."

Les pompiers sont prévenus, ils envoient un de leurs collègues qui est vétérinaire.

Un petit poney percuté par un véhicule et laissé agonisant sur la routeUn petit poney percuté par un véhicule et laissé agonisant sur la route  © Sanctuaire d'Aiseirigh - facebook

 

Pendant ce temps plusieurs personnes vont s'arrêter pour proposer leur aide. Parmi eux, une voisine du propriétaire du poney. Elle le reconnaît, elle sait à qui il appartient et précise qu'il divague souvent, même si la mairie l'a signalé à son propriétaire...

Julie est attendue, sa fille pleure à l'arrière de la voiture, elle doit partir, elle sait le poney en sécurité et entre de bonnes mains.

"J'ai pensé à lui toute la matinée, j'en voulais à l'automobiliste qui l'a percuté et qui ne s'est pas arrêté pour le mettre en sécurité. Ce n'était pourtant pas grand chose à faire, il n'était pas plus gros qu'un chevreuil, pas compliqué à déplacer, il aurait pu agoniser là pendant des heures."

 

Plus tard dans la journée Julie va recevoir des nouvelles du petit poney de la part de la voisine, il n'a rien de cassé, mais il n'est pas sorti d'affaire, il peut avoir une hémorragie interne. Il est en observation et a été ramené chez son propriétaire par les pompiers.

Mais Julie souhaite faire plus. "J'aimerais aller voir le propriétaire du poney pour lui proposer mon aide pour arranger sa clôture, il est possible qu'il ne puisse pas le faire seul. Je peux même lui proposer d'adopter son poney s'il a des difficultés à s'en occuper."

Parce que Julie Nicolas n'en n'est pas à son premier sauvetage. Julie est la fondatrice du Sanctuaire d'Aiseirigh, une association de sauvetage des animaux, basée à La-Celle-Sous-Gouzon. À son actif plus de 100 sauvetages, des chiens, des chats et des équidés.

À l'heure qu'il est, le petit poney n'est pas tiré d'affaire. Mais il a désormais un ange gardien, Julie. Julie Nicolas et son Sanctuaire d'Aiseirigh (la renaissance en Gaëllique) que nous ne manquerons pas de vous présenter très prochainement. 

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Sauvetage de la fondation Brigitte Bardot ce mardi 04 mai 2021

Publié le par Ricard Bruno

Sauvetage de la fondation Brigitte Bardot ce mardi 04 mai 2021
Ce mardi 4 mai, la est intervenue dans le Nord afin de secourir 4 #chevaux, 4 #chiens, 1 #oie et 1 #chèvre à la demande de la #DDPP du département.
Les #animaux étaient maintenus enfermés dans une pièce insalubre et délabrée qui servait de « décharge », au domicile de la propriétaire. Le sol était recouvert de déchets alimentaires, plastiques et d’excréments.
La propriétaire faisait l’objet d’une enquête depuis plusieurs années et était connue des services de Police.
Les animaux quant à eux, sont désormais dans l’arche de BB où ils vont bénéficier des meilleurs soins.
Source : Fondation Brigitte Bardot
Sauvetage de la fondation Brigitte Bardot ce mardi 04 mai 2021
Sauvetage de la fondation Brigitte Bardot ce mardi 04 mai 2021
Sauvetage de la fondation Brigitte Bardot ce mardi 04 mai 2021
Sauvetage de la fondation Brigitte Bardot ce mardi 04 mai 2021
Sauvetage de la fondation Brigitte Bardot ce mardi 04 mai 2021

Interview de Pascal Louvrier pour la sortie du livre sur Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Ce chien au cœur brisé va tous les jours visiter la tombe de son maître

Publié le par Ricard Bruno

Ce chien au cœur brisé va tous les jours visiter la tombe de son maître

Ce chien fidèle a été extrêmement attristé par la mort de son maître. Il a perdu l’appétit et disparaissait tous les jours de chez lui. Personne ne savait où il allait…

Cette histoire a commencé en Turquie. Un homme nommé Oztuk Ismail a trouvé dans la rue un chiot errant et l’a emmené chez lui. Il a appelé son animal de compagnie Zozo. Le chien était très attaché à son maître et adorait passer le temps avec lui, car Oztuk le traitait avec amour.

Oztuk Ismail est décédé le 10 février 2014. Ce décès était inattendu, et a bouleversé toute sa famille. Zozo a été le membre de la famille le plus atteint : ces deux dernières années, il a fait une dépression, après avoir perdu son ami humain. Le chien a très mal vécu la disparition de son maître bien aimé.

La veuve et le fils de Oztuk ont remarqué que le chien disparaissait tout le temps de la maison. À la fin de la journée, il rentrait, mais on ne savait pas d’où.

Un jour, Oztuk Zafer, le fils d’Oztuk Ismail, a décidé d’aller à la tombe de son père et a remarqué de loin un animal couché sur le dessus de la tombe. En se rapprochant, il a vu Zozo. Chaque jour, depuis 2 ans Zozo venait s’étendre sur la tombe, inconsolable. Le fils a compris que son père manquait beaucoup à Zozo.

Le fils raconte que la toute première fois, c’est lui qui a emmené le chien à la tombe de son père. Mais personne ne s’attendait à ce que Zozo déciderait d’aller tous les jours au cimetière situé au bout du village pour visiter son ami, sous la pluie ou au soleil.

Bien que l’animal ne puisse parler, il continue à montrer de l’amour pour son maître à travers des actions similaires.

L’ancien maître qui devait être un homme merveilleux, a sûrement mérité une telle amitié et un tel dévouement de son chien.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Partager cet article
Repost0

Tchad : Brigitte Bardot rend hommage au président Idriss Deby

Publié le par Ricard Bruno

Tchad : Brigitte Bardot rend hommage au président Idriss Deby
Dans un communiqué de presse rendu public le 27 avril 2021, la présidente de la Fondation éponyme rappelle que Tchad doit rester une terre de protection des éléphants d’Afrique.
Aux yeux de Brigitte Bardot, le défunt président Idriss Deby Itno a démontré qu’avec une volonté politique, il est possible de sauver les espèces de la faune sauvage, menacées de disparition, particulièrement les éléphants du Tchad. « Couper un arbre et tuer un animal sauvage est un crime », cette parole d’Idriss Deby Itno, prononcée à la fin de son dernier mandat, en novembre 2020, sonne, pour Brigitte Bardot, comme un héritage politique.
« Idriss Deby Itno était profondément attaché à l’environnement de son pays, il a su prendre des mesures fortes pour sauver les éléphants du Tchad et éradiquer le braconnage de son pays. En cela, le Tchad fait exception et est un exemple pour l’Afrique », peut-on apprendre du communiqué de presse.

C’est pour cela qu’un hommage est rendu à l’ancien président du Tchad. Brigitte Bardot encourage ses successeurs à suivre son exemple, ceci aux côtés notamment de tous les acteurs de terrain, dont Stéphanie Vergniault, présidente fondatrice de « SOS éléphants du Tchad ». « Cette lutte acharnée contre les fossoyeurs de la nature ne doit pas disparaître avec le président Idriss Deby Itno », souhaite la présidente de la Fondation Brigitte Bardot.

Enfin, elle lance un appel aux futurs dirigeants du Tchad « afin qu’ils agissent avec force pour empêcher la disparition de l’éléphant d’Afrique. C’est un combat difficile, indispensable… ». L'icône mondiale du cinéma français milite pour la continuation du partenariat entre les autorités et « SOS éléphants du Tchad », une ONG présente sur le terrain depuis plus d’une décennie, et qui opère dans la préservation de cette espèce protégée.
 

NEWS MARS ET AVRIL association Papaye

Publié le par Ricard Bruno

NEWS MARS ET AVRIL association Papaye
NEWS MARS ET AVRIL association Papaye
NEWS MARS ET AVRIL association Papaye
NEWS MARS ET AVRIL association Papaye
NEWS MARS ET AVRIL association Papaye
NEWS MARS ET AVRIL association Papaye
NEWS MARS ET AVRIL association Papaye
NEWS MARS ET AVRIL association Papaye
NEWS MARS ET AVRIL association Papaye
NEWS MARS ET AVRIL association Papaye
NEWS MARS ET AVRIL association Papaye
NEWS MARS ET AVRIL association Papaye
NEWS MARS ET AVRIL association Papaye
NEWS MARS ET AVRIL association Papaye
Partager cet article
Repost0

Joséphine, le phoque star de la Rance, est morte ce dimanche matin

Publié le par Ricard Bruno

Joséphine, le phoque star de la Rance, est morte ce dimanche matin

La "mascotte de la Rance" est morte ce dimanche 25 avril sur plage du Moulin à Binic-Étables-sur-Mer (Côtes-d'Armor). Le veau marin était âgé de 21 ans et avait été retrouvé trois semaines plus tôt, en petite forme, à Cancale (Ille-et-Vilaine).

Elle était arrivée depuis plus jours sur les plages de Binic-Étables-sur-Mer (Côtes-d'Armor). Affaiblie, en fin de vie, Joséphine, le phoque de la Rance, vivait ses derniers jours. Elle a été retrouvée morte sur la plage du Moulin dimanche 25 avril en début de matinée. 

L'association demandait un périmètre pour la laisser se reposer

"C'était la mascotte de la Rance ! Il y a un peu d'affect à la voir partir", confie Gaël Gauthier de l'association de protection des animaux Al Lark. Il a été prévenu ce dimanche matin vers 8h15. La veille, le responsable du port de Binic-Étables-sur-Mer l'a appelé suite à de nombreuses sollicitations de passants. 

Il faut dire que Joséphine, surnommée "L9", ne bougeait plus beaucoup. "Elle montrait des signes de souffrance réelle. J'avais préconisé de la laisser, mais malheureusement ça n'a pas été fait, elle a été remise à l'eau plusieurs fois à l'aide d'un tractopelle", regrette Gaël Gauthier qui avait demandé la mise en place d'un périmètre de 10 mètres autour du veau marin pour le laisser se reposer. Selon lui, Joséphine montrait des signes de faiblesse au niveau des reins.

 

Trois semaines plus tôt, l'association Al Lark avait retrouvé le veau marin à Cancale (Ille-et-Vilaine), au niveau de Port-mer. "Elle avait repris du poil de la bête", se souvient Gaël Gauthier. Avant cet épisode, Joséphine avait été prise en charge dans les locaux d'Oceanopolis à Brest (Finistère) durant trois mois pour être soignée, après avoir été aperçue en juillet 2020, affaiblie.

La carcasse de l'animal a été récupérée par la ville, une autopsie va être réalisée au cours des prochains jours. 

 

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Maltraité en Guadeloupe, Gamin commence une nouvelle vie de chien-flic en Normandie

Publié le par Ricard Bruno

Maltraité en Guadeloupe, Gamin commence une nouvelle vie de chien-flic en Normandie

Gamin, jeune berger malinois, a été sauvé d’un triste sort en Guadeloupe, avant d’intégrer une unité de police à Caen (Calvados), qui l’a formé à son nouveau travail de chien de patrouille.

Gamin n’allait pas rester tout seul dans ce bois. Découvert à la mi-janvier 2021, ce berger malinois est alors attaché à un arbre, amaigri, derrière une plage de la commune du Moule, au nord-est de la Guadeloupe.

« Des touristes l’avaient signalé à Secours Animaux Guadeloupe, une association avec qui on collabore depuis décembre 2019, raconte Vanessa Pecullo, bénévole du refuge SPA (indépendante) de Verson, près de Caen (Calvados). Il était attaché depuis si longtemps avec le même collier, qu’il lui était rentré dans la peau. » Presque adulte, l’animal pèse pourtant à peine 19 kg.

Le collier que le berger a porté pendant plusieurs mois, attaché à un arbre, avait fini par rentrer dans sa peau. (Photo : Ouest-France)

Gamin lorsqu’il a été récupéré en Guadeloupe : très amaigri comme on le voit avec le dessin de ses côtes, il pesait à peine 19 kg. (Photo : Ouest-France)

À la mi-janvier 2021, les membres de l’association de Guadeloupe entament des discussions avec le propriétaire du malinois visiblement maltraité, pour le récupérer. Négociation peu évidente de prime abord, l’homme venant à leur reconnaître être armé d’un sabre… Il finit par se laisser convaincre de leur remettre Gamin.

 

Pas facile à recaser

Commence alors un étonnant parcours pour ce chien rescapé. Secours animaux Guadeloupe ne dispose pas de véritable refuge avec des boxes pour garder les animaux recueillis : elle les confie à des familles d’accueil. Mais prendre chez soi un tel spécimen, qui a été maltraité, n’est pas évident : « Le malinois est un chien de travail, rappelle Vanessa, de la SPA. Si vous ne l’occupez pas, il peut occasionner de gros dégâts. »

Quand les Antillais évoquent son cas avec les Normands, ces derniers songent tout de suite à une orientation pour le quadrupède, inépuisable par sa génétique : l’unité canine de la police de Caen en Normandie par l’intermédiaire du refuge de Verson, distant d’une dizaine de kilomètres, qui travaille depuis plusieurs années avec ce service.

Comme quatre à cinq chiens par mois, en moyenne, Gamin prend l’avion pour Paris, après avoir subi vaccins et tests médicaux. Il traverse l’Atlantique sur un vol de fret, en partenariat avec une compagnie aérienne. Il est ensuite récupéré, avec ses compagnons de voyage, par les bénévoles de la SPA de Verson. « Il est parti directement à la police, vu son âge et son comportement », précise Vanessa.

Le berger malinois avec les deux dresseurs de l’unité canine de la police de Caen. (Photo : Ouest-France)

Une seconde chance pour des chiens difficiles

Xavier et Olivier, les deux dresseurs de l’Unité canine légère (UCL) de la police de Caen ont aussitôt vu qu’il avait du potentiel : en plus des sept chiens de leur service, les fonctionnaires forment des canidés pour d’autres unités, comme ils nous l’expliquaient fin décembre 2020, lors du reportage que nous leur avions consacré. Et la SPA est l’un de leur partenaire préféré ! « On offre à ces chiens une seconde chance : sinon, pour certains qui ont un comportement incompatible avec l’intégration dans une famille, ce serait l’euthanasie. »

Reprise de poids

Gamin est de ceux-là, même si le duo a découvert, en lui, « un chien très gentil, pas agressif, très sport dans les exercices ». Pendant un mois et demi, il a rapidement intégré son rôle de chien de défense-intervention : il accompagnera des policiers durant leurs patrouilles. Le berger malinois, à bientôt deux ans et demi, s’est également remplumé, grâce aux bonnes gamelles de l’unité canine : « On l’a pesé mercredi, il faisait 24 kg, et ça va encore monter. »

amin avec Xavier, l’un des deux dresseurs du berger malinois, dans l’unité de police de Caen (Calvados), qui l’a formé à son nouveau travail de chien de patrouille. (Photo : Ouest-France)

 

Ce lundi 26 avril, Gamin est parti terminer son cursus au centre de formation de la police à Oissel, près de Rouen, où il composera probablement un binôme avec un maître-chien fraîchement émoulu. Pour démarrer, sur le terrain, sa nouvelle vie de chien-flic, loin de son calvaire des tropiques.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0