Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1993 articles avec le web en parle

Brigitte Bardot Inédit et exclusif ! uniquement sur le blog Brigitte Bardot !

Publié le par Ricard Bruno

Extrait du documentaire sur Brigitte Bardot qui sera diffusé fin novembre 2016 sur France 3 suivit du film "En cas de malheur"

Bruno Ricard

Partager cet article

Repost 0

Armani renonce à la fourrure pour ses collections !

Publié le par Ricard Bruno

Sous les applaudissements, Giorgio Armani, lors de la présentation de sa collection femmes automne-hiver 2016-2017, à la Fashion Week de Milan.

Sous les applaudissements, Giorgio Armani, lors de la présentation de sa collection femmes automne-hiver 2016-2017, à la Fashion Week de Milan.

Dans un accord conclu mardi dernier avec la Humane Society International et la Fur Free Alliance, la maison de couture milanaise annonce qu’elle met un terme à l’utilisation de fourrure pour l'ensemble de ses marques.

« Je suis heureux d’annoncer que le groupe Armani s’engage à renoncer à l’utilisation de fourrure animale dans ses collections », vient de déclarer Giorgio Armani, le fondateur de l’iconique maison milanaise. Et d’ajouter: « Les progrès technologiques réalisés au cours de ses dernières années nous ont permis d’avoir des alternatives à notre disposition qui rendent inutiles les pratiques cruelles à l’égard des animaux (…) mon entreprise fait une avancée décisive, traduisant l’attention qu’elle porte à la protection des animaux et de l’environnement. »

L'interdiction concernera les animaux sacrifiés pour leur fourrure

Contacté par Paris Match, le groupe Armani précise que l’interdiction sera effective dès la collection Automne/Hiver 2016-2017. Elle ne concernera exclusivement que les animaux sacrifiés pour leur fourrure, y compris le lapin, dont la consommation de chair est « trop marginale », de l’avis de la maison. Brebis, moutons, et agneaux destinés à la consommation continueront en revanche d’être utilisés par le styliste.

Cette décision pourrait intervenir suite au développement d’une fibre synthétique de nouvelle génération, « enrichie en résine naturelle, plus douce et plus luxueuse», résume Arnaud Gavard, responsable du site lafaussefourrure.com. « Elle permet aux couturiers de concilier créativité et respect des animaux ». Marco de Vincenzo, un ancien de chez Fendi,  aujourd’hui designer de sa propre marque, y aurait d’ailleurs cédé à l’occasion de la présentation de sa dernière collection.

Giorgio Armani rejoint ainsi d’autres stylistes prestigieux qui ont déjà banni la fourrure, parmi lesquels Calvin Klein, Vivienne Westwood, Alexander McQueen, Franck Sorbier, Ralph Lauren.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Rémi Gaillard : Campagne contre la fourrure !

Publié le par Ricard Bruno

Partager cet article

Repost 0

Présidentielle: Brigitte Bardot demande "d'animaliser le débat"

Publié le par Ricard Bruno

Présidentielle: Brigitte Bardot demande "d'animaliser le débat"

Brigitte Bardot a lancé un appel aux journalistes ce lundi. Elle souhaite que les débats de l'élection présidentielle traitent des "conditions de vie et de mort" des animaux. 

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot apporte son soutien à Rémi Gaillard

Publié le par Ricard Bruno

Partager cet article

Repost 0

Ce chat ne veut pas quitter la tombe de sa maîtresse

Publié le par Ricard Bruno

Les relations homme/animal...un sujet qui me touche de près...

Ici un chat inconsolable de la disparition de sa maîtresse, des cas comme celui ci sont légende à travers le monde...et quand j'entends certains dire que les animaux n'on pas de sentiments...ce sont des cons!

Bruno Ricard

Ce chat ne veut pas quitter la tombe de sa maîtresse

L’animal ne semble pas se remettre du décès de sa propriétaire. Il passe le plus clair de son temps sur sa sépulture. Une histoire émouvante

Ce chat ne veut pas quitter la tombe de sa maîtresse

Les visiteurs d’un cimetière dans le centre de l’île de Java, en Indonésie, ont été témoins d’une scène déchirante. Celle d’un chat qui refuse de quitter la tombe de sa propriétaire un an après son décès. Le cœur brisé ? L’âme en deuil ? En tout cas, ce félin passe tout son temps sur la tombe de sa maîtresse, Ibu Kundari.

Les gens qui passaient près du cimetière entendaient toujours un chat pleurer. Après vérification, ils ont vu l’animal assis près d’une sépulture. Il se roule dans la terre, dort, regarde les alentours. Mais il ne quitte pas l’emplacement.

Grande fidélité

« Je pensais que cette femelle était sans abri. Je voulais l’aider. Mais, tous les jours, je lai vu revenir, ici », raconte Keli Keningau Prayitno, interviewé par le journal britannique qui a révélé l’histoire, The Daily Mail.

Ce chat ne veut pas quitter la tombe de sa maîtresse

Ce passant de 28 ans, attendri par le chat dont il ne connaît pas le nom, a bien tenté de l’attirer pour l’adopter. Mais rien n’y fait. « Parfois, elle part quelques heures, rentre à son ancienne maison où elle est nourrie par la famille, mais elle noublie jamais de revenir là. »

L’homme a donc décidé d’aider ce chat comme il le pouvait. Il le laisse auprès de celle qu’il ne veut pas quitter. « Ça m’attriste mais cela montre à quel point les animaux peuvent être proches de leurs maîtres », constate le jeune homme qui, du coup, lui apporte de la nourriture et de l’eau dans le cimetière.

Comme ce chat, de nombreux animaux à travers le monde témoignent d’une grande fidélité envers leurs maîtres. C’est le cas, souvenez-vous, du chien Negão, au Brésil, qui avait décidé de ne pas quitter le porche de l’hôpital où son maître s’est finalement éteint.

Source de l'article : Cliquez ICI

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Une vie de chien en or pour Rémi Gaillard...

Publié le par Ricard Bruno

Rémi Gaillard...un mec en or...un vrai qui défend les animaux...

Il a toute mon admiration...

Bruno Ricard

Une vie de chien en or pour Rémi Gaillard...

L'humoriste Rémi Gaillard a gagné son pari. En s'enfermant dans une cage du refuge SPA de Montpellier il a réussi à engranger pour le refuge 40000€ de dons hier soir à 23 heures.

La vie de chien du web provocateur Rémi Gaillard a affolé les compteurs des réseaux sociaux et généré en quelques heures 40000 € hier soir à 23 heures de dons après avoir intégré une cage pour animaux abandonnés.

«Je n'en sortirai que lorsque toutes les cages qui sont autour de moi seront vides. Que tous les chiens qui se trouvent ici auront trouvé une famille d'adoption» a lancé Rémi Gaillard avant de se laisser enfermer dans une cage basique du refuge SPA Montpellier avec béton brut au sol et petit réduit au fond pour pouvoir dormir sommairement équipé d'un duvet et d'un bidon pour uriner en cas de besoin. «Plus je fréquente les hommes et plus je me rapproche des animaux, fidèles et capables de se sacrifier pour leur maître» a lancé l'acteur du web avant de multiplier les directs sur le web en duo avec l'humoriste Nicole Féroni pour susciter les dons et les adoptions façon Téléthon à la sauce Gaillard.

Un don de 5 000 €

Dans la cour de la SPA, Jérémy et Audrey, arrivés de Toulouse, sont aux anges. Ils viennent d'adopter Hector, un jeune chien calme et gentil abandonné, récupéré en fourrière une nuit sur le trottoir de Loupian, voici un mois.

«Le courant est passé de suite. Il est venu vers nous. Il nous a léchés. C'est un peu comme s'ils nous avaient choisis» raconte Jérémy 25 ans l'adoptant. Un peu plus tôt dans l'après-midi, un anonyme, ému aux larmes a libellé un chèque de 5 000 € à l'ordre de la SPA. «Il est venu, il a vu Rémi Gaillard. Et il fait ce don exceptionnel» raconte Annie Bénézech, la directrice de la SPA émue aux larmes en fin de journée alors que la cagnotte lancée par Rémi Gaillard atteignant la somme astronomique de 29 000 € en moins de six heures de battage médiatique et digitale. Dont un chèque promis par le groupe Funk-Punk Shaka Ponk. Hier soir, le militant de la cause animale avait ainsi rempli les 2/3 de son contrat initial : rassembler 50 000 € de dons ou bien permettre l'adoption de la centaine de chiens du refuge. Alors pour prolonger son action, il a relevé le niveau de ses exigences. Il ne sortira qu'après avoir collecté 75 000 €. Ce qui promet un week-end de forte affluence et de mobilisation au refuge SPA de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault) qui a enregistré une douzaine d'adoptions grâce à la vie de Chien de Rémi Gaillard.


Une vie de chien digitale

Dans le centre SPA de Villeneuve-Lès-Maguelone, le dispositif mis en place pour relayer la vie de chien de Rémi Gaillard est impressionnant. La société bravoloto,une web-loterie partenaire de l'opération a mobilisé un car podium et engagé une équipe d'agents de sécurité. La vie de chien est relayée en direct sur le compte face book de Rémi Gaillard. Les fonds sont collectés localement par la SPA (plus de 12 000 €) par le site internet leetchi.com et par bravoloto qui reverse un centime par grille validée.

Pour aider allez sur la cagnotte en cliquant ICI

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Phoques :Brigitte Bardot s’en mêle…

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot a tenu à réagir officiellement face à la position du collectif anti-phoques. Elle réagit aussi à la fermeture des centres de soins pour mammifères marins.

Les phoques suscitent bien des passions. Entre les pro et les anti-phoques, le torchon brûle.

Les phoques suscitent bien des passions. Entre les pro et les anti-phoques, le torchon brûle.

La question des phoques et autres veaux marins continue d’attiser les passions.

Après le collectif anti-phoques qui préconise de laisser mourir les animaux malades ou blessés, c’est au tour de Brigitte Bardot d’intervenir auprès de Ségolène Royale, ministre de l’Environnement. Elle lui fait part des difficultés rencontrées par « des centres de soins contraints d’abandonner leur activité d’intérêt général faute de subvention publique ».

Dernier exemple en date, la fermeture du centre « Picardie-Nature », après dix ans d’activité, dédié à la prise en charge et soins des jeunes phoques trouvés abandonnés ou blessés sur les plages de la région.

Dans sa lettre à Ségolène Royal, Brigitte Bardot attaque le collectif qui reprend à son compte « les arguments fallacieux, mensongers, qu’avançaient les chasseurs Canadiens lors de la campagne internationale que j’ai menée et qui a conduit à la protection de ces animaux. »

Le président du collectif anti-phoque a lancé un appel pour que les animaux blessés ne soient plus soignés, cet appel semble avoir été entendu par le conseil régional des Hauts-de-France puisque Guy Harlé d’Ophove, président de la fédération des chasseurs de l’Oise, à la tête de la commission environnement s’est engagé contre les centres de soins de la faune sauvage considérant « qu’il faut laisser faire la nature ».

La question a également été posée par la Fondation Brigitte Bardot à Xavier Bertrand, Président du Conseil Régional Hauts-de-France : « Une décision aussi radicale que le désengagement de la région pour l’action de Picardie-Nature aura, forcément, des conséquences directes sur l’activité menée par cette organisation. Notre Fondation est prête à étudier une aide pour remédier à ce manque de fonds. »

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Bardot vue par une gamine...

Publié le par Ricard Bruno

Bardot vue par une gamine...

Icône. Marie Céhère, 20 ans et quelques, consacre son premier livre à Brigitte Bardot. La preuve que BB inspire encore les gamines d’aujourd’hui.

Qu’est-ce qu’une gamine branchée de 20 ans peut bien trouver à Brigitte Bardot? Tout. C’est le premier intérêt du livre signé Marie Céhère, Brigitte Bardot - L’art de déplaire, qui raconte BB pas à pas, avec intelligence, empathie, curiosité, humour et érudition, en cherchant à comprendre comment, et pourquoi, le mythe s’est construit.

Marie Céhère n’est pas une inconnue: née à Lyon il y a vingt-quatre ans, la brunette lolita à la frange boudeuse monte à Paris il y a deux ans rejoindre l’écrivain et philosophe suisse Roland Jaccard après quelques semaines d’une relation épistolaire torride et décalée, narrée l’an dernier dans Une liaison dangereuse.

Devenue sa compagne, elle tient un blog de critique littéraire (mariecehere.com), collabore aux magazines Causeur et La Nouvelle Quinzaine littéraire. Elle figure aussi en tant que muse dans la plupart des vidéos que l’écrivain nihiliste et dandy livre régulièrement sur les réseaux sociaux.

Paradoxe fait femme

Le fil que tisse Marie Céhère est celui de la chanson composée par Gainsbourg pour BB en 1963: Je me donne à qui me plaît. De cette affirmation de base naissent tous les paradoxes, tous les amours, toutes les haines, tous les scandales, toutes les méprises dont Bardot, née Brigitte Anne-Marie Bardot le 28 septembre 1934 à Paris, fait l’objet. «Cauchemar des taxinomistes», depuis son rôle de Juliette Hardy dans Et Dieu créa la femme en 1956 et la déflagration qui s’ensuivit, impossible de lui coller une étiquette.

Elle est tout à la fois actrice, muse intello via Godard et paillettes via Hollywood qui la courtise, vedette de télévision, scandale national et star planétaire, figure de Saint-Tropez, enfant femme, mannequin, activiste de la cause animale, symbole de la libération sexuelle, soutien du général de Gaulle autant que de Marine Le Pen.

Paradoxe fait femme, elle prouve que l’on peut passer entre les bras d’hommes aussi divers que Michel Piccoli, Roger Vadim, Jack Palance, Gilbert Bécaud, Serge Gainsbourg ou Bernard d’Ormale, incarner les révolutions de Mai 68 tout en critiquant Mai 68, se balader seins et fesses à l’air tout en se revendiquant prude. Jeune fille moins facile que «compliquée», selon ses amants, «déesse next door» qui n’aimait pas particulièrement le cinéma et s’ennuyait devant les caméras, féministe qui a toujours recherché la présence d’un homme fort à ses côtés.

Déplaire pour plaire

En 1987, elle poursuivit en justice Catherine Rihoit, auteur d’une biographie intitulée Brigitte Bardot, un mythe français, sous le prétexte qu’elle refusait de se voir ainsi qualifiée. Et obtint gain de cause.

«En 1954, il s’agissait d’être vertueuse, et Bardot ne l’était pas. En 1975, il s’agit d’être licencieuse, et Bardot ne l’est toujours pas. Elle ignore ces deux termes», écrivait Sagan, qui en connaissait un bout en termes de liberté. Marie Céhère, qui en connaît assurément un bout en ce domaine, écrit que BB incarne «la liberté de choisir, et de choisir de ne pas choisir entre la morale et l’impératif de plaisir».

Bardot ne s’excuse jamais. Ni d’être, ni d’avoir été, ni d’être devenue. Marie Céhère résume fort bien son amertume depuis les années 1990 par une question: «BB a-t-elle trahi la France? La France a-t-elle trahi BB?» Désormais autoproclamée misanthrope, d’une maladresse xénophobe et homophobe outrancière, à la fois respectée pour son combat et peu citée en exemple par les militants véganes et antispécistes, il lui manque une caution de politiquement correcte.

Pas assez de gauche, pas assez idéologue, pas assez disciplinée. Déplaire pour mieux plaire: ses prises de position politiques, que l’on assimile aux dérapages incontrôlés d’une vieille actrice aigrie, sont en fait «la seule manière de continuer à être BB, l’insoumise-née». 

Source de l'article : Cliquez ICI

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot dézingue Nicolas Sarkozy et félicite Jean-Luc Mélenchon sur leurs positions face à la cause animale

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot dézingue Nicolas Sarkozy et félicite Jean-Luc Mélenchon sur leurs positions face à la cause animale

Toujours très impliquée dans ce combat, l'ancienne actrice a livré son sentiment sur les positions de la classe politique sur la cause animale.

Avant-goût de l'interview accordée ce week-end par B.B à paraître dans un hors-série Animaux et nous en kiosque le 17 décembre.

"Mélenchon, je lui dis bravo!"

"Il veut faire quelque chose au sujet des abattoirs. Déjà il ne mange plus de viande et il ne supporte plus des images comme on a pu les voir... Donc Mélenchon, bravo! Moi j’applaudis", s'est-t-elle enthousiasmée à propos du candidat à l'élection présidentielle.

"Sarkozy... une catastrophe"

"Sarkozy c’est catastrophique. Je lui avais mâché le travail et il était d’accord sur le principe que l’animal soit étourdi avant la saignée dans les abattoirs halal. Il n’a rien fait" a éructé l'actrice révélée dans Et Dieu Créa la Femme, en 1956. 

"le foll dézingué"

"Je l’ai dézingué, quelle honte ce type, il est vraiment pour moi le ministre de la Souffrance. Complice de cette barbarie qui se joue dans les abattoirs.

L'actuel ministre de l'agriculture est ainsi rhabillé pour l'hiver.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0