Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le web en parle

Décès d'Irène Bolling

Publié le par Ricard Bruno

Irène et Claude Bolling

Irène et Claude Bolling

La semaine dernière mon ami David Bolling, fils du célèbre compositeur Claude Bolling, me fît part d’une triste nouvelle, le décès de sa maman Irène…

Je devais aller à l’église Orthodoxe pour honorer sa mémoire, mais hélas je ne pus m’y rendre.

J’ai eu David au téléphone à de multiples reprises pour me remercier de mon soutien dans cette douloureuse épreuve.

David m’avais téléphoné pour que je prévienne Brigitte Bardot, car BB était très amie avec Irène sa maman…et David n’avais pas son numéro…David m’a dit que BB avait été un « ange », prenant régulièrement des nouvelles d’Irène…il l’a eu plusieurs fois au téléphone. Hier BB à contacté David pour le soutenir après le décès de sa maman et s’enquérir avec des nouvelles de son père…elle a été d'un très grand soutien...

Bruno Ricard 

...

Avis de décès Paru dans le journal "Le Figaro"

Claude, son époux,
David et Alexandre, ses fils, Adrien et Stanislas, ses petits-fils, Béatrice, sa belle-fille,
Didier Bolling, son beau-frère,
Anne Goscinny, Manuelle Pefferkorn-Mazerand
ont la tristesse de vous faire part du décès de
Irène BOLLING-DERVIZE
survenu le 13 décembre 2017.
La cérémonie religieuse sera célébrée le lundi 18 décembre, à 11 h 15, en la cathédrale orthodoxe Saint-Alexandre-Nevsky, 12, rue Daru, Paris (8 e ).

 

Décès d'Irène Bolling
Décès d'Irène Bolling

Avis de décès Paru dans le journal "Le Figaro"

Claude, son époux,
David et Alexandre, ses fils, Adrien et Stanislas, ses petits-fils, Béatrice, sa belle-fille,
Didier Bolling, son beau-frère,
Anne Goscinny, Manuelle Pefferkorn-Mazerand
ont la tristesse de vous faire part du décès de
Irène BOLLING-DERVIZE
survenu le 13 décembre 2017.
La cérémonie religieuse sera célébrée le lundi 18 décembre, à 11 h 15, en la cathédrale orthodoxe Saint-Alexandre-Nevsky, 12, rue Daru, Paris (8 e ).

Décès d'Irène Bolling
Décès d'Irène Bolling
Décès d'Irène Bolling
Décès d'Irène Bolling
Décès d'Irène Bolling
Partager cet article
Repost0

Plus de 90 animaux saisis dans une maison à Mantes-la-Jolie...

Publié le par Ricard Bruno

Plus de 90 animaux saisis dans une maison à Mantes-la-Jolie...

Des membres de la fondation Brigitte Bardot sont venus épauler les policiers pour une intervention, rue de Metz.

L'opération s'est déroulée hier en fin de matinée, révèle Le Parisien. Des membres de la fondation Brigitte Bardot sont venus épauler les policiers pour une intervention, rue de Metz. Ils ont saisi 91 animaux dont 14 chats, des cochons d'Inde, des rats, des hamsters et des lapins. Les bêtes vivaient entassées dans des cages. Elles ont été confiées à des refuges de la fondation.

Source : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Cette pauvre chatte a été battue et deux fois jetée du balcon !

Publié le par Ricard Bruno

Cookie fait partie de ces trop nombreux animaux à avoir été martyrisés par la main de l’Homme.

 

Ses dents sont brisées, sa mâchoire s’est déplacée, ses pattes sont fracturées… Voilà dans quel état la pauvre Cookie a été retrouvée. Cette chatte a été ruée de coups par son propriétaire, et comme si cela ne suffisait pas, elle a été jetée d'un balcon, à 16 mètres de hauteur, non pas une, mais deux fois !

Véritable petite guerrière, cette chatte innocente se bat pour guérir. Elle s’accroche et compte bien prendre sa revanche sur la vie, en devenant, comme Chevelu ou Schouff, un emblème de la cause animale.

Une plainte a été déposée avec le soutien de la Fondation Brigitte Bardot, et une pétition a été lancée pour que des poursuites soient engagées contre l’auteur des sévices infligés à Cookie. Alors que la loi prévoit jusqu’à 30 000 euros d’amende et deux ans de prison en cas d’actes de cruauté sur un animal, espérons qu’une peine exemplaire soit enfin appliquée…

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Fourrure : enquête exclusive au cœur des élevages de lapins

Publié le par Ricard Bruno

Dior, Fendi et Dolce & Gabbana utilisent encore la peau de ces animaux

La fourrure, utilisée dans la mode, est encore souvent d’origine animale. Visons, renards, chinchillas et lapins comptent parmi les nombreuses victimes de cette industrie.
Pour la première fois, L214 a enquêté dans des élevages de lapins Orylag. Cette race a été créée spécifiquement pour produire de la fourrure par l’INRA (Institut national de la recherche agronomique), qui est pourtant un établissement public français de recherche.

→ Je regarde l'enquête et je signe la pétition

Ces images ont été tournées récemment dans 3 élevages d’Orylag, dont un site de recherche de l’INRA et l’élevage du président de la coopérative des éleveurs d’Orylag. Brut et Le Monde en ont fait écho.

Les images montrent ces lapins enfermés à vie dans des cages métalliques exiguës, privés de tout contact, même visuel, avec leurs congénères. Nombre d’entre eux ont des troubles du comportement dus à l'ennui ou cherchent à s’échapper, en vain. Leurs pattes sont parfois blessées à force d’être en contact permanent avec le sol grillagé. Certains ont le cou tordu vers le sol et peinent à se déplacer. On ne peut qu’imaginer leur souffrance…
À l’abattoir, ils seront égorgés après avoir reçu une décharge électrique destinée à les étourdir.

Cet hiver, trois géants du luxe utilisent la peau de ces lapins dans leur collection : Dior, Fendi et Dolce & Gabbana.
Ces marques vendent à prix d’or ces fourrures, pendant que les animaux croupissent dans des cages, esseulés, sans jamais voir la lumière du jour. Comble du cynisme : des peluches sont même fabriquées pour les enfants avec leur fourrure, parfois en forme de lapin.

Signez la pétition pour demander à Dior, Fendi et Dolce & Gabbana de cesser d’utiliser la fourrure.

pétition fourrure Dior Fendi Dolce Gabbana

Merci de votre soutien.

PS : Vous pouvez aider ces animaux en choisissant de ne pas porter de fourrure d’origine animale (grâce à la liste de l’association Mode Sans Fourrure) mais aussi en informant vos proches et en leur montrant ces images.

Source : L 214

Partager cet article
Repost0

Michael Kors et Jimmy Choo arrêtent officiellement la vraie fourrure !

Publié le par Ricard Bruno

Bonne nouvelle pour les fières amoureuses des animaux et de mode, deux marques supplémentaires arrêtent d'utiliser de la vraie fourrure !

Bonne nouvelle pour les fières amoureuses des animaux et de mode, deux marques supplémentaires arrêtent d'utiliser de la vraie fourrure !

Sabrez le champagne, la Brigitte Bardot qui est en vous va avoir envie de trinquer !

Si vous êtes une fashionista affirmée et confirmée, ce n'est pas pour autant que vous assimilez goût du style et inconscience. C'est pourquoi, même si vous adorez porter votre manteau moumoutte, vous vous assurez toujours qu'aucune d'entre elle ne soit extraite d'animaux vivants. Autrement dit : à bas la vraie fourrure, laissez les animaux où ils sont !

Alors que nous vous annoncions il y a quelques mois que Gucci renonçait à la vraie fourrure, c'est au tour de Michael Kors et de Jimmy Choo de passer aux matières synthétiques pour de bon. John Idol, le directeur général de Michael Kors a confirmé que la marque ne produira plus aucun produit avec de la vraie fourrure d'ici 2018, ce qui ne manquera pas d'ouvrir un nouveau chapitre lui permettant d'utiliser du matériel innovant. Idem pour Jimmy Choo, récemment racheté par Michael Kors cette année.

Vous pourrez donc découvrir les nouvelles pièces de Michael Kors garanties sans fourrure animale à partir de février 2018, lors des premiers défilés. Cette décision appréciée par les fashionistas fans de la marque est survenue suite à plusieurs incidents provoqués par les défenseurs de la cause animale, notamment lors d'un discours au Metropolitan Museum of New York où Michael Kors a été accusé "d'avoir du sang sur les mains". Des mouvements et protestations non pas stériles puisque la bonne décision a enfin été prise.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot à la une de la revue Suisse "L'illustré"...

Publié le par Ricard Bruno

Mille merci à Natascha D'Annibale S, pour la revue !

Bruno Ricard 

L'illustré n°49 de décembre 2017 (Suisse)

L'illustré n°49 de décembre 2017 (Suisse)

Partager cet article
Repost0

Sea Shepherd France

Publié le par Ricard Bruno

Sea Shepherd France
Sea Shepherd FranceSea Shepherd France

Un nouveau navire rejoint la flotte de Sea Shepherd aux USA.

La semaine dernière le M/V Sharpie a été baptisé, en l'honneur de son principal donateur Chris Sharp, pour rejoindre dans un premier temps la mer de Cortez et la lutte pour sauver les vaquitas de l'extinction.

Selon les estimations il resterait moins de 30 vaquitas encore en vie. Beaucoup pensent qu’il est déjà trop tard et que le combat est perdu d’avance mais comme nous le rappelle le Capitaine Paul Watson lors d...u baptême du navire, il n’y a pas de plus grandes causes à défendre que celles qui semblent perdues ! Nous sommes convaincus que nous offrons aux vaquitas la meilleure défense possible. Le M/V Sharpie va maintenant rallier le Farley Mowat et le John Paul DeJoria, tous les trois d’anciens patrouilleurs des gardes côtes américains, pour renforcer les actions dans la réserve des vaquitas et permettre une couverture du refuge dans sa quasi totalité.

Le même jour l’équipage du Farley Mowat réussissait à retirer un filet illégal de plus de 600 mètres, le plus long des centaines de filets retirés à ce jour dans la réserve. Sea Shepherd continuera de tout mettre en oeuvre pour débarrasser la réserve de ces filets qui menacent la survie des vaquitas et du totoaba mais aussi pour appréhender les braconniers.

Après l’échec du programme de capture des vaquitas (que nous avions fortement dénoncé) qui a conduit à la mort d'un des petits cétacés, les équipages de Sea Shepherd sont désormais leur dernier espoir. L’économie de l’extinction créé par le marché noir du totoaba en Chine et les cartels mexicains prêts à tout risquer pour cet argent rend la mission particulièrement délicate et toutes ces actions ne seraient possibles sans le partenariat du gouvernement mexicain, l’engagement de nos bénévoles, certaines associations sur place mais aussi sans votre soutien.

Merci de nous aider à rester mobiliser sur le terrain et rendre nos opérations possibles pour la sauvegarde océans : http://www.seashepherd.fr/france/nous-soutenir.html

Revoir le baptême du M/V Sharpie :
https://www.facebook.com/SeaShepherdConservationSociety/videos/1629045817118619/

#Sauvonslesocéans #SeaShepherd #Mexique #Vaquitas

Partager cet article
Repost0

Vegan Place de Noël...Un succès croissant d'année en année !

Publié le par Ricard Bruno

Vegan Place de Noël...Un succès croissant d'année en année !

BRAVO à l'association L214 pour cette organisation parfaite...

Un petit tour de tous les stands, et bien sûr arrêt obligé à mon stand favori...GEE (Galgos éthique Europe), là j’ai retrouvé entre autre Joëlle Valois, qui ne ménage pas sa peine pour faire connaitre le sort réservé à ces chiens en Espagne...GEE est présent en Espagne chez Françoise Botrel qui elle aussi ne ménage pas sa peine pour aider ces malheureux…

Bruno Ricard

Ps : en janvier prochaine sortira le nouveau livre de Brigitte Bardot "Larmes de combat" et devinez quoi...en couvert-ure Brigitte avec un Galgos dans les bras...

Vegan Place de Noël...Un succès croissant d'année en année !Vegan Place de Noël...Un succès croissant d'année en année !
Vegan Place de Noël...Un succès croissant d'année en année !
Vegan Place de Noël...Un succès croissant d'année en année !Vegan Place de Noël...Un succès croissant d'année en année !
Partager cet article
Repost0

La Fondation est responsable de la vie de plus de 4 500 animaux

Publié le par Ricard Bruno

La Fondation est responsable de la vie de plus de 4 500 animaux

Parmi nos récents sauvetages :

  • - 400 moutons saisis lors du dernier Aïd sur des sites d'abattage clandestins,

  • - 13 cochons, que leur propriétaire ne pouvait garder, trouvés errants sur un bord de route ou encore devenus inutiles pour les tests scientifiques auxquels ils servaient,

  • - 32 oies et 6 moutons suite au décès de leur propriétaire,

  • - 2 bœufs issus du Jardin d’Acclimatation de Paris qui, entamant des travaux de rénovation, ne pouvait les garder,

  • - Plus de 150 ovins laissés à l’abandon, entourés de cadavres, probablement destinés à des circuits d’abattage clandestins,

  • - 24 chèvres qui divaguaient dans le ville de Néris-les-Bains...

  •  

La Fondation accueille actuellement 1 431 moutons, 668 bovins,  667 chevaux, 326 chèvres, 131 cochons, des oies, des poules, des canards, des lapins...

Aidez-nous à leur offrir une vie paisible et poursuivre nos sauvetages !

POUR AIDER LA FONDATION BRIGITTE BARDOT : CLIQUEZ ICI !

Partager cet article
Repost0