Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2019 articles avec le web en parle

Brigitte Bardot : Vente aux enchères...

Publié le par Ricard Bruno

Renseignements : http://www.interencheres.com

3 lots :

197

BRIGITTE BARDOT 5 tirages originaux. Format 20x25cm.
Photographies - Cinéma - Appareils photo
vendredi 11 Décembre

75009 PARIS

Estimation 250 € / 350 €

198

BRIGITTE BARDOT 4 tirages originaux. Format 20x25cm et divers.
Photographies - Cinéma - Appareils photo
vendredi 11 décembre

75009 PARIS

Estimation 250 € / 350 €

293

Jean-Pierre LAFFONT, né en 1935 Brigitte Bardot december 16 th 1965 New York City . Tirage argentique sur papier baryte titré, signé et numéroté 2/20 au dos. Tampons Jean Pierre Laffont, Galerie Grace Radziwill 50 x 63
Tableaux modernes et contemporains (de 1870 à nos jours)
mercredi 30 décembre

06400 Cannes

Estimation 800 € / 1 200 €

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Incroyable Talent 2015 : Juliette et son chien Charlie grands gagnants !

Publié le par Ricard Bruno

Incroyable Talent 2015 : Juliette et son chien Charlie grands gagnants !

Les dix finalistes d'"Incroyable Talent 2015" ont livré des numéros exceptionnels. Qui a remporté cette nouvelle édition de l'émission ? Réponse tout de suite !

Après les castings et les deux demi-finales, dix artistes ont été sélectionnés par le jury - composé d'Hélène Ségara, Kamel Ouali, le magicien Éric Antoine et l'indéboulonnable Gilbert Rozon - ainsi que le public pour participer à la finale d'Incroyable Talent 2015.

Quels sont les artistes qui sont sortis du lot ce soir, et surtout, qui est le grand gagnant de cette dixième édition ?

Juliette et Charlie

Grande amoureuse des animaux, Juliette propose des numéros de dressage avec son chien, Charlie. Une performance également et poétique puisqu'au-delà du dressage, Juliette réalise toujours des chorégraphies qui racontent une histoire. Après deux premiers passages remarqués, ce soir ils continuent de nous raconter leur histoire. Dans un décor de cour de récré, ils jouent ensemble à la marelle et font même de la corde à sauter... Un numéro impressionnant de complicité ! "Juliette, c'est toujours aussi mignon. Tu es une ambassadrice formidable pour tous les chiens abandonnés dans les refuges", félicite Hélène Ségara. "Le numéro est un peu plus destructuré et décousu mais tu es incroyablement charmante", ajoute Gilbert Rozon. Chouchoute du public qui lui a offert son Golden Buzzer lors des demi-finales, Juliette sera-t-elle la grande gagnante de ce soir ?

Cécile et Roman

Cécile, 28 ans, et Roman, 34 ans, forment en couple sur scène - ils se sont rencontrés lors de la participation à la comédie musicale Dracula de Kamel Ouali - comme dans la ville. C'est avec un numéro de sangles que le duo a réussi à se frayer une place en finale. Ce soir, ils livrent une performance à la fois poétique et sensuelle, perchés à plusieurs mètres du sol. C'est véritablement un numéro de haut vol qu'ils nous proposent ! Jusqu'au moment où, à la fin de ce numéro, Cécile tourbillonne dans les airs à l'aide d'un moteur qui opère cette rotation, alors même qu'elle est portée par son homme. Sauf qu'au moment de redescendre, la machine ne répond plus et les performers se retrouvent bloqués dans les airs... Système D : ce sont les jurés et quelques techniciens qui demandent à la jeune femme de lâcher prise afin qu'ils la réceptionnent à la seule force de leurs bras... Sauf que pour Roman, c'est la panique : Alex Goude, l'animateur, réclame inlassablement un escabeau qui n'arrivera jamais... Un tapis gonflable est installé sous Roman afin qu'aucun accident grave ne puisse se produire le temps que le moteur soit réparé. Les jurés peuvent ensuite donner leur verdict. "Je sais pas comment vous parvenez à m'émerveiller un peu plus chaque fois. Vous m'avez mise au comble de l'émotion", complimente Hélène Ségara, tandis que Kamel Ouali loue leur sang froid face à cet incident.

Anoï

Âgé de seulement 14 ans, Anoï est un apprenti magicien déjà très doué. Depuis cinq ans, ce collégien ne cesse de s'exercer chez lui ou dans la rue pour le plus grand bonheur des passants. Sauvé par le public lors de la demi-finale après avoir dévoilé un incroyable numéro avec des jeux de carte, Anoï propose ce soir un nouveau tour... toujours avec des cartes à jouer ! Cette fois, c'est sa dextérité, sa manipulation parfaite des cartes et son assurance qui font mouche grâce à un tour qui semble même inconnu d'Eric Antoine, spécialiste du genre. "T'es une inspiration pour la jeunesse. Tu es un peu le Justin Bieber de la magie", estime Gilbert Rozon. "Tu es à l'aise, tu prends le pouvoir", renchérit Kamel Ouali.

Naestro

Sélectionnée grâce au Golden Buzzer activé par Claudia Tagbo, Naestro, Nabil de son vrai nom, est un boxeur professionnel passionné de free fight. A la surprise générale, ce n'est pas en livrant une prestation musclée qu'il a été sélectionné mais en dévoilant sa voix de de ténor ! Après avoir joué les Pavarotti avec un soupçon d'Elvis lors de la demi-finale, Naestro étonne une nouvelle fois ce soir au son de L'histoire d'un amour de Dalida, qu'il transforme en un opéra séduisant, avec une touche orientale. Une composition audacieuse qui séduit le jury à l'unanimité. "Je trouve ça extraordinaire, le mélange : tu passes de Caruso aux Gypsy King... C'est du vrai show ! Tu as toute ta place parmi nous, c'est phénoménal !", s'enthousiasme Gilbert Rozon.

Nico Pires

Vrai pro du diabolo, Nico Pires a pendant longtemps travaillé dans un parc d'attractions en Asie. Ce soir encore, il a su convaincre le jury grâce à des figures complexes et modernes. Il a notamment bluffé le public en augmentant la difficulté de son numéro avec plusieurs diabolos maniés simultanément, avec jusqu'à trois d'entre eux dans les airs. Quel numéro ! "Je ne savais pas qu'on pouvait écrire de la poésie avec un diabolo", s'étonne Hélène Ségara. "C'était absolument génial ! T'es tellement fort", poursuit Eric Antoine.

Anaïs

Benjamine de cette finale d'Incroyable Talent 2015, la jeune Anaïs n'a que 11 ans. C'est une surdouée du Twirling bâton. Elle jongle comme personne avec son stick et réalise également des figures acrobatiques impressionnantes. C'est un numéro très complet qu'elle présente une nouvelle fois ce soir, en ballerine au milieu de quelques clowns tristes. Malgré quelques imperfections - son bâton est tombé à terre à plusieurs reprises après qu'elle l'a envoyé dans les airs - Anaïs deviendra assurément une grande à force de travail acharné. Les bases sont si prometteuses. "C'est difficile, parce que parfois à cause d'un projecteur, on se loupe. Je sais à quel point ce doit être énervant de travailler pendant des heures, que tout soit au top et qu'en direct, on se loupe. Mais tu dois être fière de toi ! T'as été au bout et c'était super mignon", encourage Kamel Ouali, très pédagogue. Malgré tout, la déception se lit sur le visage d'Anaïs qui écrase quelques larmes.

Babou Flex

C'est grâce au Golden Buzzer activé par Anthony Kavanagh que Babou Flex s'est qualifié pour la finale. A 25 ans, ce jeune homme originaire de Guinée a pour particularité d'être un danseur-contorsionniste. Dans un décor de jungle, et couvert de maquillage de la tête au pied, il devient un caméléon contorsionniste d'exception. Son numéro est rythmé et nous embarque dans un univers totalement fou. Ce qu'il propose ce soir est tout simplement exceptionnel. "Tu inventes des positions du corps humain. Tu révolutionnes le Kamasutra", estime Eric Antoine, toujours aussi fantasque dans ses commentaires !

Chilly and Fly

Les Chilly & Fly réalisent des numéros exceptionnels de main à main. Si leur nom vous dit peut-être quelque chose, c'est tout simplement parce qu'ils étaient les lauréats de l'émission The Best, sur TF1, il y a deux ans de cela. Emilie, 29 ans, et Alexandre, 31 ans, font parie des chouchous du jury. Autant dire qu'ils n'ont pas intérêt à les décevoir ce soir. C'est sur un poème de Léo Ferret qu'ils s'illustrent, dans les airs. Perché sur des échasses à plusieurs mètres du sol, Alexandre envoie valser sa partenaire dans les airs alors même qu'elle a les yeux bandés. Les figures sont exceptionnelles ! Le public est debout ! "J'ai trouvé ça super. Belle prise de risque, j'ai trouvé ça super. Belle prise de risque, j'ai trouvé ça magnifique", lance Kamel Ouali, époustouflé. Hélène, quant à elle, en a "le souffle coupé".

Françoise

Pharmacienne de profession, Françoise (56 ans) est une passionnée de chant. Elle qui n'a jamais osé se produire devant un public a subjugué les téléspectateurs lors des auditions. Depuis, notre "Susan Boyle" française (pour son histoire et non pour le physique...) s'élance ce soir sur un medley de deux titres bien différents l'un de l'autre mais avec pour thème commun l'amour : Non, je ne regrette rien d'Edith Piaf et L'amour est enfant de bohème de l'opéra Carmen. "Je suis pas sûr que ce soit la prestation que j'ai préférée de vous", déplore Kamel Ouali. "J'étais un peu déçu ce soir, moi aussi... Ça sonnait un peu pâteux, j'ai moins aimé", plussoie Gilbert Rozon.

Gus

Qualifié par le public, cet illusionniste a réussi à atteindre la finale grâce à un numéro mêlant magie et effets spéciaux grâce à l'écran géant. Ce soir, le jeune Lyonnais convie Gilbert Rozon sur scène pour un petit tour de magie à base de cartes à jouer. Le juré choisit une carte qui se balade un peu partout à son insu, mise dans une main, elle réapparait dans une autre avant de bondir du sac de sport du magicien par miracle, et d'être transpercée par une flèche décochée sur une cible par le magicien. En fin de numéro, Gus révèle même à Gilbert qu'il est parvenu à subtiliser sa montre de son poignet sans qu'il ne s'en rende compte ! Gus a fait très très fort ce soir. "Tu nous as tous conquis par ton humour et ta dextérité ! Bravo !", félicite Hélène Ségara. Kamel Ouali salue son "sens du spectacle".

Mais dans Incroyable Talent, c'est le public qui décide ! Ce soir, à l'issue du vote le public a décidé d'offrir la victoire à.... Ils remportent 100 000 euros, le trophée d'Incroyable Talent 2015 ainsi que le droit de se présenter au Festival Juste pour rire de Montréal !

Côté audiences, M6 est arrivée en troisième position de la soirée avec cette finale de la saison 10 de La France a un incroyable talent. Le talent show, marqué par la victoire de Juliette et son chien Charlie, a rassemblé 2,9 millions de téléspectateurs. La part de marché s'élève à 12,7%, gagnant ainsi 51 000 téléspectateurs et 0,1 point de PDA sur une semaine mais surtout 363 000 personnes et 2,2 points de PDA par rapport à la finale de l'an passé.

Source de l'article : Cliquez ICI : http://www.purepeople.com/article/incroyable-talent-2015-juliette-et-son-chien-charlie-sacres-grands-gagnants_a169307/1#m2014704

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

conducteur de bus refuse de conduire avec un chien guide d’aveugle à bord !

Publié le par Ricard Bruno

Les personnes handicapés sont dans la plupart des cas autonomes mais elles sont souvent victimes de commentaires désobligeants et discriminatoires... Trop souvent, les handicaps ne sont pas pris en compte, qu’il s’agisse de l'absence d'une rampe pour fauteuils roulants dans un lieu public, ou de personnes valides qui piquent les places réservées aux handicapés sur les parkings. Ces personnes à mobilité réduite doivent malheureusement affronter des problèmes quotidiens supplémentaires qui ne devraient pas avoir lieux.

Le 26 novembre à Bogota, la capitale de Colombie, un homme aveugle est monté dans un bus pour prendre la route 135 pour aller au district d’Engativá. L’homme aveugle, accompagné de son chien guide s’est assit pour commencer le voyage. Néanmoins, au lieu d’entendre le son du moteur et de sentir le bus avancer, il a entendu les freins et les hurlements du conducteur...

Le conducteur a alors dit à l’homme qu’il ne pouvait pas continuer le voyage avec le chien parmi les passagers. Il a exigé que le chien soit mis dans une caisse, qu'on le laisse à l’arrêt de bus ou encore qu'il soit dans le compartiment avec les bagages. Que faire face à un homme qui ne respecte pas la loi ?!

 

Depuis 2003, un décret a annoncé que le transport des animaux d’assistance accompagnés de leurs propriétaires dans tous les transports publics ou privés serait désormais obligatoire. Les passagers du bus au courant de la loi ont défendu l’homme et son chien, mais le conducteur n’a pas cédé.

Les échanges ont alors commencé à devenir plus musclés.. les passagers ont continué à défendre l'homme et son chien en disant au conducteur qu'il n'était qu'un ignorant et qu’il n’avait pas le droit de refuser l'entrée du bus au chien. En espérant aider, une femme a improvisé une muselière pour le chien, mais le conducteur têtu est resté sur ses positions.

Le service de sécurité du bus est alors arrivé sur place pour tenter de désamorcer la situation et enfin, le conducteur a accepté de poursuivre le voyage !

 

Un passager a filmé en partie la scène, et depuis la publication de la vidéo en ligne, le Système de transport de Bogotá (SITP) est sous les projecteurs, mais pas pour les bonne raisons !

Les représentants du SITP ont simplement dit dans un communiqué de presse qu’ils informeraient mieux à l'avenir les employés de leurs obligations.


Quelle aurait été votre réaction ?

Source de l'article : Cliquez ICI : https://www.kingpet.fr/blog/culture/1449257413-Ce-conducteur-de-bus-refuse-de-conduire-avec-un-chien-guide-d-aveugle-a-bord/

Vidéo en Espagnol...

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

C'est à vomir "Téléthon : Le foie gras le plus long du monde à Villers-le-Lac !"

Publié le par Ricard Bruno

Morteau. Les bénévoles du Téléthon de Villers-le-Lac peuvent exulter : ils ont battu le record du foie gras le plus long du monde. Réalisé sous la houlette de Jacques Barnachon, le chef étoilé de L’Etang du Moulin à Bonnétage, ce mets à la taille et au poids exceptionnels a été mesuré à 15,2 mètres pour 82 kg de gourmandise pure !

Huissière à Morteau, Nadine Midez a mesuré la réalisation à l’aide d’un mètre à ruban. Un foie gras géant rendu possible grâce à l’inventivité de Jean-Claude Borne, plombier à Frambouhans, qui a confectionné le moule à l’aide d’un chéneau. Une trentaine de bénévoles ont été réquisitionnés pour démouler le foie, opération délicate qu’ils ont exécutée sans trembler ! La spécialité culinaire a ensuite été débitée en plus de 1.300 parts, bien évidemment

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Un chat né sans pattes arrière reçoit des implants en titane

Publié le par Ricard Bruno

Désormais, Vincent se balade comme n’importe quel chat. Sauf que le félin de 3 ans n’est pas un matou comme les autres. Né sans pattes arrière, Vincent a reçu des implants en titane extrêmement rares, grâce aux chercheurs du Lloyd Veterinary Medical Centre de l’Université d’Etat de l’Iowa, rapporte le Daily Mail.

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Australie: Il découvre un lézard d'1,5 mètre sur le mur de sa maison

Publié le par Ricard Bruno

Un Australien a découvert un varan de 1,5 mètre de long, tranquillement alangui sur le mur de sa maison...

Un Australien a découvert un lézard d'1,5 mètre sur le mur de sa maison. - Eric Holland / The Guardian

Un Australien a eu la peur de sa vie en découvrant un drôle d’invité surprise dans sa propriété. Après une petite séance de bricolage dans sa cabane de jardin, Eric Holland est tombé sur un varan de 1,5 mètre de long, tranquillement alangui sur le mur de sa maison à Thurgoona, en Nouvelle Galles du Sud (Australie), rapporte The Guardian.

« Putain, c’est quoi ce truc ? »

« J’ai vu quelque chose bouger alors que je sortais de ma cabane de jardin, raconte-t-il. J’ai regardé de plus près et je me suis dit : "Putain, c’est quoi ce truc ?". Le temps de reprendre mes esprits, je suis rentré prendre un appareil photo ».

Si les varans sont effectivement présents dans le sud de l’Australie, ils vivent généralement dans le bush et se méfient de l’homme. Dotés de dents et de griffes acérées, ils sont capables de morsures sévères et sont considérés comme potentiellement dangereux.

L’intrus géant n’a pas été revu depuis qu’il a détallé de la propriété d’Eric Holland. Selon un porte-parole de l’Office de l’Environnement et du Patrimoine, ce type de varan d’Australie, appelé « goanna » en anglais, peut atteindre deux mètres de long et peser jusqu’à 20 kg.

Source de l'article : Cliquez ICI : http://www.20minutes.fr/insolite/1744495-20151205-australie-decouvre-lezard-15-metre-mur-maison

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Une photo très rare, prise il y a plus de 80 ans, a été retrouvée figurant le célèbre « Chuken » (« chien fidèle ») Hachikô.

Publié le par Ricard Bruno

Ce chien de race Akita est connu pour son indéfectible loyauté envers son maître décédé. Il est allé tous les jours l’attendre à la gare de Shibuya pendant sept ans comme il avait l’habitude de le faire de son vivant.

La photo qui montre Hachikô dans une posture naturelle devant la gare est très différente des autres photos de lui que nous connaissons. Car d’ordinaire, quand Hachikô était pris en photo seul, ce qui l’entourait n’apparaissait pas clairement. Et pratiquement toutes les photos le montrant en compagnie de personnes sont des photos souvenirs où il pose.

Cette photo retrouvée récemment a été prise aux environs de 1934 par Isamu Yamamoto, un ancien employé de banque ayant vécu dans le quartier de Sarugakucho de l’arrondissement de Shibuya et décédé en 1947. C’est cette même année que l’on a érigé la première statue d’Hachikô devant la gare où la fidélité d’Hachikô attirait l’attention des passants.

La famille de M. Yamamoto a découvert cette photo en nettoyant la maison où il vécut et l’a donnée au sculpteur Takeshi Ando, 92 ans, vivant à Yoyogi dans l’arrondissement de Shibuya, qui a crée la seconde statue placée devant la gare.

Sur la photo, Hachikô se relaxe, couché sur le ventre près des portiques tandis que les passants ne semblent pas lui prêter d’attention particulière.

Une photo très rare, prise il y a plus de 80 ans, a été retrouvée figurant le célèbre « Chuken » (« chien fidèle ») Hachikô.

« On peut y voir Hachikô dans son environnement près de la gare, tel que je le voyais à l’époque. Je n’avais encore jamais vu de photo qui ait si bien capturé l’atmosphère de la vie quotidienne d’Hachikô » déclare M. Ando.

D’après Yoko Imamura, 89 ans, la fille aînée de M. Yamamoto qui vit à Kobe, son père adorait prendre des photos et celle d’Hachikô était dans son album.

« Hachikô était une figure familière des gens du quartier, j’espère que cette photo sera conservée précieusement » espère-t-elle.

La première statue d’Hachikô a été conçue par le père de M. Ando, Teru, en 1934. M. Ando a joué avec le chien durant deux mois pendant qu’il servait de modèle dans son atelier. Et Hachikô fut même présent lors de l’inauguration de sa statue.

Source : Yomiuri Shimbun

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Ce Chien Est Allé A La Cave Pour Mourir. Mais L’inimaginable S’est Produit…

Publié le par Ricard Bruno

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Ils Ont Fait Quelque Chose D’Horible À Ce Chiot, Mais La Fin Fait Pleurer

Publié le par Ricard Bruno

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Une chienne parcourt près de 300 km pour retrouver la femme qui l’a sauvé

Publié le par Ricard Bruno

Une chienne parcourt près de 300 km pour retrouver la femme qui l’a sauvé

Nous vous parlons très souvent de l’incroyable fidélité dont font preuve nos chiens à notre égard et l’histoire bouleversante qui va suivre en est une parfaite illustration. Cette chienne a fui sa nouvelle famille adoptive pour retrouver à près de 300 km la femme qui avait pris soin d’elle durant des mois après qu’elle se soit fait percuter par un véhicule, laissée pour morte au bord de la route et gravement blessée.

L’hiver dernier dans la ville de Rostov-on-Don en Russie, deux passants découvrent avec tristesse un spectacle bien trop commun : une chienne errante a été percutée par une voiture dont le conducteur a lâchement pris la fuite. La chienne qui gît sur le coté de la route est gravement blessée. Souffrant de contusions multiples et des deux pattes arrières cassées, elle doit lutter contre le froid glacial de l’hiver russe.

Les bons samaritains la conduisent en urgence dans une clinique vétérinaire. Nommée Shavi, la chienne sera opérée et un appel en ligne lancé par ses sauveurs afin de lui trouver une famille qui puisse l’accueillir pendant sa convalescence et pourquoi pas l’adopter. Nina Baranovskaya, jeune maman de 26 ans, est la seule à répondre et décide d’accueillir la chienne chez elle. Aussitôt après l’opération de Shavi, Nina part la chercher à la clinique vétérinaire.

Elle découvre la chienne encore groggy de l’anesthésie et qui a malgré tout un premier geste d’affection envers elle, qui sera le début d’une relation d’amour et de fidélité très profonde. Nina témoigne au Komsomolskaya Pravda rapporté par Life With Dogs :

Après l’anesthésie, lorsqu’elle m’a vu, elle leva ses yeux fatigués et me lécha timidement la main.

Durant de longs mois, Nina va prendre soin de Shavi avec un amour et un investissement remarquable. La chienne est une battante et dès son arrivée chez Nina, alors même qu’elle ne peut se mouvoir, la chienne s’efforcera de vouloir faire ses besoins à l’extérieur pour ne pas salir l’appartement. Nina la découvrira ainsi avec peine, souffrante et gisante devant la porte d’entrée ; ce qui la conduira à lui mettre des couches en attendant son rétablissement.

Petit à petit, Nina va l’aider à marcher de nouveau, lui apprendre des ordres de bases de l’éducation et réussira même à calmer l’anxiété de la chienne alors très craintive des voitures et des étrangers suite à son traumatisme lié à l’accident.

Mais Nina, qui vit dans un petit appartement, qui a une petite fille, deux chiens qu’elle a adopté ainsi que trois chats, contrainte par son travail et ses obligations familiales ne peut hélas pas garder la chienne désormais remise sur patte. C’est avec une grande tristesse et le regret de ne pas pouvoir lui offrir tout l’amour qu’elle mérite que Nina prend la décision de lui trouver une famille. Ainsi, des amis vivant à près de 300 km de là adoptent Shavi.

Mais à peine le temps de découvrir sa nouvelle famille que la chienne s’échappe au bout de quelques jours par un trou creusé sous une cloture. Les amis de Nina la préviennent en panique. Pour cette dernière, tous ses efforts sont vains puisque la chienne est de nouveau livrée à elle-même, errante dans les rues et potentiellement en danger. Les jours passent et au bout de deux semaines, les espoirs de la retrouver s’amenuisent.

Mais il y a quelque jours, alors qu’elle se promenait dans la rue, Nina sent soudain quelque chose se frotter à sa jambe. Elle se retourne et découvre ébahie Shavi, assise à ses pieds. Nina fond en larmes et lorsqu’elle se penche vers Shavi, celle-ci lui saute dans les bras, heureuse de retrouver sa sauveuse après ce si long périple. En effet, par amour et loyauté, la chienne vient de parcourir près de 300 km pour retrouver la personne qui l’a sauvé et qui a passé tous ces mois à prendre soin d’elle. Des retrouvailles émouvantes :

La plupart des gens ne remarquent pas que les chiens peuvent rire et pleurer, aussi. Ou peut-être qu’ils ne veulent pas voir.

De façon inexplicable et encore incroyable, Nina venait juste de déménager avec sa famille pour un appartement plus grand situé à plus de cinq arrêts de bus de son ancien domicile. Ainsi, en plus d’avoir parcouru 300 km, la chienne a su trouver son nouveau lieu d’habitation, Nina explique :

J’ai entendu des histoires incroyables sur la fidélité des chiens. Mais je n’ai jamais imaginé que cela pourrait m’arriver un jour. Même maintenant, je peux à peine croire que cette chienne a parcouru une telle distance pour nous trouver, et surtout, nous localiser à notre nouvelle adresse.

Evidemment, devant une telle preuve de fidélité, Nina et Shavi sont désormais inséparables et plus liées que jamais. La chienne a perdu du poids durant son périple mais comme elle l’a déjà fait, sa maîtresse a pris soin d’elle jusqu’à ce qu’elle recouvre santé et forme :

Bien sûr, elle est maintenant avec nous pour toujours. Les animaux sont les plus fidèles, et les plus aimantes des créatures dans le monde. Pour chaque goutte d’amour de la part d’un humain, ils vont nous donner tout le leur en retour, et je sais cela de mon expérience personnelle. Shavi est désormais comme un enfant pour moi.

L’histoire fabuleuse et bouleversante de Shavi et Nina, publiée dans les journaux locaux, a suscité une vague de soutien et d’admiration de la part de dizaine de personnes qui ont proposé de faire des dons financiers ou d’ordre matériel à Nina. Mais humblement, cette dernière a refusé, préférant diffuser un message très juste :

Je suis vraiment très touchée – Merci à tous du fond du coeur ! Mais je n’ai pas besoin d’argent. Je n’ai pas fais cela pour avoir des dons financiers. Si vous voulez vraiment aider, je vous en conjure, n’ignorez pas un animal qui a besoin de votre aide. Je ne cesserai jamais de le répéter – les animaux sont les créatures les plus dévouées et aimantes. Ils ont besoin de notre amour et de notre attention.

Source : Cliquez ICI

Une chienne parcourt près de 300 km pour retrouver la femme qui l’a sauvé
Une chienne parcourt près de 300 km pour retrouver la femme qui l’a sauvé
Une chienne parcourt près de 300 km pour retrouver la femme qui l’a sauvé

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0