Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le web en parle

Brigitte Bardot : «C'est un miracle si je suis encore en vie»

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : «C'est un miracle si je suis encore en vie»

L'actrice se dévoile ce mois-ci dans les pages du magazine France d'octobre. A 75 ans, elle revient sur sa carrière et son statut de sex-symbol qui, selon ses dires, ne lui ont pas apporté que des satisfactions. C'est bien simple, elle a même envisagé à plusieurs reprises de mettre fin à ses jours !

«Vous pouvez avoir l'air désinvolte et avoir des soucis. J'ai vraiment été au bord du suicide plusieurs fois. C'est un miracle que je sois encore en vie», a-t-elle ainsi expliqué. Quant aux propos qu'elle avait tenus sur Carla Bruni (elle avait déclaré que la première dame était aussi jolie que mal élevée), elle persiste et elle signe. «Je suis choquante, impertinente et insolente, c'est comme ça. Je ne regrette jamais rien et je suis très mal comprise par les idiots politiquement corrects», lance-t-elle. C'est dit !

Source : http://www.toutlecine.com/cinema/l-actu-cinema/0001/people-00018180-brigitte-bardot-c-est-un-miracle-si-je-suis-encore-en-vie.html

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Lancel Launches Le Bardot ...

Publié le par Ricard Bruno

Collection in Hong Kong

French fashion brand Lancel has launched the much anticipated Le Bardot Bag in its Hong Kong stores. The Le Bardot Bag Collection is designed to capture the style and the famous hourglass silhouette of screen legend Brigitte Bardot.

A collaboration between Bardot and Lancel’s new Artistic Director, Leonello, it’s the first Lancel collection made without the use of leather which is consistent with Bardot’s support for animal rights. The Le Bardot bags are made of two main materials – tweed and alcantara — both from organic cotton but still preserve a luxurious feel while being eco-friendly.

Pastel colors are the dominant color palette with linings made of pink plaid fabric. This is a reference to the famous frill skirts, a Bardot favorite. Other details include the pockets named St. Tropez refering to an important place for the actress, who was known to capture 1950’s Saint Tropez (and the world) with her carefree style.

Lancel Le Bardot Bag retails for HK$ 7,590.

Source : http://red-luxury.com/2010/09/01/lancel-launches-le-bardot-collection-in-hong-kong/

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot : "J'ai été au bord du suicide plusieurs fois"...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot revient sur sa carrière dans le magazine britannique France, l’occasion pour l'ancienne actrice de se dévoiler un peu plus.

C’est dans une interview poignante accordée à France que l’ancien sex-symbol s’est livré sur des sujets qu’elle n’avait jamais abordé auparavant et notamment le fait qu’elle ait envisagé de mettre fin à ses jours. 
 
"Vous pouvez avoir l'air désinvolte et avoir des soucis. J'ai vraiment été au bord du suicide plusieurs fois. C'est un miracle que je sois encore en vie" a-t-elle avoué.
 
Quand à son caractère bien trempé et ses déclarations polémiques, ne lui demandez pas de les arrêter ! "Je suis choquante, impertinente et insolente, c'est comme ça. Je ne regrette jamais rien et je suis très mal comprise par les idiots politiquement corrects". Une manière d’assumer les propos qu’elle a tenu récemment au sujet de Carla Bruni.
 
Décidément, à 75 ans, Brigitte Bardot ne perd pas son énergie !

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Une Neuchâteloise témoigne du massacre des globicéphales noirs...

Publié le par Ricard Bruno

Une Neuchâteloise témoigne du massacre des globicéphales noirs
CIMETIÈRE DE DAUPHINS
CIMETIÈRE DE DAUPHINS «C'est le plus grand massacre de mammifères marins d'Europe», dénoncent les ONG qui étaient sur place, Sea Shepherd Conservation Society et la Fondation Brigitte Bardot. (PETER HAMMARSTEDT POUR SEA SHEPHERD)
Aux Iles Féroé, plus de 800 globicéphales ont été tués entre juin et septembre. Un massacre qui se déroule dans le silence assourdissant de la communauté internationale. Vice-présidente de l'ONG Sea Shepherd Suisse, la Neuchâteloise Rebecca Jeanson était sur place. Elle témoigne.

 

Une mer rouge de sang, des hommes qui s'acharnent sur les dauphins rabattus vers la plage, des cadavres égorgés et éventrés, des fœtus arrachés aux flancs des mères... Le spectacle est insoutenable. Depuis le mois de juin, plus de 800 dauphins calderon, ou globicéphales noirs, ont péri aux Iles Féroé sous le prétexte d'une chasse traditionnelle ancestrale. Dont 236 le 18 juillet, 86 le 5 août et 102 le 9 septembre. Vice-présidente de Sea Shepherd Suisse, la Neuchâteloise Rebecca Jeanson était quartier-maître sur le bateau loué par son ONG et par la Fondation Brigitte Bardot pour dénoncer le massacre.  

Rebecca Jeanson, quel était le but de votre mission aux Iles Féroé?

 L'opération «Stop the Grind» est la troisième campagne de Sea Shepherd, le «berger des mers». En 1984, lors de sa première campagne, Sea Shepherd a révélé au monde entier ce massacre, mais n'avait pu retourner sur les lieux depuis dix ans par manque de moyens. Notre mission consistait à enquêter sur la chasse au rabattage et à récolter des preuves réfutant l'argument de subsistance revendiqué par les habitants des Féroé. Pour obliger ceux-ci à respecter les lois de protection des mammifères marins.  

Quel est le prétexte avancé par les Iles Féroé pour justifier ces massacres?

Les Féringiens chassent le globicéphale noir depuis le Moyen Age à des fins alimentaires. Cette chasse s'appelle le «Grind», qui est aussi le nom du dauphin et de sa viande. Mais depuis le Moyen Age les choses ont changé: les Féroé, avec une population de 50 000 personnes, sont ouvertes sur le marché extérieur et reçoivent des subventions européennes. Leur survie ne dépend plus de la viande du globicéphale. D'ailleurs, celle-ci contient un fort taux de mercure, de PCB et d'autres métaux lourds.

Les Féroé, à mi-chemin entre l'Ecosse et l'Islande, dépendent du Danemark. Comment le gouvernement danois a-t-il réagi à votre action?

Le Danemark ne prend pas position sur la politique féringienne et ferme les yeux sur ce massacre, prétendant qu'il ne peut interférer. Pourtant, leur navire de guerre et leur hélicoptère nous ont suivis pendant plusieurs jours et nous avons été contrôlés sans ménagement par la police locale tandis que la marine danoise veillait... Le Danemark a pourtant signé en 1982 la Convention de Berne, qui dit que le globicéphale noir est strictement protégé!

Qu'avez-vous vécu sur le bateau?

C'était une campagne éprouvante, il fallait être prêt à s'interposer ou à se faire couler par les chasseurs à tout moment. Notre identité a d'ailleurs été découverte par les Féringiens lors de leurs contrôles et nous avons achevé la campagne avec les enseignes de nos ONG...

Comment arrive-t-on à supporter un spectacle comme celui des 86 dauphins tués le 5 août (lire ci-dessous)?

Nous n'avons pas assisté au «Grind» du 5 août, nous étions trop loin de la plage de Leynar où ils avaient été rabattus. Voir dériver les cadavres mutilés m'a cependant profondément marquée, je n'oublierai jamais cette vision. Mais je n'étais pas là pour m'apitoyer, nous avons su que ces dauphins nous donneraient des indices essentiels pour notre enquête, ils sont des pièces à conviction qui nous aideront à mettre un terme aux tueries. Ces images accroissent ma motivation et mon engagement. Je serais prête repartir maintenant s'il le fallait.

Que peut-on faire pour mettre un terme à cette «tradition»?

Il faut que chacun mette, à son niveau, la pression sur le Danemark, en écrivant aux politiques et aux députés européens. Le boycott des produits danois et féringiens peut aussi être un argument économique de poids. /FRK

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot, initiales BB...

Publié le par Ricard Bruno

                                        Brigitte Bardot, initiales BB

 

brigitte bardot
C’est un sac « Lancel » à son nom qui, dit-elle, lui ressemble. « Je le vois comme un changement de mentalité important dans l’industrie du luxe car la fabrication de ce sac nécessite ni produits chimiques, ni l’emploi d’aucun animal. Je souhaite que les couturiers en prennent de la graine et que les fourrures soient à jamais bannies des collections » répond-elle à « Marie-Claire » à qui elle a accepté de donner une interview, ce qui est un scoop en soi tellement c’est rare.

Comment imaginer que cette vieille femme de 76 ans acariâtre aux déclarations tantôt sulfureuses, tantôt pestilentielles puisse avoir été le symbole de la libération de la femme, un sex symbol dont la seule rivale était Marylin Monroe, l’image de la France à travers le monde au même titre que le Général de Gaulle.

Que dire de Brigitte Bardot, initiales BB ? Que de femme enfant elle devint une femme libre avec cette voix qui ensorcelait et qui agaçait aussi dans ses films où elle touchait le cœur des hommes davantage par ses courbes, son regard provocateur, que par son talent intrinsèque de comédienne. Elle fit la couverture de « Elle » à 15 ans, tourna un bout de rôle dans « Le Trou Normand » avec Bourvil et dans « Si Versailles m’était conté » de Sacha Guitry, se maria avec l’acteur-réalisateur Roger Vadim, qui écrivit le scénario d’un film culte tourné à Saint-Tropez qui glorifia son épouse, « Et Dieu… créa la femme ».

Ce fut ensuite « Une Parisienne », l’achat de La Madrague qui fit de Saint-Trop’ deux mois par an le centre du monde, « La Vérité » de Henri-Georges Clouzot, qui la gifla en plein tournage et à qui elle retourna aussitôt son geste, « Vie Privée », « Le Mépris », « Le Repos du guerrier », Jacques Charrier, Gunter Sachs, Serge Gainsbourg, un amant qui lui fit enfourcher un « terrible engin », et susurrer « Je t’aime… moi non plus » avant que Jane Birkin reprenne ses mots. On fit de Brigitte Bardot le premier buste de Marianne qui trône dans chaque mairie.

A même pas 40 ans, elle plaqua le cinéma. Définitivement. BB n’abandonna pas pour autant la scène médiatique mais se consacra à la défense des phoques exterminés sur la banquise et bientôt à toute l’espèce animale. « Le cinéma a été formidablement utile pour établir ma célébrité que je conserve encore aujourd’hui » confie t-elle à « Marie Claire ». « Et cette célébrité m’est formidablement utile pour mener mon combat international contre la maltraitance animale. Voilà ! »

Bardot dit n’avoir ni regrets, ni remords, car cela ne sert à rien. Elle se voit mourir une coupe de champagne à la main. BB, au cinéma comme dans la vie réelle, s’est toujours foutu du qu’en-dira-t-on.

Source : http://www.lenuagedesfilles.com/buzz/brigitte-bardot-initiales-bb

 

Source : http://www.lenuagedesfilles.com/buzz/brigitte-bardot-initiales-bb

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot pour Lancel...

Publié le par Ricard Bruno

 
©Lancel
sac bardot

Brigitte Bardot signe le sac Bardot pour Lancel. Un sac qui ressemble à Brigitte Bardot, écolo bien sur, libre surtout.

 


 



  • Interview de  Brigitte Bardot

 


Cosmo : un sac Bardot... Pourquoi cette association ?


Brigitte Bardot : pourquoi pas ?


Cosmo : Forcément un green bag..


Brigitte Bardot : oui sans aucun cadavre animal.


Cosmo : Leonello Borghhi, designer chez Lancel , avec qui vous avez créé ce sac, dit qu'il est inspiré de la silhouette Bardot : volupté et légèreté. C'est quoi une fille belle pour vous aujourd'hui ?


Brigitte Bardot : Une belle naturellement sans chrirugie, sans botox.


Cosmo : Chaque sac porte les mêmes trois messages, les vôtres: Enjoy life...Respect nature...Love bags... Pouvez-vous compléter chaque message ?


Brigitte Bardot : il n'y a rien à compléter

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot ne votera plus Sarkozy!

Publié le par Ricard Bruno

L'ancienne icône du cinéma mondial, Brigitte Bardot, a annoncé ce matin à 8h15 dans l'émission d'Yves Calvi qu'elle ne revoterait pas pour Nicolas Sarkozy en 2012.

La raison ? "Il ne me répond pas. C'est ça le grand drame de ma vie", a-t-elle dit. "Je lui avais demandé que les abattages rituels musulmans soient précédés d'un étourdissement préalable pour les animaux qu'il faut donner en pâture à manger aux gens."
"Il m'avait promis deux fois de suite lorsqu'il était ministre de l'Intérieur et lorsqu'il a été fraîchement élu Président de la République. Il m'a promis deux fois de suite devant témoin de faire le nécessaire pour que ces pauvres animaux ne soient pas abattus de façon dramatique, horrible et scandaleuse" ajoute-t-elle.

Elle explique avoir choisi le candidat de droite en 2007 mais qu'elle ne recommencera pas. "Non. Il n'y a pas à réfléchir".

Pour que la viande puisse être consommée par un musulman, il faut que l'animal soit égorgé vivant, sans avoir été étourdi, et qu'il ait la tête tournée vers La Mecque pour qu'il se vide de son sang.  Ce que l'ancienne star, condamnée à plusieurs reprises pour "incitation à la haine raciale" en raison de ses propos sur les musulmans, conteste.

Source : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/09/08/97001-20100908FILWWW00349-brigitte-bardot-ne-votera-plus-sarkozy.php

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot 3ème plus belle femme de tous les temps!

Publié le par Ricard Bruno

Un classement des plus belles blondes (vraies ou fausses) du show business de tous les temps vient d’être réalisé. Et la plus belle est Marilyn Monroe et Brigitte est classée en 3ème position!

 

Marilyn Monroe

 

Dans le classement, on retrouve aussi : Grace Kelly, Brigitte Bardot, Cameron Diaz, Scarlett Johansson, Madonna, Gwen Stefani, Charlize Theron.

Source : www.minutepeople.fr/tag/brigitte-bardot

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Gainsbourg/ Bardot...Souvenirs..

Publié le par Ricard Bruno

inspiré le couple de cette semaine:

bardot_20gainsbourg

Brigitte Bardot et Serge Gainsbourg.

En 1967 s'ils s'affichent ensemble, rien ne laisse suspecter une liaison: pas de gestes tendres ni amoureux. Et pourtant ...

Leur histoire d'amour fut donc autant confidentielle que dévoilée car Serge Gainsbourg a toujours évoqué au grand jour sa liaison avec Bardot et plus tard elle évoquera ce coup de foudre: "Ses yeux rejoignirent les miens et ne les quittèrent plus : nous étions seuls au monde! […] De cette minute qui dura des siècles et qui dure encore, je ne quittai plus Serge, qui ne me quitta jamais".
Un soir, Brigitte demande à Serge de lui écrire la plus belle chanson d'amour. En une nuit, Serge écrit et compose les plus belles chansons pour elle, en 10 heures d'affilée: "Bonnie & Clyde" et " Je t'aime moi non plus" entre autres.

La passion qui unit Bardot à Gainsbourg sera aussi intense que brève et c'est finalement vers son mari, le milliardaire Gunther Sachs qu'elle choisira.

avec_brigitte_bardot

Serge_Gainsbourg__Brigitte_Bardot

Serge_Gainsbourg__Brigitte_Bardot_Brigitte_Bardot_et_Serge_Gains

"[Brigitte] c'est comme une corde de guitare qui se brise, c'est très dangereux. Moi ça m'a balafré, c'était hyper speedé et assez court […] Brisure nette. Cette fille-là m'a marqué au fer rouge. Rien à ajouter".

Source : http://lalieblog.canalblog.com/archives/2010/09/04/18901462.html

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0