Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le web en parle

Comment Bardot et Deneuve ont failli devenir la femme de Bond

Publié le par Ricard Bruno

 

30/09/2012 - 10h07
  •  1  

Catherine Deneuve et Brigitte Bardot ont été approchées pour jouer Tracy, la femme de James Bond, dans Au Service secret de sa majesté.

Que serait 007 sans ses Bond Girls ? Certainement pas ce mythe du séducteur aventurier qu'il incarne depuis 50 ans. Dans la saga, ces héroïnes éphémères font partie du décor au même titre que les gadgets ou les Aston Martin. Pas plus, pas moins : dans Les diamants sont éternels, Fleming ne décrivait-il pas ainsi la partenaire parfaite de son espion : "La femme idéale doit savoir faire la sauce béarnaise aussi bien que l’amour". A l'ombre du héros, femmes fatales ou véritables potiches, les Bond Girls assument donc ce rôle de faire-valoir au point qu'on ait pu parler d'une véritable malédiction - un rôle unique et une carrière ruinée.


C'est sans doute ce qui explique que beaucoup d'actrices aient refusé le rôle. Et, parmi elles, Brigitte Bardot et Catherine Deneuve, deux mythes français à qui l'on proposait de jouer la femme de Bond dans Au service secret de sa majesté. Le réalisateur Peter Hunt se souvient : "Brigitte Bardot fut l'un des premiers choix de la production. Harry Saltzman était très francophile et il voulait qu'elle incarne Tracy. Nous l'avons rencontrée trois fois. On a mangé, bu... c'était très agréable. Mais lors de notre troisième visite, elle nous a calmement expliqué qu'elle venait de signer un deal pour jouer dans Shalako... face à Sean Connery ! Harry eut ensuite une autre actrice française en tête : Catherine Deneuve. Mais contrairement à Bardot, elle semblait moins emballée et refusa le rôle assez vite."


Pourtant, Eon va de nouveau penser à Deneuve pour le rôle de Solitaire, la voyante vaudou de Vivre et laisser mourir... Mais la production fut plus compliquée, comme le rappelle le scénariste Tom Mankiewicz : "Quand on a commencé à écrire Vivre et laisser mourir, nous voulions que l'héroïne, Solitaire, soit jouée par une actice noire. Mais United Artists, le distributeur, était effrayé. Le film coûtait cher, c'était un nouveau Bond et ils furent très frileux. Je crois que l'idée de Diana Ross a circulé pendant un temps, mais la première actrice à venir au casting pour Solitaire fut Catherine Deneuve. Et je n'ai pas pu m'empêcher de dire : "elle n'est pas très noire !" C'était même l'antithèse."

Il faudra attendre Carole Bouquet dans Rien que pour vos yeux et Sophie Marceau dans Le monde ne suffit pas pour voir finalement apparaître de grandes actrices françaises dans le rôle de la James Bond Girl.

 

Souce : Cliquez ici

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot : LOT MIS AUX ENCHERES PUBLIQUES

Publié le par Ricard Bruno


Description : n° 629 - Brigitte Bardot Portrait au chapeau cloche, c. ; Brigitte Bardot Portrait au chapeau cloche, c. 1960 Tirage argentique d'époque Au dos cachet d'agence 24 x 18,1 cm

Estimation 150/200 euros

Source cliquez ici

 

Bruno Ricard

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Calendrier mural Brigitte Bardot 2013...

Publié le par Ricard Bruno

Calendrier-2013-Brigitte-Bardot.jpg

Calendrier-2013-Brigitte-Bardot--dos-de-couverture-.jpg

 

Pour le commander : Boutique Office de tourisme de Saint-Tropez : Cliquez ici

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

"Je t'aime moi non plus..."

Publié le par Ricard Bruno

Aujourd'hui la chronique sera musicale,mais aussi dédicace, de multiples façons...


Je t'aime moi non plus...

 

Ce duo très "hot" a fait scandale en 1967, de par l'érotisme avant-gardiste du texte de Gainsbourg (au départ inspiré par Brigitte Bardot) qui ne peut déclarer son amour que par cette formule désormais célèbre, et en dit long sur les contradictions, la feinte ou vraie pudeur et les détours de nombre de relations amoureuses...

Si dans le non-dit réside l'interdit qui permet la transgression, d'aucuns joueront encore la valse-hésitation.

"J'avance d'un grand pas, tu recules de trois"... Mais à ce jeu de dupes beaucoup se sont perdus.

D'autres, dans ce jeu de l'amour et du hasard, se sont retrouvés, au prix "d'un temps perdu qui (pourtant!) ne se rattrape plus", comme l'a magnifiquement chanté Barbara.

"Voilà combien de jours, voilà combien de nuits,
Voilà combien de temps que tu es reparti,
Tu m´as dit cette fois, c´est le dernier voyage,
Pour nos cœurs déchirés, c´est le dernier naufrage,
Au printemps, tu verras, je serai de retour,
Le printemps, c´est joli pour se parler d´amour,
Nous irons voir ensemble les jardins refleuris,
Et déambulerons dans les rues de Paris,

Dis, quand reviendras-tu,
Dis, au moins le sais-tu,
Que tout le temps qui passe,
Ne se rattrape guère,
Que tout le temps perdu,
Ne se rattrape plus,

Le printemps s´est enfui depuis longtemps déjà,
Craquent les feuilles mortes, brûlent les feux de bois,
A voir Paris si beau dans cette fin d´automne,
Soudain je m´alanguis, je rêve, je frissonne,
Je tangue, je chavire, et comme la rengaine,
Je vais, je viens, je vire, je me tourne, je me traîne,
Ton image me hante, je te parle tout bas,
Et j´ai le mal d´amour, et j´ai le mal de toi,

Dis, quand reviendras-tu,
Dis, au moins le sais-tu,
Que tout le temps qui passe,
Ne se rattrape guère,
Que tout le temps perdu,
Ne se rattrape plus,

J´ai beau t´aimer encore, j´ai beau t´aimer toujours,
J´ai beau n´aimer que toi, j´ai beau t´aimer d´amour,
Si tu ne comprends pas qu´il te faut revenir,
Je ferai de nous deux mes plus beaux souvenirs,
Je reprendrai la route, le monde m´émerveille,
J´irai me réchauffer à un autre soleil,
Je ne suis pas de celles qui meurent de chagrin,
Je n´ai pas la vertu des femmes de marins,

Dis, quand reviendras-tu,
Dis, au moins le sais-tu,
Que tout le temps qui passe,
Ne se rattrape guère,
Que tout le temps perdu,
Ne se rattrape plus..."

 

Source : Cliquez ici

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot...une vraie marque !

Publié le par Ricard Bruno

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Corrida : "Des lâches", estime Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

BB à bien raison ce sont tous des lâches !

Bruno Ricard

 

L'ancienne actrice se dit "désespérée" de la décision du Conseil constitutionnel, constitué, selon elle, de "lâches".

Source : cliquez sur Le Point

Vous pouvez laisser votre commentaire sur le site du Point cliquez ci dessus

BR

 

Voici mon commentaire que j'ai laissé sur le site :

 

Cette décision est à vomir comment peut on encore à l’heure actuelle laisser perdurer de telles horreurs ! C’est à ne rien y comprendre.
Quand aux commentaires de « Idefix » et bien je dois dire que c’est du grand n’importe quoi, comme le dit si bien Brigitte Bardot il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, pour votre information cela fait des décennies qu’elle ne porte plus de cuir ou de fourrure...
Concernant jeanphy71 il y en a marre de toujours voir de telles inepties écrites par des simples d’esprit que vous semblez être, il y a des associations formidables qui s’occupe des « humains » alors une bonne fois pour toute foutez lui la paix et à chacun son combat, je passe maintenant à LaureetLea, vous appelez cela du courage !quelle rigolade ce n’est ni plus ni moins que de la torture ! et à Dany le vert, non BB n’a pas comme vous l’insinuez passez les deux tires de sa vie dans un château doré, elle s’investie depuis de très nombreuses années pour la cause animale alors les donneurs de leçons qui restent le cul vissé sur leur chaise à rien faire que critiquer...passez votre chemin.
BR

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Dvd "Les novices"...sortie nationale le 02 11 2012...

Publié le par Ricard Bruno

Dvd "Les novices"...sortie nationale le 02 11 2012...

Dvd-les-novices.jpg

(merci à François pour l'information)

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Corrida: Bardot reçoit le renfort de Delon et Belmondo !

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot, farouche opposante à la corrida, a reçu le soutien de deux autres icônes du cinéma français, Alain Delon et Jean-Paul Belmondo, pour demander l'abolition de la tauromachie.

Le Conseil constitutionnel, saisi par le Comité radicalement anticorrida (Crac) et l'association Droits des animaux, doit se prononcer ce vendredi sur la constitutionnalité de dispositions du Code pénal, qui réprime les actes de cruauté envers les animaux mais fait une exception pour les corridas.

"Une aberration"

"En France, le corrida est considérée par le Code pénal comme étant un acte de cruauté condamné à deux ans d'emprisonnement et 30.000€ d'amende. Cette règle générale n'est toutefois pas appliquée lorsqu'une 'tradition' locale peut être invoquée. C'est une aberration, un non-sens!", peut-on lire dans un communiqué diffusé cette semaine et signé des trois "Sages" Brigitte Bardot, Jean-Paul Belmondo et Alain Delon.

"Il y a plus d'un siècle, Victor Hugo écrivait déjà : 'Torturer un taureau pour le plaisir, pour l'amusement, c'est beaucoup plus que torturer un animal, c'est torturer une conscience'. Il est temps aujourd'hui de bannir la torture", soulignent-ils.

Démission de Valls

Mardi 11 septembre dernier, Brigitte Bardot avait demandé la démission du ministre de l'Intérieur Manuel Valls, qui s'était prononcé en faveur de la Tauromachie.


Source : Cliquez ici

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot, Alain Delon et Jean-Paul Belmondo unis contre la tauromachie

Publié le par Ricard Bruno

 

 

r-TROIS-large570-copie-1.jpg

Trois monstres sacrés du cinéma français, Brigitte Bardot, Jean-Paul Belmondo et Alain Delon, ont lancé un appel commun aux "sages" du Conseil constitutionnel leur demandant d'interdire la tauromachie, une question sur laquelle ils doivent se prononcer vendredi.

 

"Il est temps aujourd'hui de bannir la torture, l'abolir sur l'ensemble du territoire", déclarent les trois acteurs dans cet "appel", qu'ils co-signent sous la bannière de la Fondation Brigitte Bardot. Ils précisent qu'il s'agit d'un appel de "trois 'sages' attachés à des valeurs de justice, d'égalité et d'empathie".

 

"En France, expliquent-ils dans leur texte, la corrida est considérée par le code pénal comme étant un acte de cruauté condamné à deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende. Cette règle générale n'est toutefois pas appliquée lorsqu'une 'tradition' locale peut être invoquée...C'est une aberration, un non-sens! Lorsqu'un acte de cruauté est avéré, lorsque des sévices graves entraînant la mort sont infligés volontairement à un être vivant, un être sensible, la règle doit s'appliquer à tous, de la même manière et avec la même sévérité", poursuit le texte.

"Elever au rang de spectacle la cruauté, la bestialité, prendre plaisir à infliger la souffrance et provoquer la mort, tout cela est pervers et profondément choquant", estiment encore les trois comédiens qui citent Victor Hugo, fervent opposant de la corrida. Ils dénoncent le "lobby de la tauromachie (qui) sait se faire entendre", en rappelant les récents propos du ministre de l'Intérieur Manuel Valls, qui s'est dit favorable à la corrida. Ils appellent également à "entendre l'écrasante majorité des Français qui s'opposent à ces jeux du cirque".

 

"La barbarie n'a pas sa place dans la France du 21ème siècle, il vous revient d'entendre la voix des Français que nous relayons aujourd'hui", concluent les trois acteurs.

 

Suite à une procédure judiciaire de deux associations anticorrida, le Conseil constitutionnel doit décider vendredi si la tauromachie est compatible avec la loi, et donc si elle doit être ou non interdite.

 

Source : Cliquez ici

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0