Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le web en parle

Un retraité préfère mourir que de laisser partir son sanglier...

Publié le par Ricard Bruno

Un retraité de 83 ans a prévenu samedi qu'il ferait barrage de son corps au péril de sa vie si les autorités viennent lui prendre le sanglier qu'il a recueilli il y a un an et qui coule des jours heureux chez lui, dans le Tarn-et-Garonne.

Sanglier.jpg

 

Yvan Blaise, ancien viticulteur à Saint-Paul-d'Espis, un village de 630 habitants du Quercy blanc, a trouvé celui qu'il a baptisé Bamby le 28 février 2011 alors qu'il accompagnait une partie de chasse.

"Sa mère avait dû être tuée la veille. Je me suis enlevé une chaussette de la botte et je l'ai mis dedans", raconte M. Blaise.

Bamby avait un ou deux jours. Il pesait 800 grammes. M. Blaise et sa femme Alice, 80 ans, l'ont nourri au biberon.

Aujourd'hui, Bamby pèse 86 kilos. Il vit dans un parc clos, avec un abri paillé et un bassin. M. Blaise s'est attaché à cet animal qui est "comme un gros chien, c'est une bête très intelligente, et reconnaissante en plus. Pour les gens, il a ses têtes. Mais il n'embête personne".

Aussi est-il tombé des nues le 5 mai quand deux gardes-chasse sont venus l'informer qu'il ne pouvait plus garder un animal sauvage.  

 

"Ils ont dit qu'ils saisiraient la bête, qu'ils l'abattraient. Et puis que je paierais une amende. On a 780 euros de retraite par mois. Comment voulez-vous qu'on paie ?"

"J'aurais très mal si on me le prend, je suis cardiaque. Je préfère qu'on m'abatte moi, plutôt que le sanglier. Je me mettrai en travers", a-t-il averti.

Le maire, Camille Mallevialle, s'inquiète: "Vu sa santé, si on le lui enlève, je crains un drame". Lui non plus ne comprend pas. "Il faut voir cet animal. Il vous suit partout et se laisse caresser comme un chien. Et puis c'est archi-clôturé, en pleine campagne".

M. Blaise croit à une dénonciation. Mais de qui ? Le maire n'a jamais reçu la moindre récrimination.

Sur le site de la Dépêche du Midi qui a rapporté l'information, la réaction des internautes est unanime: "Tous avec vous papy !" ou "Foutez lui la paix !"

La préfecture n'a pas répondu aux sollicitations. Le parquet n'était pas joignable. 

 

 RB

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot, beach girl à la française!

Publié le par Ricard Bruno

bardot-text.jpg

Que celles qui me disent, « Les Américaines, elles sont trop ci, les Américaines gnagna.. ». On arrête avec le complexe du corn-flakes, et tout de suite ! Certes, elles ont pour modèle Marylin. J’admets qu’en coach beauté, c’est pas mal. Mais nous, on en a une aussi, de blonde iconique.

 

Et le style de la nôtre, Brigitte Bardot est nettement plus contemporain. Cocorico les filles, je vous le confirme, en matière de beauté, il existe une french touch ! Attention spoiler : nous ne nous intéresserons pas à son look post 1973, car il est un peu plus… comment dire… Un peu moins… Bref, parce que Bardot, c’est une femme de cinéma ! Quand  elle est irréelle, quand elle adopte une proximité distante. Oui, nous, Bardot, on l’aime en actrice.

 

Et chez Bardot actrice, ce qui frappe, c’est l’attitude. Et Dieu, créa la femme, c’est le corps libre et en mouvement. On oublie les actrices figées, pour en découvrir une qui danse pieds, rit aux éclats. Le premier truc Bardot, est là : dans son naturel, sa liberté et son mouvement.

 

La première apparition marquante de Brigitte Bardot a lieu dans « Et Dieu créa la femme ». La scène marquante du film est celle dans laquelle, pieds nus, elle danse, ondule sur un mambo devant un Jean-Louis Trintignant ébahi. Cheveux blonds lâchés, refusant de se soumettre aux conventions. Le premier pas du style Bardot est là, le refus des conventions.

 

Alternant successivement entre baby doll et femme fatale, le look Bardot jouera sans cesse sur cet antagonisme. Elle donne aux ballerines et au Vichy leurs lettres de noblesses, et souvent brise cette image sage en arborant d’audacieuses santiags, comme dans le clip de Harley Davidson.

 

Naturelle côté maquillage, l’icône des sixties met surtout le paquet sur son regard. Du trait d’eye-liner pour prolonger son regard, au troublant smoky eye, le regard bardot est l’élément clef de sa personnalité. C’est par là qu’elle joue le plus, choisissant d’être femme-enfant ou  séductrice.

 

Sa chevelure est aussi le truc de Bardot. Vous croisez une jeune femme aux longs cheveux raides, raie sur le milieu, vous pensez Bardot. Une autre au chignon haut et savamment décoiffé, Bardot encore. Une capeline à bandeau fleuri, Bardot à nouveau, époque St Trop’.  Le bandeau bleu du film « le Mépris », la transforme en jeune fille à la perle et marque durablement le style. Demandez aux Schiffer, Campbell, Winehouse et autres Paradis (oui, oui, regardez le clip de Be my Baby) si leur hairstylists ne le leur ont pas soufflés à l’oreille.

 

La jeune femme laisse derrière un sillage lourd et enivrant.

 

“Elle ne porte rien d’autre qu’un peu d’essence de Guerlain dans les cheveux…”

 

L’été approche et le look Bardot compte. La dame de Saint Tropez est une beauté de l’été. Peau hâlée, couleurs pastels, tenue blanche immaculée, chapeaux de paille, Brigitte Bardot impose sa superbe lorsqu’elle est chez elle, à la Madrague. Lorsque sur la plage abandonnée, elle redevient elle, et oublie la star qu’elle n’a pas choisi d’être.

 

Source : Cliquez ici

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Une mère et son fils sauvés des flammes grâce à leur chat !

Publié le par Ricard Bruno

C'est le chat qui a donné l’alerte en miaulant très fort, réveillant Françoise Durand, 64 ans, et son fils de 19 ans.
C'est le chat qui a donné l’alerte en miaulant très fort, réveillant Françoise Durand, 64 ans, et son fils de 19 ans. (D.R)

Dans la nuit de lundi à mardi, l’incendie qui a ravagé une ancienne et belle maison de pierre située place de l’ancien four, au cœur de Paraza, aurait pu avoir des conséquences dramatiques.

Fort heureusement le feu a éclaté dans la cuisine au premier étage alors que les deux occupants dormaient dans les chambres du rez-de-chaussée. Autre chance : vers 1 h 30, le chat de la maisonnette a donné l’alerte en miaulant très fort, réveillant Françoise Durand, 64 ans, et son fils de 19 ans.

L’animal leur a, sans doute, sauvé la vie !

Après avoir tenté, en vain, d’éteindre les flammes, la mère et son fils se sont résolus à donner l’alerte. Les sapeurs-pompiers de Lézignan, épaulés par leurs collègues de Bize-Minervois et Saint-Nazaire-d’Aude, sont rapidement arrivés sur les lieux.

Les trois appartements contigus à la maison ont été évacués, le sinistre s’étant communiqué au toit et aux combles communs. Le risque de propagation était important. La tâche des soldats du feu était difficile car les accès étaient compliqués et les bornes d’alimentation en eau assez éloignées. Mais, vers 7 heures hier matin, ils en sont venus à bout.

Les gendarmes de la brigade de Ginestas ont ouvert une enquête afin de déterminer l’origine du feu. D’après les premiers éléments recueillis sur place il s’agirait d’un dysfonctionnement de la prise électrique alimentant le four de la cuisine.

 

Source : Cliquez ici

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Mes Belles rencontres...

Publié le par Ricard Bruno

Beaucoup d’émotion durant cette soirée, des artistes qui ne s’étaient pas revu depuis des décennies et qui se sont tombés dans les bras les uns et les autres.

Il y avait entre autre « Dominique Paturel » qui est  un des grands noms du doublage en France, ayant notamment prêté sa voix à Terence Hill, Michael Caine, George Peppard (Hannibal Smith dans L'Agence tous risques), Robert Wagner et Larry Hagman (J. R. dans Dallas) qui fût ému à la vue de Manuel Gélin croyant revoir Danièl Gélin son père (il faut dire qu’il se ressemble comme deux gouttes d’eau) et le bonheur de revoir son très grand ami Michel Creton, que dire aussi des autres émotions de cette soirée entre des artistes tel Pierre Bernard, Michel Creton, Jean-Marc Thibault, et aussi Michel Robin avec toujours le bon mot pour vous faire sourire, cette soirée s’est finie à près de 03h30...

Il m’arrive en moyenne 1 à 2 fois par semaine d’être convié à ces soirées chez un ami collectionneur qui aime les artistes, c’est un des rares endroits dans Paris où tous ces artistes peuvent se voir et se revoir, ce qui est formidable c’est l’émotion de voir et de connaître des artistes qui au grand écran, à la télévision ou au théâtre vous a fait rêver, très récemment mon amie Nicoletta m’a convié à son anniversaire ce fût un moment de bonheur, j’y ai entre autre retrouvée une autre amie Chantal Ladesou et son mari.

Il va de sois qu’à chaque rencontre dans ces soirée je n’oublie jamais de parler protection animale et bien sur de Brigitte Bardot...ma muse

 

Bruno Ricard

Dominique-Paturel--c-.JPGDominique-Paturel-et-Michel-Creton.JPGJean-Marc-Thibault-et-Dominique-Paturel.JPGManuel-Gelin-et-son-epouse--3-.JPGMichel-Creton--5-.JPGMichel-Robin--7-.JPGMichel-Robin-et-Dominique-Paturel--3-.JPG

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Le Brigitte Bardot arrive à Williamstown...

Publié le par Ricard Bruno

 

Le capitaine Luis Pinho et son équipage sont arrivés sans encombre à Williamstown, Victoria, après un voyage de quatre jours en partance de Fremantle, dans l’ouest de l’Australie, où le Brigitte Bardot a subi des réparations pendant trois mois.Le Brigitte Bardot arrive à Williamstown

Le ponton du Brigitte Bardot s’est brisé après avoir été heurté par une puissante vague au cours d’un orage dans l’océan Austral en décembre dernier et il a dû être escorté pendant 1 500 miles jusqu’à Fremantle par le Steve Irwin, le navire amiral de Sea Shepherd. Ce contretemps a écarté notre navire éclaireur-intercepteur rapide de l’opération Divine Wind, la campagne de défense des baleines de Sea Shepherd dans l’océan Austral. La campagne de Sea Shepherd a permis que la flotte des baleiniers japonais ne tue que 26 % des baleines qu’elle avait prévu de massacrer comparé aux 17 % de l’année précédente lorsque le Brigitte Bardot, qui portait alors le nom de Gojira, avait réussi à pourchasser et à localiser le Nisshin Maru, le navire-usine hors-la-loi.

Le capitaine Watson a pris des mesures afin de s’assurer que notre navire éclaireur ne se retrouve pas en position de vulnérabilité si d’autres problèmes surviennent, et nous aurons deux navires éclaireurs rapides pour la prochaine campagne dans l’océan Austral en plus des navires Bob Barker et Steve Irwin.

Le Brigitte Bardot est maintenant amarré à Seawerks Dock, à Williamstown, Victoria, avec le Steve Irwin. Le Bob Barker se trouve à Hobart et il s’en ira pour Sydney en juin. Le Brigitte Bardot partira à la mi-juin pour le Pacifique Sud afin d’entamer une campagne contre le shark finning (découpe des ailerons des requins).

Sea Shepherd Conservation Society prévoit de se rendre en Antarctique en décembre prochain avec une flotte de quatre navires.

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Institut pour la justice...

Publié le par Ricard Bruno

 

Cher ami,

Vous connaissez sans doute des personnes qui sont encore indécises pour le second tour des élections, dimanche prochain.

Peut-être même avez-vous des doutes, vous aussi.

Si c'est le cas, alors je vous demande de regarder cette vidéo de toute urgence, et de la diffuser le plus largement possible à vos amis, votre famille, vos contacts sur Internet.

Certains voudraient faire croire à la population que l'avenir pour vous sera à peu près le même, que ce soit l'un ou l'autre des candidats qui gagne.

Mais c'est un énorme mensonge.

En réalité, notre pays s'engagera dimanche prochain dans des voies diamétralement opposées, selon celui qui l'emportera.

En quelques minutes, vous comprendrez. Pour voir la vidéo, cliquez ici : www.rassemblementjustice2012.fr/bilan/

Bien cordialement,

Laurence Havel
Institut pour la Justice





Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Le chanteur Eric Charden est décédé...

Publié le par Ricard Bruno

ADIEU L'ARTISTE...MADE IN NORMANDIE...

Le chanteur Eric Charden est décédé dimanche matin à l'âge de 69 ans, a annoncé son service de presse.

AGE TENDRE ET TETE DE BOIS AU ZENITH DE MONTPELLIER STONE ET CHARDEN PHOTOPQR / MAX BERULLIER / MIDI LIBRE DECES D' ERIC CHARDEN SUITE A UN CANCER

 

Le chanteur, né le 15 octobre 1942 à Haïphong au Vietnam, a succombé à "une longue maladie" et "laisse avec Stone, sa complice de toujours, un dernier album 'Made in France' auquel il tenait énormément et dont il était très fier", ajoute Aidem communication.

 

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

HALAL, LE MESSAGE D'UN VETERINAIRE

Publié le par Ricard Bruno

VIANDE HALLAL SUSPECTE ALAIN DE PERETTI, VETERINAIRE

 

POUR INFO... EN METTANT LA POLITIQUE DE COTE.

 

 

 

AUTANT SAVOIR CE QUE NOUS MANGEONS, PUISQUE C'EST UN PROFESSIONNEL QUI NOUS MET EN GARDE.

 

 

On en apprend tous les jours - mais je ne savais pas ces détails sanitaires ( je n'y avais même pas pensé !!! ). Je pensais uniquement au coté "souffrance" de l'animal. Ceci laisse encore plus à réfléchir sur le contenu de nos assiettes ....

 

MESSAGE D'ALAIN DE PERETTI - VETERINAIRE au delà de toute polémique !!! Nous mangeons tous de la viande Hallal à notre insu, c'est déjà vrai pour les Franciliens avec le rachat des abattoirs de Meaux par le groupe Hallal. Nous participons aussi sans en être informé au "denier du culte" musulman, car chaque bête abattue selon ce rite rapporte des euros aux responsables de cette religion...

 

Les risques sanitaires liés à l’abattage Halal

 

Par Alain de Peretti, Docteur vétérinaire

 

On évoque toujours les problèmes posés en la matière par la souffrance animale, et par la taxe de financement occulte de l’islam par les consommateurs.

 

Ces problèmes sont, bien sûr, réels. Il en est un autre qui nous concerne tous et mérite d’être évoqué, une question essentielle et occultée : l’aspect sanitaire et de sécurité alimentaire.

 

"En effet, rappelons que dans l’abattage halal, l’animal est tourné vers la Mecque, saigné sans étourdissement ; il est pratiqué une très large incision de la gorge jusqu’aux vertèbres, sectionnant tous les organes de la zone, veines jugulaires et carotides pour la saignée, mais aussi la trachée et l’œsophage".

 

Cette pratique entraîne les conséquences anatomo-physiologiques suivantes : une régurgitation du contenu de l’estomac par l’œsophage, lequel se trouve anatomiquement juste à côté de la trachée.

 

L'animal continue de respirer, même très fort du fait de l'agonie qui peut durer jusqu'à 1/4 d'h, rappelons-le !!! Et inspire ces matières souillées riches en germes de toutes sortes ....

 

Ces matières inspirées jusqu’aux alvéoles pulmonaires larguent leurs germes dans le sang d’autant plus facilement que la paroi des alvéoles pulmonaires est très mince et que la circulation sanguine,

 

rappelons le, est toujours en cours dans cette période d’agonie, et même accélérée par le stress au niveau des organes essentiels. Un risque énorme de contamination en profondeur de la viande est donc encouru. 

 

On observe de plus, du fait du stress intense, 2 phénomènes physiologiques qui se conjuguent : la chute de tous les mécanismes de défense immunitaires, et la concentration du sang dans les organes essentiels, on peut dire que l’animal « retient son sang ». C’est un processus naturel de survie qui entraîne vraisemblablement d’ailleurs une saignée moins bonne contrairement aux allégations des tenants de cette pratique.

 

Il y a, de plus, une forte production de toxines. La longueur de l’agonie entraîne enfin des soubresauts violents accompagnés de défécation et émission d’urine, le tout éclaboussant toute la zone d’abattage !

 

On voit donc bien les conséquences pour la sécurité alimentaire des consommateurs.

 

C’est si vrai que le règlement européen, CEE 853/2004, dans son annexe, chapitre IV intitulé Hygiène de l’abattage, paragraphe 7, alinéa (a) dit : " LA TRACHÉE ET L’ŒSOPHAGE DOIVENT RESTER INTACTS LORS DE LA SAIGNÉE " ( avec une dérogation pour l’abattage rituel…).

 

Le problème est que, selon des estimations récentes, 50% environ de la viande consommée est maintenant halal. Car si les musulmans sont encore minoritaires, ils ne consomment que certains morceaux, et qu’on ne peut laisser perdre le reste de la carcasse. De plus les industriels trouvent plus simple et plus profitable de n’avoir qu’une seule chaîne d’abattage : ainsi des bêtes entières qui seront consommées hors du marché halal sont néanmoins égorgées selon ce rite oriental.

 

Conclusion : On enfreint le sacro saint principe de précaution, pour respecter une pratique exotique irrationnelle, insoutenable sur tous les plans, basée sur une superstition moyenâgeuse absurde.

 

Dans ces conditions, les actuelles dérogations à la réglementation européenne permettant l’abattage rituel sont elles acceptables ?

 

La multiplication des cas de toxi-infections alimentaires est en tous cas prévisible… et elle touchera surtout des non musulmans, inconscients de ces risques incontrôlés et dont les habitudes culinaires les amènent à consommer la viande beaucoup moins cuite.

 

Vous ne pourrez plus dire que vous ne savez pas... ou alors mangez de la viande bouillie.

  

Alain de Peretti, Docteur vétérinaire, pour Novopress France.

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Le réseau Yellowkorner met à l’honneur Brigitte Bardot !

Publié le par Ricard Bruno

L’enseigne Yellowkorner spécialisée dans la vente de photographies d’art propose désormais dans ses galeries de nombreux clichés de Brigitte Bardot, certains très connus et d’autres beaucoup moins. Le réseau a en effet souhaité mettre à l’honneur le mythe BB à travers des photos tirées de ses différents films mais aussi de l’univers de la mode et des paparazzi.

Yellowkorner présente ainsi la légende qui a marqué une génération entière sous toutes ses facettes c'est-à-dire dans ses moments de gloire et de légende mais aussi dans ses moments de doute voir de souffrance. De quoi ravir de très nombreux fans !

Source : Cliquez ici

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0