Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le web en parle

Quel est le lien entre Ke$ha, Brigitte Bardot et Pamela Anderson ?

Publié le par Ricard Bruno

La jeune Ke$ha est devenue ce mois-ci la première ambassadrice mondiale du "Humane Society International" (HIS), une grande institution internationale de protection des animaux.

 

"Je suis honorée d’être la première ambassadrice du HSI car ma musique est inspirée par la liberté et de la beauté primale des animaux sauvages. Je prends très au sérieux cette incroyable opportunité car nous sommes tous des animaux."

 

La première action de Ke$ha en tant qu’ambassadrice mondiale du HSI a été de demander à tous ses fans de signer la pétition pour l’arrêt de la cruauté envers les animaux en 2013.

 

Une belle initiative qui permet à Ke$ha de rejoindre les stars qui se sont engagées pour défendre la cause animale telle que Pamela Andreson avec la PETA ou encore Brigitte Bardot avec sa célèbre fondation pour la défense des animaux.

 

Source et vidéo : Cliquez ici

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Flash info : Il abandonne 24 chiens de race sharpeï...

Publié le par Ricard Bruno

Un homme ayant déposé lundi une femelle sharpeï et ses petits devant un refuge de Montgeron, dans l'Essonne, pourrait être poursuivi par le refuge pour "actes de cruauté", rapporte Le Parisien. En tout, il aurait eu, depuis décembre 2010, pas moins de 24 chiens et chiots qu'il a fini par délaisser. Jeudi dernier, il avait déjà été interpellé à Montgeron alors qu'il tentait de passer cinq chiens de race sharpeï par-dessus la grille du refuge.

Son explication : "on m'a vendu des chiens avec des problèmes aux yeux ou encore une patte tordue". La fondation Brigitte Bardot pourrait s'associer à la plainte du refuge.

 

Bruno Ricard

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Scarlett Johansson en B.B. des temps modernes

Publié le par Ricard Bruno

Lulu Gainsbourg, le fils de Serge Gainsbourg, va sortir le 14 novembre un album hommage de reprise des tubes de son père. Intitulé From Gainsbourg to Lulu, l’album comprend notamment une reprise de Bonnie and Clyde, en duo avec Scarlett Johansson –qui chante en anglais la partie de Brigitte Bardot. Pour le clip, le chanteur et la comédienne ont repris des images du making of de la pub qu’elle a tourné pour la marque de champagne Moët et Chandon, dont elle est l’égérie. Scarlett Johansson en B.B. des temps modernes, du Gainsbarre, des petites bulles... la chanson a tout le glamour qu’il faut pour fonctionner!

 

  Vidéo et Source : Cliquez ici

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Témoignages : Où étiez-vous BB le 11 septembre 2011 ?

Publié le par Ricard Bruno

Comédien, journaliste, chanteur ou politique, chacun se rappelle où il était et ce qu'il faisait le 11 septembre 2001. Voici quelques témoignages.

 

Lire également
Témoignages. Racontez-nous votre 11-Septembre
11-Septembre. Dix ans après, l'identification des victimes se poursuit

THIERRY ARDISSON, producteur-animateur : "J'étais dans mon bureau, à ma société de production. Je préparais des questions pour mes prochains invités, dont Jamel Debbouze. J'ai décidé d'en ajouter une, à savoir s'il pensait que cette tragédie risquait de changer les choses pour les musulmans".
BRIGITTE BARDOT, actrice et dirigeante d'une fondation de défense des animaux : "J'étais chez moi. C'est ma fondation qui m'a contactée pour que j'allume la télé. J'étais bouleversée et ne croyais pas ce qui se déroulait sous mes yeux : des images de fin du monde, d'apocalypse ! J'ai eu une pensée particulière pour les pompiers morts dans les tours, des hommes d'un courage exceptionnel, qui, une fois de plus, avaient sacrifié leur vie pour sauver celle des autres".
LAURENT BOYER, animateur de France 3 : "J'étais en direct sur RTL, avec le chanteur Yves Simon. On avait les images du premier accident sans le son sur une télé. On a pensé : "C'est un petit avion, c'est un accident". Ensuite, le deuxième avion, ça a été la stupéfaction. C'était tétanisant. On s'est dit : "C'est un attentat ou une guerre". Ensuite, j'ai tenu l'antenne pendant six heures en faisant le relais pour les journalistes".
CLAUDIA CARDINALE, comédienne : "Je regardais une émission chez moi lorsqu'il y a eu un flash spécial. Un avion venait de percuter la première tour. C'était irréel ! Et là, en direct, je vois le deuxième avion. J'ai cru qu'il s'agissait d'un "replay"... La journaliste criait. Le plus terrible, c'était de voir ça en direct (...). Sur le moment, on ne comprend rien, on ne pense pas au terrorisme, on pense aux gens qui sont dans les tours, dans les avions. J'étais complètement hypnotisée. J'ai regardé cette horreur en appelant ma fille toutes les cinq minutes. Puis, la première tour s'est effondrée et j'ai fondu en larmes".
ANTOINE DE CAUNES, réalisateur, comédien : "On était en tournage dans les Cévennes, dans une zone sans aucun signal. Quand on est arrivé à l'hôtel, le personnel nous a raconté et on a cru à un canular. On était complètement décalé : on sortait de notre comédie en costumes du XVIIe siècle ! Ma deuxième réaction fut de penser que c'était un scénario génial, hallucinant. Mais très vite, j'ai été saisi de colère et de peur. En plus, New York est une ville chère à mon coeur, j'y ai plein d'amis que je n'arrivais pas à joindre".
ARIELLE DOMBASLE, chanteuse, comédienne : "Je sortais de chez le fleuriste avec des lys blancs dans les mains. Les premières images que j'ai vues, ce sont celles de gens couverts de cendres blanches qui marchaient, hagards, accrochés parfois à leur sac ou leur sacoche et qui s'entraidaient. J'ai fondu en larmes sans bien comprendre tellement ces scènes dépassaient les films de science-fiction. Depuis, chaque fois que je vois des lys, j'y repense".
LOUIS GALLOIS, président exécutif d'EADS : "Je participais au conseil d'administration d'EADS. J'étais assis en face de Jean-Luc Lagardère quand l'un de ses assistants est arrivé et lui a glissé quelques mots à l'oreille. Lagardère a pali et nous a expliqué qu'un avion avait percuté l'une des tours du World Trade Center (...). Quelques minutes plus tard, le même assistant revient. La télévision a été allumée; nous avons assisté médusés à la rediffusion des attaques, prenant conscience brutalement qu'il s'agissait du plus grand attentat de l'histoire. Jean-Luc Lagardère a, bien entendu, ajourné la séance. Nous avions l'esprit ailleurs".
MAXIME LE FORESTIER, chanteur : "J'ai appris l'événement à la radio. Je venais de déposer mon fils à l'école à Montmartre. Pour la première tour, je me suis dit "C'est un accident", mais pour la deuxième, j'ai compris que c'était un attentat et que quelque chose avait basculé. C'est la première fois que l'Amérique était atteinte sur son sol avec une telle violence et ça allait forcément changer le rapport des Américains avec le reste du monde".
MARINE LE PEN, présidente du Front national : "J'étais au Paquebot (le siège du FN à l'époque, ndlr). J'en garde un souvenir ahuri, comme l'immense majorité de ceux qui ont vécu l'événement en direct. J'ai vu le deuxième avion percuter la deuxième tour. Pendant un certain nombre de minutes, chacun a cru qu'il s'agissait d'un accident exceptionnellement choquant".
JULIEN LEPERS, animateur de France 3 : "J'étais dans un studio d'enregistrement avec un producteur de disques. On m'a dit qu'il se passait quelque chose, j'ai regardé la télé, je n'en suis pas revenu. J'ai tout de suite pris la voiture pour rentrer chez moi le plus vite possible. J'ai allumé la télé comme tout le monde. J'ai été choqué, c'est le moins que l'on puisse dire. Pour la télé, il y a eu un avant et un après 11-Septembre".
MIREILLE MATHIEU, chanteuse : "J'étais chez moi. La télé était allumée et je téléphonais en même temps à un ami. Tout d'un coup, j'ai vu sur l'écran un avion entrer dans une tour ! J'ai cru que c'était un film et que ce n'était pas vrai. La personne au bout du fil a vu la même chose. "Est-ce que tu vois ce que je vois ?", m'a-t-elle dit. On a compris que c'était une tragédie qui se déroulait en direct. C'était irréel, impensable. L'année suivante, en 2002, à l'invitation de Bernadette Chirac et du président du Sénat, j'ai chanté "La Marseillaise" dans les jardins du Luxembourg, en présence d'une délégation de pompiers et policiers de New York. J'étais très émue".

 

Source : Cliquez ici

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Action...réaction...Marre de tous ces peigne culs!

Publié le par Ricard Bruno

 

"Ça prend deux ans pour apprendre à parler mais toute une vie pour apprendre à la fermer"

 

Certains prennent un malin plaisir à attaquer Brigitte pour un oui ou, pour un non sans aucun fondement et sans raison, vous allez me dire « ce n’est pas nouveau » certes depuis que « Brigitte est Bardot » cela n’a jamais cessé, mais là sur Face book on atteint le paroxysme de la connerie humaine, sur cette page un sombre abruti ayant comme QI, le QI d’une huître (excusez moi les huîtres) , il faut absolument dénoncer cette page auprès de Face Book pour vous faire une idée sur cet odieux personnage et signaler cette horreur cliquez sur :  http://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=273165832694325&id=1446540294#!/pages/Anti-Brigitte-Bardot/111956222198072

 

Page de soutient à Brigitte : http://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=273165832694325&id=1446540294

 

Je compte sur vous !

 

Merci mille fois pour votre mobilisation

 

Bruno Ricard

 

Web Master

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Nouveauté : Sortie coffret 5 CD chansons Française

Publié le par Ricard Bruno

Coffret-5-cd-chansons-francaise-sortie-le-07-09-2011.jpg

Coffret 5 cd chansons française sortie prévue le 07 09 2011

 

Détail :

Editeur : RDM Edition

 

Interprètes :

 

Albert Préjean, Alibert, André Claveau, André Dassary, Andreany, Andrée Turcy, Arletty, Bordas, Bourvil, Brigitte Bardot, Charles et Johnny, Charles Trenet, Damia, Darcelys, Dranem, Edith Piaf, Elyane Célis, Fernand Sardou, Fréhel, Georges Brassens, Georges Guetary, Georgius, Germaine Sablon, Henri Salvador, Jacqueline François, Jacques Hélian, Jean Gabin, Jean Lumière, Jean Murat, Jean Sablon, Jean Tranchant, Jeanne Aubert, Kiki de Montparnasse, Léo Marjane, Lina Margy, Lucien Boyer, Lucienne Boyer, Lucienne Delyle, Lyne Clevers, Lys Gauty, Marie-José, Marjal, Maurice Chevalier, Mercadier, Mick Micheyl, Milton, Mireille et Jean Sablon, Mireille Ponsard, Mistinguett, Monty, Nitta-Jo, Reda Caire, Rellys, Serge Gainsbourg, Suzy Solidor, Théodore Botrel, Tino Rossi, Yves Montand, Yvonne Georges, Yvonne Printemps

 

 

 

Présentation :

 

Partez pour un grand tour de France en chansons, avec Alibert, Théodore Botrel, Yves Montand, Edith Piaf, Fréhel, Georges Brassens et bien d'autres encore. Les grands noms de la chanson française sont en effet réunis dans ce coffret 5 CD : 100 chansons et en bonus, la bande-original du film Et Dieu... créa la femme.

 

 Titres :

 

 Disque 1

 

1. Ah ! Que la France est belle (Bordas)

 

2. A Joinville le pont (Bourvil)

 

3. Le temps des cerises (Jean Lumière)

 

4. La romance de Paris (Charles Trenet)

 

5. La rue de notre amour (Damia)

 

6. Sur le pont d'Avignon (Jean Sablon)

 

7. Les filles de Saint-Malo (Suzy Solidor)

 

8. Mon pays basque (André Dassary)

 

9. Marseille, mes amours (Mireille Ponsard)

 

10. La paimpolaise (Théodore Botrel)

 

11. La garde de nuit sur l'Yser (Damia)

 

12. Les filles de Lorient (Charles et Johnny)

 

13. Les cloches de Nantes (Yvonne Georges)

 

14. Ô Corse, île d'amour (Tino Rossi)

 

15. Les marins de Groix (Kiki de Montparnasse)

 

16. Sur la route de Montmajour (Jean Lumière)

 

17. Oui, je suis d'Paris (Mistinguett)

 

18. Des sablettes à Tamaris (Alibert)

 

19. Ca fait chanter les français (Jacques Hélian)

 

20. Marjolaine (André Claveau)

 

21. Ca s'est passé un dimanche (Maurice Chevalier)

 

22. Le doux caboulot (Jean Sablon)

 

23. Les beaux dimanches de printemps (Réda Caire)

 

24. La Villette (Arletty)

 

25. Padam... Padam... (Edith Piaf)

 

 Disque 2

 

1. Fais-moi valser (Edith Piaf)

 

2. La chapelle au clair de lune (Léo Marjane)

 

3. Quand on s'promène au bord de l'eau (Jean Gabin)

 

4. D'Ajaccio à Bonifacio (Tino Rossi)

 

5. Mon amant de Saint Jean (Lucienne Delyle)

 

6. Je rêve au fil de l'eau (Réda Caire)

 

7. Là où y'a des frites (Monty)

 

8. La tonnelle des amoureux (Suzy Solidor)

 

9. Dans l'caboulot (Nitta-Jo)

 

10. Ah ! Le petit vin blanc (Lina Margy)

 

11. Sous les arbres à Robinson (Jeanne Aubert)

 

12. Une femme, un accordéon, un caboulot (Lys Gauty)

 

13. Au bal de l'amour (Tino Rossi)

 

14. Les Pescadous (Fernand Sardou)

 

15. Mandarines (Lyne Clevers)

 

16. Coeur de parisienne (Arletty)

 

17. Le bistrot du port (Lys Gauty)

 

18. C'est mon quartier (Lucienne Boyer)

 

19. Luna park (Yves Montand)

 

20. Les jardins nous attendent (Jean Tranchant)

 

21. Le vieux moulin (André claveau)

 

22. Gosse de Paris (Mistinguett)

 

23. Comme un moineau (Fréhel)

 

24. Ma douce vallée (Yves Montand)

 

25. Sous le ciel de Paris (Edith Piaf)

 

 Disque 3

 

1. Quand les lilas refleuriront (Mercadier)

 

2. Le grand café (Charles Trenet)

 

3. Mon île d'amour (Tino Rossi)

 

4. Une nuit à Monte Carlo (Jean Lumière)

 

5. C'est la rue sans nom (Fréhel)

 

6. A Toulon (Alibert)

 

7. Le moulin qui jase (Germaine Sablon)

 

8. C'est papa, c'est parisien (Milton)

 

9. Les goélands (Damia)

 

10. Dédé de Montmartre (Albert Préjean)

 

11. La Tour Eiffel est toujours là (Mistinguett)

 

12. La petite île (Jean Sablon)

 

13. Cerisiers roses et pommiers blancs (André Claveau)

 

14. Au bar de l'escadrille (Marie-José)

 

15. C'est une petite étoile (Jeanne Aubert)

 

16. Notre dame de le garde (Jean Lumière)

 

17. Lilas blancs (Marjal)

 

18. Oui, je t'aime ô Paris (Yvonne Printemps)

 

19. Les gars de la marine (Jean Murat)

 

20. Le petit bal du samedi soir (Georges Guetary)

 

21. Echo des vallons (Andreany)

 

22. Un gamin de Paris (Mick Micheyl)

 

23. Quand un petit oiseau (André Claveau)

 

24. Au soleil de Marseille (Mireille Ponsard)

 

25. Les amants de Paris (Edith Piaf)

 

 Disque 4

 

1. Saint Germain des Prés (Henri Salvador)

 

2. Vel d'hiv (Yves Montand)

 

3. Puisque vous partez en voyage (Mireille et Jean Sablon)

 

4. Une maison aux tuiles roses (Jean Lumière)

 

5. Mademoiselle de Paris (Jacqueline François)

 

6. Dans ma petite calanque (Rellys)

 

7. La vigne aux oiseaux (Dranem)

 

8. Nice, la belle (Alibert)

 

9. Campanile (Jean Lumière)

 

10. Rue de la joie (Damia)

 

11. Sur les bancs du Prado (Reda Caire)

 

12. Tu verras Montmartre (Lucien Boyer)

 

13. La belle mariniere (Lys Gauty)

 

14. Il n'y a qu'un Paris (André Dassary)

 

15. La Seine (Jacqueline François)

 

16. Mon anisette (Andrée Turcy)

 

17. Cane, cane, canebière (Alibert)

 

18. Vous n'êtes pas venus dimanche (Elyane Célis)

 

19. Ici, l'on pêche (Jean Tranchant)

 

20. Au lycée Papillon (Georgius)

 

21. La petite de la belle de mai (Darcelys)

 

22. C'est à Robinson (Lucienne Boyer)

 

23. Les îles d'or (Alibert)

 

24. Le poinçonneur des lilas (Serge Gainsbourg)

 

25. Chanson pour l'Auvergnat (Georges Brassens)

 

 

 

Disque 5

 

BO du film « Et Dieu… Créa la femme » avec Brigitte Bardot

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Le look "bobor" de rentrée de l’icône des sixties

Publié le par Ricard Bruno

Fashion Flash-back – Brigitte Bardot

Alors que tout le monde n’a que le nouveau concept bobor à la bouche –mélange de bourgeoise et boring, soit ennuyeux-, nous avons consacré notre Fashion Flash-Back de cette semaine à décrypter cette tendance. Pour cela, quoi de mieux que de faire appel à Brigitte Bardot, qui nous dicte le look à adopter pour la rentrée. Cela fait bien longtemps que l’école est finie pour vous? Eh bien c’est encore mieux.

Sus à la crise! Brigitte Bardot nous propose un look anti-morosité pour renouer avec la bourgeoise qui sommeille en nous –mais si, entre les mocassins à glands et le serre-tête en velours! Nous sommes en 1964, sur le tournage de la ravissante idiote, et notre BB nationale arbore une ravissante tenue chic, option cachemire, imprimé tartan et gros nœud rouge. Un look d’apparat pour aller chercher bambino et bambina à l’école, tout à fait dans l’esprit de la saison.


 

Vous aussi, adoptez le tricot de peau rouge en cachemire, au sage col rond, et manches trois quarts, à associer avec une jupe façon kilt en tartan, pour réveiller votre petit côté lord. Sur votre brushing impeccable –la bobor est nickel jusqu’au bout des pointes- posez astucieusement un gros nœud rouge sur un volume crêpé. Côté make-up, la bobor se la joue low profile –c’est-à-dire qu’elle fait profil bas- avec un teint pâle et harmonieux, une bouche gourmande et nude, et un regard ourlé de noir, travaillé au bon vieux mascara cake. La touche finale: le double bracelet de perles, pour être ultra-bobor.


On adore ce look british rétro au charme pourtant hautement actuel, mis en lumière comme personne par Brigitte Bardot.

 

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Scarlett Johansson se prend pour Brigitte Bardot...à découvrir

Publié le par Ricard Bruno

Après Loana qui avait repris La Madrague, c’est au tour de Scarlett Johansson de revisiter un tube de Brigitte Bardot, en l’occurrence son duo avec Serge Gainsbourg, Bonnie and Clyde.

Scarlett Johansson, qui n’hésite pas à délaisser le cinéma pour faire quelques incursions dans le monde de la musique, nous en donne un nouvel exemple avec un duo avec Lulu Gainsbourg.

 

Le fils de Serge Gainsbourg et de la chanteuse Bambou doit en effet prochainement sortir un album de reprises des titres de son célèbre père et a fait appel à la jolie blonde pour partager le micro. Bilan : Scarlett s’est glissée dans les bottes de Brigitte Bardot pour reprendre la chanson Bonnie and Clyde, en version anglaise pour l’actrice.

 

Rappelons que ce n’est pas la première fois que la demoiselle se prête à ce jeu puisqu’elle avait déjà fait un album de reprises avec Tom Waits en 2008.

 

On vous laisse découvrir le résultat de Bonnie and Clyde version Lulu et Scarlett.

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Annie Girardot et Brigitte Bardot pour les 50 ans de la mini-jupe

Publié le par Ricard Bruno

Photo Précédente
Annie Girardot et Brigitte Bardot en 1970 dans "Les novices"
Photo Suivante

La mini-jupe arrive au dessus du genou, notion absolument inenvisageable jusqu'à son arrivée dans la garde robe des femmes il y a 50 ans. C'est la styliste anglaise Mary Quant qui prendra l'initiative de libérer les genoux des dames et demoiselles pour une raison purement pratique. Habillées ainsi elle pourront courir pour ne pas manquer leur bus par exemple. L'année 1962 est celle de la naissance de la mini skirt de la Britannique, qui s'est popularisée à Carnaby Street. Plus bas il est possible de voir une vidéo vintage de Mary Quant au travail, de Twiggy et d'autres mannequins à Londres à l'époque de l'arrivée de la minijupe.

Cette nouvelle pièce vestimentaire a entraîné bien des choses, l'arrivée du collant et des cuissardes, mais aussi de fortes critiques envers celles qui la portent, estimées alors comme étant des femmes aux mœurs légères...

La minijupe est un des symboles de l'émancipation des femmes. Elle s'est diversifiée, s'est évasée chez Courrèges, a investi les terrains de tennis et les pistes de danse, elle a suivi les mêmes évolutions que la jupe longue. Elle existe dans toutes les formes et matières puis s'est encore raccourcie pour créer la microjupe.

La minijupe fête ses 50 ans très bientôt et elle n'a pas fini de faire parler d'elle. Pour cette occasion la chaîne Arte diffuse ce soir à 22h15 un documentaire intitulé "Mini-jupe, tout court !", qui nous raconte l'histoire de ce vêtement transgressif.


Source : http://www.people-looks.com/2589/Annie-Girardot-et-Brigitte-Bardot-pour-les-50-ans-de-la-mini-jupe/2011-08-30

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0