Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le web en parle

L'acteur et metteur en scène Laurent Terzieff décédé vendredi

Publié le par Ricard Bruno

Laurent Terzieff récompensé par un Molière du meilleur comédien le 25 avril 2010.

DECES - A l'âge de 75 ans...

L'acteur et metteur en scène Laurent Terzieff est décédé vendredi soir à l'âge de 75 ans à l'hôpital de la Salpêtrière, «de complications pulmonaires» après avoir été «souffrant pendant plusieurs semaines», a annoncé samedi à l'AFP son agent, Alain Ichoux.

 

Indépendant, exigeant et discret, cet autodidacte du théâtre avait révélé des auteurs tels que Andreiev, Mrozek, Milosz et les anglo-saxons James Saunders, Murray Schisgal, Edward Albee.

Acteur incandescent

Légende du théâtre français, cet acteur incandescent au visage émacié avait été sacré meilleur comédien en avril aux Molière pour deux rôles différents dans les deux familles du théâtre, «L'Habilleur», qui lui a valu aussi le Molière du théâtre privé et «Philoctète», dans le secteur subventionné.

«J'ai toujours oeuvré pour une mixité entre un certain théâtre privé et l'aide publique dont je dispose», avait-il déclaré en recevant sa récompense à la Maison des arts de Créteil.

DECES - A l'âge de 75 ans...

L'acteur et metteur en scène Laurent Terzieff est décédé vendredi soir à l'âge de 75 ans à l'hôpital de la Salpêtrière, «de complications pulmonaires» après avoir été «souffrant pendant plusieurs semaines», a annoncé samedi à l'AFP son agent, Alain Ichoux.

 

Indépendant, exigeant et discret, cet autodidacte du théâtre avait révélé des auteurs tels que Andreiev, Mrozek, Milosz et les anglo-saxons James Saunders, Murray Schisgal, Edward Albee.

Acteur incandescent

Légende du théâtre français, cet acteur incandescent au visage émacié avait été sacré meilleur comédien en avril aux Molière pour deux rôles différents dans les deux familles du théâtre, «L'Habilleur», qui lui a valu aussi le Molière du théâtre privé et «Philoctète», dans le secteur subventionné.

«J'ai toujours oeuvré pour une mixité entre un certain théâtre privé et l'aide publique dont je dispose», avait-il déclaré en recevant sa récompense à la Maison des arts de Créteil.

Fils spirituel de Roger Blin

Né le 27 juin 1935 à Toulouse (Haute-Garonne), d'une mère céramiste et d'un père sculpteur d'origine russe, Laurent Terzieff, de son vrai nom Laurent Tchemerzine, s'était consacré au théatre après avoir vu, adolescent, «La Sonate des spectres» de Strindberg, mise en scène par Roger Blin, dont il sera le fils spirituel.

de Strindberg, mise en scène par Roger Blin, dont il sera le fils spirituel.

 

Il avait appris le métier «sur le tas» comme machiniste, souffleur, figurant, doublure, avant de débuter en 1952, grâce à Jean-Marie Serreau, autre mentor, dans «Tous contre tous» d'Adamov.

Sacerdoce

Au cinéma, il avait notamment tourné sous la direction de Luis Bunuel («La voie lactée» en 1969), d'Henri-Georges Clouzot («La prisonnière», 1968) ou de Pasolini («Médée» en 1969).

Choisissant le théâtre comme un sacerdoce, il avait fondé en 1961 la compagnie qui porte son nom, et qui sera hébergée dans les petits théâtres privés (Lutèce, La Bruyère, Lucernaire).

Acteur au jeu hors mode et d'une très grande sensibilité, - il avait notamment triomphé dans «Tête d'Or» chez Barrault - Laurent Terzieff, avait reçu plusieurs Molière, pour deux pièces qui ont été de vifs succès publics : «Ce que voit Fox» (1988) et «Temps contre Temps» (1993).

Source : http://www.20minutes.fr/article/583159/Culture-L-acteur-et-metteur-en-scene-Laurent-Terzieff-decede-vendredi.php

...............................................

photo couleur à coeur joie

affiche à coeur joie

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Le Sac Brigitte Bardot par Lancel...

Publié le par Ricard Bruno

4c2dc7281f1fa.jpg

Brigitte Bardot par Lancel

 

On avait déjà eu un petit aperçu du retour de cette grande icône dans le milieu de la mode, en effet, sa chanson "Moi je joue" est aujourd'hui la fraicheur même de la publicité pour le parfum Miss Dior, mais de la à imaginer que son retour irait même jusqu'à inspirer une marque comme Lancel qui a lancé un sac , le B.B Bag à l'image même de cette  Chanteuse, qui l'aurait crue ? Lancel ne s'est pas seulement contenté de déposer un nom sur un sac, non, il à repris les codes vestimentaires et les couleurs de Brigitte pour restituer à ce sac son âme.. Et le rendu est tout simplement inespéré.   

Source : http://www.cosmopolitan.fr/,le-sac-brigitte-bardot-par-lance,2179,1326062.asp

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot « écoeurée » par la mort de Bambi...

Publié le par Ricard Bruno

Signé BB, ou plutôt furax ! Brigitte Bardot est en colère. Et pour le faire savoir l'actrice vient d'adresser une missive, affûtée comme une tête ogive médiatique, au préfet des Alpes-Maritimes Francis Lamy. Manifestement les relations épistolaires entre le représentant de l'État et BB ne s'améliorent pas. Car en avril dernier, déjà, l'ambassadrice de la cause animale en France avait dégainé sa plume. Il faut dire que l'un des dix-neuf lieutenants de louveterie du département avait, au préalable, dégainé son fusil. Pour abattre, en vertu d'un arrêté préfectoral, un sanglier « nageur » que les pompiers venaient pourtant de repêcher non sans mal au large de Villeneuve-Loubet.

A quoi bon ? Voila en substance le sens donné par BB à sa première lettre. Pour que jamais, plus jamais, on ne fasse montre d'autant de cruauté envers les animaux Brigitte Bardot avait, un instant quitté, sa retraite tropézienne pour s'occuper des affaires de ce monde... Qui manifestement ne tourne plus rond. Car deux mois à peine se sont écoulés. Et voilà que cette fois, c'est Bambi que l'on abat !

Un jeune chevreuil à la patte cassée a, lui aussi, été euthanasié la semaine dernière (nos éditions azuréennes du 25 et du 29). Et ce à quelques kilomètres à vol d'oiseau de Villeneuve-Loubet. Trop c'est trop pour BB. « Monsieur le préfet, je suis écoeurée par ces scandales à répétition, écrit aujourd'hui l'actrice. J'espère que vous tirerez enfin les conclusions qui s'imposent face au traitement radical réservé aux animaux sauvages dans votre département. »

Car pour Brigitte Bardot « une autre solution pouvait être trouvée. »

« S'il n'existe effectivement aucun centre de soins pour les animaux sauvages dans votre département, reconnaît l'actrice, celui situé à Plan de Vitrolles dans les Hautes-Alpes à 3 heures de route de Grasse n'a, semble-t-il, pas été sollicité...»

Pas plus d'ailleurs que la fondation Bardot. Ce que sa présidente « déplore vivement ».

En espérant qu'à l'avenir le préfet des Alpes-Maritimes fasse « preuve de plus d'humanité ».

 

 

Le préfet au nom de la loi

L’attaque est directe. Pour ne pas dire frontale. Et c’est le directeur de cabinet du préfet Francis Lamy qui tente de la parer. Au nom de la loi. « Nous nous devons de la respecter », rappelle le sous-préfet Christophe Marx. Et pour ce faire il avait bien fallu euthanasier en avril le sanglier nageur de Villeneuve. Le préfet avait alors promis à Brigitte Bardot d’ouvrir une enquête. mais les conclusions semblaient d’ores et déjà écrites, gravées même dans le marbre d’un arrêté pris chaque année par la préfecture. Ce texte dresse la liste des animaux nuisibles. Le sanglier en fait partie dès lors qu’il se hasarde sur le littoral azuréen. Celui de Villeneuve-Loubet était allé jusqu’à se baigner dans la Grande Bleue. De quoi signer son arrêt de mort : « Nous ne pouvions légalement le relâcher dans la nature », confirme aujourd’hui Christophe Marx, fut-ce au terme de la mise en œuvre d’un énorme déploiement de moyens humains pour le repêcher en mer et le «sauver».

Oui mais voilà, les chevreuils ne sont pas quant à eux sur la liste noire préfectorale des espèces nuisibles, et «Bambi» a été abattu quand même... En préfecture on promet dès lors une nouvelle enquête : « Nous avons d’ores et déjà pris attache avec le maire de Cabris afin de déterminer dans quelle condition le garde-chasse est intervenu, ainsi que les pompiers. S’il y a eu un manquement à une obligation légale nous le saurons, assure le sous-préfet. Sans préjuger du résultat de cette enquête je peux déjà vous assurer que cet animal n’a pas été abattu par plaisir. Or s’il s’avère que le garde-chasse n’a agi que mettre fin à ses souffrances, il aura alors accompli son devoir. Mais en montant en épingle de telles affaires qui osera encore euthanasier un animal demain au risque d’être pointé du doigt. Vaut-il mieux le laisser souffrir ? »

Ce n’est sans doute pas ce que souhaitent les défenseurs des animaux. ce n’est d’ailleurs pas ce que préconise Brigitte Bardot qui déplore que sa fondation n’ait pas été alertée : « nous aurions pu lui sauver la vie ! » Cette fois Christophe Marx en convient. « Il y a sans doute des pistes à explorer. Nous allons prendre attache avec les associations de défense des animaux pour que nous puissions donner leur contact aux pompiers dès lors qu’elles s’engagent à accueillir les animaux. Car cela à un coût que l’Etat n’a pas vocation à assumer. »


Source : http://www.antibes.maville.com/actu/actudet_--Brigitte-Bardot-ecoeuree-par-la-mort-de-Bambi-_dep-1431964_actu.Htm

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

60 photos de Richard Avedon mises en vente pour la première fois

Publié le par Ricard Bruno

Christie's mettra en vente, le 20 novembre, à Paris, 60 photos réalisées par l'Américain Richard Avedon (1923-2004), dont le plus beau portrait de Marilyn Monroe, datant de 1957. Jamais un tel ensemble de l'artiste n'avait été mis sur le marché. La vente aura lieu pendant le Salon Paris Photo, principal rendez-vous marchand au monde, prévu au Carrousel du Louvre, du 18 au 21 novembre. Cette initiative est due à la Fondation Richard-Avedon, à New York. Les 60 images sont estimées entre 3 et 5 millions de dollars (de 2,5 à 4 millions d'euros). "Avedon avait prévu cette vente afin que nous puissions financer nos activités tels que l'archivage, l'accès du fonds aux universitaires et aux étudiants, les publications et les expositions", explique Paul Roth, directeur de la Fondation. Cet événement permettra à des collectionneurs et des institutions d'acquérir des pièces parfois uniques et inédites, souvent rares, d'un artiste qui a révolutionné la mode et le portrait. On trouve ainsi la photo du mannequin Dovima entre deux éléphants, les portraits des mannequins Veruschka, Jean Shrimpton et Twiggy, ceux de Brigitte Bardot, Pablo Picasso, Marcel Duchamp, Francis Bacon et des Beatles aux couleurs fluo. Des photos de la série "The American West" sont dans la vente.

Source : http://www.lemonde.fr/culture/article/2010/07/02/marche-de-l-art-60-photos-de-richard-avedon-mises-en-vente-pour-la-premiere-fois_1382165_3246.html

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot parle de sa mort...

Publié le par Ricard Bruno

Bardot parle de sa mort

 

Après une exposition Brigitte Bardot à Boulogne-Billancourt, c’est au tour de Saint-Tropez d’honorer le sex-symbol de toute une génération.

Pour l’occasion chose rare, Brigitte Bardot a accordé une interview à Paris Match cette semaine. Elle affirme entre autre ne pas s’être rendue à l’exposition en son honneur pour ne pas se confronter à son passé : “les plus belles images, je les garde à l’abri au fond de mon cœur.”

Plus surprenant, B.B. évoque aussi sa mort, qui selon elle engendrera un “beau bordel médiatique”. Elle affirme ne pas vouloir reposer aux côtés de ses parents ni de Roger Vadim, dans le cimetière marin de Saint-Tropez afin de les laisser reposer en paix et en sérénité. Elle désire être enterrée à la Madrague, au beau milieu du paysage dans lequel elle a vécue heureuse. Elle affirme même vouloir y créer un musée dont les recettes assureraient la continuité de sa fondation.

Que tous les fans se rassurent, Brigitte Bardot fini par assurer que, pour l’instant elle reste bien vivante, malgré ses béquilles.

L’exposition Brigitte Bardot à Saint-Tropez se tient jusqu’au 31 octobre.

Source : http://www.starwizz.com/interview-paris-match-brigitte-bardot-mort-madrague-65624

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Laure Manaudou : La nouvelle Brigitte Bardot ?

Publié le par Ricard Bruno

Laure Manaudou : La nouvelle Brigitte Bardot ?

par le 28/06/2010 10:40
dans l'actualité
People
dossier Laure Manaudou

Laure Manaudou vit une ambitieuse retraite. Elle pourrait peut être remplacer la plus belle femme que la France n'ait jamais enfantée en devenant l'ambassadrice de la fondation Brigitte Bardot.

Laetitia Casta a sublimé Brigitte Bardot dans Gainsbourg serait-ce au tour de Laure Manaudou ? Jeune maman, l'ancienne nageuse a trouvé un point commun avec l'égérie des plus belles années du cinéma français. Il y a quelques semaines, Laure Manaudou a déclaré dans le magazine Doggy Célébrités que si BB lui " proposait de devenir l'ambassadrice de sa fondation, j'accepterais tout de suite ! "

Laure Manaudou : La nouvelle Brigitte Bardot ? - brigitte bardot neige phoque Brigitte Bardot a quitté le star système pour consacrer sa vie aux animaux

Vu lors du Festival de Cannes 2010, Laure Manaudou a été invité à Saint-Tropez lors de l'exposition Brigitte Bardot pour son implication grandissante dans la défense de la cause animale. Pour aborder l'icône, Laure Manaudou aurait émis un timide "Bonjour Brigitte" et Bardot lui aurait répondu : "Laure, ma petite merveille, c'est merveilleux que tu sois là. Tu es une petite fille de coeur. Quelqu'un qui, comme moi, a laissé tomber les paillettes pour une vie plus vraie. Je suis contente que tu t'engages à nos côtés pour défendre les animaux." Laure Manaudou maman dans une publicité pourrait bientôt se battre pour les animaux..Source : http://www.melty.fr/laure-manaudou-la-nouvelle-brigitte-bard-actu36559.html

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Lancel lance le sac Bardot 100% bio...

Publié le par Ricard Bruno

Par missTizia

Il y a deux semaines, la maison de luxe Lancel présentait son nouveau modèle : le sac BB ; un sac pensé comme un hommage à l’artiste jusque dans ses moindres détails. Chacune des poches intérieures du sac - par exemple - portent le nom d’un lieu cher à Brigitte Bardot : la Madrague, la Place des Lys…

Fort d’une conception chapeautée et validée par Bardot elle-même, le modèle fait écho à sa sensualité : le bâillement du sac est un clin d’œil à son décolleté, les pompons blonds rappellent sa chevelure… sans oublier les initiales mythiques.

Mais le sac BB ne se contente pas d’emprunter le nom et le glamour de l’icône. Il incarne aussi ses convictions écologistes : exit les traitements chimiques, le sac se veut 100% biologique. Et bien sûr, il ne contient aucune matière d’origine animale !

Pour vous offrir ce petit bout de mythe, comptez entre 650 et 900€

Source : http://www.les-pieds-dans-la-toile.fr/2010/06/lancel-lance-le-sac-bardot-100-bio/comment-page-1/#comment-5073

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Un sac nommé désir de la maison Lancel : Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Si j'ai déjà, à plusieurs reprises expérimenté le désir d'acquérir un sac, ce n'est rien comparé à cette sensation qui s'est emparée de moi en voyant le dernier né de Lancel : le sac Brigitte Bardot ou, tout simplement, le B.B. Bag.
Difficile de passer à côté du phénomène B.B. .. Tout le monde en parle alors, si vous avez raté un train, je vous invite à lire ce billet.  

If I've already, at several times experimented the desire to acquire a bag, it's nothing compared with this sensation which seized in me by seeing the latest bag of Lancel : the Brigitte Bardot's bag or, simply, the B.B. Bag.

Difficult to pass away from the phenomenon B.B... Everybody speaks about it then, if you missed a train, I invite you to read this article.  

 

Le B.B. Bag c'est quoi ? Si les courbes de ce sac sont à damner un saint, à l'image de sa mythique égérie, sa conception a été réalisée en harmonie avec les convictions de Brigitte Bardot : BB crée aujourd’hui un sac qui respecte la nature et les animaux, sans peaux ni procédé chimique de coloration ou de tannage.
On retrouve donc deux sacs (ou plutôt, deux tissus différents utilisés pour sa confection) : un BB Bag en coton bio façon tweed et un autre en alcantara.
  • en coton bio façon tweed.  Du coton 100% bio , fibre naturelle, pour plus de rondeur et de souplesse,  et du tweed pour plus d'épaisseur. Quant à la coloration, les sacs sont teintés et préparés selon des techniques de développement durable. Et, pour finir, on retrouve un léger déperlant, la Téflon, pour protéger la toile en coton bio.

  • en  alcantara. C'est un tissu composite en matière synthétique, réalisé à l'aide de fibres fines de polyester et de polyuréthane non tissées ; ses petits plus étant sa résistance et le fait qu'il ne dégorge pas.  
Petite précision, l'intérieur est en tissu vichy rose toujours pour rappeler Brigitte Bardot. Il s'agit bien là d'un sac intemporel tout comme son égérie et créatrice... Si Dieu créa la femme alors Lancel créa le BB, interprétation au féminin d'une légende devenue mythe.
 
What exatly is the B.B. Bag ? If the curves of this bag are to damn a saint, just like his mythical égérie, its conception was realized in accordance with the Brigitte Bardot's convictions  : BB creates a bag today which both respects nature and animals, without skins nor chemical process of coloring or tanning.

So we can find two bags (or more specifically , two different fabrics are used for its preparation ) : a BB Bag in a way tweed organic cotton and the other one in alcantara.
  • in a way tweed organic cotton. 100% organic cotton, natural fiber, for more curvature and flexibility, and some tweed for more thickness. As for the coloring) bags are tinged and prepared according to techniques of sustainable development. And, finally, we find a light déperlant, Teflon, to protect the organic calico.
  • in alcantara. It's a composite fabric in  material synthetic, realized by means of polyester's fine fibers and polyurethane not weaved. Its extras consist in its resistance and the fact that it doesn't discharge.  
Small precision, the inside is a pink cloth Vichy always to remind Brigitte Bardot. We talk  there about a timeless bag as its égérie and creator... If God created the woman then Lancel created the BB, the feminine interpretation of a legend which becomes myth.

 

 

 

Pour ma part, j'ai essayé de faire les yeux doux à ma bienfaitrice bien aimée (je parle de ma mère) pour qu'elle me l'achète et la réponse a fusé "mais travaille ma fille". Donc, vu que cela m'a été refusé, je continue de prier tous les dieux existant au monde pour qu'une âme bonne et charitable m'offre enfin l'objet tant convoité de mon désir : le BB Bag. J'accepte aussi les donations pécuniaires d'environ 800€, ce qui devrait suffire pour acquérir ce magnifique sac. La dernière solution consiste à se damner corps et âme mais.. je tiens encore à mon âme donc on va se limiter, pour l'instant, à la prière et aux donations...
For my part, I tried to make sheep's eyes to my beloved benefactress (I speak here about my mother) in order that she would buys it to me and the answer fused " but you have to work my dear ". So, because it was refused to me, I continue to pray all the gods existing in this world that a good and charitable soul  finally offers me the object so desired  : the BB Bag. I also accept donations around 800€, what should be enough for acquiring this magnificent bag. The last solution consists in damning obth body and soul but I still like my soul enough that we are going to limit it, for the moment, to prayer and donations...


En ce moment vous pouvez jouer pour gagner un B.B. Bag sur le site de Lancel. Rendez-vous à cette adresse : www.lancel.com/le-brigitte-bardot


You can play to win a BB Bag on Lancel's website. Rendez-vous at this adress : www.lancel.com/le-brigitte-bardot 

 

Et vous, êtes-vous femme fatale ou femme enfant ? Pour quel BB Bag êtes-vous faites ? 

 

And you, are you a femme fatale or a woman child ? For what BB Bag are you made?
Source :

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Saint Tropez, exposition Brigitte Bardot...que du pur bonheur!

Publié le par Ricard Bruno

Vidéo montage réalisé par Bruno Ricard (Droits réservés)

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0