Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le web en parle

Sanglier sauvé puis abattu: Brigitte Bardot monte au créneau!

Publié le par Ricard Bruno

Sangliers nageurs : poussés par les incendies ?_1

Brigitte Bardot ne décolère pas. Alertée par courrier sur cette histoire insolite d'un sanglier sauvé des eaux puis abattu début avril, la défenseure du droit des animaux a écrit au préfet des Alpes-Maritimes, Francis Lamy, pour y exprimer toute son indignation.

En réponse à cette missive, la préfecture a décidé d'ouvrir une enquête, confiée à la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM). Les bénévoles de la SNSM du Cros-de-Cagnes, qui avaient secouru la laie, ont été entendu.

La mort du sanglier avait scandalisé de nombreux riverains, qui avaient lancé une pétition.

 

Source : http://www.nicematin.com/article/cote-dazur/sanglier-sauve-puis-abattu-brigitte-bardot-monte-au-creneau

................................................................................................................................................................

Sanglier sauvé puis abattu : la colère ne faiblit pas
 

 

 (Photo SNSM)

À Marina-Baie-des-Anges, là où un sanglier a été repêché en mer, il y a une dizaine de jours, les riverains sont en colère. À l’annonce de la mise à mort de cette laie, quelques heures après son sauvetage par la SNSM du Cros-de-Cagnes, le quartier a décidé de lancer une pétition (Nice-Matin des 11 et 13 avril). Pour dénoncer l’absurdité et la cruauté du sort réservé à cet animal. Un sentiment qui revient au fil des très nombreux messages adressés à notre titre et autres commentaires sur  nicematin.com.

« On sauve un animal pour le tuer ensuite. On déplace : 1 canot de sauvetage avec son équipage des pompiers (en fait la SNSM, ndlr) ; 1 vétérinaire et ensuite on fait venir un louvetier pour tuer cette pauvre bête… »

Sauveteurs dépités

L’équipage de la SNSM, lui aussi, est dépité : « Nous sommes repartis, l’animal était pris en charge par les pompiers, qui ont montré autant de bonne volonté que nous pour en prendre soin. Nous étions tous très fiers de notre intervention, et aussi choqué aujourd’hui du sort qui lui a été réservé… »

Patrick Mir, lui, interroge : « En quoi cet animal a-t-il été “ sauvé ” ? Il vaquait à une occupation certes surprenante mais qui ne regardait que lui. Il ne faisait aucun mal et l’intervention humaine avec les moyens que l’on sait était-elle justifiée ? »

Si la laie avait poursuivi sa route aurait-elle eu la vie sauve ? Beaucoup le pensent. Ainsi, Bernard Baudin, président de la Fédération départementale des chasseurs est formel : « Le sanglier, espèce robuste et puissante, n’hésite pas à se lancer à l’eau pour quelque motif que ce soit. Il y a fort à parier que la laie était en mesure de revenir sur la terre ferme par ses propres moyens. »

« Elle aurait du être relâchée »
Patrick Mir confirme la robustesse de l’espèce : « J’ai vu un sanglier de plus de 100 kg sur le glacier Blanc des Écrins dans le Parc des Écrins. Les traces laissées dans la neige prouvaient que l’animal venait de franchir le Col des Écrins à 3 500 m. »

Mais pourquoi la laie, visiblement en bonne santé, n’a-t-elle pas été relâchée : la question revient très souvent. Michel Silvy, ancien agent de l’Office national des forêts, précise que l’animal « aurait dû être relâché en forêt par les agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage. »

« Des structures d’accueil existent »

Idem pour Francis Sans : « Étant, à maintes reprises, intervenu au cours de ma carrière professionnelle dans le sauvetage d’animaux en danger, je trouve scandaleux la décision prise… Il existe des structures capables d’accueillir tout animal, même sauvage afin de le préserver de la prédation de l’homme ou d’un autre animal et le réintroduire ensuite dans son milieu naturel… »

Bernard Baudin confirme : « Il était possible que la laie soit relâchée dans une des nombreuses réserves de chasse et de faune sauvage du département… »

Source : http://www.nicematin.com/article/societe/sanglier-sauve-puis-abattu-la-colere-ne-faiblit-pas

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Entre Brigitte Bardot et la maison Lancel...une histoire d'amour

Publié le par Ricard Bruno

Lancel est une maison française de maroquinerie de luxe, née en 1876 à Paris et créée par Angèle et Alphonse Lancel.

Au départ, l'enseigne est spécialisée dans les pipes et accessoires pour fumeurs. Lancel va se développer dans la maroquinerie à la fin du 19ème siécle.
A la fin de la 1ère guerre mondiale, et avant le début de la seconde, l'enseigne Lancel innove en lançant le briquet automatique, ou encore le sac parapluie.
en 1900, Lancel montent un atelier de maroquinerie, afin de concevoir les premiers sacs à main, indispensables aux femmes du 20ème siècle qui fument et transportent de l'argent sur elle.
A partir des années 50, Lancel commence à utiliser des matières synthétiques pour certains bagages et sacs, afin de rendre la marque plus accessible.
En 1970, les frères Zorbide,alors sous-traitants de la maison Lancel, rachètent l'enseigne afin d'en faire une marque encore plus dynamique, axée sur la jeunesse et la proximité.
En 1987, l'enseigne commercialise le "sac Seau" d'Elsa Lancel. Il est aujourd'hui la plus grande réussite de la marque.
Dix ans plus tard Lancel rejoint le groupe Richemont, un groupe d'entreprises suisse spécialisé dans le luxe, qui va redonner à Lancel le côté luxueux qu'elle avait un peu perdu vers la fin des années 80.

Lancel

Gif objet sac 103101

Dernière nouvauté le sac modèle "Brigitte Bardot", je vous le conseille sans retenue!

C'est une magnifique création à laquelle Brigitte elle même a participé de très près, pour plus d'information connectez vous sur le site officiel de la maison Lancel : http://www.lancel.com

Bruno Ricard

Photo 001

Photo 002

Photo 006

Photo 003

Photo 007

Photo 004

Photo 008

Photo 005

Photo 009

Photo 010

Photo 011

Photo 012

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Les premières images du sac BB de Lancel - La Parisienne

Publié le par Ricard Bruno

sac lancel brigitte bardot (1)

Lancel avait annoncé la sortie d'un nouveau sac hommage à , voilà désormais les photos du sac B.B.

Incarnation de la femme, le sac se veut en accord avec les principes écologiques et de défense des animaux défendus par Brigitte Bardot. Avec sa couleur sable et ses lanières torsadées, c'est tout l'esprit de la Madrague qui s'installe pour l'été.

Plus que logique puisque la création du sac a été en partie confiée à la star des années 60.

 

Naturel et griffé, le B.B deviendra sans aucun doute le it bag de l'été.

Source : http://www.leparisien.fr/laparisienne/mode/les-premieres-images-du-sac-bb-de-lancel-07-06-2010-955852.php#

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Le sac Brigitte Bardot de Lancel...

Publié le par Ricard Bruno

 

sac-bb-lancel (3)Le sac Brigitte Bardot de Lancel est la nouveauté du célèbre maroquinier et c'est à Saint-Tropez,fief de la star éponyme, qu'il a été dévoilé. Elaboré en tweed ou en alcantara, le sac Brigitte Bardot est 100 % biologique, une condition imposée par BB, elle-même.Il a été ainsi réalisé sans peaux ni matières chimiques et avec des colorations à base de pigments naturels. Découvrez les différents modèles sur les photos ci-après.

 

 

sac-bb-lancel sac-bb-lancel (1) 

Source : http://www.newsluxe.com/le-sac-brigitte-bardot-de-lancel.php

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Karting ressort le modèle fétiche de Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

 

Karting peut-il faire un come-back chez les fashionistas ? La marque de pantalon extensible en polyester infroissable s’était plutôt cantonnée ces dernières années dans les pages « ventre plat » des VPCistes. Mais le pantalon préféré des ménagères enrobées surfe désormais sur la tendance vintage en ressortant une édition limitée du modèle historique, celui que Brigitte Bardot herself portait dans ses années triomphantes. On se souviendra d’une célèbre balade en Karting de notre BB nationale sur les Champs-Élysées.

Entre 1976 et 2010, aucune ride ne s’est glissée dans ce pantalon sans plis. La marque ressort exactement le même modèle version pattes d’eph’, à ceci près qu’il sera édité en 150 exemplaires de chacun de ces coloris utra toniques : orange, jaune citron, turquoise, coquelicot, parme, blanc et noir. Il fallait oser. Brigitte Bardot ne posera pas cette fois-ci en Karting, ce qui est sans doute une bonne chose, mais en chic marraine, la star a accepté de griffonner un autographe « Karting, je t’aime ». So sweet !

Source : http://www.prestigium.com/news/mode/karting-ressort-le-modele-fetiche-de-brigitte-bardot-1562/ 

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Lancel rend hommage à Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

Lancel rend hommage à Brigitte BardotAprès Isabelle Adjani, c'est à l'icône française des années 60 d'inspirer Lancel. Brigitte Bardot, en plus de donner son nom à un sac à main griffé Lancel, a participé à sa création et au choix de ses matières. Résultat, une pièce 100% biologique, sans peaux ni procédés chimiques de coloration et de tanage, pour le grand plaisir de l'amie des animaux. Pour illustrer la campagne publicitaire, la marque de maroquinerie a choisi Béatrice Rosen, qui avait précédemment immortalisé la collection Premier Flirt. Si l'on doit patienter jusqu'au 7 juin pour découvrir le sac Brigitte Bardot qui risque d'être glamour et féminin à souhait, Lancel propose d'en gagner sur son site.

Source : http://www.skynet.be/lili-fr/mode/actu/details?id=26043

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Pamela Anderson demande de l’aide à Vladimir Poutine...

Publié le par Ricard Bruno

Le nouveau combat de la bimbo d’"Alerte à Malibu", c’est la protection des phoques, qu’elle cherche à préserver de l’extinction totale…

Alors pour aider sa cause, Pamela Anderson a directement écrit à… Vladimir Poutine, le premier ministre de Russie ! Pour quelles raisons ? Pour lui demander d’interdire l’importation des peaux de phoques canadiens et de leur fourrure, nous annonce l’AFP.

"Vous avez interdit de tuer les bébés phoques en Russie et je vous écris pour vous demander d'interdire les importations de la peau des phoques de mon Canada natal où presque tous les phoques tués ont moins de trois mois", a-t-elle écrit, selon certains médias russes.

Vladimir Poutine avait déjà été sensibilisé à la défense des bébés phoques en 1999 par le biais de notre Brigitte Bardot nationale.

L’opération charme de Pamela aura-t-elle la même influence ?

Source : http://www.closermag.fr/actualite/view/188621/News-people/Dernieres-News/Pamela-Anderson-elle-demande-de-l-aide-a-Vladimir-Poutine/(comments)/true

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Sac Lancel Brigitte Bardot Vidéo publiée par LANCEL Paris (Official)

Publié le par Ricard Bruno

BB, le Lancel en hommage à Brigitte Bardot

Les marques se plaisent à personnifier leurs sacs à main. Le dernier né de la maison Lancel ? Le BB, en hommage à la mythique Brigitte Bardot.

Pourquoi avoir choisi de rendre hommage au sex-symbol des sixties ? « Parce que chaque femme veut posséder quelque chose de Bardot et qu’il y a du Bardot dans toutes les femmes », explique Leonello Borghi, le directeur artistique de Lancel. C’est vrai qu’aujourd’hui encore, la femme-enfant des années 60 continue d’inspirer la sphère mode.

Brigitte Bardot a participé à la création du sac portant son nom. Intérieur vichy rose, boucle en métal et toucher souple, le BB se veut à la fois chic et rétro. Le vichy a été choisi en hommage à la robe que l’actrice confectionnée avec des tissus de rideaux en vichy dans les années 60, laquelle a lancé la mode de cet imprimé. Ce sac à main s’adresse à la femme Bardot, c’est-à-dire une femme à la fois fatale et enfantine, sensuelle et mutine.

Fidèle aux valeurs de BB, Lancel lance un sac à main qui a la particularité d’être écologique. Il est composé à 100% matières biologiques.

En attendant de découvrir les premiers visuels du sac à main mais aussi de la campagne mettant en scène l’actrice Béatrice Rosen, rendez-vous sur la page Facebook de Lancel pour découvrir la vidéo des inspirations du sac « Brigitte Bardot » ainsi que les croquis du sac.

Avis aux amatrices, vous pouvez tenter de gagner le sac en hommage à l’icône des années 60 sur le site de Lancel.

 

Source : http://www.ykone.com/magazine/news/bb--le-lancel-en-hommage-a-brigitte-bardot

Pour voir la vidéo cliquez ci après : http://www.facebook.com/video/video.php?v=128838173795596

 

Bruno Ricard

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot et Repetto : cette ballerine a conquis le monde!

Publié le par Ricard Bruno

 

Comme "dieu créa la femme", Brigitte Bardot demanda en 1956 à Repetto de lui créer la ballerine Cendrillon. Depuis, cette chaussure légère devenue le modèle « BB » ne quitte plus les pieds des branchées et les pages des magazines de mode du monde entier. C'est en Périgord vert, à Saint-Médard-d'Excideuil, dans ses locaux en bord de rivière, que Repetto réalise 85 % de sa production de chaussons de danse et de ballerines, le reste étant confectionné au Portugal, selon les critères de la marque.

Aujourd'hui, 130 personnes travaillent dans les ateliers et réalisent les pièces selon la méthode du « cousu-retourné ». Mais face au succès de la marque, les lieux sont devenus un peu trop étroits. Un projet d'agrandissement est donc à l'étude depuis plusieurs mois. « Nous produisons 1 700 paires par jour ici. Notre objectif est de passer à terme à 6 000 paires par jour. Deux sociétés travaillent sur une étude d'agrandissement et devraient rendre leurs conclusions bientôt. On verra à ce moment-là si on agrandit l'existant ou si on refait », explique Paul Gilles, directeur du site et industriel de Repetto.

80 modèles par saison

Repris en 1999 par Jean-Marc Gaucher, Repetto, référence dans le monde de la chaussure de danse, a pris un virage radical à ce moment-là en décidant de se diversifier et en se tournant vers un public plus large. « On a surpris pas mal de monde à l'époque. Beaucoup de professionnels n'ont pas compris alors que le grand public et le milieu du textile ont de suite adhéré », poursuit le directeur.

Et depuis quatre ans, c'est la folie Repetto. Les chaussures se vendent pour moitié en France et à l'étranger. De cinq modèles de base, la marque est passée à 80 par saison, avec des teintes déclinées à l'envi. Il arrive même que, pour des souliers vernis, on demande « le coloris Repetto ». La production se fait très en avance. La collection estivale est mise en fabrication à la mi-octobre et la gamme pour l'été 2011 est déjà bouclée depuis un mois et demi.

En plus des produits pour les boutiques Repetto, la marque répond aux sollicitations des grands noms de la mode en réalisant des créations spécifiques vendues chez Colette à Paris, ou encore pour la griffe Comme des Garçons ou Karl Lagerfeld pour Chanel.

Tout ça, confectionné au cœur de la Dordogne. Les salariés, âgés de 35 ans en moyenne, travaillent avec minutie dans le grand atelier, où les chariots de ballerines voisinent avec les belles boîtes à chaussures laquées noires (les dernières productions, enveloppées dans un papier de soie rose).

Des convoitises

« Nous sommes à l'étroit. On s'arrange pour le moment. Il faudrait multiplier la surface de l'atelier par trois. Nous voulons que nos employés travaillent dans de bonnes conditions, avec des postes bien adaptés, dans un local à température constante », détaille Paul Gilles, qui a conscience que « la mariée est belle » et qu'elle attire les convoitises. Mais pour le moment, Repetto « tient à fabriquer en France et en Dordogne ».

Le Périgord étant loin de Paris, temple de la mode, la marque a opté pour deux pôles, un dans la capitale, l'autre en Dordogne. « C'est la solution qui a été retenue. Toute la technique et le savoir-faire ballerines et chaussons de danse sont ici. Les ventes, le marketing, les stylistes sont à Paris et, là-bas, il n'y a pas de problèmes de recrutements », note-t-il.

En Dordogne, en revanche, la tâche est plus compliquée pour cette entreprise qui a besoin de personnel qualifié. Alors, Repetto a décidé de jouer la carte de l'humain et les personnes recrutées dans les ateliers sont formées par la maison qui dispose d'un gros budget pour cela. Du « gravurage » au collage des semelles en passant par les plis à la main des pointes des danseuses, tous les ouvriers des ateliers sont polyvalents.

Avec de nouvelles ouvertures de boutiques en France et dans le monde, Repetto poursuit son ascension dans le milieu de la mode. L'agrandissement est vital pour la société qui s'est relevée seule de sa précédente crise. « Il va y avoir des décisions à prendre rapidement », glisse Paul Gilles qui attend les travaux dès 2011.

Source : http://www.sudouest.fr/2010/06/03/cette-ballerine-a-conquis-le-monde-107750-4625.php

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0