Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le web en parle

Balkany ou la fantasme du maire de Levallois Perret...

Publié le par Ricard Bruno


Reportage sur LCI

Source : Wat TV

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot : "Balkany est un gros plouc"

Publié le par Ricard Bruno

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Roger Vadim, ses films, ses femmes, ses enfants...

Publié le par Ricard Bruno


Sa vie sentimentale a toujours été étroitement liée à son parcours professionnel. Son fils Christian Vadim, 46 ans, lui rend hommage.

Roger Vladimir Plemiannikov – dit Vadim – succombait d’un cancer le 11 février 2000, laissant derrière lui six veuves et quatre enfants. Tout au long de sa carrière, cet éternel séducteur est tombé amoureux de jeunes actrices puis en a fait des stars.

Photographe pour Paris-Match, il a rencontré Brigitte Bardot alors qu’elle était âgée de 16 ans. Le coup de foudre fut immédiat. En 1956, Vadim a fait de BB l’héroïne de son premier film, Et Dieu… créa la femme, grâce auquel elle deviendra une icône mondiale.

Peu après leur rupture, le jeune cinéaste trouve en Annette Stroyberg une nouvelle muse. L’actrice danoise, qu’il fait tourner dans Les Liaisons dangereuses, lui donne une première fille, Nathalie.

Devenu une figure de Saint-Germain-des-Prés dans les années 1960, Roger Vadim tombe alors sous le charme de Catherine Deneuve. Il a 35 ans, elle en a 19. De leur bref mariage naît un fils, Christian. Puis, sur le tournage de La Ronde, il tombe sous le charme de Jane Fonda, avec laquelle il aura une fille, Vanessa.

A la fin des années 1970, Vadim se fait plus rare. Sa cinquième femme, Catherine Schneider, lui donne un fils, Vania. Ce n’est qu’à 62 ans qu’il se stabilise aux côtés de la comédienne de théâtre Marie-Christine Barrault, avec laquelle il a réalisé plusieurs téléfilms.

1. « C’était un père distrait. Quand j’avais 8 ans, Nathalie, Vanessa et moi devions prendre l’avion pour Londres, Rome et Paris. Il s’est trompé de billets et nous nous sommes tous retrouvés au mauvais endroit ! A Disneyland, il fallait prévoir les ballons autour du poignet, car il nous perdait souvent et il pouvait oublier d’aller nous chercher à l’école. Il m’a fait découvrir des centaines de choses. C’est grâce à lui si j’ai appris à conduire à 16 ans, si je lis de la science-fiction, si je fais du cinéma et du théâtre. »

2. « Cette photo a été prise en 1991. Ma fille naîtra en avril 2010, dix ans après sa mort. Ça n’a aucune résonance particulière pour moi. Dans la famille, on n’est pas très dates. Mon père ne me souhaitait jamais mon anniversaire le bon jour. »

4. « Et Dieu… créa la femme n’a pas marché en France au début. C’est son succès aux Etats-Unis qui a fait boomerang. Papa était un grand séducteur. Son truc, c’est qu’il n’en avait pas, justement. Il a conquis des femmes belles et fascinantes. Il savait charmer dans ses relations professionnelles pour entraîner les producteurs dans des projets assez fous. »

5. « Je ne sais pas qui est le monstre dans ses bras… Je ressemble à une momie ! Les photos de mes parents sont rares, je ne connaissais pas celle-là. Mon père a quitté ma mère quand j’avais à peine 1 an. C’est elle qui m’a élevé. Elle lui en a voulu un certain temps. Il était resté ami avec toutes ses autres ex-femmes, mais pas avec elle. »

6. « Marie-Christine Barrault, son dernier rayon de soleil. Nous nous voyons beaucoup. Je regrette qu’il soit parti trop tôt pour continuer de vivre sa passion avec elle. J’aurais aussi voulu qu’il connaisse mes enfants. S’il me voyait sur scène (NDLR : à l’affiche de Boire, fumer et conduire vite à la Grande Comédie, à partir du 2 mars au théâtre du Gymnase), je pense qu’il serait fier. Il n’était pas avare de compliments, contrairement au côté Deneuve de ma famille, qui est plus en retenue. »

Source : http://www.francesoir.fr/culture/2010/02/11/roger-vadim.html

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot / Balkany...Toute la presse en parle...

Publié le par Ricard Bruno

Le journal le Parisien de ce jour a fait la une de l'affaire qui oppose Brigitte Bardot à Patrick Balkany ainsi qu'"Aujourdhui en France", le web en parle largement, les télévisions, les radios également relatent les déclarations scandaleuses du sieur Balkany, Brigitte Bardot s'est exprimé en faisant parvenir un communiqué de presse, voir ci dessous.

Bruno Ricard
le parisien n°20349 du 11 02 2010
communiqué de presse brigitte bardot le 09 01 2010

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Alain Delon fait campagne en Suisse pour les animaux...

Publié le par Ricard Bruno

Alain Delon met sa notoriété au service des animaux.

Alain Delon met sa notoriété au service des animaux.

EPA

http://memorix.sdv.fr/5/www.ouest-france.fr/infos/divers_articles/37312266/Position1/SDV_OFM/default/empty.gif/315a4461316b6f6c456c414143657969?w=1280&h=1024&dpt=0

Alain Delon est en pleine campagne politique… en Suisse. Pas pour être élu : le comédien français, qui est résident du canton de Genève depuis 1999, met sa notoriété au service des animaux. C’est ce que révèle le site internet du Matin.

Alain Delon s’engage en faveur du projet d’instauration d’avocats pour animaux, qui sera soumis au vote des Suisses le 7 mars. Il va pour cela offrir son image à à la Société vaudoise pour la protection des animaux, qui prévoit de lancer une campagne d’affichage dans quelques jours. Le comédien, qui n’avait jamais encore voté en Suisse, va cette fois glisser un bulletin dans l’urne.

« J’espère que la France suivra »

« Jusqu’à présent, des avocats ont défendu des familles d’animaux agressés. Mais jamais les victimes elles-mêmes. Or les animaux ont droit à une défense », justifie le comédien dans une longue interview, réalisée, indique Le Matin, dans une suite du Lausanne-Palace. « Dans certaines situations, il faut prendre la défense d’un animal. Il faut comprendre que si on est capable de torturer un chien ou un autre animal, on est capable de torturer un être humain », dit-il encore.

Amoureux des animaux, et notamment des chiens, Alain Delon espère que « la Suisse va servir de modèle, et que la France suivra ».

Il raconte avoir « huit chiens » dans sa propriété de Douchy (Loiret), où il a « un cimetière avec la plupart des chiens de (sa) vie : il y en a 35. J’y ai aussi maintenant un lapin à trois pattes et un chat à trois pattes. »

Source : http://www.lematin.ch/dossiers/actu/avocats-animaux

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Bardot sur Balkany: "Un gros plouc menteur, goujat, d'une inélégance rare"

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot

Qui? Brigitte  Bardot.

Où? selon Europe1.

Contexte: En promotion pour son dernier livre, le député-maire de Levallois-Perret  Patrick Balkany a une nouvelle fois affirmé à l'émission de l'animateur Laurent Ruqier qu'il avait eu une aventure avec l'actrice Brigitte Bardot. L'actrice y oppose un formel démenti.

"Je commence à en avoir marre d'entendre M. Balkany se vanter d'avoir eu une aventure avec moi que j'ai déjà démentie formellement le 15 janvier dernier mais qu'il a réitéré, samedi 6 février, durant l'émission de Ruquier On n'est pas couché qui aurait du s'appeler On n'a pas couché".

Elle menace d'attaquer l'homme politique en "dommages et intérêts".

Bonus-Tracks: "Je sais avec qui j'ai couché et certainement pas avec ce gros plouc menteur, goujat et d'une inélégance rare."


Source : http://www.lepost.fr/article/2010/02/10/1934000_bardot-je-commence-a-en-avoir-marre-d-entendre-m-balkany-se-vanter-d-avoir-eu-une-aventure-avec-moi.html

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Pourquoi les stars craquent pour les animaux: "Alain Delon"

Publié le par Ricard Bruno

Les stars semblent souvent encore plus amoureuses de leur chien que nous. Parce qu'il les regarde sans les juger?

 

Alain Delon affichant hier son immense amour des chiens dans nos colonnes, dans le cadre de la votation sur les avocats pour animaux. Brigitte Bardot vouant sa vie aux animaux, ou lançant: «Un chien, c'est un coeur avec du poil autour.» Mickey Rourke, effondré à la mort de son «meilleur ami», un chihuahua. D'autres stars encore, dégoulinant d'amour pour leur toutou: Guy Bedos, Dany Boon, Lance Armstrong, Susan Sarandon, Michel Drucker. La liste est loin d'être exhaustive.

Comme une horde de communs des mortels, une horde de stars sont profondément attachées à leur compagnon à quatre pattes. Mais pour certains, ça semble aller plus loin. N'est-ce qu'une impression? Ou une vedette, parce qu'elle est vedette, a-t-elle plus de chances de surinvestir dans sa relation à son chien? Il n'existe manifestement pas d'études sur le sujet. Et il y a de la communication, là-dedans: les vedettes, comme les puissants, savent que s'afficher avec un chien leur vaudra de la sympathie. Reste que les chiens confortent, tranquillisent, soignent. Et sont fidèles. Et les stars, parfois seules au sommet, ont peut-être davantage besoin d'être confortées, tranquillisées, rassurées.

Effet tranquillisant
Dans le détail, de nombreuses études ont montré que le chien a un effet tranquillisant. Et donne à son propriétaire une sensation de maîtrise. «C'est une relation asymétrique, détaille la sociologue et anthropologue française Marion Vicart. L'homme peut avoir l'impression d'être un dompteur. Il domine son chien mais le protège également. Il est le chef de meute», note la chercheuse qui boucle justement une thèse sur la relation entre l'homme et le chien à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (Paris). Mais les stars ont-elles davantage besoin de maîtrise?

Pas de trahison
C'est sans doute dans deux autres bénéfices qu'offrent les chiens qu'il faut chercher une explication. D'abord, un chien ne jugera pas la star, contrairement à l'ensemble de l'humanité, qui scrute et décortique ses moindres faits et gestes. «Pour l'homme, il est plutôt un actant non critique, sans jugement et sans enjeu de compétition menaçante», écrit le Pr Albert Piette (Université d'Amiens), dans un long article intitulé «Entre l'homme et le chien».

Ensuite, le chien, toujours loué pour sa fidélité, ne trahit pas. «Un puissant, une vedette a un entourage avec des relations complexes. Il peut se demander ce que veut exactement cet entourage, imagine Marion Vicart. L'attachement qu'offre le chien est par contre un don. Il est gratuit.»

La sociologue ajoute une dernière hypothèse. «Le chien, au fond, ne répond-il pas parfaitement à l'ambiguïté de certaines vedettes? Qui veulent être au centre des attentions tout en souffrant du regard des autres. Le chien ne cesse de regarder son maître, avec ce regard qui tranquillise et attendrit. Mais il ne le juge pas.»

Source : http://www.lematin.ch/actu/suisse/stars-craquent-animaux-235013

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Balkany: le Tartarin du 9-2 chez Ruquier

Publié le par Ricard Bruno

Balkany: le Tartarin du 9-2 chez Ruquier

Patrick Balkany, le Marius de Levallois-Perret se présente ce soir chez Laurent Ruquier, sur France 2.

L'homme de lettres Balkany savourera son statut d'écrivain face à Zemmour & Naulleau.

Le beauf du 92, supposé être le "meilleur ami du Président", a couché sur papier ses mémoires.

Mémoires dans lesquelles il confie avoir honoré Brigitte Bardot. Cette dernière a démenti les fanfaronnades drapées de Balkany.

Tout sera à l'image du personnage. Un Tartarin des Hauts de Seine, un fort en gueule de l'UMP, un VRP de sa propre cause.

Le verbe sans censure, le sur-moi absent de son pedigree, Balkany Patrick parle cash, vit dans l'outrance et la jouissance.

Magouilles et parlottes sont son quotidien. Il s'en flatte. Il sera donc à l'honneur du service public ce soir.

Source : http://lewesternculturel.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/02/06/balkany-le-tartarin-du-9-2-chez-ruquier.html

.................................................................................................................................................................

Mon avis sur le passage de Balkany chez Ruquier :

 

J'ai regardé cette émission jusqu'à son terme et notamment le passage de Balkany et je doit dire qu’il prend vraiment ses désirs pour des réalités, d'emblée Laurent Ruquier lui demande si il a couché avec Brigitte Bardot et là ils nous fait un déballage nauséabond sur sa prétendue aventure avec BB, avoir un tel personnage maire d'une ville ça fait peur !

Je reprend une phrase que BB à dit je le cite (et je suis absolument d’ accord avec elle) " je suis outrée et scandalisée par ce qui n'est qu'une lamentable désinformation ayant pour but de faire vendre son livre, ramassis de médiocrité à son image.

Monsieur Balkany prend ses désirs pour des réalités et ses propos sont révoltants de la part d'un homme qui se voudrait politiquement respectable", "J'ai honte pour lui et envisage une procédure en diffamation si les faits exposés ne sont pas immédiatement démentis par l'intéressé".

Balkany n’a rien démenti du tout au cour de son Interview dans cette émission bien au contraire, ce dernier a continué ses élucubrations, il est vraiment pathétique, Parler d’indécence de la part de ce type là est pur euphémisme. A répandre et se vautrer dans la boue on devient de la boue soi-même !

Bruno Ricard

  

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

« Le retour de la fourrure », les contrevérités du reportage d’Envoyé Spécial et la réaction de la Fondation Brigitte Bardot.

Publié le par Ricard Bruno

Le jeudi 4 février 2010, France 2 a diffusé, dans le cadre de l’émission « Envoyé Spécial », un reportage donnant la parole aux fourreurs, uniquement aux fourreurs…


L’interview de la Fondation Brigitte Bardot sur ses campagnes a été zappée au montage, la vaste manifestation unitaire du 24 octobre dernier a été passée sous silence, seule un petit rassemblement de courageux militants PETA a été diffusé, laissant penser qu’il n’y avait plus réellement d’opposants à la fourrure. Or lors de cette manifestation nous n'étions pas une dizaine !





Plus grave encore, des « arguments » faussement écologiques ont été mis en avant, il fallait entendre Nathan Sprung déclarer « la fourrure synthétique c’est ce qu’il y a de moins écologiquement correct, si vous abandonnez un manteau en fourrure synthétique dans la nature, elle mettra des siècles à se dégrader alors qu’une fourrure animale, c’est naturel, c’est biodégradable ».

RENDEZ-VOUS SUR NOTRE SITE www.jeneportepasdefourrure.com
je ne porte pas de fourrure le site dédié de la Fondation Brigitte Bardot


Non, la fourrure n’est pas écologique !

Cet « argument », de plus en plus répandu, est une aberration car les élevages intensifs d’animaux à fourrure (comme ceux d’animaux pour la boucherie) représentent un grave danger pour l’environnement (rejets, pollution des nappes phréatiques), les tanneries sont également des industries très polluantes, quant à parler d’abandons de manteaux synthétiques dans la nature, laissons la famille Sprung dans ses élucubrations.

Autre aspect profondément choquant de ce reportage, le regard des éleveurs sur leurs animaux qui ne sont déjà que des fourrures sur pattes, aucune considération pour l’être vivant, l’être sensible, ce n’est qu’une marchandise.


En voir plus sur cet elevage >>

visons-fourrure RENDEZ-VOUS SUR NOTRE SITE www.jeneportepasdefourrure.com
je ne porte pas de fourrure le site dédié de la Fondation Brigitte Bardot


Un hangar, une chambre à gaz…

Lors de ce reportage, nous avons pu voir les conditions de vie, ignobles, de milliers de visons emprisonnés dans des cages en batteries, animaux sauvages qui dans la nature vivent au bord des cours d’eau, nagent, creusent… Dans les élevages, les animaux sont sortis de leurs cages uniquement pour être gazés, électrocutés ou saignés.

Dans le reportage de France 2, un éleveur de visons s’émerveille devant sa boîte reliée à une bouteille de gaz carbonique : « c’est un processus très facile, il n’y a pas de sang et c’est sans douleur », il est vrai que ce processus très facile a largement fait ses preuves, il n’y a pas si longtemps, dans d’autres camps.



Unissons-nous pour faire reculer la fourrure

Les clientes semblent ne pas vouloir s’informer sur l’origine de leur fourrure, elles ne veulent pas savoir combien d’animaux ont été tués, dans quelles conditions… A nous de les en informer. Nous tenons à votre disposition des tracts, des autocollants, alors n’hésitez pas à nous en demander afin d’interpeler, ensuite, toutes les femmes et les hommes qui portent de la fourrure animale et tenter de leur faire comprendre que par leur acte d’achat, ils signent un acte de mort de plusieurs dizaines d’animaux.

RENDEZ-VOUS SUR NOTRE SITE www.jeneportepasdefourrure.com
je ne porte pas de fourrure le site dédié de la Fondation Brigitte Bardot

Source :  http://srv05.admin.over-blog.com/index.php?module=admin&action=publicationArticles:editPublication&ref_site=1&nlc__=851265486194

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0