Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le web en parle

Le destin de Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno



Le magazine de Laurent Delahousse, Un jour un destin, a battu hier soir son record historique d'audience avec 2,3 millions de téléspectateurs. La personnalité unique, la carrière et les prises de position controversées de Brigitte Bardot ne sont certainement pas étrangères à ce formidable résultat. 








Source : http://www.tvmag.com/article/documentaire/38421/le-destin-de-brigitte-bardot.html

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Un jour un destin BB : 20% de part de marché!

Publié le par Ricard Bruno

France 2 22h35

Un jour un destin

Le magazine de Laurent Delahousse s’intéréssait à Brigitte Bardot…Belle performance…20% de PDM et 2 355 000 téléspectateurs…

Source : http://jeanmarcmorandini.tele7.fr/article-16568.html

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Les Pétroleuses reviennent chez M6 Vidéo !

Publié le par Ricard Bruno

Tentative ludique et enjouée de western à la française, Les Pétroleuses de Christian-Jacque ressortira le 17 septembre prochain chez M6 Vidéo dans leur collection SNC. Cette nouvelle édition devrait nous proposer le film au format 1.66:1 et dans un transfert anamorphique avec piste française en Mono, un documentaire exclusif avec la participation de Brigitte Bardot et Claudia Cardinale, des notes de production et des bandes-annonces. Voici le visuel :
















Source : http://www.resetmag.com/HTML/news.asp?InfoID=13593

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Lettre ouverte de Brigitte Bardot à Gérard Depardieu

Publié le par Ricard Bruno

Lettre ouverte de Brigitte Bardot à Gérard Depardieu à propos de la Corrida par Christophe Marie

"Monsieur,
Je suis atterrée par votre déclaration sur la corrida parue, dimanche, dans Midi Libre : « La corrida est un rituel sublime. Il ne faut pas entendre les arguments de ceux qui s’élèvent contre cette tauromachie, d’ailleurs les anti-corrida sont beaucoup plus violents que tous les matadors qui tuent les toros. »

Comment pouvez-vous tenir de tels propos, vous pâmer devant cette boucherie à ciel ouvert, jouir d’un acte de cruauté passible de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende partout où le lobby tauromachique n’a pas imposé sa loi ?

Non, la corrida n’est pas un « rituel sublime » mais un rituel barbare et primaire.

Les Français, dans leur très grande majorité, ont honte de cette pratique sanglante. La violence que vous condamnez n’est pas le fait des anti-corrida, la violence, la lâcheté sont le fait de ces bouchers en collants roses qui torturent à mort un animal.

A vos propos affligeants, je préfère garder en mémoire ceux de Victor Hugo pour qui : « Torturer un taureau, pour le plaisir, pour l’amusement, c’est beaucoup plus que torturer un animal, c’est torturer une conscience »… Mais la conscience aujourd’hui, tout le monde s’assied dessus !

Soyez assuré de mes sentiments consternés."

Brigitte Bardot Présidente

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Louise Bourgoin sera Brigitte Bardot !

Publié le par Ricard Bruno

Louise Bourgoin, la miss météo de Canal+
Louise Bourgoin, la miss météo de Canal+

La Miss Météo du «Grand Journal» de Canal + incarnera «B.B» dans le film «Serge Gainsbourg: vie héroïque», le long-métrage qui retracera la vie du chanteur mythique !

Le côté décalé des présentations de la météo de la jolie Bretonne semblent avoir été un bon tremplin pour la suite de la carrière de la jeune femme qui s'attaque désormais au grand écran.

La demoiselle est à l'affiche de «La fille de Monaco», qui sort le 20 août, et dans lequel elle partage la vedette avec Fabrice Luchini et Roschdy Zem notamment. Elle y joue un rôle qu'elle connait bien, celui d'Audrey... une Miss Météo.


Cette entrée en matière dans le septième art se prolongera avec le film de Joann Sfar, retraçant la vie de l'un des plus célèbres auteurs-compositeurs-interprètes français, dans lequel Louise Bourgoin se mettra dans la peau de la femme la plus célèbre des années 1960: Brigitte Bardot.

Mais le futur de Louise continuera de se faire également sur le petit écran puisque, selon le magazine Téléloisirs, elle présentera dès le 26 juillet sa propre émission traitant de l'actualité people de manière décalée.

_

Source : http://www.lepost.fr/article/2008/06/09/1205177_louise-bourgoin-sera-brigitte-bardot.html

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Louise Bourgoin joue Brigitte Bardot !

Publié le par Ricard Bruno


C'est désormais officiel, la Miss météo de Canal +, sera la grande actrice Bardot dans un film sur la vie de Serge Gainsbourg.

L'info est une exclu Closer, Louise Bourgoin prend le large au cinéma et s'apprête à prendre la peau de Bardot, alors qu'elle était jeune, belle et célèbre, ce qu'elle n'est pas moins aujourd'hui.

Vendredi dernier, la miss a fait un petit clin d'œil à son rôle en apparaissant pour la météo totalement relookée Bardot. Sublime et drôle à souhait, comme on la connait, Louise Bourgoin a parfaitement réussit son hommage. Attendons de la découvrir sur les écrans.


Source : http://www.melty.fr/louise-bourgoin-joue-brigitte-bardot-actu6751.html

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Un jour, un destin : Brigitte Bardot !

Publié le par Ricard Bruno

Le magazine « Un jour/un destin », présenté par Laurent Delahousse, reviendra à partir du mercredi 25 juin en deuxième partie de soirée pour une collection inédite.

Premier numéro : Brigitte Bardot : une vie, des scandales. En 2006, trente ans après sa première expédition, Brigitte Bardot retourne au Canada pour poursuivre sa croisade contre la chasse aux bébés phoques…

A soixante-douze ans, elle souffre d'arthrose et doit se déplacer avec des béquilles. Elle force les portes du bureau du Premier ministre canadien et fond en larmes lors de sa toute dernière conférence de presse… "Je ne suis plus une jeune fille, je ne reviendrai pas, alors aidez-moi à faire en sorte que cela cesse…"

Brigitte Bardot
aura consacré la moitié de sa vie à la défense des animaux, et nul doute qu'elle poursuivra ce combat jusqu'à ses derniers jours.

Pourtant c'est une autre de ses facettes qui restera gravée dans la mémoire collective. Mythe et sex-symbol des années 1950 et 1960, elle fut une star mondiale, égérie et muse des plus grands artistes de l'époque. Emblème de l'émancipation des femmes et de la liberté sexuelle, elle a révolutionné les mœurs, dans une époque d'après-guerre très conservatrice. Avec quarante-huit films à son actif et plus de quatre-vingt chansons en vingt-et-un ans de carrière, Brigitte Bardot, tout aussi connue sous les initiales BB, est une des artistes françaises les plus célèbres sur la planète. Mais en 1973, elle décide de tout arrêter, le cinéma, la chanson… Elle s'éloigne du monde des hommes pour ne plus s'intéresser qu'à celui des animaux. Et lorsqu'elle réapparaît en 2003 avec une autobiographie sans concessions, ses propos sur la société d'aujourd'hui choquent, dérangent, et sont même condamnés en justice. Alors comment Bardot, l'icône absolue des Français, s'est-elle coupée du monde pour devenir une pasionaria des animaux aux propos dérangeants ?

« Un jour/un destin » vous apporte un nouveau regard sur ce destin exceptionnel, depuis la création du mythe Bardot en 1957 avec le film Et Dieu créa la femme jusqu'aux dernières apparitions de la star qui, à chaque fois, raniment le vent du scandale.

Grâce aux témoignages de ses proches et à des images d'archives inédites, vous allez vivre de l'intérieur ces jours hors du commun qui ont jalonné son existence, et vous comprendrez mieux pourquoi Bardot s'est retrouvée toute sa vie au cœur du scandale.

Source : http://www.coulisses-tv.fr/modules.php?name=News&file=article&sid=5389

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot se dit "lassée" par ses combats mais "pas prête à se taire"

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot "combat sans opérer de distinction, ou stigmatiser telle ou telle catégorie de personnes". Malgré une nouvelle condamnation pour incitation à la haine raciale, l'actrice n'entend pas se taire, selon son avocat qui explique la véhémence de sa cliente par sa "lassitude" à ne pas être entendue sur les conditions d'abattage des moutons.

"C'est son action militante, à l'endroit de toute la condition animale, induite par le comportement de l'homme dont il s'agit", a expliqué jeudi à l'Associated Press Me François-Xavier Kelidjian.

"C'est vrai que souvent je m'emporte, mais quand je vois la lenteur à laquelle le choses avancent alors que je ne suis pas éternelle, et en dépit de toutes les promesses qui m'ont été faites tous gouvernements confondus, c'est mon désarroi qui prend le pas", expliquait elle-même B.B à l'AP en septembre dernier, alors qu'elle fêtait son 73 anniversaire, entourée de chiens et de chats recueillis au siège de sa fondation à Paris.

L'ancienne actrice a été condamnée mardi par le tribunal correctionnel de Paris à 15 000 euros (23 000 $)d'amende pour des propos tenus dans une lettre envoyée en 2006 à Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur à l'époque. "Il y en a marre d'être menés par le bout du nez par toute cette population qui nous détruit, détruit notre pays en imposant ses actes", déclarait-elle en référence à la fête musulmane de l'Aïd el-Kébir et aux pratiques d'abattage des moutons.

Son avocat, qui réfléchit à interjeter appel, a expliqué jeudi que "depuis des années", sa cliente a multiplié les démarches auprès de plus hautes autorités de l'Etat et des autorités religieuses.

La lettre adressée le 31 octobre 2006 à M. Sarkozy alors ministre de l'Intérieur et des Cultes, était à l'époque "celle de la présidente d'une fondation de la protection animale", émue "une fois encore de la condition réservée à l'animal" dans le cadre du sacrifice rituel de l'Aïd el-Kébir, qui marque la fin du ramadan chez les musulmans.

Il transparaît dans cet écrit que Brigitte Bardot fait preuve "d'une lassitude, voire d'un épuisement", a-t-il expliqué, notant que Dalil Boubakeur, recteur de la Grande mosquée de Paris, avait notamment jugé que l'Islam n'était pas hostile à l'étourdissement préalable des animaux à sacrifier, permettant qu'ils soient égorgés sans souffrance, dès l'instant où il était réversible.

En décembre 2006, M. Sarkozy répondait à Brigitte Bardot, après enquête de l'Académie vétérinaire, qu'il "demanderait à ce que les abattoirs 'hallal' s'engagent concrètement et rapidement dans la voie d'une généralisation de l'étourdissement préalable". Devenu président, Nicolas Sarkozy a réitéré son engagement en recevant Brigitte Bardot le jour de son dernier anniversaire.

Brigitte Bardot s'était émue de la situation similaire de tous les animaux sacrifiés par les trois religions du Livre, notamment auprès de l'archevêque de Paris Mgr André Vingt-Trois et du Grand rabbin de France, Joseph Sitruk, ajoute son avocat. Mardi, il avait expliqué que l'ancienne star du cinéma français était "lasse de ce type de poursuites. Elle a l'impression qu'on veut la faire taire. On ne la fera pas taire dans sa défense animale".

"Je suis écoeurée de prêcher ainsi dans le désert", confiait récemment à l'AP Brigitte Bardot, végétarienne depuis 31 ans. "Oui, je suis lasse, mais tant que je vivrais, jamais on ne me fera taire. Jamais".

Source : http://canadianpress.google.com/article/ALeqM5it6uHZlLorc5EDrBDAXaHRDc2N7w

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Bardot n'est "pas prête à se taire"

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot "combat sans opérer de distinction, ou stigmatiser telle ou telle catégorie de personnes". Malgré une nouvelle condamnation pour incitation à la haine raciale, l'actrice n'entend pas se taire, selon son avocat qui explique la véhémence de sa cliente par sa "lassitude" à ne pas être entendue sur les conditions d'abattage des moutons.

"C'est son action militante, à l'endroit de toute la condition animale, induite par le comportement de l'homme dont il s'agit".

L'ancienne actrice a été condamnée mardi par le tribunal correctionnel de Paris à 15.000 euros d'amende pour des propos tenus dans une lettre envoyée en 2006 à Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur à l'époque.

"Il y en a marre d'être menés par le bout du nez par toute cette population qui nous détruit, détruit notre pays en imposant ses actes", déclarait-elle en référence à la fête musulmane de l'Aïd el-Kébir et aux pratiques d'abattage des moutons.

Source : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/06/05/01011-20080605FILWWW00605-bardot-n-est-pas-prete-a-se-taire-.php

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0