Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le web en parle

Une nouvelle campagne de stérilisation des chats est lancée

Publié le par Ricard Bruno

Un chat libre à Sauclières : il chasse et régule rats et souris, mais sa propre population doit être surveillée.

Un chat libre à Sauclières : il chasse et régule rats et souris, mais sa propre population doit être surveillée.

Grâce à l’appui et au financement de la fondation de protection animale Brigitte-Bardot, une nouvelle campagne de stérilisation des chats de Sauclières va commencer dès ce mois d’octobre. Tous les chats capturés vont être stérilisés, contrôlés médicalement et tatoués. La population féline du village étant suivie depuis plusieurs mois, les chats qui vont être capturés par les bénévoles sont déjà identifiés.

Cependant, si vous possédez un chat depuis peu, merci de le signaler auprès de la mairie afin d’éviter toute capture inutile. Cette démarche est fastidieuse (capture, trajet aller-retour chez le vétérinaire et suivi postopératoire) mais plus que nécessaire. Afin de stabiliser la population, il est impératif de procéder à cette campagne de stérilisation.

Le nombre de portées a augmenté

Un chat stérilisé conserve son instinct de territoire et empêche tout nouveau chat de s’installer. C’est le seul moyen de contrôler efficacement et sereinement la situation. Jusqu’à présent, le nombre de chats se régulait naturellement. La période de reproduction étant calée sur le taux d’ensoleillement, les changements climatiques de ces dernières années ont modifié les périodes de “chaleurs” chez les chattes, le nombre de portées par an a augmenté, ce qui explique la croissance importante du nombre de chats.

 

Depuis plusieurs mois, les bénévoles soutenus par la mairie, la SPA de Millau, une association nationale intermédiaire de la protection animale et une association du Gard, agissent efficacement avec notamment 12 femelles déjà stérilisées et 19 adoptions.

 

La présence des chats dans un village tel que Sauclières, avec des granges et des espaces inoccupés, est plus que nécessaire. Un chat adulte passe près de la moitié de son temps à chasser, il doit manger 8 à 10 souris par jour pour couvrir ses besoins quotidiens. Afin d’éviter une prolifération des rats et des souris, la population féline doit être maintenue mais contrôlée.

Source de l'article : Cliquez ICI

Gainsbourg et Bardot : l’enregistrement interdit refait surface

Publié le par Ricard Bruno

 

Sorti le 11 octobre, l’album “En studio avec Serge Gainsbourg” est un rêve devenu réalité pour tous les fans de l’homme à la tête de chou. Sur 3 CD s’étendent ainsi de nombreuses versions inédites de ses plus gros tubes, des musiques de films composées par ses soins et des interviews de ses arrangeurs, ingénieurs du son et musiciens.

 

 

 

À l’automne 1967, le sex-symbol intercontinental Brigitte Bardot demande à son amant de lui écrire la plus belle chanson d’amour qu’il puisse imaginer. Serge Gainsbourg, alors jeune compositeur meurtri, se met à la tâche. Dans la nuit qui suit, il compose le célebrissime Je t'aime moi non plus. Le musicien enregistre un orchestre à Londres puis revient à Paris, dans un studio de l'avenue Hoche, pour immortaliser sa passion derrière un microphone. Le lendemain, dès midi, les soupirs et les gémissements du couple illégitime résonnent déjà sur les ondes d’Europe 1.

 

Mais Gunther Sachs, le richissime mari de Brigitte Bardot, n’apprécie pas du tout cette chanson (trop) sensuelle. Ridiculisé, il menace sa femme de poursuites judiciaires. L’actrice implore Gainsbourg de ne pas diffuser l’œuvre et évite le scandale de justesse. Je t'aime moi non plus disparaît, la bande est enfermée dans un coffre pendant près de huit ans et les nouveaux Bonnie et Clyde se séparent amèrement.…

 

Deux ans plus tard seulement, en 1969, Gainsbourg profite de cette année érotique pour devenir un véritable bourreau des cœurs. Il s’éprend d’une jeune actrice anglaise avec laquelle il tourne un long-métrage dramatique. Il demande alors à Jane Birkin, sa nouvelle muse, d'interpréter le morceau Je t'aime moi non plus, une octave plus haute que la version de BB. C’est cette version que l’on connaît tous aujourd’hui.

La première version de ce tube fait partie des enregistrements originaux qui figurent sur l’album En studio avec Serge Gainsbourg, sorti le 11 otobre dernier. On y trouve également la version instrumentale de L'homme à la tête de chou, la prise complète de Melody ou encore L’ami Caouette avec un texte alternatif. De plus, prévu pour le 17 octobre, Le Gainsbook est un ouvrage qui retrace la fabrication et l’élaboration de chacun des 45 tours de Serge Gainsbourg. Entre Paris, Londres, New York et Kingston, tous ceux qui ont accompagné l’auteur de Sea Sex and Sun, témoignent pour créer l’odyssée musicale de la carrière de cet artiste sans égal.

Source de L'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Bordeaux : Elle retrouve son chat disparu onze ans plus tôt

Publié le par Ricard Bruno

LA BELLE HISTOIRE Une retraitée bordelaise a eu la belle surprise de retrouver son chat disparu en 2008

Le chat Noisette a retrouvé sa maîtresse après avoir disparu pendant onze ans.
Le chat Noisette a retrouvé sa maîtresse après avoir disparu pendant onze ans. — Quatre pattes détresse

Pas besoin de test ADN pour prouver qu’il s’agissait bien du chat disparu, puisque Noisette était tatouée… La belle histoire du jour est racontée par l’association Quatre pattes détresse. Sur sa page Facebook, elle explique comment une Bordelaise a retrouvé il y a quelques jours sa chatte disparue depuis… onze ans.

 ans.

Sud Ouest, qui a révélé l'histoire, explique que cette retraitée bordelaise qui habite le quartier Nansouty, avait perdu Noisette en 2008. Après l’avoir cherchée partout et posé des affichettes, elle avait fini par se résigner.

Mais tout récemment, un vétérinaire l’a appelée, lui assurant avoir retrouvé l’animal. Le félin avait tout d’abord été pris en charge par l'association Une pensée féline, qui l’avait trouvé à Floirac, mal en point.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot récompensée par GAIA

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot récompensée par GAIA
Brigitte Bardot récompensée par GAIA

Brigitte Bardot s’est vu attribuer le “Lifetime Achievement Award” de GAIA. Ce prix est un hommage à une icône de la lutte pour les droits des animaux. 

La star, qui a fêté ses 85 ans ce 28 septembre, a reçu une statuette très symbolique: deux mains ouvertes portant sept animaux, dont un cheval, un agneau et un phoque avec l’inscription: “Et Dieu créa la militante qui combat pour les droits des animaux”. 

L’actrice, très engagée dans la défense des droits des animaux, a déjà soutenu plusieurs campagnes de GAIA, comme celle sur l’interdiction par l’UE du commerce des produits dérivés du phoque, contre les transports d’animaux vivants sur de longues distances, ou encore contre les cruelles courses de chevaux de rue.

“Brigitte Bardot défend inlassablement les animaux depuis près d’un demi-siècle. Ce prix est un hommage à une icône de la lutte pour les droits des animaux”, a déclaré Michel Vandenbosch, président de GAIA, dans un communiqué. “Je l’ai rencontrée plusieurs fois et, chaque fois, j’ai été impressionné par son charisme et sa tendresse. Personne ne mérite cet award plus qu’elle”.

 

“Symbole précieux”

Dans une lettre personnelle adressée aux fondateurs de GAIA, Brigitte Bardot a exprimé sa gratitude: “J’ai rarement de belles nouvelles, mais quelle merveilleuse surprise d’apprendre que vous m’avez remis ce magnifique ‘Lifetime Achievement Award’. C’est un symbole si précieux que j’en ai les larmes aux yeux!”

Brigitte Bardot récompensée par GAIA
Brigitte Bardot récompensée par GAIA

La tortue Alagba s'en est allée : elle avait 344 ans et c'était le plus vieil animal terrestre de la planète

Publié le par Ricard Bruno

Au Nigeria, et en particulier dans la ville d'Ogbomoso, la plus vieille tortue du monde vivait depuis 344 ans : Alagba. C'était un animal très aimé de la population locale et aussi des nombreux visiteurs qui venaient régulièrement en pèlerinage pour observer de près la grande et vieille tortue. Alagba était considérée comme "sacrée" et avec des pouvoirs de guérison, c'est pourquoi on venait lui rendre visite de partout dans le monde. 

 

 
L’image contient peut-être : herbe, plein air et nature
L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, plein air
L’image contient peut-être : herbe, plein air et nature
L’image contient peut-être : plein air
 
 

À l'âge de 344 ans, malheureusement, la vieille tortue nous a quittés à cause d'une maladie qui a duré quelques jours. Il est assez rare qu'une tortue de son espèce atteigne un âge aussi avancé, étant donné qu'elle vit en moyenne 150 ans. Alagba vivait dans le palais du chef traditionnel, Oba Oladunni Oyewumi, et a été amené ici il y a plus de 3 siècles par le troisième chef local, Isan Okumoyede. C'est du moins ce que rapportent les aînés.

Le plus vieil animal terrestre de la planète s'en est donc allé, mais son corps sera conservé dans le palais, afin qu'il puisse continuer à être vénéré et visité quotidiennement par les pèlerins.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

La messe est dites "Le gouvernement n'envisage pas d'interdire la corrida aux mineurs"...

Publié le par Ricard Bruno

De toute façon il n'y a rien à attendre de ce gouvernement de gougnafiers, qui se fout éperdument des animaux, aux prochaines élections, on ne votera certainement pas pour LREM, ou on ne vote pas du tout ou vote blanc...CHACUN SON CHOIX, en tout cas moi je ne voterais certainement pas pour eux, ils peuvent s’asseoir dessus et dans les grandes largeurs !

Bruno Ricard 

Le gouvernement n'envisage pas d'interdire la corrida aux mineurs assure la secrétaire d'État Geneviève Darrieussecq

La secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, assure que l'interdiction de la corrida aux mineurs ne fait pas partie des objectifs du gouvernement. La Landaise s'exprime à la veille d'une matinée de mobilisation à Dax pour la défense de la Culture taurine.

"Les parents sont les seuls à même de savoir ce qu'ils doivent transmettre à leurs enfants et le faire en toute liberté" explique la secrétaire d'État landaise Geneviève Darrieussecq
"Les parents sont les seuls à même de savoir ce qu'ils doivent transmettre à leurs enfants et le faire en toute liberté" explique la secrétaire d'État landaise Geneviève Darrieussecq © Radio France - Frédéric Denis
 

Mont-de-Marsan, France

Les propos de la secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées devraient rassurer les aficionados inquiets d'une possible interdiction de la corrida aux mineurs de moins de seize ans. Geneviève Darrieussecq affirme qu'"il n'y a absolument aucun texte, aucun projet dans ce domaine portés par la Gouvernement. Ce ne sont pas du tout ni les objectifs, ni les priorités du Gouvernement".

 

La Landaise ajoute qu'"on ne peut pas empêcher des députés de réfléchir, de faire des propositions de loi" en précisant qu'"il est important que ceux qui sont en désaccord avec cela puissent le dire" comme vont le faire les aficionados et les toreros du Sud-Ouest ce dimanche matin à Dax.

Cette mobilisation pour la défense de la Culture taurine, organisé par l'association Aficion-Gascogne-Occitanie, débutera à 10 heures devant la mairie de Dax ce dimanche. Elle intervient alors la députée LREM, de la cinquième circonscription des Français hors de France, Samantha Cazebonne pourrait annoncer le dépôt d'une proposition pour interdire la corrida aux enfants de moins de 16 ans ce jeudi 17 octobre à l'occasion d'un colloque sur la protection de l'enfance à l'Assemblée Nationale.

Les acteurs taurins demanderont aux élus du Sud-Ouest de prendre leurs responsabilités et de se positionner clairement sur cette question lors du rassemblement dacquois de ce dimanche matin. 

La secrétaire d'État landaise Geneviève Darrieussecq explique au micro de France Bleu Gascogne que selon elle, "les parents sont les seuls à même de savoir ce qu'ils doivent transmettre à leurs enfants et le faire en toute liberté". Elle rajoute qu'il est important de transmettre notre Culture et qu'il faut défendre nos territoires, nos Cultures". 

Partager cet article
Repost0

La déclaration d’amour de Brigitte Bardot à Gaia

Publié le par Ricard Bruno

La déclaration d’amour de Brigitte Bardot à Gaia

 

 

 

Ils roulent sur le chat...et l'achèvent à coups de pied !

Publié le par Ricard Bruno

Ils roulent sur le chat...et l'achèvent à coups de pied !
Sur 10 actes de cruauté seulement 2 vont être traités... et de quelle manière ?
Entre les classements, les rappels à la loi, les ordonnances ou les compositions pénales en passant par les CRPC (le plaider coupable), on serait presque surpris quand un dossier touche la barre d’un tribunal correctionnel.
Pauvres animaux, il faut des avocats pour les défendre. Il y a tant de cruauté et d’indifférence envers leur souffrance.
La journaliste dit que j’ai demandé le renvoi pour Mickey car je défendais un cochon à Mâcon. ... (Rosalie) cette phrase écrite sans malice montre que la cause prend de l’ampleur. L’animal s’éloigne du statut de meuble pour se rapprocher de celui de personne. L’animal se personnifie.
 
Partager cet article
Repost0

La comédienne Marie-José Nat est morte à 79 ans

Publié le par Ricard Bruno

Marie-José Nat, figure familière des écrans dans les années 60 et 70 dont le grand rôle est « Élise ou la vraie vie », est décédée jeudi à Paris à l’âge de 79 ans.

Marie-José Nat à Cannes en 1974 avec son mari de l’époque le réalisateur Michel Drach qui lui confia plusieurs grands rôles. PHOTO AFP

L’actrice née en 1940 à Bonifacio d’un père kabyle et d’une mère corse a été dirigée par des metteurs en scène connus comme Henri-Georges Clouzot, Gérard Oury ou Claude Autant-Lara, lors d’une carrière menée autant au cinéma qu’à la télévision.

Son premier rôle important lui est confié par Denys de La Patellière pour Rue des Prairies (1959), où elle est la fille de Jean Gabin. Elle sera aussi la sœur de Brigitte Bardot dans La Vérité (1960) de Henri-Georges Clouzot.

Cette femme aux yeux et aux cheveux très noirs avait reçu en 1974 le prix d’interprétation féminine à Cannes pour Les Violons du Bal de Michel Drach, histoire autobiographique du réalisateur avec qui elle partagea sa vie plus d’une décennie.

Avant cela, il lui avait offert en 1967 un de ses plus beaux rôles dans Élise ou la vraie vie, l’histoire d’une jeune fille qui se lie d’amour avec un militant algérien du FLN (Front de libération nationale, en lutte pour l’indépendance de l’Algérie), qui fit alors polémique.

 

Marie-José Nat a aussi travaillé pour la télévision, comme dans la série à succès Les Gens de Mogador, saga en 13 épisodes, diffusée à partir de 1972.

En 1977, elle tourne avec Victor Lanoux Passé simple, sous la direction de Michel Drach. Plus tard, elle épousera Lanoux.

 

 

Elle s’est remariée en 2005 avec l’écrivain et peintre Serge Rezvani, connu du grand public pour être l’auteur de chansons célèbres, dont « J’ai la mémoire qui flanche » et « Le tourbillon de la vie », interprétées par Jeanne Moreau.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0