Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le web en parle;;;;

Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...
Brigitte Bardot : Mes nouveautés dans mes collections...

Partager cet article
Repost0

INTERVENTION D'URGENCE POUR CAFÉ

Publié le par Ricard Bruno

INTERVENTION D'URGENCE POUR CAFÉ
INTERVENTION
 
D'URGENCE POUR CAFÉ

par 

ASSOCIATION PAPAYE

 

INTERNATIONAL

Il nous faut intervenir
d'urgence sur l'île de
Pongo pour endormir et
soigner Café qui a été
blessé par notre mâle
dominant Bobby.

URGENCE ! CAFÉ A BESOIN DE

VOUS !

Il a été gravement blessé au visage suite à des conflits sur l’île de Pongo générés par notre mâle alpha Bobby.

Sur cette île et à cause des manquements graves aux protocoles de l’ancienne Direction aucun dortoir d’isolement n’a été réalisé.

Notre vétérinaire n’a ainsi pas pu intervenir en direct sur notre pauvre chimpanzé et il a été administré à Café des médicaments antibiotiques par voie orale.

Cela semblait suffire à la bonne cicatrisation quand presque d’un jour à l’autre Fabrice notre responsable en charge du nourrissage et des soins des adultes des îles est alarmé par un gonflement soudain et impressionnant de la tête de Café.

La bactérie a gagné le pas sur la médicamentation orale et il nous faut le sortir de l’île en urgence pour ne pas risquer de le perdre.

Cette logistique est très compliquée à réaliser car les chimpanzés de l’île sont devenus territoriaux pour certains et ne 

permettraient pas l’accès de l’île à un étranger comme l’est pour eux le vétérinaire.

Aussi nous devons agir dans l’urgence mais avec grande prudence.

Café doit être endormi lors du nourrissage par une équipe de soigneurs pendant que ses congénères seront attirés au loin par une autre équipe de soigneurs.

Il sera porté à la pirogue où l’attendra le vétérinaire et son assistant pour le transporter jusqu’au sanctuaire.

A quoi servira l'argent

collecté ?

Aussi pour pouvoir soigner et garder au sein de notre sanctuaire le mâle adulte qu’il est, 5 à 7 fois plus fort qu’un homme, la construction d’une grande cage de haute sécurité est la seule solution.

Si pour vous aussi sa vie est précieuse nous vous remercions de bien vouloir participer à la cagnotte mise en place en urgence pour la réalisation de cette cage et pour les soins onéreux que cette intervention inédite, risquée mais urgente va générer.

Bien entendu nous vous

tiendrons informés des soins

prodigués à notre précieux

Café.

 

MERCI POUR LUI !!!

Partager cet article
Repost0

L214 : enquête...

Publié le par Ricard Bruno

"J'ai vu des veaux tués à coups de marteau parce qu’ils étaient trop maigres": l'association L214 dévoile des images d'élevages intensifs de veaux laitiers
Des veaux entassés dans un élevage d\'engraissement de veaux du Finistère, entre juillet et octobre 2019.

Cette nouvelle enquête menée par l'association L214 montre le "calvaire" de veaux nés uniquement pour stimuler la lactation des vaches dans des élevages intensifs du Finistère.

L'association L214 révèle mardi 15 octobre une nouvelle enquête sur des élevages intensifs de veaux enfermés pendant cinq mois ou abattus à deux semaines car jugés "indésirables".

Ces images, que dévoile franceinfo, ont été tournées dans un centre de tri de veaux laitiers de la société Ouest Élevage et dans trois élevages d’engraissement du Finistère, dont un élevage de 1 000 veaux. Ces veaux sont issus de l'industrie laitière. Tournées entre juillet et octobre 2019, les images ont été obtenues grâce au concours d’un lanceur d’alerte ayant travaillé comme acheteur de veaux pour cette filière.

Une quinzaine de veaux tués par semaine  

La vidéo, commentée par le lanceur d'alerte, montrent des veaux, âgés de deux semaines, tout juste séparés de leur mère. Ils sont malmenés à coups de pied et de poing. Chaque semaine, ceux qui sont jugés "indésirables" - malades ou trop maigres - sont tués par un vétérinaire qui leur injecte un poison mortel au niveau de la jugulaire. Si certains ne succombent pas immédiatement, ils sont à nouveau piqués avant de s’écrouler. "Certaines grosses semaines, il arrivaient qu'on en tue une quinzaine", raconte le lanceur d'alerte.    

 

Capture d\'écran d\'une vidéo tournée dans un centre de tri de veaux, entre juillet et octobre 2019, dans le Finistère. 
Capture d'écran d'une vidéo tournée dans un centre de tri de veaux, entre juillet et octobre 2019, dans le Finistère.  (ASSOCIATION L214)

 

 

Les autres veaux sont ensuite transportés dans des élevages intensifs où ils vont être engraissés. Enfermés les premières semaines dans de petites cases individuelles sur un sol nu sans litière, ils sont ensuite parqués en groupe jusqu'à leur départ pour l’abattoir, à l’âge de cinq ou six mois. Nourris avec du lait en poudre reconstitué, leur alimentation est volontairement carencée en fer pour répondre aux attentes des consommateurs qui souhaitent une chair à la teinte pâle.

 

Un veau isolé dans une cage insalubre au sein d\'un élevage d\'engraissement de veaux du Finistère, entre juillet et octobre 2019.
Un veau isolé dans une cage insalubre au sein d'un élevage d'engraissement de veaux du Finistère, entre juillet et octobre 2019. (ASSOCIATION L214)

 

La vidéo montre les veaux entassés dans des parcs recouverts de leurs déjections, sur un sol humide. "De nombreux veaux sont atteints de teigne", assure L214, "symptomatique de l’insalubrité de l’élevage". Les images détaillent des bâtiments infestés de mouches et recouverts d'une épaisse couche de crasse, ou encore une multitude de médicaments périmés et mal conditionnés.

"Des gens s'amusent à jeter les veaux par-dessus les barrières"

"Dans ce milieu, j’ai vu des gens qui ne se préoccupaient que de l’argent, sans aucun respect pour les animaux", témoigne le lanceur d'alerte. "J’ai vu des petits tués à coups de marteau parce qu’ils étaient trop maigres et donc pas rentables, des gens s’amuser à jeter les veaux par-dessus les barrières. Et j’ai vu les lieux dans lesquels on les enferme pour les engraisser. J’étais choqué par l’état sanitaire de certains élevages et par les conditions de vie inacceptables".  

 

Le cadavre d\'un veau dans un élevage d\'engraissement de veaux du Finistère, entre juillet et octobre 2019.
Le cadavre d'un veau dans un élevage d'engraissement de veaux du Finistère, entre juillet et octobre 2019. (L214)

 

"Ici, la douceur et le bien-être animal sont restés à la porte", se désole le témoin qui se dit "choqué" et "profondément dégoûté". Il espère "que les consommateurs vont se réveiller". Il dénonce "l'omerta qui règne dans la filière viande".

L214 rappelle qu'en France, "plus d’un million de jeunes veaux, nés de vaches laitières, sont séparés de leur mère dès la naissance et, pour l’immense majorité, engraissés dans des élevages industriels dans des conditions similaires".  

Un plan concret pour sortir de l'élevage intensif

L'association lance un appel aux élus et aux responsables politiques, exigeant un moratoire immédiat sur l’élevage intensif, un plan concret de sortie de l’élevage intensif et une végétalisation d’ampleur de l’alimentation en restauration collective publique ou privée. La société Ouest Élevage, ciblée dans cette enquête, est une filiale de Laïta, entreprise coopérative laitière du Grand Ouest appartenant au géant Even. Les marques phares de Laïta sont Paysan Breton, Mamie Nova, Régilait. L’entreprise est également spécialisée dans les marques de distributeur.  

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Elisabeth Badinter contre l’accès des mineurs aux corridas

Publié le par Ricard Bruno

Elisabeth Badinter contre l’accès des mineurs aux corridas

Partager cet article
Repost0

Faut-il interdire les chasses à courre ? - Les Vraies Voix

Publié le par Ricard Bruno

Christophe Bordet et son équipe, Philippe Bilger, Laura Tenoudji, Philippe David et Philippe Rossi en parlent avec Christophe Marie porte parole fondation Brigitte BARDOT et Pierre De Roualle, chasseur et president de la Société de Vènerie

Faut-il interdire les chasses à courre ? - Les Vraies Voix

Échanges un peu musclés ce soir avec le président de la vénerie..

 

Bravo à Christophe Marie

 

Vidéo et lien de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Au Népal, la FBB aide à protéger les éléphants à touristes

Publié le par Ricard Bruno

Au Népal, la FBB aide à protéger les éléphants à touristes

La Fondation Brigitte Bardot est heureuse d’apporter son premier soutien à l’association StandUp4Elephants, qui vient en aide aux éléphants utilisés pour le tourisme au Népal. 

Avec ce premier financement, la FBB a participé à la construction d’un enclos et d’un bassin thérapeutique, ainsi qu’aux soins d’un éléphant recueilli.

 

Des éléphants durement exploitÉs pour le tourisme

Des éléphants durement exploitÉs pour le tourisme

L’association StandUp4Elephants (SU4E) a été créée en 2017 pour améliorer les conditions de vie pitoyables des éléphants d’Asie au Népal et, à plus long terme, sauver le plus d’éléphants possibles.

Une part importante de sa mission consiste à sensibiliser et éduquer les touristes au triste sort des éléphants asiatiques, en profitant du développement de l’écotourisme.

Les éléphants d’Asie sont utilisés jusqu’à 5 fois par jour pour des jungle ride, les promenades de touristes à dos d’éléphants.

Ils doivent porter sur leur dos l’équipement nécessaire à l’accueil des touristes, ainsi que les touristes eux-mêmes, parfois jusqu’à 7 personnes ! Ils  sont mal nourris et ne reçoivent pas les soins vétérinaires nécessaires.

L'ACCOMPAGNEMENT DES MAHOUTS

Au Népal, on dénombre environ 250 éléphants captifs qui sont la propriété d’hôtels ou de particuliers fortunés.  

Ceux-ci paient au plus bas prix des gardiens d’éléphants, les mahouts, qui s’occupent des animaux et récupèrent l’argent des jungle rides  (soit environ 25 USD par personne).

Au Népal, la FBB aide à protéger les éléphants à touristes

L’action de StandUp4Elephants s’intéresse aussi aussi aux mahouts, qui comptent parmi les populations les plus pauvres et les moins considérées de la société népalaise. Elle vise à améliorer leur niveau de vie, mais aussi à leur faire mieux connaître les éléphants pour qu’ils puissent leur apporter les soins nécessaires.

Les mahouts sont intégrés à l’activité du refuge pour les éléphants retraités créé par StandUp4Elephants. Ils peuvent ainsi continuer à s’occuper des animaux, dans de bonnes conditions, tout en assurant leur propre subsistance.

Union Européenne : maltraitance d’animaux exportés

Publié le par Ricard Bruno

Union Européenne : maltraitance d’animaux exportés

L’association Welfarm a diffusé vendredi 15 novembre des images tournées par l’organisation Animals International dans plusieurs abattoirs du Maroc, de la Tunisie et du Liban, comme le rapporte le journal Le Monde.

 

Les conditions de vie des animaux y sont tout bonnement insoutenables. Pire encore, ces bêtes ont été exportées par l’Union Européenne, qui a pourtant mis en place une réglementation stricte quant aux traitements des animaux dans les abattoirs.

 

 

Mais ces règles ne semblent plus s’appliquer une fois les bêtes sorties de l’UE. Même le transport, en camion ou en bateau, ne respecte en rien les normes : selon les associations, il s’agit de véritables poubelles où croupissent les animaux. Certains ne survivent même pas au trajet.

Union Européenne : maltraitance d’animaux exportés

Welfarm a remis une lettre cosignée par L214, Eurogroup for Animals, la Fondation Brigitte Bardot, Compassion In World Farming  et la Fondation Droit animal, à Édouard Philippe afin d’exiger l’interdiction de l’exportation d’animaux vers des pays ne respectant aucune règle quant à la maltraitance.

 

 

En 2017, Welfarm avait déjà visité un abattoir marocain et en avait tiré les mêmes conclusions. Les vaches y étaient mal nourries, déshydratées, et évoluaient parmi le cadavre de leurs congénères, égorgées de plusieurs coups de couteau. Gabriel Paun, directeur de la branche Europe d’Animals International, conclut :

 

J’ai visité de très nombreux abattoirs dans le monde, mais ce que j’ai vu ce jour-là est l’abattoir le plus chaotique et horrifique que j’ai vu.

 

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Une femme enceinte de 6 mois meurt après une attaque de chiens, Bardot "profondément scandalisée"

Publié le par Ricard Bruno

Illustration forêt. AFP/Archives / PHILIPPE DESMAZES

Illustration forêt. AFP/Archives / PHILIPPE DESMAZES

Le corps d'une femme enceinte, victime d'une attaque de chiens, a été retrouvé samedi dans une forêt de l'Aisne, où elle était elle-même partie promener son chien, et où se tenait au même moment une chasse à courre, a annoncé mardi le parquet de Soissons (Aisne).

Le décès de cette femme de 29 ans dans la forêt de Retz a "pour origine une hémorragie consécutive à plusieurs morsures de chiens aux membres supérieurs et inférieurs ainsi qu'à la tête", a indiqué le procureur de Soissons, Frédéric Trinh, dans un communiqué.

"Des prélèvements ont été effectués sur 93 chiens, ceux appartenant à la victime", qui en possédait cinq au total, ainsi que d'autres "ayant participé à une chasse à courre (...) organisée à proximité", selon le parquet.

 

Il s'agit "notamment (...) d'identifier le ou les chiens mordeurs", poursuit le parquet, précisant que les morsures sont à la fois "ante mortem" et "post mortem".

La victime, enceinte, originaire du Béarn, avait appelé son concubin pour, selon celui-ci, "lui signaler la présence de chiens menaçants" alors qu'elle "était partie promener son chien", selon le parquet. C'est lui qui a ensuite découvert le corps de sa compagne, samedi après-midi.

L'enquête ouverte pour "homicide involontaire par agression de chien" a été confiée à la SR d'Amiens.
La Société de Venerie a souligné, dans un communiqué publié dans la soirée, que "rien ne démontre l'implication des chiens de chasse dans le décès de cette femme".

Selon elle, les meutes de chasse à courre comptent en France plus de 30.000 chiens, répartis dans 390 équipages. "Ces chiens sont dressés pour chasser un animal particulier et obéir en toute circonstance à l'homme", indique-t-elle.

RÉACTION DE BARDOT

Brigitte Bardot, via sa fondation, a réagi à ce fait divers sordide. Pour elle, l'attaque de la meute de chiens de l’équipage de chasse à courre ne fait aucun doute. 

"Bouleversée et profondément scandalisée", la plus célèbre Tropézienne a interpellé Elisabeth Borne, Ministre de la Transition écologique, dans une lettre ouverte. 

"Madame la Ministre, vous avez le devoir d’agir d’urgence, suspendez immédiatement toute autorisation de chasse à courre pour cette saison. Je suis consciente que nos ministres successifs ont TOUS été d’une totale lâcheté sur ce sujet, notre pays est devenu un concentré de barbarie avec des pratiques plus cruelles les unes que les autres, que ce soit la chasse à courre, le déterrage, les pièges à glu…

Les Français, dans leur grande majorité, n’en veulent plus ! Alors que la France est submergée par une révolte qui risque de devenir une révolution, comment peut-on encore autoriser des assassinats légaux au nom de la chasse ? Même si votre président est responsable de ces atrocités, vous les ministres avez le devoir moral de vous y opposer !"

Source de l'article Cliquez ICI

 

Une femme enceinte de 6 mois meurt après une attaque de chiens, Bardot "profondément scandalisée"

La députée Naïra Zohrabyan félicitée par la Fondation Brigitte Bardot pour ses actions en faveur de la vie animale en Arménie

Publié le par Ricard Bruno

La députée Naïra Zohrabyan félicitée par la Fondation Brigitte Bardot pour ses actions en faveur de la vie animale en Arménie

La député Naïra Zohrabyan (Arménie Prospère) est l’une des plus actives du Parlement arménien par ses interventions. Sur sa page facebook Naïra Zohrabyan s’affiche avec ses belles tenues. Elle s’affiche égaelement avec des animaux -cheval, chien- dont elle a épousé la cause animale. Au Parlement elle intervint pour la mise en place en Arménie de lois de protection des animaux et des punitions plus sévères pour ceux qui sont impliqués dans le mauvais traitement des animaux. Naïra Zohrabyan vient de recevoir une lettre de soutien pour son action, émise par la Fondation Brigitte Bardot. Cette dernière l’encourage dans la voie de diffusion en Arménie de textes visant à protéger les animaux ainsi que de sensibiliser la population au respect de la vie animale.

Krikor Amirzayan

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0