Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

469 articles avec nouvelles de la fondation

UN TROUPEAU DE CHÈVRES MENACÉES D’EUTHANASIE VA ÊTRE RECUEILLI PAR LA FBB

Publié le par Ricard Bruno

UN TROUPEAU DE CHÈVRES MENACÉES D’EUTHANASIE VA ÊTRE RECUEILLI PAR LA FBB

Suite à des problèmes de santé, la propriétaire d'un cheptel de 26 chèvres, boucs et chevreaux n'était plus en capacité de s'en occuper. Afin de leur éviter l'euthanasie, la FBB va les prendre en charge et les recueillir dans l'Arche de BB !

 

26 BOUCS, CHÈVRES ET CHEVREAUX

Il y a une trentaine d’années, une Suissesse décide de mettre sa carrière d’informaticienne de côté afin de partir dans la Loire, élever des chèvres et de vendre ses fromages sur les marchés des alentours. Tout se passe au mieux jusqu’à ce qu’une maladie survienne. Son état de santé se dégrade et ses déplacements deviennent compliqués. Elle ne peut plus s’occuper de ses animaux.

Depuis quelques mois, les animaux ont l’habitude de divaguer dans la commune. Certains habitants du village n’y voient pas d’inconvénients et sont même ravis de profiter d’un entretien naturel des espaces verts. Des bénévoles se relaient alors pour prendre soin du troupeau et tentent de leur créer un nouvel enclos. Malheureusement, cette bienveillance n’est pas partagée par tous… Des individus scandalisés leur souhaitent un funeste destin : l’euthanasie. 

Après un signalement auprès des services vétérinaires, la sanction administrative tombe ; si les animaux ne sont pas placés, ils devront être tués.

 

UN BEL ÉLAN DE SOLIDARITÉ

La motivation et la détermination d’amoureux des animaux ont été les plus fortes ! Une élue du Conseil municipal du village arrive à obtenir un sursis et met tout en œuvre pour trouver un centre d’accueil pour le troupeau de 26 chèvres. La Fondation Brigitte Bardot répond à cet appel afin de les prendre en charge et ainsi, leur éviter une mort injuste.

Les animaux vont prochainement rejoindre l’Arche de BB pour y avoir une retraite paisible, auprès des nombreux protégés eux aussi sauvés de l’abattoir, saisis suite à des maltraitances ou encore, abandonnés. 

Source : Fondation Brigitte Bardot 

Info journal Fondation Brigitte Bardot n°115 du 4ème trimestre 2020

Publié le par Ricard Bruno

Info journal Fondation Brigitte Bardot n°115 du 4ème trimestre 2020

Info journal Fondation Brigitte Bardot n°115 du 4ème trimestre 2020

Info journal Junior Fondation Brigitte Bardot n°65 du 4ème trimestre 2020

Info journal Junior Fondation Brigitte Bardot n°65 du 4ème trimestre 2020

Marignane : des cochons domestiques tués et maltraités Les auteurs de ces actes barbares ont aussi crevé l'oeil d'un lama

Publié le par Ricard Bruno

Les cochons noirs ont pris leurs habitudes sur la zone de la Palun où la Ville s'est organisée pour qu'ils ne divaguent pas et ne manquent de rien. La Fondation Bardot s'est jointe à la plainte de la Ville.

Les cochons noirs ont pris leurs habitudes sur la zone de la Palun où la Ville s'est organisée pour qu'ils ne divaguent pas et ne manquent de rien. La Fondation Bardot s'est jointe à la plainte de la Ville.

Des cochons et un lama ont été victimes d’actes de cruauté commis par de jeunes individus dans la région PACA. Au mois de novembre dernier, des cochons, placés sur un terrain communal, ont ainsi été tués à coups de barre de fer et tirs de 22 Long Rifle. Des nouveau-nés ont été volés, voués à mourir sans leur mère… Quant au lama présent sur ce terrain, il a eu l’œil perforé. Notre service aides vétérinaire intervenait dans ce dossier en fournissant une aide financière à la stérilisation de ces animaux.

Un travail de rééducation est mis en place afin d’aider ces animaux survivants à reprendre confiance en l’être humain, quelques individus commencent doucement à se re-sociabiliser.

La Fondation Brigitte Bardot est révoltée par cette barbarie qui a de plus, été filmée pour faire le buzz ou « garder un souvenir » ?! Nous avons été Partie Civile pour rendre justice à ces animaux.

(La décision de justice)
3 des prévenus ont été condamnés à 100 heures de travail d’intérêt général et de 6 mois d’emprisonnement avec sursis.

L’un des prévenus a été condamné à 6 mois d’emprisonnement. Le doute a profité aux prévenus !

Source : Fondation Brigitte Bardot

Partager cet article

Repost0

Brigitte Bardot s'adresse à vous ! "Vous avez sauvé des vie...c'est le plus beau des cadeaux..."

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot s'adresse à vous ! "Vous avez sauvé des vie...c'est le plus beau des cadeaux..."
Brigitte Bardot s'adresse à vous ! "Vous avez sauvé des vie...c'est le plus beau des cadeaux..."
Brigitte Bardot s'adresse à vous ! "Vous avez sauvé des vie...c'est le plus beau des cadeaux..."
Brigitte Bardot s'adresse à vous ! "Vous avez sauvé des vie...c'est le plus beau des cadeaux..."
Brigitte Bardot s'adresse à vous ! "Vous avez sauvé des vie...c'est le plus beau des cadeaux..."
Brigitte Bardot s'adresse à vous ! "Vous avez sauvé des vie...c'est le plus beau des cadeaux..."
Brigitte Bardot s'adresse à vous ! "Vous avez sauvé des vie...c'est le plus beau des cadeaux..."
Brigitte Bardot s'adresse à vous ! "Vous avez sauvé des vie...c'est le plus beau des cadeaux..."
Brigitte Bardot s'adresse à vous ! "Vous avez sauvé des vie...c'est le plus beau des cadeaux..."

AU GUATEMALA, LA FONDATION SOUTIENT AYUDA DEPUIS 2009

Publié le par Ricard Bruno

AU GUATEMALA, LA FONDATION SOUTIENT AYUDA DEPUIS 2009

Au Guatemala, l'association Ayuda joue un rôle majeur en effectuant des campagnes de soins et de stérilisation des animaux errants. La Fondation Brigitte Bardot soutient cette association depuis sa création, en 2009.

fondation bardot aide internationale guatemala ayuda chiens chats errants sterilisation

SOIGNER LA POPULATION D'ANIMAUX ERRANTS

L’association Ayuda Para La Salud de Perros y Gatos  (Aide pour la santé des chiens et des chats) a été créée en 2009 dans un pays où la pauvreté est élevée et le contrôle des animaux errants traité par des empoisonnements publics semestriels. 

Fonctionnant en équipe constituée à 100% de bénévoles, Ayuda intervient essentiellement dans la région du lac Atitlan, dans les hautes terres guatémaltèques. 

La population de chiens errants y est estimée à 86 000 individus.

L’association organise des campagnes de stérilisation en faisant ce qu’elle appelle des « sterilization packages », incluant la stérilisation, la vaccination et des soins. Elle traite également les urgences et prend en charge les hospitalisations. 

fondation bardot aide internationale guatemala ayuda chiens chats errants sterilisation

LE SOUTIEN DE LA FONDATION DEPUIS 2009

Ayuda Para La Salud de Perros y Gatos essaie également de faire adopter les chiens et les chats errants. Depuis sa création, en 2009, l’association a réussi à trouver 500 foyers, permettant à ces animaux d’échapper à un destin tragique.

Notre Fondation soutien l’activité d’Ayuda depuis sa création. En dix ans, nous avons financé la stérilisation de plus de 6 000 animaux, ce qui représente 50% de la totalité des stérilisations réalisées par Ayuda. 

En 2019, la FBB a aidé à la stérilisation, à la vaccination et au traitement de 730 chats et chiens. En 2020 et malgré la crise de la Covid-19, l’association AYUDA a réussi à finaliser plus de 700 stérilisations et vaccinations dans les villages autour du lac où vit une population particulièrement défavorisée !

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Fermeture de la ferme des 1000 vaches...

Publié le par Ricard Bruno

Fermeture de la ferme des 1000 vaches...

À quelques jours de sa fermeture, le gérant de la tristement célèbre ferme-usine refuse l'offre de la FBB de recueillir et placer en pension les vaches afin de leur éviter l'abattoir. Nous appelons Matthieu Ramery à reconsidérer sa décision !

NOUVELLE AIDE INTERNATIONALE : LA FBB SOUTIENT FREEME WILDLIFE EN AFRIQUE EN SUD

Publié le par Ricard Bruno

NOUVELLE AIDE INTERNATIONALE : LA FBB SOUTIENT FREEME WILDLIFE EN AFRIQUE EN SUD

En 2020, la Fondation Brigitte Bardot est heureuse d’aider pour la première fois l’ONG FreeMe Wildlife, qui œuvre pour la protection de la faune sauvage Sud-Africaine, en participant aux frais de fonctionnement du centre !

PROTECTION DE LA FAUNE SAUVAGE SUD-AFRICAINE

FreeMe Wildlife a été fondé en 2007 par Adel Malan, soigneur animalier, qui a identifié le besoin d‘un centre de réadaptation de la faune sauvage dans la région des Midlands du Kwazulu-Natal en Afrique du Sud. La clinique FreeMe Wildlife a ouvert ses portes le 1er janvier 2008. 

L’établissement est désormais l’un des centres de réhabilitation de la faune parmi les plus reconnus en Afrique du Sud. Il accueille plus de 1500 patients chaque année et est impliqué dans plusieurs projets de recherche et de réintroduction de la faune et bien implanté dans la communauté via des programmes de sensibilisation et d’éducation. 

À ce jour, il a entrepris avec succès la réhabilitation et le relâché d’individus de 21 espèces différentes en voie de disparition, menacées ou protégées dans la province.

 

D'IMPORTANTS PROJETS DE RECHERCHES

FreeMe Wildlife travaille sur des programmes de réintroduction d’espèces et est impliqué dans des projets de recherche en partenariat avec des institutions du monde entier. C’est également le centre qui a entrepris l’un des plus grands sauvetages d’une espèce unique en Afrique du Sud, lorsque plus de 2000 faucons de l’Amour (Falco amurensis) ont été sauvés, réhabilités et relâchés avec succès à la suite de la destruction de leurs sites de repos lors de deux tempêtes de grêle en 2019.

Les menaces anthropiques continuent d’exercer une pression sans précédent sur la faune locale, et FreeMe Wildlife a compris la nécessité d’un travail collaboratif en créant un centre de conservation, rassemblant un large éventail d’individus et d’organisations de conservation de la faune à travers l’Afrique du Sud pour promouvoir la réhabilitation, le sauvetage, la recherche, le bien-être, la protection, l’application des lois et l’éducation.

Bien qu’il accueille des espèces emblématiques, FreeMe Wildlife concentre surtout ses efforts sur des espèces plus petites et moins connues qui font face à la même menace d’extinction.

 

LE SOUTIEN DE LA FBB

En 2020, la Fondation Brigitte Bardot aide cette organisation pour la première fois en participant aux frais de fonctionnement du centre (soins, nourriture, transport, hygiène, maintenance, équipement) !

Fondation Brigitte Bardot afrique du sud

Fondation Brigitte Bardot fauve sauvage

Fondation Brigitte Bardot FreeMe Wildlife afrique

 

Source de l'article fondation Brigitte Bardot : Cliquez ICI

« LA FRANCE DOIT S’ENGAGER À FAIRE FERMER LES ÉLEVAGES DE VISONS EN 2021 ! » BRIGITTE BARDOT

Publié le par Ricard Bruno

« LA FRANCE DOIT S’ENGAGER À FAIRE FERMER LES ÉLEVAGES DE VISONS EN 2021 ! » BRIGITTE BARDOT

Dans une lettre ouverte envoyée le 22 novembre 2020 à Barbara Pompili, Ministre de la Transition Ecologique, Brigitte Bardot prend la parole au sujet de l'abattage des 1000 visons en Eure-et-Loir !

LETTRE OUVERTE DE BRIGITTE BARDOT À BARBARA POMPILI, MINISTRE DE LA TRANSITION ECOLOGIQUE

Paris, le 22 novembre 2020

Madame Barbara Pompili
Ministre de la Transition Ecologique
246 Boulevard Saint-Germain
75007 Paris

Madame la Ministre,

Le ministère de l’Agriculture annonce, aujourd’hui même, l’abattage de 1000 visons dans un élevage d’Eure-et-Loir touché par la Covid-19. Après les Pays-Bas, le Danemark et l’Irlande, c’est au tour de la France de faire abattre des visons, élevés pour le marché de la fourrure, par crainte d’une mutation du virus et une transmission à l’homme de ce virus mutant qui pourrait résister aux vaccins en développement.

Le 29 septembre dernier, vous avez annoncé une série de mesures inédites, que nous avons saluées, et mes collaborateurs travaillent à vos côtés pour les mettre en œuvre. Mais pour ce qui est de la fermeture des 4 derniers élevages de visons en France, nous ne pouvons pas attendre 2025 comme vous l’avez annoncé, compte-tenu des conditions actuelles, exceptionnelles et extrêmement préoccupantes.

L’abattage de 500 000 visons, en juin aux Pays-Bas, a accéléré la fermeture des élevages de visons dans ce pays initialement prévue en 2024. La France doit suivre cet exemple et s’engager à faire fermer les élevages de visons en 2021 !

Le principe de précaution doit s’appliquer, non pas comme au Danemark en abattant par millions des visons, dans un véritable génocide animalier qui nous plonge dans la honte, mais en veillant, dès aujourd’hui, à ne pas faire naitre une nouvelle génération de visons condamnée à la captivité avant d’être gazée la saison prochaine.

Madame la Ministre, je me joins à l’appel de plusieurs parlementaires, comme Loïc Dombreval qui préside le groupe d’études « condition animale » à l’Assemblée Nationale, pour vous demander d’avancer l’interdiction des élevages de visons en France, et autres animaux spécifiquement élevés pour leur fourrure, dès 2021 et non pas en 2025.

Je compte sur vous et vous transmets, Madame la Ministre, mes salutations distinguées.

Brigitte Bardot
Présidente

Source : Fondation Brigitte Bardot : Cliquez ICI

Brigitte Bardot vole au secours des animaux abandonnés du Haut-Karabakh

Publié le par Ricard Bruno

Photo prise à Martouni, dans le Nagorno-Karabakh.

Photo prise à Martouni, dans le Nagorno-Karabakh.

Présidente de la Fondation Brigitte Bardot, BB a adressé une lettre ouverte à l'attention des présidents de la Fédération de Russie Vladimir Poutine et de la République d'Azerbaïdjan Ilham Aliyev, quant au sort des animaux abandonnés du Haut-Karabakh.

Brigitte Bardot sera-t-elle écouté par les puissants du monde ? La présidente de la Fondation qui porte son nom et vient en aide aux animaux a adressé une lettre ouverte à l'attention des présidents de la Fédération de Russie Vladimir Poutine et de la République d'Azerbaïdjan Ilham Aliyev. Son nouveau combat ? Les animaux abandonnés du Haut-Karabakh après le conflit qui a entraîné l'exode de milliers d'Arméniens. «Les activistes (pour la protection animale, Ndlr) sont tenus à l’écart des zones dangereuses où œuvrent les experts militaires, impatients de venir secourir les milliers de chiens, chats et autres animaux domestiques qui souffrent sans soins, privés d'eau et de nourriture.», regrette B.B. Des milliers d'Arméniens ont fui la région depuis l'accord de cessez-le-feu appliqué depuis le le 10 novembre dernier et de nombreux chiens et chats ont été laissés dans l'exode forcé.

«Le soin pour les animaux souffrant avec les humains des conséquences de conflits et de guerres ne peuvent que contribuer à guérir les traumatismes récents et anciens qui tourmentent l'humanité et, dans cette situation particulière, elle contribuerait de manière significative à l'apaisement de la région du Haut-Karabakh en incitant à construire un avenir meilleur pour tous», estime-t-elle. Elle demande ainsi aux deux présidents (mais pas à celui de l'Arménie, ce qui peut surprendre, Ndlr), que soit lancées des «missions humanitaires et caritatives envers les animaux du Haut-Karabakh (...) parmi les clés de cet avenir pacifique tant souhaité, et que les groupes de protection animale sont prêts à soutenir.»

Source de l'article : Cliquez ICI

« CHEVAUX MUTILÉS » – LA FBB AUX CÔTÉS DES PROPRIÉTAIRES

Publié le par Ricard Bruno

« CHEVAUX MUTILÉS » – LA FBB AUX CÔTÉS DES PROPRIÉTAIRES

Notre Fondation suit de près l’affaire du « Gang des chevaux », individus ainsi nommés après la découverte de plus d'une dizaine d’équidés retrouvés morts et mutilés dans leur pré.

UNE SIGNATURE MACABRE

Le point commun à ces actes de barbarie est la coupe de l’oreille droite des animaux. 

D’autres atrocités sont cependant commises à leur égard, tels des châtiments supplémentaires infligés aux animaux attaqués : pieux dans le cœur, énucléation, corps lacéré, mamelons tailladés, extraction de l’utérus…

Les auteurs de ces actes immondes agissent dans différentes régions de la métropole, de la Somme au Puy du Dôme, en passant par la Moselle et la Vendée : de quoi inquiéter les propriétaires d’équidés, vivant désormais dans la peur et l’anxiété.

« CHEVAUX MUTILÉS » – LA FBB AUX CÔTÉS DES PROPRIÉTAIRES

DE NOMBREUSES PROCÉDURES OUVERTES

Plusieurs procédures ont été ouvertes pour sévices graves et actes de cruauté commis envers des animaux domestiques. Les gendarmeries et commissariats mènent ainsi l’enquête, tandis que  les Parquets et le Service central du renseignement territorial (SCRT) font ce qui est en leur pouvoir pour établir des rapprochements entre les affaires, dans l’espoir de regrouper les procédures et de mettre la main sur d’éventuels tueurs en série.

La difficulté est, qu’hormis la coupe de l’oreille droite, et l’utilisation probable d’un tord-nez pour immobiliser les pauvres équidés, aucun élément ne semble permettre d’affirmer à ce stade que toutes les victimes l’ont été des mêmes individus en itinérance. Il est en effet possible qu’un phénomène d’imitation se soit produit.

« CHEVAUX MUTILÉS » – LA FBB AUX CÔTÉS DES PROPRIÉTAIRES

EN LIEN AVEC LES PROPRIÉTAIRES ET LES FORCES DE L'ORDRE

Si les enquêtes s’avèrent longues et complexes, l’espoir d’identifier et réprimer les auteurs de ces actes inqualifiables n’est pas vaine grâce à la vigilance  de propriétaires d’équidés, dont l’un a notamment pu dresser le portrait-robot d’un agresseur présumé, diffusé par la gendarmerie de l’Yonne.

Notre Fondation est elle aussi en lien avec les forces de l’ordre ainsi qu’avec plusieurs propriétaires d’équidés martyrs auprès de qui elle se constituera partie civile en cas d’audience. Notre service juridique reste à disposition de toute personne victime ou témoin susceptible d’apporter de nouveaux éléments susceptibles de faire avancer l’enquête.

 

Nous espérons sincèrement que les auteurs de ces sordides agissements seront identifiés et fortement condamnés.

 

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>