Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

nouvelles de la fondation

CITES: la France ne soutiendra pas le moratoire sur les éléphants !

Publié le par Ricard Bruno

CITES: la France ne soutiendra pas le moratoire sur les éléphants !
 
Menaces sur les populations de pachydermes!  
 
La France ne soutiendra pas la proposition d'un moratoire de 20 ans sur le commerce de l'ivoire lors de la conférence de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) qui s'ouvre dimanche à La Haye, a affirmé la Fondation Brigitte Bardot vendredi.
 
Or, le 7 mars dernier, le président Jacques Chirac s'était engagé par écrit auprès de la Fondation à ce que la France plaide pour un renforcement de la lutte contre le braconnage d'éléphants et le commerce illégal de produits dérivés, a-t-elle rappelé.
 
La position de l'Europe, qui s'exprimera à La Haye au nom des pays membres, n'est pas encore arrêtée sur cette question, a cependant fait remarquer à l'AFP une source proche des négociations.
 
Près d'une vingtaine d'Etats africains réclament un moratoire international de vingt ans sur le commerce de l'ivoire afin de préserver leurs éléphants victimes du braconnage.
 
Le Kenya et le Mali, à l'origine de ce projet de moratoire, espèrent qu'il sera adopté lors de la réunion des Etats parties à la CITES.
 
L'Afrique australe ne s'est cependant pas associée à ce projet de moratoire, l'Afrique du Sud, la Namibie et le Botswana, faisant valoir le bon état de conservation de leurs populations d'éléphants.
 
Bruno Ricard
 
Source : http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-31121402@7-50,0.html
Partager cet article
Repost0

Horreur en Chine La FBB dénonce !

Publié le par Ricard Bruno



Terrible, horrible, insupportable. Les qualificatifs abondent dans les forums pour décrire le reportage diffusé dans le journal télévisé de France 2, mercredi 23 mai. "Dans certains zoos en Chine", précise le commentateur, des bêtes vivantes sont livrées en pâture à des tigres déchaînés, sous les regards excités des visiteurs. Ravis, ceux-ci se délectent de voir des vaches, des chèvres et des poules affolées, utilisées pour apâter les fauves. Le spectacle est assuré, dans ce zoo où l'on trouve aussi des ours déguisés et harnachés aux voitures des touristes pour les tracter
Source : Le Monde : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3210,36-914681@51-907331,0.html

tigres.jpg

Une Honte, comment peut on laisser faire cela dans un pays qui s'ouvre au monde!

BRUNO RICARD 



La fondation Brigitte Bardot proteste : 

La Chine n'a jamais été célèbre pour le respect des droits humains, et encore moins ceux des animaux", explique Christophe Marie, de la fondation Brigitte Bardot. Une indifférence à laquelle font quotidiennement face les organisations de défense des droits de l'homme. "La Chine, énorme partenaire économique, reste indifférente aux pressions d'organisations comme la nôtre", poursuit Christophe Marie. Cela n'a pas empêché Brigitte Bardot, présidente de la fondation du même nom, de protester auprès de l'ambassadeur de Chine en France ainsi qu'à l'ensemble des sénateurs et députés.

Voir vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=PwJ__zrRRdk

LE BOYCOTT DES JEUX

Le boycott des prochains Jeux olympiques d'été, qui auront lieu à Pékin en 2008, est évoqué comme moyen de pression sur le régime chinois. "Nous savons que ça n'est pas évident pour des joueurs de mettre en jeu leur carrière et de boycotter les JO", reconnaît M. Marie, qui souligne tout de même l'impact d'un tel acte. Le recours au boycott d'événements sportifs est une arme politique régulièrement utilisée, à l'image de celui des Jeux de Moscou en 1980, en signe de protestation contre l'invasion russe en Afghanistan, ou de la suspension de l'équipe d'Afrique du Sud de la FIFA pour raison d'apartheid.

Source : Le monde : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3210,36-914681@51-907331,0.html

Partager cet article
Repost0

Un grand MERCI Monsieur Chirac !

Publié le par Ricard Bruno

CHASSE !

Sur l'initiative de Jacques Chirac et sur la demande de la Fondation Brigitte Bardot, la France s'apprête à interdire les importations de fourrure de phoques !

 

25 avril 2007

 

 30 ans après la venue de Brigitte Bardot sur la banquise (en 1977) pour dénoncer au monde entier la barbarie de la chasse aux phoques, la France, à la demande de la Fondation Brigitte Bardot, va enfin mettre un embargo sur tous produits issus du phoque notamment les fourrures !

 

1977 sur la banquise  C'est une grande et belle victoire après 30 années de combat sans relâche ! Après avoir obtenu du monde entier une prise de conscience sur la réalité de cette chasse, après avoir obtenu l'interdiction de la chasse aux blanchons, après l'embargo de plusieurs pays Européens et récemment la Belgique, c'est au tour de Jacques Chirac d'offrir son plus beau cadeau de départ à notre Présidente, à toute son équipe et à tous les défenseurs de la cause animale ! 

 

En effet, vendredi 20 avril 2007, alors que les phoques sont actuellement massacrés sur la banquise canadienne (quota fixé à 270 000 bêtes cette année), la Fondation Brigitte Bardot reçoit un appel de l'Elysée l'informant que le Président de la République Jacques Chirac a pris la décision de prendre un décret fermant les frontières de la France à tous les produits issus de la chasse aux phoques et qu'il demanderait au Ministère de l'Ecologie de procéder à sa muse en oeuvre. Cette nouvelle nous a été confirmée le mardi 24 avril 2007 par le Ministère en question.

 

Première réaction de Brigitte Bardot à Jacques Chirac !

 

Paris, le 24 avril 2007

 

 

 

 

                                                                                    Monsieur Jacques Chirac

                                                                                    Palais de l’Elysée

                                                                                    55 rue du Fbg St-Honoré

 

                                                                                    75008 Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

Monsieur le Président, Cher Jacques,

 

 

 

Il m’est difficile d’exprimer toute ma reconnaissance et mon estime après votre intervention personnelle auprès de votre ministre de l’Ecologie pour que la France mette, au plus vite, un embargo sur les produits issus de la chasse aux phoques.

 

Si François Mitterrand m’avait fait chevalier de la légion d’honneur, vous me faites vous, aujourd’hui, un honneur bien plus grand, bien plus émouvant en répondant à ma dernière supplique, faire en sorte que la France ne soit plus complice de ces massacres qui révoltent et écœurent l’opinion publique mondiale.

 

30 ans, presque jour pour jour, après m’être rendue sur la banquise, j’ai le sentiment, peut-être pour la première fois, que mon combat, ma vie, n’auront pas été tout à fait inutiles… Merci !

 

J’espère que votre successeur ne sera ni sourd ni aveugle devant la souffrance animale quotidienne, industrialisée, cette exploitation absolue, insupportable, qui fait de l’homme un être trop souvent déshumanisé…

 

Monsieur le Président, Cher Jacques, avec ce « cadeau » magnifique, ultime, vous m’avez émue aux larmes, je vous en serai à jamais reconnaissante. Soyez assuré de toute mon affection et de ma fidèle amitié.

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                    Brigitte Bardot

                                                                                    Présidente

 Sour:Fondation Brigitte Bardot : http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40123&IdCat

Partager cet article
Repost0

La fondation BB à besoin de vous !

Publié le par Ricard Bruno

Nous avons besoin de vous ! Soutenez nous !
 
 En devenant Inspecteur ou Délégué bénévole sur le terrain.
 
 Délégués et inspecteurs sont contactés épisodiquement, ils exercent leurs missions à proximité de leur domicile et détiennent une carte de la Fondation attestant de leur rôle. Agissant en collaboration avec le service juridique, les bénévoles peuvent toujours nous joindre pour obtenir conseils et renseignements.
 
Le délégué bénévole : le porte parole local de la Fondation Le rôle principal du délégué consiste avant tout à informer le grand public des actions et des idées de la Fondation à l'échelle locale.
 
Il peut participer à certains salons, liés à la protection animale, distribuer des tracts ou notre journal trimestriel, faire circuler des pétitions, etc.
 
Il a également pour rôle de sensibiliser la population à la protection animale et aux problèmes afférents dans un espace géographique qu'il détermine.
 
Le délégué fait le lien entre la Fondation Brigitte Bardot et le grand public. 
 
 L'inspecteur bénévole : les yeux de la Fondation Mission de terrain par excellence, le rôle d'inspecteur implique un contact direct avec les animaux. Il s'agit de constater si les animaux sont traités convenablement et en conformité avec la législation.
 
Ses principales fonctions sont les suivantes :
 
 Conseil et contrôle pour suspicion de mauvais traitements.
Un inspecteur a tout d'abord une mission de contrôle : nommé par le service juridique, il ira vérifier le bien-fondé de " dénonciations " pour mauvais traitements. En effet, ces plaintes ne correspondent parfois qu'à des conflits de voisinage et l'affaire sera classée.
 
Pour les situations les plus extrêmes, l'inspecteur ira déposer une plainte en son nom et la Fondation se portera partie civile.
 
Contrôle du bon placement d'un chien ou d'un chat adopté à la Fondation.
 
Vérification de l'opportunité d'une aide alimentaire ou vétérinaire
 
Un rôle de conseil
Il donne, au propriétaire d'un animal détenu dans de mauvaises conditions, les informations utiles pour améliorer la situation, et il vérifie que ses recommandations sont suivies.
 
Dans tous les cas l'inspecteur rapporte ses constats et impressions au service juridique. 

http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actualites.php?Id=315#juridique

Contact fondation Brigitte Bardot 28 rue de vineuse 75016 paris
Tel : 01 45 05 14 60 Fax : 01 45 05 14 8
Partager cet article
Repost0

Présentation de la Fondation Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Au fil des années, la Fondation Brigitte Bardot s'est développée et n’a eu de cesse de se battre pour la protection de l'animal domestique et sauvage dans le monde.

Aujourd’hui, la Fondation Brigitte Bardot recense plus de 57 000 donateurs répartis dans près de 20 pays mais aussi 323 inspecteurs-délégués.
Son siège social est situé à Paris et comptabilise une trentaine d'employés.

La Fondation agit directement sur le terrain (aides aux refuges, sauvetages d’animaux, campagnes de stérilisation de chats errants,etc.).
Elle intervient aussi juridiquement, avec le concours de ses inspecteurs-délégués, présents partout en France.

A l’étranger, elle a créé, notamment, un sanctuaire pour ours en Bulgarie, a conçu une clinique vétérinaire mobile pour les pays de l’Est…

Parallèlement, la Fondation Brigitte Bardot multiplie les campagnes d’affichage, les publicités dans les journaux et renforce ses réseaux de communication pour informer encore et toujours.

La Fondation Brigitte Bardot fait partie de plusieurs coalitions afin de renforcer son action. Ces coalitions regroupent les principales associations internationales de protection animale afin de mener un travail en commun.

Nous sommes ainsi membres d’Eurogroup for animal Welfare(www.eurogroupanimalwelfare.org) qui milite au niveau européen pour un renforcement légal du bien-être animal.
Nous intervenons aussi au sein du GAWC (Global Anti-Whaling Campaign) (www.whalewatch.org) qui lutte contre la chasse à la baleine.
Nous avons aussi décidé de rejoindre la Fur Free Alliance(www.infurmation.com) pour dénoncer et informer sur les atrocités de la fourrure. En France, nous adhérons à la Fédération de Liaisons Anti-Corrida (http://www.flac-anticorrida.org) qui se bat contre la corrida.

La Fondation possède un refuge en Normandie « La Mare Auzou » où 200 chiens et 240 chats attendent un maître.
Ce refuge fait aussi office de maison de retraite pour équidés et bovins sauvés de l’abattoir.

La Fondation, c’est aussi 36 000 lettres reçues par an, 150 appels téléphoniques par jour ainsi qu’une revue trimestrielle publiée de 32 pages l’Info-Journal .

La Fondation Brigitte Bardot ne vit que grâce aux dons et aux legs de ses généreux sympathisants. L’augmentation régulière de ses donateurs a permis à la Fondation de se structurer en une véritable entreprise.

si--ge-fondation-Brigitte-Bardot.jpg http://www.fondationbrigittebardot.fr
Partager cet article
Repost0

Actualités Fondation Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

ACTUALITES Fondation Brigitte Bardot
Au Caire en Egypte, des chiens errants sont abattus dans l'indifférence générale ! La Fondation Brigitte Bardot demande une intervention immédiate du Président Moubarak.
 
15 mai 2007
Alertée par l’association égyptienne SPARE (Society for the Protection of Animal Rights in Egypt) des massacres qui se déroulent dans les rues du Caire, Brigitte Bardot a envoyé un courrier au Président Moubarak afin de lui demander son intervention urgente.
 
Des chiens empoisonnés ou abattus par balle
 
Depuis plusieurs années, la Fondation Brigitte Bardot se bat contre les traitements infligés aux chiens errants en Egypte. Chiens empoisonnés ou abattus par balle, ces scandaleux procédés posent également de sérieux problèmes de salubrité publique. Dans son courrier, Brigitte Bardot souligne le fait que « les animaux sont aujourd’hui traités de la pire façon par les Egyptiens avec l’indifférence coupable, la complicité des autorités ». 


Source : http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40124
Partager cet article
Repost0

<< < 10 20 30 40 50 60 61 62