Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

photo

Exposition Brigitte Bardot/Romy Schneider

Publié le par Ricard Bruno

Après une petite semaine à Saint-Tropez où j'ai pu déposer mes objets pour l'exposition "Brigitte Bardot/Romy Schneider" qui aura lieu à partir du 03 08 2022, j'ai pu avoir un exemplaire de Saint-Tropez Discovery n°14 de 2022/2023, si vous passez par la cité du Bailli de Suffren, vous pourrez l'avoir gratuitement auprès de l'office de tourisme qui se trouve sur le port à côté du célèbre café "Sénéquier".

Bruno Ricard 

Exposition Brigitte Bardot/Romy Schneider
Exposition Brigitte Bardot/Romy Schneider
Exposition Brigitte Bardot/Romy Schneider
Exposition Brigitte Bardot/Romy Schneider
Exposition Brigitte Bardot/Romy Schneider
Partager cet article
Repost0

Bardot : découvrez la première photo de Julia de Nunez en Brigitte Bardot et le casting cinq étoiles de la série de France 2

Publié le par Ricard Bruno

Bardot : découvrez la première photo de Julia de Nunez en Brigitte Bardot et le casting cinq étoiles de la série de France 2

Alors que le tournage de "Bardot" vient de s'achever, France 2 a dévoilé une première photo de Julia de Nunez dans le rôle de Brigitte Bardot, ainsi que le casting complet de la série biopic, qui comprend notamment des stars d'"Ici tout commence".

 

Casting cinq étoiles pour Bardot, la mini-série biopic sur Brigitte Bardot qui arrivera prochainement sur France 2.

Ecrite et réalisée par Danièle Thompson et son fils Christopher Thompson, qui avaient déjà collaboré sur les films Fauteuils d'orchestre, Le Code a changé, ou Des gens qui s'embrassent, cette fiction en six épisodes de 52 minutes tournée à Paris, en région parisienne et à Saint-Tropez, retracera le destin extraordinaire de la star du Mépris et d'Une Parisienne, icône française et figure incontournable du 7e Art, de son tout premier casting à 15 ans au tournage de La Vérité de Clouzot, 10 ans après.

Dans un communiqué annonçant aujourd'hui la fin de tournage de cette série événement, France 2 a également dévoilé la première photo de la révélation Julia de Nunez dans la peau de Brigitte Bardot. Ainsi que la liste complète des comédiens qui donneront la réplique à cette jeune actrice qui hérite ici de son premier rôle à l'écran.

Aux côtés de Julia de Nunez, bluffante en Bardot sur le premier cliché que vous pouvez découvrir ci-dessus, les téléspectateurs pourront ainsi retrouver Géraldine Pailhas et Hippolyte Girardot dans le rôle des parents de Brigitte, Anne-Marie et Louis Bardot.

Victor Belmondo (Envole-moi) prêtera quant à lui ses traits à Roger Vadim, tandis qu'Yvan Attal, Anne Le Ny, Louis-Do de Lencquesaing, Laurent Stocker de la Comédie Française, Oscar Lesage, et Noham Edje joueront respectivement Raoul Levy, Olga Horstig, Henri-Georges Clouzot, Pierre Lazareff, Jacques Charrier, et Jean-Louis Trintignant.

Deux des acteurs d'Ici tout commenceFabian Wolfrom et Mikaël Mittelstadt, feront également des infidélités au feuilleton quotidien de TF1 pour camper les icônes de la chanson française Sacha Distel et Gilbert Bécaud.

Enfin, le reste de la distribution de la série comprend Jules Benchetrit (Sami Frey), Laure Marsac (Christine Gouze-Renal), Giuseppe Maggio (Enzo), Valentina Romani (Peggy), Jean Franco (Alain), César Chouraqui (Christian Marquand), Lou Gable (Mijanou Bardot), et Bernard Murat (Le Boum - Leon Mucel).

Du très beau monde pour Bardot, produite par Pascal Breton, Judith Rochelois, et Ariel Zeitoun, qui ne devrait pas arriver à l'antenne avant 2023 sur France 2 et s'attachera à raconter en quelques épisodes "l’histoire d’une jeune fille qui, comme toutes les autres, cherche l’amour et la réussite mais dont les rêves se fracassent contre l’hystérie qu’elle déchaîne". Et, avec, une page importante de l'histoire du cinéma français.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot : Place Garibaldi à Nice actuellement !

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : Place Garibaldi à Nice actuellement !
Partager cet article
Repost0

Festival de Cannes : 31 moments beauté iconiques de Grace Kelly à Bella Hadid

Publié le par Ricard Bruno

Cela fait plus d'un demi siècle que le Festival de Cannes accueille cinéphiles et autres stars du grand écran. Ce lieu divin, où sont présentés les plus grands films, entre avant-garde et innovation, à vu ses marches être foulées par les plus grands et avec eux, des looks mode et beauté devenus légendaires. Les garde-robes ont pour le moins changé de gamme au cours des 72 années passées. Les looks beauté, eux, jonglent depuis longtemps entre glamour et simplicité sans jamais manquer de nous surprendre.

Festival de Cannes : 31 moments beauté iconiques de Grace Kelly à Bella Hadid

Icônes éternelles 

Nous devons probablement la tradition de décorer les coiffures de tiares et autres ornements à Elizabeth Taylor, qui avait monté les marches en 1957 en incontournable icône récemment couronnée. Et que fait-on de Catherine Deneuve avec son bandeau blanc presque enfantin ou de Sophia Loren et son chapeau à bords étroits ? En 1974, Jane Birkin à apporter une touche d'insouciance à la française sur le tapis rouge, avec un make up d'une simplicité renversante et des cheveux séchés à l'air libre. Plus de 30 ans plus tard, sa fille, Charlotte Gainsbourg lui empruntait cette douceur en y ajoutant sa touche. Avec des ondulations naturelles en guise de coiffure et, restant fidèle à son style, une veste en cuir et un jean taille basse, elle correspondait en tous points à la française chic rock que l'on adore apercevoir sur la Croisette.

Chic et glamour

Pour ce qu'il en est du maquillage, Brigitte Bardot reste la reine incontestée du liner, ouvrant la porte à une longue lignée de fan, comme Penelopé Cruz et son trait de khôl noir envoûtant ou encore Jodie Turner-Smith et son smoky eye, oscillant entre or et noir profond. Un autre style à largement trouvé sa place sur le red carpet du Festival de Cannes : le look minimaliste. Selena Gomez et son simple mais indémodable rouge à lèvres en était la preuve, pas besoin de plus pour plaire aux appareils photos. Les éléments de surprises non plus ne peuvent être négligés, on pense notamment à Kristen Stewart, dont le rouge à lèvres était en parfaite harmonie avec ses cheveux platine et son regard légèrement ambré sous un liner tout en finesse. Susan Sarandon, de son côté, avait joué la carte de l'audace en arrivant dans une robe vert émeraude aux découpes ultra sexy, avec un décolleté plongeant et une jambe dévoilée, arborant une paire de lunettes noires en véritable star hollywoodienne. 

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

On sait qui incarnera Brigitte Bardot dans la prochaine série TV qui lui est consacrée

Publié le par Ricard Bruno

La jeune comédienne finalement choisie pour incarner le mythe B.B. se nomme Julia de Nunez. Cette Parisienne a côtoyé le petit-fils Belmondo et Yvan Attal durant un tournage en grande partie varois.

Séance maquillage pour Julia de Nunez, interprète principale de Bardot au physique très raccord avec son modèle

Séance maquillage pour Julia de Nunez, interprète principale de Bardot au physique très raccord avec son modèle

De l’avis de tous ceux qui l’ont côtoyé sur le plateau de la série, en tournage après Paris, du 11 avril au 6 mai dans la presqu’île, elle a le minois idoine pour camper celle que le monde entier a découvert dans les 50’s, Brigitte Bardot. "Elle est magnifique avec un vrai petit air de B.B.!", s’enchante une figurante qui l’a côtoyée lors du tournage tropézien.

Et pourtant que de mystères autour de Julia de Nunez. La petite vingtaine, cette Parisienne (comme Bardot donc) baignée dans le milieu culturel par ses parents, est passée en 2021 par l’école d’art dramatique privée Perimony de Paris qui a vu défiler Fanny Ardant, Sabine Azéma, Marlène Jobert ou Camille Cottin.

"Une élève discrète mais très prometteuse et investie, avec une belle énergie! Julia a participé au casting, a été retenue et du coup a mis en pause sa formation pour interpréter ce rôle iconique qui ne se refuse pas. Elle a beaucoup travaillé pour s’imprégner de la vie de son modèle et que ce premier rôle fasse date dans sa carrière", relate la directrice Marie-Astrid Perimony, dont le papa Jean avait pour élèves Jean-Pierre Bacri ou André Dusssolier.

Une "créature de rêve" mais inconnue

Un profil assez "vierge" pour coller aux desiderata de la production qui recherchait "une actrice encore inconnue du grand public" pour camper la star que les États-Unis nous envient.

La co-réalisatrice Danièle Thompson parlait, elle, lors de ses recherches d’"Une créature de rêve avec de la personnalité. J’espère que ce sera une découverte!".

"Ce sera romanesque et librement inspiré de la réalité. C’est à la fois le portrait d’une jeune femme de 15 à 26 ans au destin insensé, et à travers elle, celui d’une époque, les années cinquante-soixante et de la condition féminine", pitche la fille de Gérard Oury qui partage la caméra et le scénario avec son fils Christopher Thompson.

B.B. trop sulfureuse pour Netflix?

Pour des questions de confidentialité, de nombreux décors naturels ont été transférés ailleurs dans le Var. Ainsi Ramatuelle, aux ruelles plus "paisibles" a été préféré pour plusieurs scènes à Saint-Tropez, la place des Lices a été reconstituée à La Garde-Freinet, et des scènes de plage normalement pensées à Pampelonne ont été filmées à... Brégançon.

Aucune date n’a été communiquée par France 2 pour l’arrivée sur les écrans de cette vague Bardot constituée de six épisodes de 52mn.

Les prises de position et la personnalité clivante de notre B.B. nationale, sentant a priori trop le soufre pour une multinationale américaine, Netflix n’a finalement pas participé financièrement autant qu’espéré, diminuant d’autant le budget initial de cette saison.

1. La suite est bien entendu conditionnée par la réception critique et public de "l’œuvre".

A gauche, Roger Vadim et BB, les vrais, à Saint-Tropez. A droite, leurs interprètes dans la série, Victor Belmondo et Julia de Nunez. 

Un vrai casting de cinéma

L’histoire de la série Bardot reviendra sur l’ascension de l’icône française, de ses 15 ans jusqu’à la naissance de son fils.

Si l’interprète principale est une "inconnue", le reste du casting compte de nombreux noms du 7e art. En tête, Géraldine Pailhas (épouse du co-réalisateur Christopher Thompson) et Hippolyte Girardot dans les rôles des parents de Brigitte Bardot, Anne-Marie et Louis, surnommé "Pilou".

Le petit-fils de Bébel, Victor Belmondo, prend les traits du réalisateur Roger Vadim à qui l’on doit notamment Et Dieu… créa la femme, le film "révélateur" tourné en 1956 à Saint-Tropez et aux studios de La Victorine de Nice.

Le producteur du long-métrage, Raoul Levy, est, pour sa part, campé par Yvan Attal. Jules Benchetrit (fils de Marie Trintignant et Samuel Benchetrit) joue l’acteur Sami Frey, Fabian Wolfrom (Ici Tout Commence sur TF1), Sacha Distel et Anne Le Ny, l’agente artistique de B.B., Olga Horstig.

Fin avril sur la plage de la Ponche, reconstitution nocturne du tournage avec une estafette estampillée des studios niçois de la "Victorine" en arrière-plan.

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot/Romy Schneider...l'exposition

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot/Romy Schneider...l'exposition
Partager cet article
Repost0

BB et Romy: leurs destins croisés s’exposent cet été à Saint-Tropez

Publié le par Ricard Bruno

Les deux icônes féminines du 7e art seront au centre d’une exposition qui mettra en lumière leurs carrières en forme de miroir, dont la cité du Bailli est le point de convergence.

BB et Romy: leurs destins croisés s’exposent cet été à Saint-Tropez

Deux figures emblématiques du cinéma français, deux destins croisés. Brigitte Bardot et Romy Schneider ne se sont jamais donné la réplique face caméra. Elles n’en ont pas moins partagé des moments de vie, notamment au sein de la presqu’île tropézienne, que l’une et l’autre affectionnaient tant.

Mais les rapprochements à opérer entre les deux actrices ne s’arrêtent pas là, bien au contraire. C’est ce qui a donné l’idée au journaliste-écrivain et passionné de cinéma, Henry-Jean Servat, de composer l’exposition Brigitte et Romy sous le soleil de Saint-Tropez.

Celle-ci prendra corps, du 3 août au 18 septembre à la Salle Jean-Despas, dont elle occupera les deux étages et révélera une facette méconnue ses deux femmes: leurs destins mêlés et enchevêtrés autour de Saint-Tropez.

Car si le lien entre BB et la cité du Bailli va de soi pour tout le monde, le destin de Romy est aussi lié au village. Elle y rencontra Daniel Biasini, avec lequel elle s’installa par la suite à Ramatuelle, tandis que leur fille Sarah est née à la clinique de Gassin.

Des clichés jamais dévoilés

Une histoire avec la Presqu’île qui débute en 1968. " Quand Romy Schneider s’apprête à tourner La Piscine avec Alain Delon, ce dernier l’amène avec lui à Saint-Tropez. Delon est alors logé par son amie Brigitte Bardot à La Madrague. Bardot fait ainsi découvrir Saint-Tropez à Romy et se rend également sur le tournage du film", raconte Henry-Jean Servat, le commissaire de l’exposition qui, fort de quatre décennies à interviewer les stars, ne tarit pas d’anecdotes et de confessions. Celle-ci, en l’occurrence donnera "l’une des très rares photos de ces deux femmes ensemble." Un cliché inédit qui sera bien évidemment à découvrir lors de cette exposition qui commémorera les 40 ans de la disparition de Romy Schneider.

Photos censurées au moment de la sortie de Et Dieu... créa la femme, costumes et accessoires de tournage, tableaux, affiches et une foule d’objets ayant appartenu aux deux stars s’offriront également aux yeux du public dans cette exhibition qu’Henry-Jean Servat promet colorée "à l’image de Saint-Tropez et à l’inverse des expos parisiennes qui semblent avoir adopté le principe du noir et blanc".

Le 2 août, veille de l’ouverture de l’exposition, Henry-Jean Servat sera l’invité de l’une des "Conversations iconiques" d’Agnès Bouquet, à l’Hôtel de Paris.

Source de l'article cliquez ICI

Romy Schneider et Brigitte Bardot réunies pour une grande exposition à découvrir cet été à Saint-Tropez

Publié le par Ricard Bruno

Romy Schneider et Brigitte Bardot réunies pour une grande exposition à découvrir cet été à Saint-Tropez

Amies dans les seventies, les deux stars sont associées sous la férule d’Henry-Jean Servat. En prévision, une grande exposition gorgée de souvenirs à vivre à partir d’août, place des Lices à Saint-Tropez.

Romy Schneider et Brigitte Bardot réunies pour une grande exposition à découvrir cet été à Saint-Tropez

Enterrés les aléas autour de l’exposition Delon-Bardot qui, entre la pandémie et d’autres facteurs internes, n’aura finalement jamais vu le jour ni en 2020, ni en 2021 à Saint-Tropez.

Place cet été, et pour de bon cette fois - la municipalité est en passe de l’annoncer officiellement -, à une grande exposition tout aussi prometteuse en valeur ajoutée glamour.

Si B.B. est bien légitimement de retour, elle sera associée du 3 août au 18 septembre à Romy Schneider, qui comme Delon, fit bien plus qu’éclabousser les esprits dans La Piscine, huis clos aquatico-dramatique, dont La Jonque, villa ramatuelloise quartier de l'Oumède, fut le principal plateau de tournage durant l'été 1968.

Parcours dans le Saint-Tropez 70’s

Des scènes à retrouver au fil du cheminement à travers les deux étages de la salle Despas, place des Lices, où se succéderont vidéos, photos inédites, tableaux, affiches, objets ayant appartenu aux deux stars et, si la configuration le permet, la mini-moke de B.B.

À la manœuvre l’écrivain-journaliste Henry-Jean Servat qui vient de sortir Romy, la légende, ouvrage XXL sur l’actrice dont c’est le triste anniversaire des 40 ans de la disparition.

La peinture qui ornera l’affiche de l’événement, d’ores et déjà dévoilée. Repro dessin Olivier Coulon.La peinture qui ornera l’affiche de l’événement, d’ores et déjà dévoilée. Repro dessin Olivier Coulon.

La peinture qui ornera l’affiche de l’événement, d’ores et déjà dévoilée. Repro dessin Olivier Coulon.

L’affiche, elle, très évocatrice d’une époque, est signée de l’artiste Olivier Coulon, qui avait déjà œuvré pour l’affiche Bardot-Delon sur fond de rivages tropéziens.

Si Brigitte se les ait appropriés depuis des décennies, c’est aussi non loin d’eux que Romy bascula dans les bras de son secrétaire particulier et play-boy patenté, Daniel Biasini.

Le golfe de Saint-Tropez deviendra même un port d'attache pour le couple nouvellement formé. Romy achètera une villa à Ramatuelle pour quatre millions de francs.

Les tourtereaux se marieront en décembre 1975 à Berlin et de leur union naîtra Sarah Biasini, le 21 juillet 1977 à la clinique de Gassin, avant d'être placée - prématurée oblige - en couveuse à l'hôpital Lenval de Nice.

À cette époque, Romy se mettra au vert, régnant sur ses vignes et son verger ramatuellois, surveillant autant que possible la scolarité de David (le fils que Romy Schneider a eu avec l'acteur de théâtre et metteur en scène Harry Meyen en 1966), inscrit au collège tropézien du Moulin blanc où elle l'accompagne couverte d'un grand chapeau, histoire de passer "incognito".

A contrario de B.B., l’histoire en décidera autrement quant à leur ancrage dans la presqu’île.

.B.: "Romy avait une vulnérabilité secrète"

Alors qu’Alain Delon doit confier des photos des deux actrices qui posent ensemble à Saint-Tropez, Brigitte Bardot se souvient de sa première - mais aussi de sa dernière - rencontre avec Romy.

"C’était aux environs des années 70-80, elle était souvent à Saint-Tropez et a même acheté une propriété ramatuelloise que j’avais visitée sans l’aimer. C’était un élevage de poules en batterie et j’étais écœurée. Romy venait se baigner à La Madrague, jusqu’au jour où nous avons été piégées par des paparazzis. La photo parut partout, montrant deux stars internationales dans un état qui n’était pas avantageux. Romy, furieuse ne remit plus jamais les pieds chez moi. Quant à moi, je perdis une amie et la face! C’était une fille formidable. Elle menait sa vie avec courage et beauté, sans aucune épaule, avec un caractère difficile mais une vulnérabilité secrète."

Partager cet article
Repost0

Il y a 30 ans, par décret en Conseil d’État, la Fondation Brigitte Bardot obtient sa reconnaissance d’utilité publique.

Publié le par Ricard Bruno

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>