Catalogne - Après deux agressions violentes, pro et anti-tauromachie seront séparés

Publié le par Ricard Bruno

CORRIDA...BASTA !

Bruno Ricard

L'agression de trop du côté de Tarragone? PHOTO/Capture d'écran YouTube

L'agression de trop du côté de Tarragone? PHOTO/Capture d'écran YouTube

Si la corrida est interdite en Catalogne, des spectacles tauromachiques sont toujours organisés. Deux d'entre-eux ont dégénéré ces dernières semaines poussant la Generalitat de Catalogne a prendre des mesures.

C'est l'image que la Generalitat de Catalogne ne veut plus voir: il y a une dizaine de jours, un "correbous" près de Tarragone a tourné au pugilat. Deux activistes du collectif NaturaAnimalis s'étaient introduit à ce spectacle tauromachique sans mise à mort pour filmer et "rendre compte des souffrances des toros" lors de ces événements. Repérés dans le public, ils ont été violemment pris à partie et leurs appareils photos jetés dans l'arène. L'agression, filmée (voir ci-dessous), a ému la Catalogne.

Pour faire cesser ces violences, la Generalitat de Catalogne a pris des mesures. Ces "spectacles étant ouvert à tous", il était hors de question d'en interdire l'accès à qui que ce soit. Les pro et anti-tauromachie seront donc séparés lors des prochains événements. Que ce soit sur la voie publique ou dans des lieux fermés, les Mossos d'Esquadra (police catalane) devront "s'assurer que chaque camp puisse y assister dans le respect de tous." Un espace devra également être prévu pour ceux qui voudraient filmer ces spectacles taurins. "Voir des caméras à ces spectacles fait monter la nervosité" ambiante admet la Generalitat. Et les agressions de ces dernières semaines ne peuvent pas dire le contraire.

Source de l'article : Cliquez ICI

Publié dans Le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Julie 10/05/2016 09:03

ce quoi ces grosses poufs agressives ? de toute façon à quoi s'attendre de mieux avec des pro torture ?