Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Exposition Hotel de paris...Saint-Tropez...

Publié le par Ricard Bruno

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Actualités Fondation Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

Corrida : Alès acte II le 31 mai 2014 L'endroit où il faudra être pour prostester contre la corrida est Ales le 31 Mai. En 2013, 4000 manifestants à Alès, cette année soyons encore plus nombreux pour dire non à cette barbarie d'un autre age. Italiens, Allemands, Espagnols feront le déplacement, alors nous devons d'y être en nombre, pour les sans voix. L'abolition est proche ne lâchons rien. Alès 2014 : année décisive ! Le CRAC Europe, Animaux en Péril et La Fondation Brigitte Bardot vout donnent rendez-vous à Alès devant "Le parc du Colombier" samedi 31 mai 2014 à 12h00.

Événement Facebook ICI

le site Ales-corrida ICI

L'édition 2013 ICI

Partager cet article

Repost 0

SOMME 1000 vaches : Brigitte Bardot interpelle François Hollande

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot, présidente de la fondation du même nom, a adressé une lettre ouverte au chef de l'Etat ce vendredi 30 mai.

«Cher François Hollande, Depuis plusieurs années maintenant, ma Fondation dénonce l’épouvantable usine aux « 1000 vaches » qui s’est construite dans la Somme et qui ne respecte pas l’Article L214-1 du code Rural : « Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce ». Enfermer des ruminants sur un sol bétonné, les priver de la lumière du jour, bloquer ces vaches dans des boxes métalliques pour les relier à des machines à traire, les inséminer à la chaine, envoyer leur veau à l’abattoir pour prélever toujours plus de lait… Tout cela est monstrueux, inhumain, à vomir ! Cela n’a plus rien à voir avec l’agriculture, c’est de l’industrie intensive où l’animal est robotisé et qui condamne à mort des milliers de petits éleveurs. Je suis de tout cœur avec les militants de la Confédération Paysanne qui ont eu le courage d’agir pour tenter d’enrayer cette machine infernale et meurtrière. Les cinq militants en garde à vue, qui ne sont pas des voyous mais ont agi dans l’intérêt général, sont dignes de l’Ordre du Mérite agricole et ne devraient pas être enfermés dans une cellule. C’est pourquoi je vous demande d’intervenir personnellement, de répondre à ma demande comme vous l’aviez fait pour les éléphantes menacées d’euthanasie à Lyon. Vos ministres de l’Agriculture et de l’Ecologie ont été interpellés par le porte-parole de la Confédération Paysanne, ils ont affiché un mépris absolument scandaleux et inacceptable. Monsieur le Président, je compte sur vous, nous ne voulons pas de ces élevages industriels qui ne respectent ni les hommes, ni les bêtes, ni le code Rural, ni la moindre éthique humaine. Merci de répondre à ce nouvel appel ! Avec espoir et confiance, Brigitte Bardot Présidente»

Source : Cliquez ICI

Egalement autre article ICI sur BFM TV

SOMME 1000 vaches : Brigitte Bardot interpelle François Hollande

Partager cet article

Repost 0

Nouvelle vente aux enchères Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Lot n° 100 Tony Grylla - Galerie Grace Radziwill Tirage argentique sur papier baryté représentant Brigitte Bardot sur le tournage du film "Les Pétroleuses, Madrid 1971". Signé sur la marge, tampon du photographe au dos et numéroté 1/30 47,5 x 37,5 cm

Estimation : 600 / 800 €

Mardi 03 juin 2014 Paris 49 rue Saint-Sabin, 19h00

Fauve Paris EMail : cmelado@fauveparis.com

Le plus du blog BB...

La personne qui a BB sur ses genoux est Odette Berroyer qui fût la maquilleuse de Brigitte Bardot durant toute sa carrière cinématographique...

Bruno Ricard

Nouvelle vente aux enchères Brigitte Bardot

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot en couverture de Nice matin...

Publié le par Ricard Bruno

Nice matin du 30 05 2014...

Vous pouvez aussi retrouver le même article dans Corse matin de ce jour...

Bruno Ricard

Brigitte Bardot en couverture de Nice matin...

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Les produits dérivés du phoque resteront interdits en Europe

Publié le par Ricard Bruno

« C'est un jour merveilleux pour les phoques », déclare Sheryl Fink, du Fonds international pour la protection des animaux, après la décision de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) de rejeter, le 22 mai, l'appel du Canada et de la Norvège contre l'embargo européen sur les produits dérivés du phoque au sein de l'Union européenne. « La raison et la compassion ont triomphé sur la cruauté », estime Mme Fink. En août 2010, l'Union européenne prend la décision d'interdire la commercialisation de produits dérivés du phoque sur l'ensemble du territoire communautaire. Deux ans plus tard, le Canada et la Norvège décident d'attaquer cet embargo. Fin novembre 2013, l'OMC déboute les deux pays, géants du commerce de produits dérivés de phoques, et semble donc mettre un terme au conflit. Mais le Canada et la Norvège font appel de la décision. Appel rejeté donc, le 22 mai par l'OMC. CHASSE TROP CRUELLE L'Union européenne avait justifié cette interdiction de vendre des produits dérivés de phoques (qui regroupent à la fois les peaux de la fourrure des phoques ainsi que les différents composés à base de graisse et d'huile très prisés par l'industrie pharmaceutique) par des méthodes de chasses jugées trop « cruelles ». Selon la Fondation Brigitte Bardot, « les jeunes phoques sont assommés à grands coups d'hakapik (un bâton d'environ 1,50 m muni d'un percuteur en métal) puis dépecés sur place ». Comme lors de sa précédente décision de 2013, l'OMC indiquait que les considérations d'ordre moral, y compris les préoccupations portant sur le bien-être des animaux, pouvaient justifier une restriction du commerce international. Ce motif n'avait encore jamais été utilisé pour bloquer l'importation de produits dérivés d'une espèce sauvage, espèce dont la survie n'est pas menacée. C'était une première pour le droit international. DÉCEPTION CANADIENNE Au contraire, pour la ministre canadienne de l'environnement, Leona Aglukkaq, venue en mars à Genève pour plaider la cause de son pays, la chasse est pratiquée de manière « humaine et durable » sur le territoire canadien, et ce « depuis des siècles ». La ministre estimait alors que l'OMC devrait statuer en fonction des règles internationales du commerce et non pas en fonction de la moralité, « une notion forcément subjective » selon elle. Deux autres ministres canadiens, Ed Fast (commerce international) et Gail Shea (pêches et océans), se sont également opposés à la décision de l'OMC : « L'embargo européen sur les produits du phoque n'était qu'une décision d'ordre politique aucunement fondée sur les faits et les données scientifiques », ont-ils déclaré. Pour le Canada, « la chasse aux phoques (…) est une activité humaine, durable et bien réglementée qui constitue une importante source de nourriture et de revenus pour les collectivités côtières et inuites ». Environ 600 000 personnes la pratiquent. Un quota de 400 000 animaux peuvent être tués en moyenne par an. RESSOURCES HALIEUTIQUES EN PÉRIL Le gouvernement canadien explique notamment que l'embargo européen a entraîné une hausse des populations de phoques, mettant en péril les ressources halieutiques du pays. Le Canada explique aussi avoir durci sa législation pour éliminer les pratiques de chasse les plus critiquées. Ainsi, l'utilisation de l'hakapik a été restreinte depuis 2009. Aujourd'hui, 34 pays interdisent le commerce de produits dérivés du phoque : les 28 Etats membres de l'UE, la Russie, le Kazakhstan, la Biélorussie, la Croatie, le Mexique, les Etats-Unis (premier partenaire commercial du Canada) et, plus récemment, Taïwan. 900 000 phoques environ sont tués chaque année dans le monde à des fins commerciales ou de subsistance.

Source : Cliquez ICI

Les produits dérivés du phoque resteront interdits en Europe

Partager cet article

Repost 0

EXCLUSIF. Brigitte Bardot nous reçoit chez elle à Saint-Tropez

Publié le par Ricard Bruno

Elle n’est pas apparue en public depuis dix ans à Saint-Tropez. A l’orée de ses 80 ans, Brigitte Bardot a accepté d’ouvrir les portes de son eden animal de la Garrigue. Un entretien exclusif et illustré, de quatre pages à retrouver vendredi dans votre journal. Brigitte revient plus déterminée que jamais sur le combat qui anime sa vie depuis les années 70, désigne ses "héritiers", annonce qu’elle va léguer cette année sa seconde propriété tropézienne de 4 hectares à sa Fondation, mais se confie également sur ses relations avec sa famille et son fils Nicolas installé en Norvège, alors qu’elle est nouvellement arrière-grand-mère. Si elle dit ne pas prêter attention à son anniversaire-événement qui agitera les médias du monde entier le 28 septembre prochain, elle révèle malgré tout les cadeaux qu’elle espère. "Si je ne les obtiens pas avant de tirer ma révérence, j’estime que j’aurais raté mon existence", clame Brigitte qui dévoile également les coulisses de ses choix de chanteuse. Et pourquoi elle n’est jamais montée sur scène.

Source : Cliquez ICI

EXCLUSIF. Brigitte Bardot nous reçoit chez elle à Saint-Tropez

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Exposition Photographique...Brigitte Bardot en couverture..

Publié le par Ricard Bruno

Exposition photographique du 22 05 2014 au 09 07 2014 à l'hôtel de Paris Saint-Tropez photographies de Paris Match...

Des tirages de légende ! 24 photographies retracent l'histoire de Saint-Tropez. Ses stars, ses fêtes, ses secrets aussi, saisis par les photographes de Paris Match depuis 65 ans. Venez découvrir ces instants d'éternité immortalisés en de magnifiques clichés et laissez-vous porter par les émotions. A voir et revoir jusqu'au 8 juillet dans l'Atrium.

Source : Cliquez ICI

Exposition Photographique...Brigitte Bardot en couverture..

Partager cet article

Repost 1

Un Calaisien condamné à douze mois de prison avec sursis pour avoir jeté son chat du huitième ...

Publié le par Ricard Bruno

Un Calaisien de 30 ans comparaissait hier devant le tribunal de Boulogne-sur-Mer pour avoir, le 13 avril, tué son chat en le jetant depuis sa fenêtre située au huitième étage d’un immeuble de l’avenue Toumaniantz. Un fait qu’il n’a pas pu expliquer.

Sept associations déclarées d’utilité publique se sont constituées parties civiles dans cette affaire. Il y avait la LPA de Calais, la fondation Brigitte Bardot, 30 millions d’amis, la société nationale de défense des animaux (SNDA), la SPA, l’association Stéphane Lamart et la Ligue contre la maltraitance des animaux (LCMA). Leurs demandes ont toutes été jugées recevables par le président du tribunal de Boulogne-sur-Mer Hervé Vlamynck. Un lendemain de soirée arrosée Face à elles, un Calaisien de 30 ans. Jugé hier après-midi pour avoir, le 13 avril, jeté un chat âgé de 8 à 10 mois par une fenêtre de son appartement, situé au huitième étage d’un immeuble de l’avenue Toumaniantz, dans le quartier du Beau-Marais. L’animal n’a pas survécu à la chute. Que s’est-il passé ce matin-là ? Il s’agit d’un lendemain de soirée où le prévenu avait reçu deux amis, dans l’appartement qu’il partage avec sa compagne. Il y a eu de l’alcool et apparemment, des avances faites à sa compagne par son ami. Ce que le prévenu n’a pas supporté. Vers 8 h, il s’énerve et balance un pot de fleurs (d’environ un mètre) par la fenêtre. Dans la cuisine sont présents deux chats. Il en prend un et le jette également dans le vide. Depuis sa fenêtre, il va contempler les dégâts. La police est intervenue à 8 h 30, et a rapidement procédé à son arrestation. Vers 10 h, il souffle dans l’éthylotest : 0,31 mg d’alcool par litre d’air expiré. Au départ, le Calaisien nie. Puis il avoue. Une expertise psychiatrique ne décèle aucune pathologie particulière. Il est donc apte à être jugé de ses actes. À la barre, et après avoir entendu les faits, le prévenu explique : « Je regrette, je m’en veux ». Il n’explique pas pourquoi il a accompli ce geste. « J’étais ivre », « j’étais énervé », ajoute-t-il. Pourquoi ce chat ? « J’ai pris le premier qui passait... » « Quel était le nom du chat ? », insiste le président du tribunal. « Je ne sais pas », répond-il. Le second chat a été récupéré par la LPA de Calais. Il a été adopté. Depuis, sa compagne, qui n’a pas porté plainte, l’a quitté et il est entré en dépression. Le prévenu, qui ne possède pas de diplôme, travaille dans un CAT (centre d’aide par le travail) et perçoit une allocation d’adulte handicapé. Il bégaie, ne sait pas lire et a de grosses difficultés de compréhension. Et parfois, il boit « deux à trois verres de vodka, pas plus ». Il a déjà été condamné en 2005 pour des faits de violence mais dans son voisinage, on ne souligne « aucune difficulté de cohabitation ». Après les interventions des avocats des parties civiles, Florence Hydulphe, procureur de la République parlait d’un geste « terrible, sans explication, sans compréhension. Un geste gratuit. Et le taux d’alcoolisation n’était pas très haut. Et nous n’étions plus dans le chaud de la soirée. C’est inquiétant ». Le tribunal a condamné le Calaisien à douze mois de prison avec sursis assorti de 105 heures de travaux d’intérêt général, à une obligation de soins, à une interdiction de détenir un animal de compagnie et à une indemnisation des parties civiles d’un montant global de 6 300 € (*). (*) 1300 € pour la fondation Brigitte Bardot et la SNDA (dont 800€ de préjudice maoral), 1000 € pour 30millions d’amis (dont 500€ de préjudice moral), 900€ pour l’association Stéphane Lamart (dont 800€ de préjudice moral), 800€ pour la LPA de Calais, 500€ pour la SPA et 500€ pour la LCMA (préjudice moral).

Source : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Tout savoir sur Saint-Tropez...

Publié le par Ricard Bruno

Bonsoir à tous !

Un lieu incontournable si on veut découvrir Saint-Tropez et qu'on se sent un peu perdu....direction l'office de tourisme sur le vieux port entre la célèbre brasserie "Sénéquier" et le bar "Le Gorille"...vous y trouverez toutes les informations pour passer un excellent séjour dans la cité du Bailli...

L’adresse : Quai Jean Jaurès, 83990 SAINT TROPEZ

Tel : N° à tarif spécial : .08 92 68 48 28

Fax : .04 94 97 82 66

Facebook : Cliquez ICI

Bruno Ricard

Publié dans lE WEB EN PARLE;;;;

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 > >>