Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Falaise. Un chien meurt par manque de nourriture : 750 € d’amende

Publié le par Ricard Bruno

Le tribunal correctionnel de Caen a condamné la prévenue à 750 € d’amende...

Le tribunal correctionnel de Caen a condamné la prévenue à 750 € d’amende...

Une femme a été jugée le 22 novembre 2017 au tribunal correctionnel de Caen pour maltraitance envers ses animaux. Elle a écopé de 750 € d’amende ce jeudi 30 novembre 2017.

Une femme de 25 ans a été jugée pour sévices graves et maltraitance envers ses animaux le 22 novembre 2017 au tribunal correctionnel de Caen. Ce procès a fait suite à la découverte par les gendarmes, dans un appartement, à Falaise, d’un chien de 6 mois, boiteux, dans une cage, et d’un Dalmatien mort, par manque de nourriture.

Lors de l’audience, la prévenue avait expliqué que le chien blessé s’était cassé la patte lors d’une sortie. « Je n’avais pas les moyens de l’emmener chez le vétérinaire. »

Les avocats de la Fondation Brigitte Bardot, 30 Millions d’amis et l’association les Rescapés de l’enfer, parties civiles, avaient noté : « Elle n’a aucun état d’âme. Les chiens avaient un retard de croissance. »

La substitut du procureur avait requis quatre mois de prison avec sursis et 350 € d’amende. La prévenue a été condamnée 750 € d’amende, dont 250 € avec sursis.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Daniel Hechter : le meilleur représentant du style à la française ? grâce à Brigitte Bardot !

Publié le par Ricard Bruno

Daniel Hechter : le meilleur représentant du style à la française ? grâce à Brigitte Bardot !

Créateur de mode et ancien président du Paris Saint-Germain, Daniel Hechter représente toujours l'art de vivre à la française. La French Touch dans sa plus belle expression. Enfin, surtout à l'étranger. Car il faut bien reconnaître que dans l'Hexagone, le nom de Daniel Hechter n'est pas le premier qui vient à l'esprit quand on parle de mode.

Daniel Hechter, le père du sportswear

Né en 1938, Daniel Hechter s'intéresse à la mode dès son plus jeune âge. Il n'a pas encore 20 ans quand il fait parler de lui pour la première fois, grâce à Brigitte Bardot qui porte l'une de ses créations dans le film Une Parisienne.

C'est en 1962 qu'il fonde sa propre marque et cinq ans plus tard, il rencontre un énorme succès en imaginant des collections pour "les enfants qui s'habillent comme leurs parents". Soit des vêtements identiques pour les petits et les grands.
En 1968, Daniel Hechter lance sa première collection pour homme, loin de se douter que, 40 ans plus tard, la cible masculine représenterait l'essentiel de sa clientèle.

Les années 1970 marquent un tournant (un de plus !) dans la carrière de Daniel Hechter. Passionné de sport, il est à l'origine du style sportswear, qui n'a cessé de prendre de l'ampleur. En 1974, c'est même lui qui dessine le maillot de l'équipe de football du PSG (le maillot "historique" tant adoré des supporters), club dont il fut président de 1974 à 1978.

Véritable touche-à-tout, le créateur s'est aussi aventuré dans le monde du linge de maison, des arts de la table et de l'ameublement. C'est finalement en 1998 qu'il décide de prendre du recul et de vendre la marque Daniel Hechter Paris.

Daniel Hechter : le meilleur représentant du style à la française ? grâce à Brigitte Bardot !

Partager cet article

Repost0

Nicolas Hulot veut des menus végétariens dans les cantines !

Publié le par Ricard Bruno

Nicolas Hulot veut des menus végétariens dans les cantines !

Le ministre de la transition écologique envisage de mener des réflexions avec le ministre de l'agriculture au sujet du bien-être animal en France.

Et si nos enfants ne mangeaient plus de viandes à la cantine ? C’est peut être pour bientôt ! En effet, le ministre de la transition écologique souhaite proposer prochainement un menu végétarien dans les cantines un jour par semaine.  Il souhaite aussi une amélioration de la condition animale, avec une réduction de la consommation de viande afin d’aller vers une alimentation durable. C’est en tous cas ce dont il a fait part hier dans des dossiers qu’il souhaite faire avancer.  Une grande réflexion sera engagée prochainement avec le ministre de l’Agriculture. La semaine dernière, le cercle de réflexion Terra Nova a suggéré l’option du repas alternatif végétarien et l’imposition d’un repas sans viande une fois par semaine dans les collèges et les lycées.

Nicolas Hulot souhaite créer un groupe de réflexion sur le bien-être animal

S’il souhaite faire manger aux enfants un menu végétarien quatre fois dans le mois, le ministre n’est pas végétarien lui même : " Dans ma famille, nous sommes cinq. Deux d'entre nous sont végétariens. Les trois autres ne mangent de la viande qu'une fois par semaine. Chacun son chemin. »

Nicolas Hulot évoque aussi le fait que bien manger et manger intelligemment est une affaire d’éducation. Il estime que l’animal a une conscience. "Je suis convaincu que les mentalités ont énormément évolué sur ce sujet, et c'est un indice de civilisation. Ces questions convoquent souvent de vieilles traditions. On peut les aborder sans stigmatiser personne, mais on ne peut plus les occulter"

Limiter la souffrance animale

Nicolas Hulot aimerait limiter au maximum la souffrance des animaux dans les abattoirs ou à la chasse. Il souhaite aussi se pencher sur la question des animaux dans les cirques. Il compte mener une réflexion globale afin de prendre des mesures. La Fondation Brigitte Bardot a appelé la semaine dernière Nicolas Hulot afin de lui demander d’interdire les animaux sauvages dans les cirques en France, après qu’un tigre qui s’était échappé d’un cirque à Paris soit abattu. À savoir que plusieurs pays européens interdisent déjà les animaux dans les cirques.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Chiens maltraités puis sauvés dans le Rhône : la propriétaire est passée devant la justice...

Publié le par Ricard Bruno

L'un des chiens sauvé en mars dernier - DR

L'un des chiens sauvé en mars dernier - DR

Le jugement a été mis en délibéré au 12 décembre.

L’affaire avait choqué et ému les internautes après la diffusion de plusieurs photos de la SPA de Lyon.

En mars dernier, les pompiers et la police avaient découvert 53 chiens dans une maison de Saint-Martin-en-Haut près de Lyon. Ils vivaient dans le noir au milieu des déchets ou dans des cages dans des toilettes. La plupart souffrait de lésions oculaires, de sous-nutrition, d’infections, de tumeurs, d’arthrose ou encore de cécité. Six chiens n’avaient pas survécu à ces conditions de vie indignes.

La propriétaire, qui se faisait passer pour une association qui récupérait les chiens pour les sauver, était jugée vendredi dernier devant le tribunal de grande instance de Lyon pour cruauté sur animal. Les avocats de la SPA et de la fondation Brigitte-Bardot, parties civiles dans l’affaire, ont requis des dommages et intérêts allant de 3 000 à 6 000 euros ainsi qu’une interdiction de détention d’animaux et la garde des chiens pour les proposer à l’adoption.

De son côté, le parquet n’a pas demandé de peine de prison mais la confiscation des chiens et l’interdiction pour la propriétaire de posséder un animal que ce soit dans le domaine professionnel ou privé pour une durée de cinq ans. Trois contraventions ont également été requises à l’encontre de celle qui a affirmé, par le biais de son avocat, aimer les chiens.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Brigitte Bardot et Francis Huster..

Publié le par Ricard Bruno

Je tiens à remercier mon grand ami Suisse Patrick Messmer, pour ce magnifique cadeau qu'il m'a fait avant hier, cette superbe photo dédicacée par Francis Huster qui fût le dernier partenaire cinématographique de Brigitte Bardot dans son dernier film "L'histoire très bonne et très joyeuse de Colinot trousse chemise", il ne me reste plus qu'à la faire contre signer par celle qu'un jour Dieu créa...

Mon ami Patrick Messmer est un grand producteur en Suisse, il connaît très bien le monde du théâtre et du cinéma et, à l'occasion d'une rencontre avec son ami Francis Huster il lui a parlé de moi et de ma passion de toujours pour Brigitte Bardot.

J'ai avec Patrick de gros projets que je ne peux bien évidement pas dévoiler ici pour le moment, vous aurez deviné que cela concerne BB...

Bruno Ricard 

Brigitte Bardot et Francis Huster..
Brigitte Bardot et Francis Huster..

Partager cet article

Repost0

Condition animale: Hulot veut une réflexion avec le ministère de l'Agriculture...

Publié le par Ricard Bruno

Condition animale: Hulot veut une réflexion avec le ministère de l'Agriculture...

Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot estime que "l'animal a une conscience" et souhaite "conduire bientôt une grande réflexion sur la condition animale avec le ministre de l'Agriculture", dans une interview à paraître jeudi dans l'Obs.

"Je suis convaincu que les mentalités ont énormément évolué sur ce sujet, et c’est un indice de civilisation. Ces questions convoquent souvent de vieilles traditions. On peut les aborder sans stigmatiser personne, mais on ne peut plus les occulter", souligne-t-il, notant qu'il y a "peu de chances" de le voir à une corrida.

"Si vous me demandez mon sentiment sur l’utilisation des animaux sauvages dans les cirques, évidemment ça ne me plaît pas. Mais je préfère mener une réflexion globale plutôt que de l'interdire d’un coup", ajoute-t-il.

Plusieurs pays européens ont décidé d'interdire l'utilisation d'animaux sauvages dans les cirques, et la Fondation Brigitte Bardot a appelé la semaine dernière M. Hulot à faire de même en France après qu'un tigre qui s'était échappé d'un cirque a été abattu à Paris.

Concernant la chasse ou les abattoirs, Nicolas Hulot appelle à "limiter au maximum" la souffrance de l'animal. "Certaines pratiques, comme la chasse à courre, prolongent l’agonie et le stress de l’animal. Cela me heurte profondément. Ce n’est pas l'idée que je me fais de la civilisation", explique-t-il, estimant que leur activité donne aux chasseurs "plus de devoirs que de droits".

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Normandie : elle laisse son chien mourir de faim ...

Publié le par Ricard Bruno

"La prévenue est froide et dénuée de sentiments. Elle ne peut pas ne pas l'avoir entendu agoniser", affirme l'avocat des associations de défense des animaux. Le verdict sera rendu mercredi 29 novembre 2017 à Caen (Calvados).

"La prévenue est froide et dénuée de sentiments. Elle ne peut pas ne pas l'avoir entendu agoniser", affirme l'avocat des associations de défense des animaux. Le verdict sera rendu mercredi 29 novembre 2017 à Caen (Calvados).

Acte de cruauté ou négligence ? Une femme de 25 ans a été jugée le mercredi 22 novembre 2017 au tribunal de grande instance de Caen (Calvados) pour avoir laissé mourir de faim son chien dans son appartement à Falaise (Calvados) et maltraiter un deuxième.

Suite à un signalement en mairie pour aboiements constants, la police municipale intervient dans un appartement à Falaise (Calvados), le samedi 15 avril 2016.

Mort depuis plusieurs jours

Dès le seuil de l'appartement, l'odeur est insupportable. Tout est jonché de vêtements, d'urine de chien et d'excréments.

Au bout d'un couloir, dans une sorte de clapier, un dalmatien gît, rachitique et ramassé sur lui même. Il était mort depuis plusieurs jours.

Un autre chien est présent. Il  boite et est très sévèrement dénutri. L'animal a une patte cassée non soignée.

Sévices graves ou actes de cruauté ?

Le mercredi 22 novembre 2017, une jeune mère de 25 ans avec deux enfants répond de sévices graves ou actes de cruauté envers un animal domestique et de mauvais traitements infligés sans nécessité à un animal.

Elle affirme qu'elle leur avait donné de bons soins jusqu'en mars 2016, puis, qu'elle avait cessé de les sortir deux fois par jour. Elle affirme avoir dû s'absenter quelques jours, sans pouvoir revenir.

Les associations réclament des dommages et intérêts

Trois associations sont présentes. Pour l'avocate des associations 30 millions d'amis et Les rescapés de l'enfer, "la prévenue n'a eu aucun regret durant l'audience. Elle est froide et dénuée de sentiments. Un tel amaigrissement ne s'obtient pas en quelques jours seulement. Elle ne peut pas ne pas avoir entendu les gémissements d'agonie du dalmatien. L'autre boitera toute sa vie".

La Fondation Brigitte Bardot demande 2000 € de dommages et intérêts. La défense parle de délaissement par une personne dépressive, sans méchanceté avérée. Le délibéré est fixé au mercredi 29 novembre 2017.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Deux militants anti-corrida jugés ce lundi...

Publié le par Ricard Bruno

image article

 

Vegan Strike Group

Deux militants anti-corridas, Joël Cessio et Peter Janssen, sont jugés ce lundi 27 novembre à 14 heures, à Tarascon, pour avoir perturbé une corrida à Arles (Bouches-du-Rhône).

C'était le 9 septembre à Arles. Ce matin-là, au début de la feria d'Arles, des tracts avaient été distribués dans la rue par des militants contre la corrida. L'après-midi, lors de la prestation du torero surnommé El Juli, après la mise à mort du premier taureau, deux hommes, Peter janssen puis Joël Cessio, ont fait irruption dans l'arène, torse nu marqué d'inscriptions anti-corrida. Ils ont été maîtrisés par le personnel et interpellés par la police, menottés et placés en garde à vue.


Ils sont jugés ce lundi 27 novembre à 14 heures à Tarascon. « Les corridas sont une honte, mais donner aux gens qui défend des animaux et font une protestation démocratique et paisible une amende est ridicule. », a déclaré Peter Jansen. Une intervention vidéo en direct est prévue à 13h30 sur la page Facebook du Vegan Strike Group.
 

La mise à mort du premier taureau par Julian Lopez Esconar dit "El Juli".


Ce combat persiste... A Rion-des-Landes (Landes), près de Mont-de-Marsan, pour l'ouverture de la Fiesta Campera, le dimanche 19 novembre, trois personnes sont entrées dans l'arène durant la présentation des toreros. Elles ont lancé un liquide "nauséabond" sur les personnes qui les ont expulsées, selon Sud-Ouest.
 

Un appel à manifester à Nîmes le 18 mai


Les militants anti-corrida appellent déjà à un rassemblement devant les arènes pour la feria de Nîmes (Gard), le samedi 18 mai  2018, sur une page événement de Facebook où on lit :
 

Nîmes est sur le pied de guerre, mobilisation massive de CRS DEVANT les arènes et maintenant DEVANT le corral des taureaux. Nous ne devons pas lâcher cette ville... première place taurine de France ! Une ANNULATION de corrida dans cette ville et imaginons l'impact médiatique !

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Le Mépris : Jean-Luc Godard adapte le livre d'Alberto Moravia...

Publié le par Ricard Bruno

1963 : Jean-Luc Godard adapte « le célèbre roman d'Alberto Moravia », Le Mépris, et marque durablement le cinéma français avec un film pourtant plus classique que ses précédentes réalisations. Cette tragédie autour de la dégradation d'un couple tout autant que celle du cinéma rassemble Brigitte Bardot, Michel Piccoli et Fritz Lang.

 

Avec 500 millions de francs comme budget, Godard avait de quoi revoir ses ambitions à la hausse : il recrute Brigitte Bardot, ce qu'il regrettera, et choisit surtout de tourner une partie de son film dans la célèbre villa Malaparte, près de Capri. Le roman original d'Alberto Moravia est considérablement adapté par Godard, comme d'habitude, mais Moravia participe à cette adaptation.

 

Paul Javal, scénariste, et sa jeune femme semblent former un couple uni. Un incident apparemment anodin avec un producteur va conduire la jeune femme à mépriser profondément son mari.

 

Partager cet article

Repost0

La France va-t-elle rejoindre la liste des pays qui ont interdit les cirques avec animaux?

Publié le par Ricard Bruno

Illustration. Photo François Baille

Illustration. Photo François Baille

Le débat est relancé après la mort vendredi d'un tigre qui s'était échappé d'un cirque parisien.

Les images du tigre abattu par son propriétaire après s'être échappé dans le 15e arrondissement de Paris ont indigné sur les réseaux sociaux et relancé les débats passionnés sur les cirques avec animaux.

>>LIRE AUSSI. Un tigre s'échappe du cirque et sème la zizanie à Paris... il finit abattu

La fondation Brigitte Bardot s'était notamment dit scandalisée dans un message diffusé sur Facebook. "Il faut réagir immédiatement et bannir cette exploitation de l'animal sauvage réduit à l'esclavage".

Si tel était le cas, la France rejoindrait la liste de 29 pays ayant interdit totalement la présence d'animaux sauvages ou non dans les cirques, dont près de la moitié fait partie de l'Union européenne : l'Autriche, la Belgique, la Bolivie, la Bulgarie, Chypre, le Costa Rica, la Croatie, le Danemark, l'Estonie, la Finlande, la Grèce, le Guatemala, la Hongrie, l'Inde, l'Irlande, Israël, l'Italie, la Lettonie, le Liban, Malte, le Mexique, les Pays-Bas, le Pérou, le Portugal, la Roumanie, Singapour, la Slovénie et la Suède.

D'autres ont choisi de l'interdire partiellement sous la forme d'arrêtés locaux ou de textes nationaux légiférant certaines pratiques. C'est le cas de l'Allemagne, de l'Argentine, du Brésil, du Canada, du Chili, de la Chine, de l'Espagne, des Etats-Unis, de la Norvège, de la Pologne, du Royaume-Uni, de la République Tchèque, de la Slovaquie et de Taïwan.

En France, 62 communes refusent la venue de cirques avec animaux sauvages, et même parfois domestiques, comme Cagnes-sur-Mer dans les Alpes-Maritimes. Dans le Var, les villes de Saint-Raphaël, Roquebrune-sur-Argens, Le Luc, Villecroze ou encore Aups ont également fait ce choix.

Le cirque Joseph Bouglione avait d'ailleurs annoncé au mois de mai dernier qu'il renonçait à produire des spectacles avec animaux afin d'anticiper un très probable changement législatif français.

"Le débat est trop passionné"

Mais va-t-on vraiment vers un cirque sans animaux? Le directeur du cirque Phénix Alain Pacherie, interrogé par BFM TV, refuse d'être aussi catégorique.

"C'est sûr que le débat est sur la place publique. Pour ma part je déplore la manière dont est posé le débat. Il faut repenser ensemble et sereinement la question sans se lancer dans des oppositions partisanes.

Il ne faut pas être aussi radical et interdire du jour au lendemain les animaux dans les cirques. Il y a 250 cirques en France. Qu'est-ce qu'on fait de toutes ces bêtes? Que fait-on des emplois qui sont derrière, comme les dresseurs?

Il y a des cirques qui vivent parce qu'ils ont des animaux. Le débat est trop passionné. Il faudrait voir ce qu'il est possible de faire pour certains animaux, et pas pour d'autres."

Le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot avait déclaré au mois d'août ne pas être favorable à "l'idée que l'on fasse du spectacle avec la captivité des animaux".

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>