Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le web en parle;;;;

Nouveautés dans mes collections sur Brigitte BARDOT

Publié le par Ricard Bruno

Reçu ce jour de la part de Monsieur Trampoglieri Secrétaire général du concours National de la Marianne d'Or...qu'il en soit mille fois remercier.

Bruno Ricard 

Marque page

Marque page

Nouveautés dans mes collections sur Brigitte BARDOT
Nouveautés dans mes collections sur Brigitte BARDOT
Nouveautés dans mes collections sur Brigitte BARDOT
Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot : Mes dernières acquisitions pour mes collections

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : Mes dernières acquisitions pour mes collections
Brigitte Bardot : Mes dernières acquisitions pour mes collections
Brigitte Bardot : Mes dernières acquisitions pour mes collections
Brigitte Bardot : Mes dernières acquisitions pour mes collections
Brigitte Bardot : Mes dernières acquisitions pour mes collections
Brigitte Bardot : Mes dernières acquisitions pour mes collections
Brigitte Bardot : Mes dernières acquisitions pour mes collections
Brigitte Bardot : Mes dernières acquisitions pour mes collections
Brigitte Bardot : Mes dernières acquisitions pour mes collections
Brigitte Bardot : Mes dernières acquisitions pour mes collections
Brigitte Bardot : Mes dernières acquisitions pour mes collections
Brigitte Bardot : Mes dernières acquisitions pour mes collections
Brigitte Bardot : Mes dernières acquisitions pour mes collections
Brigitte Bardot : Mes dernières acquisitions pour mes collections
Brigitte Bardot : Mes dernières acquisitions pour mes collections
Brigitte Bardot : Mes dernières acquisitions pour mes collections
Partager cet article
Repost0

Cadavres d’animaux au sol, bêtes affamées… : un agriculteur condamné pour maltraitance à Rennes

Publié le par Ricard Bruno

123 animaux avaient été évacués de l’exploitation agricole et pris en charge par des associations.

123 animaux avaient été évacués de l’exploitation agricole et pris en charge par des associations.

Après la saisie de 123 animaux, dans une exploitation agricole à La Dominelais (Ille-et-Vilaine), leur propriétaire a été condamné, lundi 13 septembre, par le tribunal correctionnel de Rennes. Les gendarmes avaient fait la macabre découverte, en 2020, avec des animaux en état de décomposition, d’autres affamés et des chiens qui erraient dans leurs déjections. L’homme était également jugé pour des menaces sur un inspecteur des services vétérinaires et pour la détention d’une arme.

Source et suite de l'article : Cliquez ICI

Brigitte Bardot et Jean-Paul Belmondo

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot et Jean-Paul Belmondo
Brigitte Bardot et Jean-Paul Belmondo
Brigitte Bardot et Jean-Paul Belmondo
Brigitte Bardot et Jean-Paul Belmondo
Brigitte Bardot et Jean-Paul Belmondo
Brigitte Bardot et Jean-Paul Belmondo
Brigitte Bardot et Jean-Paul Belmondo
Brigitte Bardot et Jean-Paul Belmondo
Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot choquée par la mort de Jean-Paul Belmondo : « Je n'ai plus envie d'en parler »

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot choquée par la mort de Jean-Paul Belmondo : « Je n'ai plus envie d'en parler »

Ce lundi 6 septembre, Jean-Paul Belmondo est mort, à son domicile parisien, à l'âge de 88 ans. Si Brigitte Bardot n'a pas pris la parole pour rendre hommage à "Bébel", c'est parce qu'elle a été "bouleversée" par cette triste disparition, comme l'a confié son mari, Bernard d'Ormale, à Nice-Matin.

 

Il faisait partie des légendes du cinéma français. Ce lundi 6 septembre, Jean-Paul Belmondo est mort, à son domicile parisien, à l'âge de 88 ans, a annoncé son avocat Me Michel Godest à l'AFP. Depuis l'annonce de sa disparition, de nombreux hommages lui ont été rendus. Du président de la République Emmanuel Macron à l'animateur Michel Drucker, en passant par son rival Alain Delon, tous ont eu un petit mot pour Le Magnifique. Brigitte Bardot, elle, est restée très discrète dans un premier temps. Ce mardi 7 septembre, auprès de Nice-Matin, son mari Bernard d'Ormale a expliqué que si l'actrice de 86 ans ne s'était pas exprimée la veille à ce sujet, c'est parce qu'elle était "trop bouleversée" pour commenter cette triste nouvelle.

Très peinée par le décès de son ami, Brigitte Bardot a tout de même réagi dans un communiqué transmis par sa fondation ce mardi 7 septembre : "J'ai un gros chagrin comme sa chienne Chipie qui fut sa dernière et si fidèle compagne. Je pense à lui, je l'aimais. Il me manque et je n'ai plus envie d'en parler, les grandes douleurs sont muettes. Brigitte Bardot." Comme l'a précisé sa fondation, celle qui a refusé les avances de Sean Connery a été "dévastée" en apprenant le décès de "Bébel." Car s'ils se sont très peu côtoyés sur les plateaux de cinéma, les deux acteurs ont noué une forte amitié au fil des années...

Elle est la seule qui a résisté à Jean-Paul Belmondo

En 1960, Brigitte Bardot et Jean-Paul Belmondo ont tourné ensemble des essais pour le film La vérité d'Henri-Georges Clouzot. "Clouzot me fit jouer la même scène d'amour pendant une journée complète (...) Le coeur de Jean-Paul battait fort contre moi, mais il était trop sûr de lui. C'est finalement Sami Frey qui fut choisi, ce que Jean-Paul, rétrospectivement, approuva", a raconté la célèbre actrice à nos confrères de Nice-Matin il y a quelques années. Ils se sont retrouvés l'année suivante dans le film, Amours célèbres, réalisé par Michel Boisrond et dans lequel figurait un certain Alain Delon.

Dans son autobiographie Mille vies valent mieux qu'une, parue en 2016, Jean-Paul Belmondo a fait savoir que Brigitte Bardot était la seule actrice qui avait résisté à son pouvoir de séduction : "Seule Brigitte Bardot a échappé, malgré de très convain­cants et torrides essais ensemble, à mon pouvoir de séduc­tion", a-t-il écrit dans cet ouvrage. Une anecdote sur laquelle l'acteur est revenue, sur le plateau du Grand Journal, en 2017 : "Je faisais un essai avec Bardot, je lui pelotais les seins, une fois, deux fois, trois fois, quatre fois, ben ça n'a pas marché", a plaisanté celui qui était réputé pour son humour.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Jean-Paul Belmondo, la réaction de Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Jean-Paul Belmondo, la réaction de Brigitte Bardot
Partager cet article
Repost0

5 animaux héros de guerre...

Publié le par Ricard Bruno

5 animaux héros de guerre...

Les animaux sont nos compagnons de la vie de tous les jours, et vivent une vie paisible. Mais il y a quelques décennies, certains d’entre eux se sont retrouvés dans des conflits où ils ont eu un comportement héroïque. Voici 5 animaux devenus héros de guerre.

Le chien Stubby

Stubby a été trouvé sur le campus d’une université par John Robert Conroy. Cet homme a donc récupéré le chien. Lors de l’entrée des États-Unis dans la Première Guerre mondiale, le chien monte clandestinement à bord du USS Minnesota. Son rôle fut alors primordial pendant les offensives. Il était capable de trouver les soldats blessés dans le no man’s land ou de prévenir les soldats de l’arrivée des obus, car il pouvait les entendre avant tout le monde…

Ce fabuleux chien a même capturé un espion allemand ! En effet, il entend un jour une personne parler en allemand, puis se met à aboyer, se dirige vers elle et la mord au mollet. Les soldats américains arrêtent alors cette personne qui avoue être un espion allemand. Après avoir survécu à une attaque de gaz, il devient même capable de prévenir les attaques au gaz moutarde. Au-delà de ses exploits, il était aussi d’un grand réconfort pour tous ces soldats.

Après la guerre, Stubby devint une célébrité à son retour aux États-Unis. C’est le chien de guerre le plus décoré de la Première Guerre mondiale, et le seul promu au grade de sergent par le combat grâce à l’arrestation de l’espion allemand. Ce chien a donc été présent sur 17 batailles et 4 offensives pour un total de 18 mois de service au sein du 102èmerégiment d’infanterie de la 26e division.

L’histoire de Stubby est unique en son genre, mais pendant la Première Guerre mondiale, plus de 100 000 chiens participèrent au conflit.

Le chat Mourka

Le chat Mourka a été le héros de la bataille de Stalingrad. En cette période où il était très dangereux de sortir, les défenseurs de la ville de la Volga chargent le chat errant de transmettre des messages. Ce félin était le messager entre les différentes zones. Pendant plusieurs mois, il traversait les lignes allemandes, une fois dans un sens, une fois dans l’autre. S’il faisait bien son travail, une pâtée l’attendait à l’arrivée.

 Le cheval Warrior

Ce cheval – qui portait bien son nom –  appartenait au général Jack Seely, un aristocrate britannique commandant de la cavalerie canadienne. Ce cheval fut sur le front de 1914 à 1918. Warrior survit aux obus, tirs de mitraillettes, barbelés, charges ennemies, etc. Il a survécu là où plus de huit millions d’équidés sont morts en transportant du matériel et pas moins de 24 000 hommes canadiens.

Jack Seely l’appelait même « le cheval que les Allemands ne peuvent pas tuer ». Warrior réussit même à s’échapper 2 fois de son écurie en feu. Seely a reçu de nombreuses distinctions et son cheval suivit son chemin puisqu’il reçut, à titre posthume, une médaille pour sa bravoure. Warrior n’est pas décédé pendant la Grande Guerre, mais il mourut à 33 ans lors d’un autre combat.

Le pigeon Le Vaillant

Le pigeon Le Vaillant fut le messager de Verdun. Lorsque le fort de Vaux est encerclé, il n’est plus possible de passer d’appels téléphoniques. Le commandant Raynal, qui avait 4 pigeons, compte sur eux pour passer des messages. Les 3 premiers pigeons sont envoyés, mais échouent.

Le 4 juin 1916, la situation est fichue. Le commandant Raynal décide alors d’envoyer son dernier pigeon afin de demander une opération de dégagement. Le Vaillant prend alors son envol sous la fumée des tirs ennemis. Il arrive mourant au colombier. La demande du commandant n’aboutit pas, mais le pigeon qui avait réussi à arriver à destination avec le message reçut une bague d’honneur avec citation à l’ordre de la nation.

Le chat Simon

Cette histoire se passe à Hong Kong en 1948. Un matelot se lie d’affection pour un chat de gouttière qu’il décida d’appeler Simon. Il décide de l’embarquer à bord d’un navire de guerre. En 1949, lors de l’incident du Yang Tsé, le bateau est mitraillé et doit jeter l’ancre. Durant cette attaque, Simon est blessé.

De plus, un problème est présent sur le bateau : les rats envahissent les cales et peuvent potentiellement manger toutes les provisions. Malgré ses blessures, Simon réussit à sauver le stock en chassant les rongeurs. Il a aussi permis d’améliorer le moral des troupes. Simon devient alors une star internationale et s’est vu décoré de la médaille Dickin, réservée aux bêtes de guerre.

Partager cet article
Repost0

Maltraitance animale : « Oui, je l’avoue, j’étais dépassée », admet la prévenue

Publié le par Ricard Bruno

Une Haut-Saônoise de 27 ans comparaissait ce vendredi devant le tribunal de police pour avoir, sous couvert d’une fausse association, recueilli et proposé à l’adoption des dizaines de chats. Elle a reconnu les faits mais pas la maltraitance.

Maltraitance animale : « Oui, je l’avoue, j’étais dépassée », admet la prévenue

« Oui, je reconnais que j’ai fait n’importe quoi. J’étais dépassée, je l’avoue », admet la prévenue à la barre. Cette Haut-Saônoise de 27 ans, mère de deux enfants, sans emploi, comparaissait vendredi pour cinq infractions commises entre le 1er  et le 18 juin 2020 : mauvais traitements sur animaux, détention de chien d’attaque sans permis ni assurance, cession de chiens et de chats sans registre de vente ni registre de suivi sanitaire.

Alertée par des rumeurs, la fondation Brigitte-Bardot s’était rendue sur place en juin 2020 et avait découvert une scène « ahurissante » : « Une maison insalubre avec une forte odeur d’urine, des litières sales, une gamelle d’eau avec des mouches mortes, des excréments au sol, une assiette avec des raviolis en boîte, des animaux avec des plaies sur la queue, la bouche, une patte cassée, certains ayant besoin de soins d’urgence, l’ensemble ayant des puces, tiques, vers », lit le président du tribunal.

Annonces sur LeBonCoin

La jeune femme, qui se présentait comme présidente d’une association (mal) nommée « L’amour des animaux », non déclarée, récupérait des chatons donnés sur LeBonCoin et les vendait ensuite à des adoptants. 40 euros par chat, en liquide. Les animaux n’étaient ni identifiés, ni vermifugés, ni pucés. « J’ai voulu aider les gens. Ça partait d’une bonne intention », se justifie-t-elle, niant les mauvais traitements. « Il y a des choses que je n’ai pas faites dans les règles mais j’aurais aimé avoir de l’aide », regrette-t-elle, accusant la fondation Bardot de l’avoir « cassée » et de lui avoir menti lors de son contrôle. « Deux femmes se sont fait passer pour deux sœurs pour acheter des chats. Arrivées sur place, elles ont sorti une petite carte », relate-t-elle.

« On va toujours vous parler de l’amour des animaux »

Ce que dément Me Claude, avocat de l’association, évoquant une seconde visite durant laquelle la même situation a été constatée. « On va toujours vous parler de l’amour des animaux, mais on met une seule gamelle d’eau infestée de mouches et des raviolis », s’étonne-t-il. Et d’émettre des inquiétudes au sujet de l’enfant, découvert sur place « pieds nus au milieu de l’urine de chat », dont la chambre était « sale et insalubre ». « Je reçois la visite d’une assistante sociale. Tout est propre maintenant. C’était sale parce que j’avais trop d’animaux. J’ai compris qu’il ne fallait pas faire passer les bêtes avant sa famille. Mon association, c’est fini », jure la prévenue, décidée à trouver du travail et n’accueillir plus que ses propres animaux.

Le ministère public a requis 100 € d’amende pour chaque infraction et l’interdiction de détenir un animal pendant un an. La fondation Bardot a demandé 1 000 euros de dommages et intérêts. La décision, mise en délibéré, sera rendue le 1er  octobre.

Partager cet article
Repost0

Un sanctuaire dans le Cantal, pour les animaux réchappés de maltraitance

Publié le par Ricard Bruno

La prairie des animaux est un sanctuaire animalier qui permet de recueillir des animaux maltraités.

La prairie des animaux est un sanctuaire animalier qui permet de recueillir des animaux maltraités.

Un sanctuaire animalier dans le Cantal, c’était l’idée de Cathy Pommier. Passionnée de camélidés, elle a décidé d’accueillir tout animal, abandonné ou maltraité, au sein d’une ferme avec deux hectares de terrain. L’association permet d’intervenir quand il y a un signalement, partout dans le département. Elle recherche un terrain plus vaste, pour accueillir plus de pensionnaires.

C’est là, derrière. À deux pas du château de Naucaze. Près de ces ruines du X II e siècle, ces animaux ont trouvé leur sanctuaire. Enfin, ils sont tombés entre de bonnes mains. Celles de Cathy Pommier, présidente du Sanctuaire animalier La prairie des animaux. Cette infirmière à temps plein au centre hospitalier d’Aurillac travaille de nui t pour s’occuper d’eux le jour,à Maurs.

L'association leur offre une deuxième chance

« C’est la seule solution que j’aie trouvée. Je ne peux pas m’arrêter de travailler, car sans salaire, je ne pourrais plus m’en occuper non plus. » Son dévouement se lit sur son visage. La reconnaissance qui en découle aussi, sur ceux de ses protégés. Ces écorchés de la vie, qui savourent ici, leur deuxième chance. Comme cette chamelle, sauvée d’un parc animalier où elle subissait des mauvaises conditions de détention.Ou comme Aglaé et Sidonie, deux cochons vietnamiens, rescapés d’un élevage. « Sur Leboncoin, la vendeuse proposait ces cochons à 80€ l’un. L’échange se faisait sur un parking. Nous avons trouvé cela étrange, et nous nous sommes rendus sur place. Il n’y avait rien, aucune pancarte. » Pas d’indication, mais un voisin qui émettait des doutes sur la nature des activités qui se déroulaient là.

À l’arrivée, c’est pire que ce qu’elle imaginait.

"Ils étaient “élevés” dans le noir, dans une cave. La vendeuse les faisait se reproduire là. Ils n’avaient pour espace qu’un parterre d’un mètre par un mètre, et pour litière leurs déjections et d'autres cochons morts. L’enfer."

Une affaire de maltraitance traduite en justice

Les rescapés ont été placés en famille d’accueil, et Cathy Pommier a gardé Aglaé et Sidonie. « Comme elles n’avaient vécu que dans l’obscurité, elles ont mis du temps à se réadapter à la lumière. Elles avaient des gouttes pour les yeux, tous les jours. » Aujourd’hui, Aglaé et Sidonie se refont une santé sur ce terrain où elles vivent aux côtés d’autres rescapés, comme des poneys miniatures nains (75 cm au garrot), des chèvres, des oies… Cathy Pommier les laisse tout faire. « Elles ont besoin de se baigner, donc elles se sont creusé des piscines. C’est moche, et peu importe. C’est leur liberté de le faire, elles l’ont fait là, c’est parfait pour moi. »

L’affaire de maltraitance a été traduite en justice. Le sanctuaire animalier s’est porté partie civile, avec d’autres associations de défense animale. La vendeuse a été condamnée.

« Nous faisons des sauvetages d’animaux maltraités ou abandonnés. Dès qu’il y a un signalement, nous procédons à une vérification rigoureuse des faits qui nous sont rapportés. Puis, nous précisions notre champ d’action, dans le cadre légal. Pour intervenir chez quelqu’un, nous devons être en présence de la gendarmerie ou du maire de la commune. »

DANIÈLE SERMADIRAS (Secrétaire de l'association)


Pour ce faire, elle s’appuie sur l’aide d’associations d’envergure, comme L214 ou la Fondation Brigitte Bardot. Créatrice de Lamalpapoche, le gîte-ferme du lieu-dit « La Viguerie », Cathy Pommier est passionnée de camélidés. Lamas et alpagas trouvent ici leur compte, avec, à leurs pieds, l’arche de Noé. Pour subvenir aux besoins de l’association, elle organise des balades aux alentours avec les chameaux, sur réservation et le gîte permet lui aussi de faire connaître le site.  

Signalement. Le Sanctuaire animalier La prairie des animaux au 06.84.50.29.10. Même numéro pour la réservation des balades et des visites, qui ont lieu deux fois par semaine.https://www.lamontagne.fr/aurillac-15000/loisirs/un-sanctuaire-dans-le-cantal-pour-les-animaux-rechappes-de-maltraitance_14005688/

Source de l'article : Cliquez ICI

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>