Le parc animalier ferme, la préfecture abat des dizaines de singes !

Publié le par Ricard Bruno

Scandaleux, honteux ! ils on osés abattre plus de 150 singes qui ne demandaient qu'à vivre, des solutions existaient et bien non le préfet a donné ordre de les abattre !

J'en suis écœuré...

Bruno Ricard

  1. Honte au préfet Frédéric Périssat et au ministre Nicolas Hulot qui n'a rien fait pour stopper cette barbarie !
  2. https://twitter.com/Prefecture40
    frederic.perissat@landes.gouv.fr
Le parc animalier ferme, la préfecture abat des dizaines de singes !

Les macaques de Java du parc animalier de la Pinède des singes de Labenne (Landes), placé en liquidation judiciaire en 2016, ont tous été euthanasiés vendredi.

Une "tuerie"

Cette décision a été dénoncée par la Fondation Brigitte Bardot, qui avait demandé au préfet du département de suspendre cette "tuerie".

En vain: "L’abattage d’un certain nombre de macaques de Java [...] est en cours", a confirmé la préfecture des Landes, peu avant midi, sans préciser le nombre de macaques concernés ni les raisons exactes de cette décision.

150 macaques abattus?

"Ce sont les services vétérinaires qui procèdent à ces euthanasies sur la commune de Labenne", selon la préfecture.

En cause, un "herpès mortel pour l'homme" dont seraient porteurs les animaux tués.

Défaut de gestion du parc

Le parc avait été mis en liquidation en raison, notamment, de graves défauts de gestion - comme la non-maîtrise de la reproduction des animaux. Ces singes étaient passés de 60 à 165 en très peu de temps, souvent mal soignés.

La préfecture n'a pas souhaité commenter la "lettre ouverte" de la Fondation Brigitte Bardot, qui dénonçait une "scandaleuse tuerie de 150 macaques, totalement disproportionnée face au problème sanitaire rencontré".

Aucun animal ne devait mourir

L’association de protection des animaux s’étonne, parce qu'elle avait reçu en 2016 l’assurance qu’un "repreneur avait été trouvé pour assurer la poursuite de l’activité et le maintien des animaux" sur le site de Labenne.

Après la fermeture de la Pinède des singes, motivée à l’époque par la protection des personnes et du bien-être animal, les singes avaient été pris en charge par des responsables du zoo de Labenne.

Source de l'article  : Cliquez ICI

Commenter cet article

Angelilie 20/05/2017 14:59

toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir. N"hésitez pas à visiter mon blog. lien sur mon pseudo. à bientôt.

Ricard Bruno 28/05/2017 13:49

Bonjour
Merci de votre présence sur le blog BB...

Très belle journée
Bruno Ricard

charlotte aeschelmann 19/05/2017 21:32

Ecoeurant. Ce prefet il faut que les associations de defense des animaux notamment ceux detenus dans des zoos ou autres parcs animaliers s engagent solidairement a le poursuivre devant les tribunaux pour acte de barbarie, non respect du vivant etc ... abandon de toute solution humaine pour eviter un massacre. Qu il soit demis de ses fonctions sur l heure. J ignore si N Hulot a eu le temps d intervenir vu l urgence de l operation,
Je croyais que les primates etaient nos cousins, pour ce nazi de prefet, c est non,
Tristement
charlotte