Un refuge pour aller voir les loups de plus près...

Publié le par Ricard Bruno

Au total, 38 loups ont été accueillis dans cet espace qui leur est dédié au cœur de la Bretagne. Parfois, ils ont été en captivité et pas toujours bien traités.

Au total, 38 loups ont été accueillis dans cet espace qui leur est dédié au cœur de la Bretagne. Parfois, ils ont été en captivité et pas toujours bien traités.

Aperçu cet été, en Eure-et-Loir, à Crucey-Villages, près de Dreux, le loup gris s’épanouit également à quatre heures en voiture du département. Deux passionnés de cet animal méconnu et mal-aimé ont créé un refuge en plein cœur de la Bretagne. Les loups y trouvent refuge et participent au développement touristique.

Si le mot Bretagne évoque invariablement, chez la plupart des Français, des visions de côtes de granit, de plages dorées et de mer turquoise, il existe aussi au cœur de la Bretagne des endroits qui méritent le détour, pour leurs paysages variés de forêts vallonnées, de rivières tortueuses, de landes et de tourbières, et leurs animations insolites qui attirent de plus en plus de touristes.

C’est le cas de la petite commune de Lescouët-Gouarec, située en centre Bretagne, dans le canton de Rostrenen, dans les Côtes d’Armor. Le village compte un peu plus de deux cents habitants et… des loups?!

Un refuge pour cet animal mal-aimé

En 2005, sur le site de Coat Fur, un refuge dédié à la protection du loup s’est installé pour accueillir cet animal fascinant et pourtant souvent mal-aimé.
Début 2003, le projet de parc à loups en Bretagne a pris forme, après une rencontre entre Willy Bigot et Thierry Le Corre, deux passionnés de canis lupus (loup). Très vite, les deux hommes se sont tournés vers la commune de Lescouët-Gouarec, ont reçu un accueil favorable des élus, et ont fait l’acquisition, avec un troisième partenaire, en 2005, de 36 hectares (bois, sapinière, lande, prairie et terre) au lieux-dits Coat-Fur.

L’association « Lupi-les loups de Coat Fur » est née en 2006 avec, pour objectif, la protection du loup, la connaissance de l’espèce et l’animation du site pour le public.

L’association compte à ce jour une soixantaine d’adhérents et beaucoup de bénévoles qui aident lors des animations ou des travaux nécessaires à l’entretien du site, ou la construction de nouvelles structures.

Les premiers loups, (une meute de huit animaux détenus par un particulier), sont arrivés le 1er juin 2006.
Les portes ouvertes du domaine, en avril 2007, ont reçu la visite de près de 800 personnes.

Trente-huit loups, autant d’histoires

Trois autres loups arrivent en 2008, après le décès de leur propriétaire. En 2009, le refuge est sollicité pour accueillir sept loups d’un dresseur, qui n’avaient jusque-là connu que le sol bétonné d’une cage.

Depuis sa création, le refuge a accueilli 38 loups, qui ont tous une histoire. Il est régulièrement sollicité par des zoos pour des placements de loups.

L’association bénéficie d’un partenariat avec la Fondation Brigitte Bardot, qui a aidé au financement des enclos, et la Ligue française contre la vivisection. Le refuge accueille depuis quelques années les visiteurs sur un parcours boisé et sécurisé de 4 km, le long des enclos des loups, qui vivent dans un environnement naturel.

Où trouver le loup ? Le refuge de Coat Fur est ouvert du 1er avril au 30 septembre, les samedis, dimanches et jours fériés, de 14 à 18 heures. En juillet et en août, il est ouvert au public du mercredi au dimanche, de 14 à 18 heures. Contact : refugedesloups@gmail.com ou 06.12.26.32.41 (Willy Bigot) ou 06.98.04.46.01 (Géraldine). Le site : refugedesloups.org

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article