Brigitte Bardot offre un tableau de la Ponche à la ville de Saint Tropez.

Publié le par Ricard Bruno

nm-photo-258445.jpg
Andrée Anselmi, adjointe au maire, présente la toile de Félix Tisot, que Brigitte Bardot a offerte à la commune de Saint-Tropez.

Peinte en 1976 par Félix Tisot, père de l'humoriste Henri Tisot, la toile que Brigitte Bardot a donnée à la ville de Saint-Tropez représente le petit port de la Ponche et ses barques de pêcheurs d'une autre époque. Un temps révolu, puisque la Pesquière n'accueille plus aujourd'hui que des baigneurs.

Reste qu'Henri Tisot, grand ami de Brigitte Bardot, et connaissant son amour indéfectible pour Saint-Tropez, lui avait offert cette toile l'an passé à l'occasion de son anniversaire. Et ce d'autant plus que l'endroit représenté sur le tableau n'est autre que le lieu de tournage du film qui fit la renommée mondiale de BB, « Et Dieu créa la femme ».

Avec l'accord d'Henri Tisot

Mais voilà. Brigitte n'a pas la place nécessaire pour mettre le tableau en valeur et elle a donc préféré, après avoir pris l'avis d'Henri Tisot évidemment, en faire don à la commune.

Henri Tisot a accepté, à condition que l'oeuvre de son père soit bien visible de tous ceux qui visitent l'hôtel de ville, et la municipalité s'applique donc à lui trouver la meilleure place.

Le don de l'oeuvre a été accepté il y a environ deux mois par le conseil municipal et la toile est récemment arrivée à la mairie.

Très discrète, Brigitte Bardot n'a pas souhaité qu'il y ait de réception officielle de ce don. C'est donc en toute simplicité que le tableau figure à présent parmi les oeuvres exposées dans la maison commune.

Un peintre de Provence

L'oeuvre d'un Provençal, - Félix Tisot était en effet pâtissier à La Seyne dans les années 1950 -, l'oeuvre entre bien dans le cadre d'un patrimoine pictural qui représente la cité du Bailli sous plusieurs aspects et à plusieurs époques. Elle aurait même pu figurer dans l'exposition du musée des peintres de Saint-Tropez qui s'est déroulée l'an dernier salle Despas. En effet, Félix Tisot, tiraillé par une passion de toujours : la peinture, avait fini par abandonner son pétrin de boulanger pour se livrer corps et âme à son art.

C'est ainsi qu'il s'est spécialisé dans les paysages de Provence et a produit une véritable oeuvre complète. Avec beaucoup d'humour, il disait : « Il y a eu le douanier Rousseau, il y aura le pâtissier Tisot ». Depuis son décès, son fils Henri Tisot, célèbre notamment pour avoir imité le Général de Gaulle, s'emploie à promouvoir l'oeuvre de son père, par de nombreuses expositions. A quand une exposition Félix Tisot à Saint-Tropez ?

Source : http://www.varmatin.com/ra/culture-loisirs/204185/sainte-tropez-brigitte-bardot-offre-un-tableau-de-la-ponche-a-la-ville

Publié dans le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article