Des animaux maltraités à Magny-le-Freule

Publié le par Ricard Bruno

 










Près de Magny-le-Freule, dans le Calvados, la Fondation Brigitte-Bardot a recueilli six chevaux et deux chiennes dans un état sanitaire alarmant




La Fondation Brigitte-Bardot a récupéré en urgence six chevaux et deux chiens, chez un propriétaire du Calvados. Ils vivaient dans des conditions pitoyables.

Une opération de saisie d'urgence a été organisée, dans la nuit de jeudi à vendredi, à Magny-le-Freule (Calvados), près de Mézidon-Canon, après qu'une personne eut alerté la Fondation Brigitte-Bardot et de la Direction des services vétérinaires du Calvados. Les représentants de la Fondation et les services de l'Etat ont découvert une vingtaine de chevaux vivant dans la boue, des barbelés arrachés en guise de clôtures, certains d'entre eux en piteux état. Ils ont aussi trouvé deux chiennes enfermées dans un box, avec pour toute nourriture des os de chevaux morts, dont des crânes.

 

Soins urgents

« Choquée devant l'état général des animaux dans cette ferme, la Fondation Brigitte-Bardot a immédiatement proposé de recueillir les six chevaux et les chiens - dont l'un est dans un état critique - dans son refuge de la Mare-Auzou, en Normandie, souligne Elissa Balti, attachée de presse de la Fondation. Tous les chevaux sont dans un état de maigreur avancé, il y en a un qui a même une pneumonie, nécessitant des soins urgents. Ils sont tous pleins de parasites internes et externes. »

La Fondation Brigitte Bardot, présente lors de la saisie, espère la plus grande fermeté vis-à-vis du propriétaire des animaux. La Direction des services vétérinaires doit transmettre le dossier au procureur de la République et devrait retourner sur les lieux la semaine prochaine. Une quinzaine de chevaux sont toujours sur place.


Source : http://www.trouville-deauville.maville.com/actu/actuphoto.php?idCla=4&idDoc=606517&idPho=781361&prov=
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

camille 27/11/2010 18:47



C'est ma mère qui a dénoncé cela, et je suis très fière d'elle..., mais a croire que les seigneur nous en a voulut car mon frère s'est tué quelque temps après a l'entrée de cette ferme. Mais
continuez vos actions, car malheureusement le monde est encore trop cruel ...