Michel Antonioli interdit sa propriété aux chasseurs

Publié le par Ricard Bruno

Michel Antonioli constate les dégâts./Photo DDM, G. C.

Michel Antonioli constate les dégâts

 

Michel Antonioli est agriculteur au lieu-dit «Le Chat». Il a décidé d'interdire sur sa propriété les chasseurs encore cette année. «J'ai pris contact avec Philippe de Ré, président de la Société de chasse de Caillavet, en lui expliquant le pourquoi de ma décision». Il rappelle que depuis un an, il avait lancé cette opération : «C'est à mon grand regret que je continue d'interdire la chasse sur mes terres pour une personne qui crée des désagréments sur ma propriété». Pendant plusieurs années, Michel Antonioli a laissé entrer les chasseurs sur ses terres. Un jour, il retrouve son chat mort : «Puis, j'ai eu un incendie dans un bois et diverses méchancetés gratuites».

Depuis un an, Michel Antonioli a installé plus de 12 panneaux d'interdiction de chasser, et il retrouve des panneaux cassés. Pour ces motifs, Michel lance un appel et rappelle : «Pour une personne qui crée des désagréments, je n'accepte pas que les chasseurs viennent sur ma propriété. Je veux vivre en paix et que celui qui cause tous ces dégâts aille chasser ailleurs». Pourtant, Michel est dubitatif : «Contrairement à mon état d'esprit, qui est ouvert normalement, j'ai l'habitude de faire plaisir aux gens normaux».

Michel Antonioli poursuit : «Cela fait 30 ans que je ne disais rien, que je laissais la porte ouverte aux chasseurs, mais là je suis à bout !».

En accord avec le président de la chasse, Michel Antonioli renouvelle cette année l'interdiction de la chasse sur ses terres. Le maire en campagne n'a pas souhaité s'exprimer…

Source la Dépêche du midi

Publié dans le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Diane 19/09/2015 09:12

"On" (nos lois, nos élus, notre mentalité générale de banalisation de la chasse et d'acceptation) a laissé trop de pouvoir entre les "mains" des chasseurs....et leurs "mains", c'est leurs fusils ! Comment pourrait-on se plaindre légitimement quand, en amont, des chasses privées sont organisées par des "personnalités", etc...la chasse est donc légitimée partout et donc les chasseurs se croient tout permis forcément !