Un grand MERCI Monsieur Chirac !

Publié le par Ricard Bruno

CHASSE !

Sur l'initiative de Jacques Chirac et sur la demande de la Fondation Brigitte Bardot, la France s'apprête à interdire les importations de fourrure de phoques !

 

25 avril 2007

 

 30 ans après la venue de Brigitte Bardot sur la banquise (en 1977) pour dénoncer au monde entier la barbarie de la chasse aux phoques, la France, à la demande de la Fondation Brigitte Bardot, va enfin mettre un embargo sur tous produits issus du phoque notamment les fourrures !

 

1977 sur la banquise  C'est une grande et belle victoire après 30 années de combat sans relâche ! Après avoir obtenu du monde entier une prise de conscience sur la réalité de cette chasse, après avoir obtenu l'interdiction de la chasse aux blanchons, après l'embargo de plusieurs pays Européens et récemment la Belgique, c'est au tour de Jacques Chirac d'offrir son plus beau cadeau de départ à notre Présidente, à toute son équipe et à tous les défenseurs de la cause animale ! 

 

En effet, vendredi 20 avril 2007, alors que les phoques sont actuellement massacrés sur la banquise canadienne (quota fixé à 270 000 bêtes cette année), la Fondation Brigitte Bardot reçoit un appel de l'Elysée l'informant que le Président de la République Jacques Chirac a pris la décision de prendre un décret fermant les frontières de la France à tous les produits issus de la chasse aux phoques et qu'il demanderait au Ministère de l'Ecologie de procéder à sa muse en oeuvre. Cette nouvelle nous a été confirmée le mardi 24 avril 2007 par le Ministère en question.

 

Première réaction de Brigitte Bardot à Jacques Chirac !

 

Paris, le 24 avril 2007

 

 

 

 

                                                                                    Monsieur Jacques Chirac

                                                                                    Palais de l’Elysée

                                                                                    55 rue du Fbg St-Honoré

 

                                                                                    75008 Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

Monsieur le Président, Cher Jacques,

 

 

 

Il m’est difficile d’exprimer toute ma reconnaissance et mon estime après votre intervention personnelle auprès de votre ministre de l’Ecologie pour que la France mette, au plus vite, un embargo sur les produits issus de la chasse aux phoques.

 

Si François Mitterrand m’avait fait chevalier de la légion d’honneur, vous me faites vous, aujourd’hui, un honneur bien plus grand, bien plus émouvant en répondant à ma dernière supplique, faire en sorte que la France ne soit plus complice de ces massacres qui révoltent et écœurent l’opinion publique mondiale.

 

30 ans, presque jour pour jour, après m’être rendue sur la banquise, j’ai le sentiment, peut-être pour la première fois, que mon combat, ma vie, n’auront pas été tout à fait inutiles… Merci !

 

J’espère que votre successeur ne sera ni sourd ni aveugle devant la souffrance animale quotidienne, industrialisée, cette exploitation absolue, insupportable, qui fait de l’homme un être trop souvent déshumanisé…

 

Monsieur le Président, Cher Jacques, avec ce « cadeau » magnifique, ultime, vous m’avez émue aux larmes, je vous en serai à jamais reconnaissante. Soyez assuré de toute mon affection et de ma fidèle amitié.

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                    Brigitte Bardot

                                                                                    Présidente

 Sour:Fondation Brigitte Bardot : http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40123&IdCat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article