La prise de position de la SPA de Merville contre ...

Publié le par Ricard Bruno

La prise de position de la SPA de Merville contre la présence d'animaux dans la cavalcade de demain (notre édition de vendredi) a suscité plusieurs réactions.

 

Nous avons publié dans notre édition d'hier celle du maire de Merville, Jacques Parent, qui ne partage pas l'avis de la SPA.

 

D'autres vont dans le sens de l'association de protection des animaux.

Ainsi, plusieurs membres d'une même famille de Merville dénoncent la présence d'animaux dans ces festivités. « Honte à la municipalité d'avoir permis l'exhibition d'animaux sauvages pour son défilé des festivités de Pâques, peut-on notamment lire dans ces mails. Est-ce que ça leur ferait plaisir de passer leur vie enfermés dans une cage à peine plus grande qu'eux ? D'être liés à des chaînes à chaque sortie ? Non, je ne pense vraiment pas. Alors, pourquoi ces animaux, qui n'ont rien demandé à personne, subissent-il ça ? N'oublions que ce sont des êtres vivants (...).

Pourquoi leur faire subir une telle cruauté ? (...) Laissons vivre en paix le peu d'animaux sauvages qu'il nous reste. Laissons les vivre dans leur milieu naturel. Respectons les si nous ne voulons pas laisser aux générations futures des ossements qui prouveront que nous sommes coupables d'un véritable massacre. » Un autre membre de la famille mervilloise ajoute : « Merville serait-elle revenue au Moyen Âge  ? Même Hazebrouck avec son cortège historique a l'intelligence de ne pas faire venir des animaux de cirque. » Par ailleurs, la fondation Brigitte Bardot a adressé une lettre ouverte sur le même sujet au maire de Merville : « Nous venons d'apprendre la tenue d'un spectacle de montreur d'ours le lundi 13 avril à Merville lors de la cavalcade organisée par votre ville. De nombreuses associations mènent actuellement une action de sensibilisation à ce sujet auprès des organisateurs et nous souhaitons vous faire part de nos arguments. » Il est expliqué que « l'ours est l'une des espèces les plus persécutées par l'homme dans le monde : combats d'ours au Pakistan, fermes d'élevage pour la bile en Chine, ours dansants dans les Balkans, sans compter le lourd tribut qu'il paie aux chasseurs (et ceci même en France !). Depuis de nombreuses années, des campagnes internationales sont menées pour dénoncer l'utilisation scandaleuse de ces animaux dans certains pays où des coutumes moyenâgeuses sont encore pratiquées. Des avancées non négligeables sont obtenues ; c'est le cas en Bulgarie, où la fondation a aménagé le premier parc d'accueil pour ours dansants dans les Balkans, avec le soutien des autorités bulgares ».

Aline Maatouk Renard, du bureau de protection animale de la fondation Brigitte Bardot, en appelle aux « qualités de coeur » du maire de Merville, « afin que vous preniez conscience du caractère indigne et immoral de telles exhibitions dans lesquelles la nature même de l'animal est inhibée, asservie pour le seul plaisir de l'homme ». Elle pose ensuite la question : « Qu'en est-il de la sécurité du public lors de telles exhibitions ? L'ours et les loups, même asservis, restent des animaux sauvages avec des réactions imprévisibles... Faudra-t-il encore une fois qu'un accident mortel se produise pour que les bonnes décisions soient enfin prises ? » •

Source : http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Hazebrouck/actualite/Autour_de_Hazebrouck/Flandre_Lys/2009/04/12/article_c-est-vous-qui-le-dites.shtml
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article