Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2054 articles avec le web en parle

Qui entend les bêtes souffrir ?

Publié le par Ricard Bruno

Article fort bien fait du journal Marianne...que je vous invite à lire...:

Article paru dans le n°889 de Marianne daté du 2 mai 2014

Extrait : Cette fois, cela devient sérieux. Comme chaque année, à Noël, les dénonciateurs du gavage des oies et canards ont manifesté devant des grands restaurants. La nouveauté, c'est que Joël Robuchon et Alain Ducasse ont craqué. Ils n'ont pas appelé la police, mais publié des communiqués. L'un annonçant qu'il renonçait à son fournisseur de foie gras, l'autre qu'il s'engageait à vérifier les accusations de L214, minuscule association qui a pris pour nom celui d'une série d'articles du code rural dont le premier précise que « tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce ». « C'est une première victoire, se réjouit Johanne Mielcarek, une de ses responsables. Cela change, la télé parle de nos enquêtes, nous ne sommes plus pris pour des dingues ! » Autre signe : le Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras (Cifog) a reconnu être « peut-être allé trop loin ». Les militants de L214 avaient bien visé. L'un d'eux a filmé, à l'intérieur des locaux de la société Ernest Soulard, dans la Vendée, ces milliers de canards coincés dans des petites cages et gavés à la pompe hydraulique (2 kg de pâtée de maïs injectés en quelques secondes). Un enfer de bêtes blessées, avec un taux de mortalité énorme, loin de l'image du palmipède amoureusement gavé à la main, la tête entre les cuisses de la fermière...

Pour lire l'intégralité cliquez sur le lien en bas de l'article...

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Documentaire "Le mystère Bardot"...rediffusion..

Publié le par Ricard Bruno

Rediffusion le vendredi 16 mai à 00h05

« Le mystère Bardot"

Documentaire auquel j’ai participé de près, c’est marrant car jeudi dernier je dinais de nouveau avec mon amie Sophie Agacinski, nous fêtions l’anniversaire de notre amie commune, Katia Tchenko chez un ami habitant boulevard Murat à Paris, et lors de cette soirée nous évoquions ce documentaire qu’elle a coproduit avec Mei-Chen Chalais et Gilles Nadeau…comme quoi...

Bruno Ricard

Publié dans Le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Vente du manuscrit du film le Mépris de Jean-Luc Godard

Publié le par Ricard Bruno

Publié dans Le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot demain à 18h45 sur TF1...

Publié le par Ricard Bruno

Samedi 10 mai de 18h45 à 19h50 sur TF1 50 minutes Inside reportage sur l'histoire du film "Et Dieu créa la femme" qui fît de Brigitte Bardot une star mondiale!

Présentateur : Sandrine Quétier, Nikos Aliagas ... En plusieurs sujets et reportages, un éclairage sur l'actualité des personnalités françaises et étrangères.

Film sorti en France le 28 novembre 1956...

Synopsis : Juliette, sublime de beauté et de sensualité, fait chavirer les cœurs dans le petit port traditionnel de Saint-Tropez. Trois hommes se disputent l'amour de cette jeune orpheline insouciante.

Ce film propulse Roger Vadim, Brigitte Bardot, Jean-Louis Trintignant et Christian Marquand au rang de stars internationales. Brigitte Bardot devient avec ce film à la fois un mythe et un sex-symbol mondial des années 1960, une star des médias mondiaux, emblème de l'émancipation des femmes, jeune fille à la fois modèle et diablesse, libre provocatrice ingénue et impudique, symbole de la féminité, de la liberté sexuelle, d'une révolution des mœurs latente et de la grande vague existentialiste du couple Jean-Paul Sartre / Simone de Beauvoir qui suit. Ce film déchaîne des cascades de sentiments, autant de passion, d'idolâtrie et de coup de foudre des uns, que d'indignation, de colère ou de haine des autres.

Brigitte Bardot demain à 18h45 sur TF1...

Publié dans Le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Dix semaines avec BB...

Publié le par Ricard Bruno

Colombe Schneck imagine le roman d'une brève histoire d'amour, en 1967, entre Brigitte Bardot et un technicien de cinéma. Publicité L'allemand ? Apprenez l'allemand avec Babbel et LeFigaro Démarrer 1/5 Dix semaines. Dix semaines à partager la vie, même en secret, de la plus belle femme du monde: quel homme n'a jamais fait ce rêve? Assistant costumier, natif d'Oujda, Maroc, F. l'a réalisé. En mai 1967, il a trente et un ans et se trouve à Rome, dans les studios de Cinecittà. Louis Malle, qui avait connu le succès trois ans plus tôt en adaptant Le Feu follet de Drieu, y tourne William Wilson, un des sketchs tiré des Histoires extraordinaires d'Edgar Poe. Si le casting est royal, Brigitte Bardot et Alain Delon , le film ne restera pas dans les mémoires. Sauf pour F., que l'actrice va choisir pour amant. Trente ans après, il découvre l'autobiographie de la star. Leurs deux mois ensemble et les quatre-vingt-dix-sept fois où ils ont fait l'amour tiennent en une phrase: «F., qui m'a consolée de mon mariage de pacotille.» La star avait épousé un an plus tôt le play-boy milliardaire Gunter Sachs , qui s'occupait davantage de son image que de sa femme, pourtant sublime. Sublime de naturel, de liberté, d'insolence. En lisant cette phrase lapidaire, F. ne s'offusque pas. Grâce à la star, il a appris à aimer. Et la longue lettre qu'il va lui écrire est une façon de la remercier et de revivre, aussi, peut-être, ses jours merveilleux auprès d'elle. Summer of love À travers son personnage masculin, Colombe Schneck rappelle un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, et qu'elle n'a pas connu non plus. L'époque des Grands Bouleversements, du fameux Summer of Love, des premières télés couleur. F., qui n'en finit plus de s'extasier devant la beauté de sa maîtresse, qu'il compare à une reine, une déesse, montre à quel point celle-ci fut un détonateur pour l'époque: «Tu es la première fille pour qui coucher avec un garçon est naturel et bon. Tu en as envie, tu le demandes, tu proposes, tu fais l'amour avec des garçons dont tu n'es pas amoureuse, mais que tu trouves mignons, et puis tu les oublies.» La romancière analyse finement le mécanisme amoureux de la star, sa peur panique de la solitude, sa mélancolie et aussi cette force qui lui permet de survivre à toutes ses histoires d'amour en étant celle qui congédie. Alors que BB fêtera le 28 septembre ses quatre-vingts ans, le joli récit de Colombe Schneck lui restitue sa grâce, son naturel, son étonnante modernité. «Mai 67», de Colombe Schneck, Robert Laffont, 260 p., 18,50 €. L'auteur Sur le même sujet Réagir (0) Partager

Publié dans Le web en parle

Partager cet article

Repost 0

On a tous en nous quelque chose de Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Auteur d'une nouvelle biographie, Yves Bigot analyse l'icône qui a révolutionné la société.

Chaque année apporte son lot de livres consacrés à Brigitte Bardot . Là, c'est Yves Bigot , Tropézien d'origine et par ailleurs directeur général de TV5Monde, qui s'attaque à l'icône. Pas en suivant une chronologie, ni sous forme d'entretiens, il n'a pas rencontré l'inoubliable héroïne torride de Et Dieu créa la femme et du Mépris. Mais en proposant une analyse du «phénomène» Bardot, son impact sur la société à partir de témoignages de ceux qui l'ont côtoyée (Roger Vadim , Allain Bougrain-Dubourg , Robert Hossein , Jean-Max Rivière, Jean Bouquin , France Roche , Serge Gainsbourg , etc.) et d'extraits d'ouvrages parmi lesquels ceux de l'actrice devenue l'ardente défenderesse des animaux. Brigitte Bardot, la femme la plus belle et la plus scandaleuse au monde - titre de cette nouvelle biographie - montre ainsi comment cette personnalité a révolutionné les mœurs, mettant fin à des années de patriarcat judéo-chrétien, de tabous et de censures divers. «Bri-Bri», comme la surnommait Jean-Louis Trintignant qui fut l'un de ses nombreux amants, faisait - et fait toujours - ce qui lui plaît. Sans aucun souci des convenances. On a tous en nous quelque chose de Brigitte Bardot. Liberté illimitée Yves Bigot resitue la carrière de l'actrice dans le contexte historique, social, politique et culturel, de ses débuts à aujourd'hui, où elle se distingue par ses dérapages. Grand spécialiste de musique, notamment de rock - on lui doit Plus célèbres que le Christ (Flammarion, 2004 et 2009) -, il a su mettre son admiration de côté pour décrypter le mythe. Riche d'une documentation fouillée, le livre se découpe ainsi en plusieurs chapitres: le sex symbol, la comédienne, la star, ses amours, la première bobo… «BB, c'est le sex. Son avènement. À travers elle, Et Dieu créa le sexe, écrit Yves Bigot. Pas étonnant qu'elle fût au cœur de tant de passions, de haines, de controverses, de désirs, de tensions, d'enjeux, de représentations et de fantasmes.» Selon l'auteur, qui essaie d'être le plus objectif possible sur son «sujet», les choix de vie professionnels et privés de Brigitte Bardot - elle tombait amoureuse de ses partenaires -, sa liberté illimitée dans tout ce qu'elle entreprenait ont produit une «déflagration», un «tsunami». Le revers de sa notoriété planétaire, c'est la traque incessante dont elle est l'objet depuis le tournage duMépris, à Capri, en 1963. «Une torture», confie-t-elle à Clouzot. Qui lui a fait souvent dire qu'elle n'aurait jamais dû se lancer dans le cinéma et donner envie d'en finir. Brigitte Bardot, la femme la plus belle et la plus scandaleuse au monde, Don Quichotte Éditions, 496 pages, 21,50 €.

Publié dans Le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Festival de Cannes : Brigitte Bardot, Sophia Loren ... Les actrices qui ont marqué la Croisette

Publié le par Ricard Bruno

Les actrices qui ont marqué la Croisette : Brigitte Bardot lors de la cérémonie d'ouverture en 1955 Brigitte Bardot est incontestablement la starlette de la Croisette. En 1953, la jeune femme se fait remarquer en posant en bikini sur la plage. Propulsé au rang de sex-symbol, la comédienne devient alors l'un des visages mythiques du cinéma français.

Brigitte Bardot, Sophia Loren, Jeanne Moreau, Isabelle Adjani, Catherine Deneuve... Que serait le Festival de Cannes sans ses actrices ! Closer.fr vous propose un petit tour d'horizon des comédiennes qui ont marqué la Croisette. Entre le Festival de Cannes et les actrices, c'est une véritable histoire d'amour. Tout a commencé dans les années 50 avec les starlettes de la Croisette, ces jeunes femmes en quête de célébrité qui voulaient se faire remarquer à tout prix. En 1953, l'une d'entre elles parvient toutefois à tirer son épingle du jeu : Brigitte Bardot . Une légende est née. D'autres icônes du cinéma mondial ont également foulé le tapis rouge du Festival de Cannes . Parmi elles, Sophia Loren, Gina Lollobrigida, Anouk Aimée, Jeanne Moreau ou encore Elizabeth Taylor . Les femmes ont toujours tenu une place importante sur la Croisette, et ce même s'il faut attendre 1971 pour qu'une actrice prenne pour la première fois la tête du jury du Festival de Cannes. Il s'agit de Michèle Morgan, qui en 1946 avait déjà décroché le Prix d'interprétation féminine pour son rôle dans La Symphonie pastorale. Le Festival de Cannes a également vu naître de grandes comédiennes comme Emilie Dequenne qui a fait ses premiers pas d'actrice dans le film Rosetta, un long-métrage qui lui a permis de décrocher le Prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes en 1999. Depuis, la comédienne est devenue une habituée de la Croisette, à l'instar de nombreuses actrices comme Bérénice Bejo , Penélope Cruz , Isabelle Adjani ou encore Juliette Binoche . Véritable icône du cinéma français, Catherine Deneuve a également souvent été à l'honneur lors des différentes éditions du Festival de Cannes. La comédienne a d'ailleurs reçu en 2005 la palme d'honneur, et en 2008 le Prix du 61ème Festival de Cannes pour l'ensemble de sa carrière. 2014 marquera le grand retour de Catherine Deneuve sur la Croisette, où elle viendra présenter hors compétition le film L'homme qu'on aimait trop du réalisateur André Techiné.

Source : Cliquez ICI

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 1

CLUB DE VOYAGES EXCLUSIFS...

Publié le par Ricard Bruno

Suivez nous sur Facebook Cliquez ICI

Pour vous qui désirez voyager autrement, Colonial Romantic Travel, est un club réservé à ceux qui sont à la recherche de l’excellence pour des voyages de luxe, sur mesure.

Dès votre premier voyage, notre devis inclut votre adhésion à ce cercle privilégié, avec la remise de votre carte de membre du club, valable un an. Nous créons et organisons pour vous, le voyage qui répond à vos attentes et à vos rêves, avec des prestations de luxe exclusives et originales, pour toutes les destinations et les thèmes de votre choix. Mécénat : Nous proposons à nos membres, s’ils le désirent, de vivre une autre relation avec certaines destinations, en devenant plus qu’un voyageur, un partenaire privilégié. Nous voulons à travers nos voyages, vous offrir la possibilité de créer une vraie passerelle avec ces destinations, en participant à la sauvegarde d’un patrimoine culturel, à la protection de l’environnement et au soutien de causes humanitaires.

VOYAGES D'EXCEPTION

Splendeur de paysages et de plages sauvages, séjour dans une ambiance de polo ou escapades en mer pour observer les baleines et les dauphins. Découverte de la faune dans les plus belles réserves d’Afrique du sud, dans l’atmosphère de rêve d’un Lodge ou en safari nomade façon « Out of Africa ». Refuge nature au paradis, pour jouer les robinsons dans une ile à l’ombre des cocotiers et pêcher en pirogue sur les lagons de Polynésie. Parfums et charme de l’Asie, couleurs d’Indochine et magie sous les tropiques, comme au temps des colonies. Séjour romantique et Dolce Vita dans un palais à Venise, vie de pacha dans le faste d’un yali d’Istanbul, ou magie d’un rêve de maharadja dans un palais indien. Des séjours inoubliables et une expérience unique, où tout est possible. THEMES Aventure : Safari - Chevauchée - Trekking - Voile - Pirogue et Bateau - Polo - Golf - Montgolfière - Plongée libre et sous-marine - Kayak Art de vivre : Cuisine et vins - Traditions - Artisanats - A la rencontre de cultures traditionnelles - La route des épices et des fleurs. Nature et découverte : Iles préservées - Plages et spots exclusifs - Parcs et réserves - Jardins botaniques. Art et Culture : Musique - Théâtre - Opéra - Musées - Rencontres avec des artistes et des lieux mythiques - Concerts - Expositions - Evènements. Bien-être : Spa – Remise en forme MARIAGES & LUNES DE MIEL Toute autre destination de votre choix est possible, à la demande NOS DESTINATIONS FAVORITES : Afrique du Sud - Venise - Saint-Barth - Tahiti - Saint-Tropez - Inde - Maroc - Nantucket - Vietnam Bali - Bahamas - Zanzibar - Rio de Janeiro - Jamaïque - Anguilla - Argentine - Les Hamptons...

POUR TOUT RENSEIGNEMENTS CLIQUEZ ICI

CLUB DE VOYAGES EXCLUSIFS...
CLUB DE VOYAGES EXCLUSIFS...
CLUB DE VOYAGES EXCLUSIFS...
CLUB DE VOYAGES EXCLUSIFS...
CLUB DE VOYAGES EXCLUSIFS...
CLUB DE VOYAGES EXCLUSIFS...
CLUB DE VOYAGES EXCLUSIFS...
CLUB DE VOYAGES EXCLUSIFS...

Publié dans Le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Bardot avant Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

Manina, la fille sans voile ressort en DVD

~~Il y a plusieurs raisons de se réjouir de la réédition de Manina, la fille sans voiles. La première, c’est d’offrir une occasion unique de redécouvrir Willy Rozier, cinéaste populaire bien trop méconnu et ignoré par à peu près tous les ouvrages spécialisés : Siclier ne le cite qu’une fois dans son histoire du cinéma français tandis que Tulard évoque un cinéaste d’origine belge alors que Rozier est né à Talence, en banlieue bordelaise! Avant de devenir réalisateur, Willy Rozier fut un champion de natation qui représenta la France aux Jeux Olympiques puis il fit l’acteur, chez Robert Siodmak, notamment. Il passe derrière la caméra au début des années 30 et se fera le chantre d’un certain cinéma du samedi soir (Bouyxou parle d’un « pionnier de l’érotisme pré-benazerafien »). Il fait débuter la craquante Françoise Arnoul dans L’épave et on lui doit également la série des aventures de Callaghan. Il terminera sa carrière dans l’érotisme soft (Danny la ravageuse) et moins soft (Dora, la frénésie du plaisir). Et pour céder au plaisir de l’anecdote, signalons que Willy Rozier alla même, pour défendre l’honneur de son actrice Marie Déa, jusqu’à provoquer en duel le critique François Chalais qui l’avait malmenée dans un article ! Une des caractéristiques du cinéma de Rozier, et c’est la deuxième raison qui nous pousse à nous réjouir de la résurrection de ce film, fut de privilégier souvent les décors naturels. En 1949, il met au point l’Aquaflex, une caméra capable de faire des prises de vues sous-marines qu’il utilisera dans L’épave. Dans Manina, où le héros, Gérard, part à la recherche d’un trésor phénicien au large des côtes Corse, Rozier nous offre quelques séquences sous-marines assez belles. En supplément du film, on pourra d’ailleurs découvrir Vestiges sous-marins, intéressant documentaire de 1953 où Rozier nous invite à un tour de Corse qui passe également par quelques détours dans les fonds marins. Même si ses prises de vues en extérieur ont parfois des inconvénients (le vent qui souffle dans les micros et qui parasite la bande-son lors de certaines scènes), elles offrent aussi au film une certaine fraîcheur. La plage, le soleil, la mer, l’aventures : tous ces éléments donnent un sentiment de liberté vacancière assez agréable au spectateur. Enfin, c’est bien évidemment la présence de la juvénile Brigitte Bardot qui fait tout le sel de ce film et qui justifie la redécouverte de Manina, la fille sans voiles. Si le titre est évocateur et peut faire rêver, il faut se souvenir que nous sommes en 1952 et que le cinéma reste toujours très prude. L’érotisme de Willy Rozier est donc toujours suggestif mais reste très chaste. Malgré ça, la sensualité de Bardot éclate à chaque plan. Le bikini qu’elle porte (presque) constamment n’est pas étranger à cette impression mais son charme ne se limite pas à ses formes parfaites. Même si elle joue parfois un peu faux, c’est ce naturel décomplexé qui enchante littéralement et que Vadim saura repérer quelques années plus tard lorsqu’il tournera Et Dieu créa la femme. Après une première apparition aux côtés de Bourvil dans Le trou normand de Jean Boyer, Brigitte Bardot obtient ici son premier grand rôle et incarne la potentielle fiancée du jeune premier musculeux (Jean-François Calvé). Le canevas de cette bluette n’a rien d’exceptionnel mais il est assez amusant de voir comment Rozier se plaît à inventer une histoire de chasse au trésor évoquant la littérature populaire de la fin du 19ème siècle. Pour un spectateur d’aujourd’hui, les situations peuvent paraître antédiluviennes mais c’est aussi ce qui fait le charme du film dont certains dialogues sont assez croquignolets1. Mais qu’importe les maladresses et le côté un poil ringard du film : il y a le soleil, la mer, le bikini qui venait de naître et que des actrices comme Bardot étaient en train de populariser ainsi qu’un Howard Vernon assez savoureux en trafiquant de cigarettes un brin libidineux. Du coup, cette bluette démodée dégage un charme non négligeable… Manina, la fille sans voiles (1952) de Willy Rozier avec Brigitte Bardot, Jean-François Calvé, Howard Vernon. (Editions Bach Films)

Source : Cliquez ICI

Publié dans Le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot dans Var matin...

Publié le par Ricard Bruno

A l’approche des 80 printemps de Brigitte Bardot une multitude de livres sont annoncés, certains sont déjà en vente…d’autres arriveront très prochainement… Retrouvez un article complet dans « Var matin » de ce jour ».

Bruno Ricard

Couverture du Var matin du 03 05 2014

Couverture du Var matin du 03 05 2014

Var Matin du 03 01 2014

Var Matin du 03 01 2014

Brigitte Bardot The Life, the Legend, the Movies Anglais Relié par Ginette Vincendeau disponible le 06 11 2014

Brigitte Bardot The Life, the Legend, the Movies Anglais Relié par Ginette Vincendeau disponible le 06 11 2014

BB en liberté  Photos hors plateau de Jacques Héripret actuellement disponible...: http://www.amazon.fr/BB-libert%C3%A9-Photos-hors-plateau/dp/2212556861/ref=sr_1_4?s=books&ie=UTF8&qid=1399123978&sr=1-4&keywords=brigitte+bardot

BB en liberté Photos hors plateau de Jacques Héripret actuellement disponible...: http://www.amazon.fr/BB-libert%C3%A9-Photos-hors-plateau/dp/2212556861/ref=sr_1_4?s=books&ie=UTF8&qid=1399123978&sr=1-4&keywords=brigitte+bardot

Brigitte Bardot, la petite fiancée de Paris Match actuellement disponible à la vente...: http://www.amazon.fr/Brigitte-Bardot-petite-fianc%C3%A9e-Paris/dp/2723497593/ref=sr_1_2?s=books&ie=UTF8&qid=1399123978&sr=1-2&keywords=brigitte+bardot

Brigitte Bardot, la petite fiancée de Paris Match actuellement disponible à la vente...: http://www.amazon.fr/Brigitte-Bardot-petite-fianc%C3%A9e-Paris/dp/2723497593/ref=sr_1_2?s=books&ie=UTF8&qid=1399123978&sr=1-2&keywords=brigitte+bardot

Brigitte Bardot vue par Léonard de Raemy actuellement en vente...: http://www.amazon.fr/Brigitte-Bardot-vue-L%C3%A9onard-Raemy/dp/2841677400/ref=sr_1_14?s=books&ie=UTF8&qid=1399123865&sr=1-14&keywords=brigitte+bardot

Brigitte Bardot vue par Léonard de Raemy actuellement en vente...: http://www.amazon.fr/Brigitte-Bardot-vue-L%C3%A9onard-Raemy/dp/2841677400/ref=sr_1_14?s=books&ie=UTF8&qid=1399123865&sr=1-14&keywords=brigitte+bardot

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0